En juillet et août, il n’y a pas à dire, c’est la saison du bleuet! Vous avez profité des aubaines dans les dernières semaines ou vous aimeriez le faire avant la fin de la saison? Voici mes inspirations du moment et quelques petits trucs pour les cuisiner sans les gaspiller.

Conseils d’achat

Lorsqu’un fruit est en saison, il faut tirer parti des rabais et idéalement se faire des réserves. C’est doux pour le portefeuille ET pour l’environnement! Vous pourrez ainsi profiter de nos délicieux bleuets en plein hiver, au lieu d’acheter leurs cousins californiens ou péruviens qui ont fait plusieurs milliers de kilomètres pour arriver jusqu’à nous.

1. Coût

Un panier d’un litre en saison se détaille entre 15 $ et 18 $. Si vous désirez manger vos bleuets frais et donc les conserver plus longtemps, sans les gaspiller, demandez au marchand ou au commis d’épicerie depuis combien de temps les paniers sont sur l’étalage, question de ne pas faire de fausses économies. Mieux vaut payer 3 $ de plus pour un litre frais que d’en perdre pour 10 $ deux jours plus tard…

2. Acheter local

Qui dit fruits de saison dit achats locaux. Vérifiez la provenance des bleuets, car certains commerçants auront le culot de placer des casseaux de bleuets importés du Pérou et de la Californie sous une affiche « Bleuets du Québec »… o.O D’autres oseront vous offrir un rabais incroyable sur les bleuets d’ailleurs, à un prix que les agriculteurs québécois sont incapables de battre. J’ai déjà vu des casseaux de bleuets californiens à 1 $ à côté de nos délicieux bleuets du Québec. Oui, ces derniers sont peut-être plus chers, mais la qualité et le goût vaudront le prix. Pensez à voter en achetant, affirmez que vous préférez les produits locaux en saison !

3. Emballage

Évitez la manipulation des baies pour prolonger leur durée de vie. Si vous achetez zéro déchet, il est préférable de conserver le casseau et de lui donner une deuxième vie ou de retourner le panier lors de votre prochain achat plutôt que de transvaser les fruits dans votre propre contenant.

Astuces de conservation

1. Le frigo

Les bleuets frais et locaux se conservent au réfrigérateur au moins une semaine, sans souci. Lavez-les juste avant de les manger pour éviter d’activer leur mûrissement ou le développement de moisissures. Je préconise souvent de les laver en les enrobant d’une petite cuillérée de bicarbonate de soude pour supprimer un maximum de pesticides et de saletés (voir la vidéo).

2. Le congélo

Les bleuets se congèlent à plat, sur une plaque à biscuits. Je les congèle sans les avoir nettoyés, à moins qu’ils me paraissent bourrés de pesticides. Je les rince rapidement à l’eau tiède lorsque je les décongèle ou… je prends le risque. C’est pour cela que j’aime m’informer de la provenance.

3. Les bleuets transformés

Vous manquez de place dans votre congélateur ? Transformez vos bleuets en fruits dans le sirop, en confiture et en purée que vous pourrez congeler dans des moules à glaçons, ou encore faites-les sécher (c’est délicieux dans des granolas maison!). Si vous avez l’intention de transformer vos bleuets, les plus vieux du marché (donc moins dispendieux) feront très bien l’affaire.

Canevas de recettes 

Muffins, tartes, barres, pizzas blanches (oui, vous avez bien lu), scones, etc. Les bleuets, c’est bon dans tout! Ils s’agencent à merveille avec le citron (zestez vos citrons dans toutes vos recettes de bleuets, ça en fera ressortir le goût!), la vanille et les amandes.

Je vous invite à regarder ma petite capsule vidéo sur les bleuets zéro gaspillage pour découvrir mes deux recettes chouchous avec les bleuets.

Vous manquez d’inspiration? Consultez mon tableau Pinterest, qui vous inspirera avec plusieurs recettes à cuisiner.

1. Confiture de bleuets au chia

Ingrédients

  • bleuets
  • graines de chia

Utilisez les bleuets endommagés ou décongelés. Réduisez-les en coulis ou utilisez le jus de décongélation. Ajoutez le quart ou le tiers du volume de graines de chia et mélangez. Vous pourriez également ajouter du zeste et de la vanille. En moins d’une heure, vous aurez une confiture sans sucre et crue, excellente sur les rôties, dans les yogourts, comme gourmandise sur la crème glacée… À essayer !

2. Grilled-cheese aux bleuets

Les bleuets endommagés sont parfaits à consommer en grilled-cheese. Ils amélioreront la qualité de vos sandwichs chauds sans alourdir votre routine !

Ingrédients

  • pain
  • corps gras
  • surplus de fromage (particulièrement délicieux avec le fromage bleu, selon Mariane)
  • verdure (laitue, épinards ou fanes de betteraves)
  • zeste de citron séché
  • bleuets endommagés

En terminant, dites-vous que le grilled-cheese est parfait pour faire des essais-erreurs. Videz votre frigo de tout ce qui pourrait rendre votre grilled-cheese copieux. Osez ! L’enjeu est moins grand de « rater » votre recette de grilled-cheese qu’un repas en famille! Et vous prendrez confiance en vous pour améliorer vos pratiques zéro gaspillage.

Bonne cuisine des bleuets de saison !

Florence-Léa :)

Florence-Léa

Auteure Florence-Léa

Ma devise : La créativité est la meilleure arme contre le gaspillage alimentaire ! Mon cheval de bataille : Le zéro gaspillage alimentaire. Mes faiblesses : Je produits trop de déchets d’emballage... Ma recette DIY favorite : Les sirops d’épluchures (Mariane je sais que tu rigoles en ce moment, mais avoue que tu adores !!) Je jase de quoi sur le blogue ? : Du mode de vie zéro gaspillage, de trucs et astuces d’économie familiale et surtout, je vous propose des canevas de recettes à reproduire à la maison, sans alourdir votre routine et en améliorant la qualité de vos recettes... Oui, oui !!

Les billets de Florence-Léa

Répondre

X