J’ai oublié de prendre une résolution cette année. Mais quand je regarde toutes celles que j’ai entreprises au cours de 2015, je me dis que le simple fait de les poursuivre et de les pousser un peu plus loin allait faire amplement la job!

Qu’on en fasse peu ou beaucoup au quotidien, j’ai envie de vous proposer une liste de 10 petits gestes pouvant nous servir de guide vers ce qui se mériterait un peu plus d’attention et d’énergie de notre part cette année.

En plus d’enrichir notre mode de vie et celui qu’on propose à nos enfants, ces gestes individuels font une méchante différence sur le plan collectif.

Voyons si nous avons vraiment raison de se penser « écoresponsables »!

IMG_3097

À faire, ou parfaire

(Pour ce qui est de l’ordre d’importance, arrangez ça comme vous voulez!)

1. Faire davantage preuve de sensibilité quant au processus de création du matériel et des aliments mis à notre disposition (main d’œuvre, provenance, transport, matières, ressources et énergie derrière la production…), en étant plus conséquent dans nos choix.

Par exemple:

Des mouchoirs « smart » qui ne le sont pas vraiment

Des mouchoirs lavables, pratiques et durables (ceux-ci sont fait main, mais on en trouve en friperies, ou encore chez Okö Création et Les Fées Mères)

 

 

 

  se remplacent très bien par

 

 

 

 

 

 2. Considérer les produits animaliers comme un luxe et non un droit, ni une nécessité. 

Capture d’écran 2016-01-03 à 19.12.43

Référence: www.cowspiracy.com

 

3. Boycotter les bouteille d’eau en plastique à usage unique (et je renchérirais avec les capsules à café individuelles!).

4. Minimiser sa consommation d’emballages (entre-autres par l’achat d’aliments en vrac lorsque possible).  

Pleins d’astuces pour y parvenir ici

 

5. Utiliser des produits d’entretien ménagers et cosmétiques biodégradables et naturels.

Pour connaître la composition et le niveau de toxicité de vos cosmétiques, visitez EWG’s Skin Deep

 

6. Préconiser les aliments locaux (fermier de famille, produits frais du Québec) et de saison (on oublie donc les fraises de la Californie, on patiente et on pense à congeler celles du Québec l’été prochain!). 

Cette image est liée à Équiterre, mais faites vos propres recherches afin de trouver la formule/ferme près de chez vous qui vous convient!

 

7. Intégrer le compost afin de réduire significativement la quantité de déchets domestiques (on vérifie les possibilités avec notre municipalité, notre Éco-quartier et nos voisins!) image1

 

8. Être conséquent et respectueux dans la gestion de notre bac de recyclage et de nos déchets dangereux. 

« Le recyclage est un cachet d’aspirine qui tenterait de soulager une gueule de bois collective plutôt sévère… la surconsommation. »  -William McDonough.

Capture d’écran 2016-01-03 à 23.33.56

Voyez-y plus clair ici.

 

9. Minimiser notre consommation de matériel neuf et privilégier l’usagé, le durable et ce qui se répare! (On passe par kijiji, les organismes et réseaux de partage, les brocantes, comptoirs familiaux, l’emprunt, la location (laremise.ca)…).

As tu ça toi? Un réseau de partage pour donner et/ou recevoir.

 

10. Se transporter le plus écologiquement possible (marche, vélo, transport en commun, covoiturage, autopartage…). Si on voyage beaucoup, on redouble d’efforts dans les 9 points précédents!

whitepod

Les voitures n’ont pas volé en 2015, mais elles fonctionnent à l’air! Les audacieux feront fureur!

 

L’impact de nos gestes

Cette année, cessons de penser que quelqu’un d’autre fera les efforts et/ou prendra position à notre place.

Vous trouvez que votre épicier suremballe ses fruits et légumes? Vous aimeriez qu’on y offre des produits en vrac? Discutez-en avec eux!

En prenant régulièrement 5 minutes pour communiquer (de vive voix ou par email) à nos marchands, entreprises et politiciens nos questionnements, opinions et commentaires à l’égard de pratiques qui se mériteraient un peu d’attention, on se sent plus humain et réellement impliqué au coeur de la solution. Et ça fait vraiment du bien!

ere

Que 2016 soit plus communautaire, grâce à tous nos petits gestes sous-titrés d’encore un peu plus d’amour.

Heureuse année!

 

Références:

Mouchoirs lavables :

Les Fées mères: http://lesfeesmeres.com/produit/mouchoir/

Öko Création: http://okocreations.ca/product/petits-mouchoirs/

Documentaires sur l’industrie bovine : http://www.cowspiracy.com

Outils de référence sur la toxicité des produits cosmétiques: http://www.ewg.org/skindeep/

Équiterre

Aliments de saison: http://www.equiterre.org/fiche/produits-de-saison

Fermier de famille: http://www.equiterre.org/solution/paniers-bio

La Remise (Location de bien): http://laremise.ca

As-tu ça toi? (Réseau de don/d’échange): http://www.astucatoi.com

Voiture AIR par MDI: https://www.youtube.com/watch?v=0RBl1LFUQ4c

Citation d’Albert Einstein : Google

Chantal

Écrit par Chantal

Abitibienne de souche, j’ai grandi à Val-d’Or, dans une famille qui se souciait de son empreinte écologique bien avant que l’on ne parle de simplicité volontaire. Mon père roule encore dans sa camionnette Chevrolet 1986, ma mère fait recouvrir le même mobilier depuis 35 ans, la récupération, le recyclage et le compost ont toujours été présents. La famille la moins glamour de la rue, mais où la quête de sens a toujours prédominé sur le désir de consommation. Inspirée par cette démarche et par mon oncle Henri Jacob ‒­ ­ grand militant écologiste ‒­, j’ai toujours été préoccupée par l’impact des gestes humains sur l’environnement et encline à faire partie de la solution. J’ai appris à tricoter à l’école primaire (il y a une école alternative à Val-d’Or!), et 25 ans plus tard, cette passion prend des airs de maladie mentale alors que j’accumule et étend dans la maison des projets de tissage, de tricot, de couture et de crochet. Et ça se gâte avec la fabrication de mes produits ménagers et cosmétiques. Non, je n’ai pas encore d’enfant! Je vis à la campagne et j’ai la chance de pouvoir m’approvisionner en fruits et légumes bio locaux de saison. Je n’achète ni ne cuisine de viande, mais suis loin d’être vegan. En croisade contre les emballages, mon amoureux me suit dans une démarche de réduction considérable des déchets. Ainsi, je partage avec vous des alternatives en faveur d’un mode de vie plus respectueux.

Les billets de Chantal

Question? Commentaire? 15 Commentaires

  • Mélanie Demers dit :

    J’embarque!!

  • Léa ! dit :

    Salut salut !

    Récente végétarienne, je suis heureuse de voir de plus en plus de concernés par et sensibles à des sujets tels que l’écologie, l’éthique et la santé publique ! (Serait-ce justement parce que je me renseigne ? Peu importe, un peu de bon sens ne fait jamais de mal que diable !)

    J’aimerais commencer un blog car cela ne nuit à personne de surfer sur le web pour des causes comme ces dernières ;)
    Je voudrais donc savoir comment tu as fais le tien; avec wordpress ? Ou autre ?
    Pour le coup je ne suis pas bien renseignée et j’aime beaucoup ton blog !

    En espérant que tu puisses éclairer ma lanterne ! :)

    • Mariane dit :

      Salut Léa! Merci beaucoup pour ton message. :) Oui, nous utilisons bien wordpress pour le blogue. C’est assez simple d’utilisation et il y a plein de template gratuits. Bonne chance dans ton projet. Bloguer, c’es magnifique! :)

  • […] Vous cherchez des idées concrètes pour réorienter vos choix? Je vous conseille cet article du blog Echos verts: 10 idées de bonnes éco-résolutions pour 2016, et celui-ci du blog Les Trapppeuses: Réduire notre empreinte écologique: 10 petits gestes pour 2016. […]

  • Nathalie dit :

    Moi aussi j’embarque, graduellement je ne peux pas tout changer en meme temps , une marche à la fois. Lentement mais surement!

    • Chantal dit :

      C’est la meilleure façon! Ça permet de trouver ce qui s’arrime le mieux à notre mode de vie et c’est un meilleur gage de durabilité!
      Tiens nous au courant :)

  • Mimireliton dit :

    Il y a peu de temps que j’ai découvert votre blog auquel je m’identifie completement! Merci….Et à ces resolutions -dont je suis grande adepte- je rajouterai…vous lire plus / tres souvent ;)

  • + 1 pour la citation d’Einstein :)

    Connaissez-vous des artisans qui récoltent les vieilles cordes de guitare?

    • Chantal dit :

      NON! Mais merci pour ta question! En fait, j’aimerais bien en connaître puisque je collectionne les miennes, ne sachant pas quoi faire avec. Tiens-moi au courant si tu trouves et je vais la même chose de mon côté!
      :)

  • Laila dit :

    Super article avec plein de beaux conseils pour bien démarrer l’année !

    Pour le point 4, l’image m’a fait penser à une découverte récente d’emballages alimentaires qui se ré-utilisent, une alternative pas parfaite mais mieux que le cellophane / film alimentaire… http://www.mamanautrement.com/fr/accessoires/1613-emballage-ecologique-pour-aliments-abeego.html

  • Clémence Trudel dit :

    Tellement! Tellement ! Je suis déjà énormément dans cette démarche, mais je vise l’amélioration une habitude à la fois! Ici, famille de 4, achat en vrac et gestion des déchets en toute conscience, une seule auto pour la famille, beaucoup de transport actif même en hiver, couches lavables, compostage, potager hurbain, achats locaux, diminution du nombres de repas contenant de la viande…. Mais encore trop encombrée, surtout pour le matériel sportif….. Saines et actives habitudes de vie ancrées, emploi d’éducatrice physique et transport actif pour parents et enfants, le matériel sportif sert énormément chez nous…. Mais toute une pièce est dédiée à son entreposage chez nous…. Et une partie du cabanon…. Encore incapable de laisser ces choses de côté…. À travailler!

Mon commentaire