Mars est commencé! Avec le temps qui se réchauffe, les érables vont commencer à couler et ce sera bientôt l’annonce du temps des sucres. JOIE! Hey, c’est une bonne nouvelle gang, ça veut dire que le printemps arrive!

La fin de semaine dernière, mon chum et moi avons entaillé les érables dans notre cours. Ça fait trois ans maintenant qu’on recueille notre eau d’érable et qu’on fait du sirop. C’est une activité assez simple et facile à faire! On s’était procuré quelques chalumeaux et des chaudières usagées à la coop agricole Profid’Or à St-Lin dans les Laurentides. C’est en plein le temps de vous en procurer! C’est une activité vraiment trippante pour les enfants et les grands enfants (haha). Et bien franchement, qui n’aime pas la tire d’érable?

 Ça vous prend :

  • des érables : l’érable à sucre, l’érable noir et l’érable rouge donnent du sirop d’érable (voir photos ci-contre). Pour notre part, on mélange l’eau de différentes espèces et le goût est très bon, voire boisé! Thank you mother earth!;
  • une perceuse, communément appelée une drill en bon français;
  • un marteau;
  • des chalumeaux avec des crochets (bien nettoyés);
  • des chaudières et des couvercles (bien nettoyés);
  • beaucoup de patience (haha).

Quand entailler

La période propice à l’entaillage commence fin février et finit vers la troisième semaine de mars, soit de 10 à 15 jours avant la première coulée, dépendamment de la température. Connaître quand sera le moment de la première coulée n’est pas une science exacte, mais elle commence avec le réchauffement des températures quand il y a un dégel. Puisque c’est le temps doux qui amène la coulée et qu’elle est tardive cette année, il est encore temps d’entailler! Il est déconseillé d’entailler trop tôt pour éviter que l’entaille ne s’assèche et surtout pas à une température sous -3,8 °C! Les meilleures conditions pour que la sève coule sont des nuits de gel (-4 à – 6°C) contrastées à des journées de dégel (2 à 7 °C). Il y a des années meilleures que d’autres et on a bien hâte de voir ce que cette année nous réserve.

Il en faut beaucoup pour faire du sirop! Environ 32 à 40 litres d’eau d’érable donnent 1 litrIMG_0846e de sirop. La sève du début de la coulée c’est la plus sucrée (miammmm!). L’eau d’érable, c’est très bon : vous pouvez y goûter, mais pas trop… ça donne le va-vite comme dirait mon père (haha). Il est recommandé d’arrêter la récolte quand les bourgeons commencent à se gonfler normalement au mois d’avril, car la sève est à ce moment-là de moins bonne qualité. Le moment exact du gonflement des bourgeons est relativement variable chaque année, mais il est en lien avec l’ensoleillement et la baisse de la température. Pour ma part, j’arrête de collecter la sève quand elle cesse de couler et mon sirop a toujours été divin.

Comment choisir ses érables

Vos arbres devraient être en bonne santé et avoir un diamètre d’au moins 25 cm (mesuré à 1,4 m du sol). Le nombre d’entailles que vous pouvez faire sur un érable dépend de son diamètre (1 entaille : 25 à 35 cm de diamètre; 2 entailles : 36 à 49 cm de diamètre; 3 entailles : 50 à 63 cm de diamètre; 4 entailles : arbres de plus de 63 cm et plus de diamètre).

Comment entailler

Choisissez une mèche de 1 cm de large et percez un trou d’environ 5 cm de profondeur dans un petit angle ascendant (pour aider la sève à couler). Les chalumeaux doivent être enfoncés doucement dans l’arbre et pas trop profondément (vous devez être capable de les enlever après la saison). Donc, pas trop fort avec le marteau et attention au pouce ;).

Récolte de l’eau d’érable

Accrochez les chaudières sur les crochets intégrés aux chalumeaux et placez les couvercles dessus. Les couvercles sont importants pour éviter que la pluie, les insectes et les cochonneries ne viennent souiller cette eau-sucrée-divine/nectar-des-dieux! Quand la coulée est commencée, faites le tour des chaudières à la fin de la journée pour aller récupérer votre petite récolte. C’est le moment de la journée que je préfère! Wahou! Transvidez l’eau d’érable dans des contenants et entreposez-les au congélateur. Il est important de récolter la sève chaque jour. Si vous oubliez et que la journée suivante l’eau est jaune. Jetez-la. Pas bon. Maiiiiss, on en veut le plus possible alors ne la gaspillez pas! N’oubliez pas… 40 litres d’eau d’érable = 1 litre de sirop.

J’expliquerai une autre fois comment transformer l’eau d’érable en sirop!

Écrivez-moi pour me dire comment se passe votre récolte maison!

Woody

Auteure Woody

Je me décris comme : Passionnée de tout ce qu’offre la nature, amoureuse des artisans et artistes locaux, de mon chum et de la bonne bière. Ma devise : Rire (ou : Mieux vaut prévenir que guérir). Mon cheval de bataille écolo : Acheter le plus local possible, équitable et bio. Mes faiblesses : Très désorganisée, avec une mémoire d’oiseau et pleine de contradictions. Ma recette DIY favorite : Le déo naturel. Je me sens indépendante face aux grandes industries cosmétiques depuis que je le fabrique moi-même. Je jase de quoi sur le blogue? De plein d’affaires, mais surtout de recettes DIY.

Les billets de Woody

Join the discussion 2 Commentaires

  • Diane Croteau dit :

    Bonjour,
    J’ai lu votre site, très intéressant !
    Pour la première fois, nous avons entailler 10 érables et nous faisons du sirop presque tous les jours.
    Ce que je cherche à savoir, c’est QUAND EST-CE QUE LES ÉRABLES ARRÊTENT DE COULER ?
    Pouvez-vous m’aider ?
    Merci

    • Woody dit :

      Bonjour, quand l’eau d’érable arrête de couler, elle est remplacée par de la sève plus épaisse. On la reconnaît parce qu’elle est plus épaisse que l’eau. Vous verrez également plus d’impuretés dans la sève que dans l’eau. La sève donne un goût différent au sirop, plus fort et la couleur est plus foncée. Certains aiment ce goût et d’autres non. C’est à votre discrétion. Je n’y ai jamais goûté. Ça sera très bientôt le temps de retirer vos entailles je crois avec la fin avril qui approche, dépendamment où vous habitez.
      Bon sirop! :)
      Audrey

Répondre

X