[Série « Cafés sympathiques pour étudiants ‘procrastineux’»]

***

Gens de Rosemont (et d’ailleurs), allez là. Point barre. Le Café Jeanne D’Arc c’est LE café de Rosemont. Non seulement c’est un des seuls dans le périmètre, mais il est assez extraordinaire merci. J’ai habité longtemps Rosemont @ Iberville et la rareté de cafés m’a toujours déçue. Beaubien et Masson sont gâtés en la matière, mais quand on habite sur l’avenue Rosemont, traverser le viaduc ou monter jusqu’à Beaubien, c’est presque aussi loin que le Stade. J’exagère. À peine. Heureusement, depuis septembre 2013, le Café Jeanne d’Arc a ouvert ses portes sur DeLorimier, voisin du Brouhaha. Ça fait du bien au quartier ça!

1185904_220631624758018_738230122_nMéga coup de cœur. L’endroit est difficile à manquer avec sa murale extérieure blanche, rouge et noir peinte à la main. Dans un décor minimaliste, les caractéristiques architecturales du local sont mises en valeur. La vieille porte de derrière et l’ancienne cheminée de briques se marient bien aux meubles antiques qui décorent l’endroit. En effet, les proprios ont retapé plusieurs meubles dénichés à l’Armée du Salut, dont une ma-gni-fique commode transformée en espace de travail dans la cuisine qu’on peut admirer par la vitrine extérieure. Pas loin derrière, on peut aussi y apercevoir une vieille cuisinière des années 1950 toujours en fonction.  Le côté vieillot du bois de palette recyclé s’intègre bien à l’aspect moderne de la céramique blanche. Un des murs est recouvert d’une subtile tapisserie blanche à relief de fleurs de lys. Ce qui fait très français, très Jeanne D’Arc. J’adore le hachoir à tabac qui sert de presse papier pour les cartes d’affaires sur le comptoir. La salle de bain et les petites touches de rouge à l’intérieur qui font un rappel avec la murale extérieure… Like!

On s’y sent chez soi. La musique est bonne, l’endroit est tranquille et le personnel est très friendly, ce qui donne envie d’y retourner tous les jours. Ils font d’excellents sandwichs, des grilled cheese, etc. On peut aussi y bruncher la fin de semaine, for real! Le Croque JD, vraiment miam. Dans les prochains mois, ils devraient ajouter à l’ardoise quelques repas vegan. Sweet! Au menu aussi, le P’tit Gus, un bol de granola, de fruits frais et de yogourt nommé en l’honneur d’un petit personnage très cher de l’établissement. Gus est un petit singe capucin adopté par les parents de Martin, copropriétaire du café, il y a de cela 26 ans. Puisque Gus est venue faire son tour à quelques reprises sur la terrasse l’automne passé et qu’elle compte bien revenir tout l’été, ils lui ont mis sur le menu son plat favori. HOW cute is that?!

L’été prochain, les propriétaires ont aussi comme plan d’ajouter de la crème glacée (mm-marcel-friends-a-ziammm) à leur menu, qu’ils offriront par la petite fenêtre qui donne sur la rue. Comme l’annonce le petit cornet de crème glacée sur leur logo. Ça aussi, ce sera un gros plus pour le coin! Parrait que Gus raffole de la crème glacée. Awwww. Je fonds.

Allez-y souvent, allez-y nombreux!

Café Jeanne D’Arc
5866 DeLorimier @ des Carrières
(m Rosemont + 15 min de marche)
 

Crédit photos: page facebook du Café Jeanne d’Arc; comedycentral.co.uk

Mariane

Author Mariane

Je me décris comme : Émotive, traîneuse, curieuse, engagée et mangeuse compulsive de pizza hawaïenne (végé). Ma devise : (Mieux) vivre et laisser vivre. Littéralement. Mon cheval de bataille écolo : Le végéta*isme, pour l’environnement et l’éthique animale. Mes faiblesses : Le fromage en grains, la ponctualité et l’organisation... Ma recette DIY favorite : Le shampooing sec, toupet oblige. Je jase de quoi sur le blogue? J’aime faire découvrir à nos lecteurs des entreprises locales et écoresponsables (artisans, restaurants, bonnes adresses) et partager des DIY de produits corporels simples.

More posts by Mariane

Leave a Reply

X