Courage… Même si l’hiver cette année nous semble interminable, la fonte de la neige s’en vient! Il fait déjà pas mal moins froid ces temps-ci et plusieurs ont sorti leurs petites bottes de printemps (dont moi!). Or, comme la température est toujours un peu imprévisible en ce temps-ci de l’année, il est important de les protéger des intempéries. Les magasins de chaussures proposent souvent des produits d’entretien chimiques en aérosols, mais j’ai déniché pour vous des alternatives naturelles fantastiques que vous apprécierez certainement en cette période de slush qui s’annonce: une cire et un nettoyant maison pour chaussures et/ou bottes en cuir maison. Ces recettes permettent non seulement d’aider la barrière imperméable des bottes, mais d’entretenir le matériau pour le préserver le plus longtemps possible! Parce que du cuir, c’est de la peau tsé, et pour éviter qu’il ne sèche, il faut le nourrir (soit, l’hydrater). Chez les Trappeuses, on prend soin de nos bottes comme de notre face! Haha.

ShoeShineCharingCrossRoadLondon1936

Pourquoi utiliser des alternatives naturelles?

Premièrement, si on peut faire une aussi belle job avec quelque chose de 100% naturel, pourquoi pas? On limite ainsi notre consommation de produits chimiques et de contenants en aérosol (win-win). Deux, ça coûte une fraction du prix des produits commerciaux. Et finalement, c’est meilleur pour la santé parce qu’on évite de manipuler des substances chimiques et/ou de les respirer.

Certains des produits conventionnels pour les chaussures contiennent du silicone. Ça rend la chose vraiment brillante et l’imperméabilise, mais j’ai lu que ça pouvait réduire la vie du cuir. Probablement justement parce que le silicone « étouffe » le cuir (comme il le fait pour les cheveux) et l’empêche d’absorber l’humidité dont il a besoin pour ne pas sécher. De plus, certains produits contiennent de la térébenthine ou des sous-produits pétroliers comme solvant pour rendre la cire molle. Sur internet, on peut trouver des recettes faciles, avec des ingrédients qu’on utilise presque dans toutes nos recettes DIY.

IMAG0124

Cirer ses chaussures en cuir est un art et il existe plusieurs outils utiles pour cette tâche minutieuse.

Matériel

  • Une chamoisine en coton (le linge là pour frotter ses chaussures). On l’utilise pour masser le cuir et le nettoyer.
  • Une brosse palot. Elle sert à étaler de façon uniforme la cire sur les chaussures.
  • Une brosse à lustrer. En crin de cheval, cette brosse permet de faire briller les chaussures.

Vous n’êtes pas obligé de vous grailler de tout ce beau matériel. Un linge doux peut très bien faire l’affaire. Toutefois, j’ai acheté une brosse palot et une brosse à lustrer chez le cordonnier proche de chez moi, pour un grand total d’environ 13$. Je ne veux surtout pas m’improviser maître cireuse hahaha, mais je voulais utiliser de bons outils pour préserver mes bottes en cuir le plus longtemps possible. Et le résultat est surprenant!

IMAG0116

Nettoyant à chaussures en cuir

  • ¼ de tasse de vinaigre blanc
  • ¼ de tasse d’huile d’olive

Mélanger bien le vinaigre et l’huile dans un pot Mason.

IMAG0118

Cire à chaussures en cuir

  • 2 c. à s. de cire d’abeille (ou 1 c. à s. de cire de carnauba ou de candelilla)
  • 2 c. à s. d’huile de coco
  • 4 c. à s. d’huile liquide au choix (amande douce, olive, pépin de raisin, etc.)
  • 1 c. à t. d’huile de vitamine E (optionnel)

IMAG0119

Faire fondre la cire dans un bain-marie. Lorsqu’elle est fondue, ajouter l’huile de coco. Une fois fondue, retirer du feu et ajouter l’huile liquide et l’huile de vitamine E. Bien mélanger. Verser la cire à chaussure dans un contenant de votre choix et laisser figer. Un petit contenant en métal est bien adapté pour cette recette!

IMAG0121

IMAG0128

Comme je l’ai mentionné plus haut, le cuir c’est de la peau et il a besoin d’hydratation! En appliquant de l’huile, on l’empêche de sécher et de craquer. L’huile de coco est massivement utilisée pour prendre soin de la peau et elle est l’un des ingrédients les plus utilisés dans les produits cosmétiques naturels DIY. De son côté, la cire vient aider à créer la barrière imperméable. Pour assurer une meilleure longévité de votre cire et pour empêcher vos huiles de rancir trop vite, je vous conseille fortement d’y ajouter l’huile de vitamine E. Entreposer sa cire dans un endroit frais, à l’abri des rayons du soleil et dans un contenant opaque lui donnera aussi un coup de pouce sur ce plan.

Le nettoyage et le cirage des chaussures

Assurez-vous d’abord que le contenant de nettoyant est bien fermé et agitez-le avant d’en appliquer sur un linge doux ou une chamoisine en coton. Bien masser le cuir de vos chaussures pour enlever les impuretés. Psst, psst, vous pouvez même utiliser ce nettoyant sur votre ceinture! Yeah!

IMAG0127

Attendez 10 minutes et cirez vos chaussures. Pour cette tâche, vous pouvez utiliser un linge doux, mais je vous propose d’utiliser les brosses nommées plus haut. Répandre la cire sur vos chaussures à l’aide de la brosse palot avec de petits mouvements circulaires. Une fois bien étendue, attendre 5-10 minutes et utiliser la brosse à lustrer pour faire briller vos chaussures dans un mouvement de va-et-vient.

Tadammmm… vous aurez des boots de l’enfer! ;)

IMAG0130

Crédit photo:

www.galeriehilanehvonkories.de

Sources:

http://craftylittlegnome.com/2014/03/03/diy-leather-cleaner/

http://www.jacquesdemeter.fr/guide-d-entretien-entretien-chaussures-en-cuir.html

http://happenstanced.com/diy-leather-cleaner-and-conditioner/

http://www.humblebeeandme.com/homemade-leather-balm/?subscribe=success#521

Woody

Écrit par Woody

On m’appelle Woody! Mes études en archéologie à l’Université de Montréal m’ont amenée à faire du terrain et de la recherche à temps partiel, ce que j’adore! Le contact avec la nature et le passé est une expérience extraordinaire pour moi, qui m’a peu à peu donné envie de faire les choses plus à l’ancienne, et de mettre l’accent sur le naturel, la santé. Je fabrique maintenant mon savon, mon déo et mes bijoux à la maison. Je fais du pain, je tricote mes bas et je jardine. Je fais même mon propre sirop d’érable et ma compote de pomme! Je tripe sur le homemade et, de plus en plus, sur les produits naturels et biologiques. Toutefois, on s’entend que je suis aussi pleine de vices! Je suis une « granochicurbaine » à temps partiel… Mon café et mon quinoa sont bio, je suis une adepte du no poo/low poo, je m’intéresse aux produits locaux, j’ai enrayé de ma vie les produits contenant des parfums/fragrances, des sulfates et des parabènes. Toutefois, je me teins les cheveux (iiiihh!), je magasine au Costco et je lave ma douche au (hum hum) Scrubbing Bubbles quand mon bicarbonate de soude et mes alternatives écolo n’y font plus! J’aime croire qu’on peut être éco- et socioresponsable à divers degrés sans être imposteur, haha! Au plaisir d’échanger avec vous!

Les billets de Woody

Question? Commentaire? 10 Commentaires

  • Marjorie dit :

    J’avais une crème hydratante cuisinée DIY avec de l’huile d’olive et de la cire d’abeille uniquement. Elle doit être utilisée en dedans d’un mois, après quoi elle peut développer trop de bactéries (puisqu’il n’y a pas d’agent de conservation). Ben je suis très contente de voir que je peux très probablement éviter le gaspillage en l’utilisant après un mois et deux jours (!) comme cire hydratante sur mes bottes! Yé!!

    • Woody dit :

      HAHAHA! C’est merveilleux le monde du DIY n’est-ce pas? Contrairement à l’huile de coco qui rancit difficilement, l’huile d’olive rancit plus vite. Ce qui pourrait aider à ne pas faire rancir trop vite l’huile d’olive est l’ajout de vitamine E. Bonne journée et merci de lire Les Trappeuses!

    • Mariane dit :

      Bonjour Marjorie, haha t’es drôle! Pour ce qui est des bactéries, c’est vrai que sans agent de conservation des bactéries peuvent se développer dans les produits naturels. Toutefois, un mois ça me semble très court! Je n’utilise que des crèmes maisons ou naturelles faits artisanalement (donc sans agents de conservation) et elles se conservent plusieurs mois. À date, je n’ai jamais eu aucun problème. Je vais investiguer la question! Ça m’intrigue tout ça! ;)

  • Sarah dit :

    Où peut-on trouver de la cire d’abeille (à Montréal)? En existe-t-il de l’éco-responsable?

    • Woody dit :

      Bonjour Sarah! Il y a plusieurs endroits à Montréal où vous pouvez acheter de la cire d’abeille : Noblessence, Aliment Merci, Coop Coco… Il y en a de la bio chez Coop Coco, mais elle est peu plus dispendieuse.

      Bonne année!

  • Clo dit :

    Recette essayée aujourd’hui et ça à l’air d’avoir fonctionné. J’y ai en plus rajouté de la lanoline (j’avais des échantillons et je ne savais pas quoi en faire).
    Je partage votre recette et le lien de votre site sur mon blog dès que je l’aurai testé :D

  • Véro dit :

    Bonjour, sur le bidon de cire d’abeille Etamine du Lys que j’ai trouvé dans mon magasin bio en France il est dit que c’est uniquement pour le traitement du bois et pas du cuir. Savez-vous si je peux quand même l’utiliser ? Merci pour votre super article !

    • Woody dit :

      Bonjour Véro! Si c’est indiqué que c’est seulement pour le bois, j’éviterais de l’utiliser sur le cuir pour ne pas l’abimer. J’ai fait une petite recherche sur internet pour m’informer des ingrédients que contient ce produit et il comporte de la cire d’abeille, mais aussi de l’essence de térébenthine, de l’huile de pin et de la terpène d’orange. Même en ne sachant pas les proportions, la térébenthine pourrait abimer vos bottes et ce n’est pas un ingrédients écofriendly. Je n’utilise donc pas ce produit sur mes bottes ;)

Mon commentaire