L’été dernier, j’ai troqué mon écran solaire chimique pour une crème solaire physique (minérale) suite au billet de Mariane Bye bye coup de soleil : recette de crème solaire DIYPersonnellement, son billet a changé la façon dont je me protège du soleil! J’opte maintenant toujours pour des écrans physiques, car ils conviennent davantage à ma peau sensible et réactive, ainsi qu’à mes standards en matière de produits cosmétiques. 

Une crème solaire maison, c’est d’abord et avant tout une crème dans laquelle on ajoute une protection FPS. Dans le billet de Mariane de l’été dernier, elle vous apprenait à fabriquer un écran solaire de A à Z , c’est-à-dire à fabriquer une crème (ou plutôt beurre) avant de lui ajouter de l’oxyde de zinc*. Cette semaine, je vous propose une alternative maison encore plus facile, parfaite pour les gens on the go ou tout simplement pour ceux et celles qui ne voudraient pas s’investir dans la fabrication complète d’une crème solaire. Le principe est tout simple : on achète une base neutre de crème ou de lotion dans laquelle on ajoute des poudres minérales qui protègent contre le soleil! Avec cette recette, vous pouvez vous protéger du soleil de façon naturelle et écologique sans trop vous casser la tête! ;) Pour le zéro déchet, on peut très bien se procurer tous les ingrédients en vrac chez Noblessence ou rapporter nos contenants chez Coop Coco pour le remplissage. En bonus, la crème est non-grasse (yeahhhh!), donc parfaite pour les pique-niques en ville et les après-midi sur les terrasses. Parce que y’a rien que je trouve moins le fun que de m’enduire de crème solaire grasse quand je porte des vêtements cute. Mon cerveau ne compute juste pas.

* Le billet de Mariane sur la crème solaire DIY est un MUST des Trappeuses; si vous pensez fabriquer votre propre crème solaire (même cette recette), je vous conseille fortement d’aller le lire pour bien comprendre le comment du pourquoi! C’est important de bien s’informer avant de tester quoi que ce soit, question de faire des choix éclairés.

Filtre chimique vs. physique

Il existe deux types de filtres solaires: les filtres chimiques et les filtres physiques (ou minéral). Les crèmes solaires chimiques sont fabriquées avec des ingrédients chimiques qui pénètrent la peau et assurent une protection contre les rayons UV en les absorbant. De leur côté, les écrans physiques sont fabriqués à l’aide de poudres minérales, par exemple l’oxyde de zinc. Pour protéger la peau du soleil, les écrans physiques agissent différemment des écrans chimiques: ils demeurent à la surface de la peau et agissent comme une barrière en faisant refléter les rayons. Selon le Pharmachien, l’oxyde de zinc fait partie des meilleurs filtres solaires. Effectivement, elle offre une protection à large spectre, c’est-à-dire qu’elle protège à la fois contre les rayons UVB responsables des coups de soleil et les UVA qui endommagent et provoquent le vieillissement de la peau!

physical-chemical

Pour plus d’information sur les écrans chimiques et physiques et sur les différentes marques associées, consultez le billet de Mariane!

Screen Shot 2015-07-05 at 11.22.12 PM

Fabriquer sa crème solaire minérale en deux temps trois mouvements (littéralement)

Je suis maintenant TOTALEMENT CONVERTIE aux crèmes minérales. Non seulement elles ne sentent presque rien (contrairement aux crèmes solaires chimiques qui sentent souvent le faux coconut cheap), mais ma peau sensible s’en porte vraiment mieux et ne fait plus de petits boutons. J’ai aussi remarqué qu’à l’inverse des crèmes chimiques, les crèmes solaires minérales désintéressent un peu plus les moustiques (voir la photo de mes bras plus bas après un mois dans le bois)… God knows why, mais YEAH!

Comme c’est assez dispendieux d’acheter de la crème solaire minérale toute faite (environ 20$ le tube de 125 ml), l’option championne pour le portefeuille est de la fabriquer. Et c’est trippant! J’ai A-DO-RÉ la recette que Mariane a partagée l’été passé. Elle est vraiment géniale, assez facile et peu couteuse en comparaison à une crème achetée en magasin (environ 5$ pour 125 ml). Or, j’ai manqué de temps pour préparer mon départ en Minganie cet été et comme que je voulais fabriquer ma crème solaire au lieu de l’acheter, j’ai fait ma Trappeuse paresseuse (mouahahaha) et j’ai opté pour une option maison encore plus vite faite bien faite! Au lieu de fabriquer moi-même la crème, j’ai utilisé une lotion et une crème neutre (Coop Coco) auxquelles j’ai ajouté de l’oxyde de zinc. C’est un peu comme acheter du Ikea, haha; on assemble le tout et puis voilà. Pas besoin de rien chauffer, juste brasser! La recette revient environ à 8$ le 125 ml, ce qui reste très abordable!

Screen Shot 2015-07-05 at 11.30.35 PMIngrédients et matériel dont vous aurez besoin

*Vous pouvez trouver tous les ingrédients et le matériel chez Coop Coco en boutique ou en ligne.

Recette #1 Crème solaire

  • 160 ml (10 c. à soupe) de crème neutre
  • 30 ml (2 c. à soupe) d’oxyde de zinc

Recette #2 Lotion solaire

  • 160 ml (10 c. à soupe) de lotion neutre
  • 50 ml (10 c. à thé ) d’oxyde de zinc

Screen Shot 2015-07-05 at 11.23.35 PMProcédure pour fabriquer la lotion et la crème solaire

  • Stériliser au préalable tous les instruments qui entreront en contact avec vos ingrédients: faire tremper le verre et le métal dans l’eau bouillante et vaporiser le plastique d’alcool à friction, puis laisser sécher à l’air libre sur un chiffon propre*;
  • Mesurer la quantité nécessaire de crème ou de lotion et disposer dans un bol. Ajouter l’oxyde de zinc préalablement tamisé;
  • Utiliser une girafe pour mélanger la crème jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène (important!). Il existe aussi de mini fouets électriques, mais ceux-ci fonctionnent mieux avec la lotion (le petit moteur roche un peu vers la fin quand ça devient plus épais…). En mélangeant, la crème épaissira et blanchira;
  • Transvider la lotion et la crème dans leur contenant respectif à l’aide de la seringue si nécessaire. Psst, psst, puisque la crème et la lotion ont une texture épaisse, il est plus facile d’utiliser des contenants à ouverture élargie si on veut les réutiliser, ils seront plus faciles à laver.

*Comme les lotions et les crèmes contiennent de l’eau, il est toujours préférable de stériliser tout ce qui entre en contact avec les ingrédients durant la fabrication pour limiter la prolifération bactérienne ou le développement de champignons.

Screen Shot 2015-07-05 at 11.17.16 PMLe calcul du FPS de votre crème solaire

Pour obtenir un FPS entre 20 et 30, on doit ajouter au moins 20% d’oxyde de zinc à notre crème. On calcule donc la quantité de crème et on multiplie par 20% pour connaître la quantité de poudre minérale nécessaire. On peut donc réduire ou augmenter la quantité de poudre minérale pour un FPS moins ou plus élevé. Comme j’ai fait ma recette en millilitres et non en grammes, j’ai arrondi un peu et rajouté une pincée d’oxyde de zinc de plus pour la recette de crème. Le calcul du FPS n’est malheureusement pas une science exacte et demeure approximatif (voir carte plus bas).

UVA-UVB-Sunscreen-Ingredient-Chart-sm

Voici un petit guide de DIY Natural pour vous aider à calculer vos quantités de poudre minérale.

  • FPS 2-5 : 5% d’oxyde de zinc
  • FPS 6-11 : 10% d’oxyde de zinc
  • FPS 12-19 : 15% d’oxyde de zinc
  • FPS >20 : 20% d’oxyde de zinc

Il est généralement recommandé d’utiliser un FPS entre 15 et 50 (15 pour une courte exposition au soleil et 30+ pour une longue exposition au soleil). Un FPS 50 protège contre 98% des rayons UV, alors qu’un FPS 30 protège contre 97% et un FPS 15 contre 93%. Il n’y a donc pas une très grosse différence entre le FPS 30 et 50!

La recette #1 de crème solaire comprend 20% d’oxyde de zinc. Puisque les poudres minérales épaississent la crème, je n’ai pas utilisé un pourcentage plus élevé de poudre minérale puisque la crème était déjà assez épaisse. Comme la lotion neutre est plus liquide, j’ai utilisé 30% de poudre minérale pour fabriquer ma lotion solaire, histoire d’avoir une meilleure protection contre le soleil lorsque je travaille à l’extérieur toute la journée.

Screen Shot 2015-07-05 at 11.19.54 PMConseils d’utilisation

Votre écran solaire doit être réappliqué assez régulièrement, soit à toutes les 1-2 heures environ et après la baignade ou le sport (attention, elle n’est pas hydrofuge!). Pour ceux et celles qui ont en horreur les crèmes grasses, ces deux recettes sont parfaites! Elles laissent un fini sec sur la peau et s’étendent bien sur des petites parties du corps. Toutefois, avec une crème au fini sec, le filme sur la peau a tendance à s’estomper plus facilement aux frottements qu’avec une crème plus riche, donc on va la réappliquer un peu plus souvent. Si vous pensez passer la journée à la plage ou en plein air, je vous conseille fortement la recette de Mariane qui est plus riche et qui s’étend beaucoup mieux sur tout le corps! Pour ce qui est de mes crèmes, je vous conseille d’hydrater votre peau avant de les utiliser afin de faciliter leur application, surtout si vous avez la peau sèche.

Attention, il est toujours préférable de faire des tests avant de prendre un bain de soleil! Faites de courtes expositions et voyez comment réagit votre peau. De plus, comme la crème/lotion est moins riche qu’un beurre (recette de Mariane) et que les poudres minérales sont asséchantes, je vous conseille de bien vous hydrater la peau le soir venu. Si vous voulez aussi éloigner les moustiques, n’hésitez pas à ajouter à votre recette des huiles essentielles anti-moustiques (par ici)! Finalement, côté durée de vie, votre crème/lotion devrait avoir la même longévité que votre base neutre (voir le contenant de crème/lotion utilisée) si vous stérilisez vos instruments lors de la fabrication. On conseille tout de même de tenter de l’utiliser à l’intérieur de 3 mois et de la laisser au frigo lorsque vous ne l’utilisez pas.

Pour ceux et celles qui pensaient utiliser une recette maison sur leur bébé (6 mois +)/enfant: Bien que la recette de Mariane s’adressait aux adultes, elle a reçu de bons commentaires de la part de plusieurs mamans qui l’utilisent sur leurs tout-petits (voir ici et ici). Comme sa version est plus riche (grasse) que celle présentée ici, l’oxyde de zinc adhère mieux à la surface de la peau et s’estompe moins rapidement. Elle semblerait donc mieux convenir à un jeune public. Attention, elle n’est pas hydrofuge et ne protège pas pendant la baignade. Lorsqu’on choisi d’utiliser une crème solaire maison sur des petits, il est important de prendre toutes les précautions nécessaires. Il est préférable de la tester sur vous avant (pour s’assurer de son efficacité), et d’y aller progressivement lorsque vous l’appliquez sur votre bébé/enfant, c’est-à-dire en faisant de petites expositions au soleil avant de prendre un bain de soleil prolongé pour être safe! Évidemment, on veut aussi limiter les expositions au soleil entre 11h et 15h et couvrir le plus possible votre enfant avec des vêtements longs et des chapeaux. Pour rendre l’expérience plus agréable pour vos minis, c’est même possible d’y ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de lavande ou d’essences aromatiques naturelles (ex: noix de coco, fraise, cerise, etc.)!

Screen Shot 2015-07-05 at 11.24.42 PMPsst, psst, les crèmes solaires minérales sont reconnues pour laisser un léger film blanc sur la peau après l’application, et nos deux recettes de lotion et de crème solaire ne font pas exception. Par contre, elles s’étendent bien et ne laissent pas de « traces » blanches. Plus il y a de poudre minérale, plus le fini est blanchâtre. Personnellement, je n’ajoute pas plus de 20% ou 30% de poudre minérale et j’obtiens un FPS s’échelonnant entre 20 et 30. Je ne veux tout de même pas ressembler à Édouard aux mains d’argent! HAHA ;). Sérieusement, le truc c’est de bien étendre la crème pour qu’elle soit appliquée de façon uniforme! Il est à noter que certaines compagnies utilisent des poudres minérales en nanoparticules qui n’auront pas du tout cet effet, mais elles ne sont pas conseillées pour les recettes maison en raison du danger d’inhalation des nanoparticules.

Si le fini sec de la lotion et de la crème se marie mal avec votre peau sèche et que vous avez de la difficulté à les appliquer, ajoutez un peu d’huile de coco à votre recette et ajustez en conséquence les proportions de poudre minérales! Ceci peut également diminuer le léger film blanc sur la peau après l’application.

Screen Shot 2015-07-05 at 11.38.39 PM

Sur ce, je retourne travailler au soleil! C’est pas beau ça comme lieu de travail? ;) Je vous souhaite un bel été plein de crème glacée et de crème solaire!  Restez à l’affût, dans mon prochain billet, je vous partage une recette de pasta dentale (pâte à dent) maison! Ne vous inquiétez pas, je n’ai pas confondu mes recettes hahaha!

Crédits photos:

Audrey Woods

http://www.acne.org/spf-sunscreen.html

http://www.badgerbalm.com/s-31-broad-spectrum-uva-sunscreen-protection.aspx

Sources:

http://www.badgerbalm.com/s-31-broad-spectrum-uva-sunscreen-protection.aspx

http://lepharmachien.com/creme-solaire/

Woody

Author Woody

Je me décris comme : Passionnée de tout ce qu’offre la nature, amoureuse des artisans et artistes locaux, de mon chum et de la bonne bière. Ma devise : Rire (ou : Mieux vaut prévenir que guérir). Mon cheval de bataille écolo : Acheter le plus local possible, équitable et bio. Mes faiblesses : Très désorganisée, avec une mémoire d’oiseau et pleine de contradictions. Ma recette DIY favorite : Le déo naturel. Je me sens indépendante face aux grandes industries cosmétiques depuis que je le fabrique moi-même. Je jase de quoi sur le blogue? De plein d’affaires, mais surtout de recettes DIY.

More posts by Woody

Join the discussion 12 Comments

  • Julia dit :

    Bonjour, vous citez le pharmacien mais je crois qu’il serait pertinent de lire son dernier article iù il aborde notamment l’efficacité des crèmes solaires minérales: http://lepharmachien.com/jacynthe-rene-solaire/
    Aussi, mêmes les crèmes que vous proposez restent chimiques … En fait, tout l’est! Incluant vous et moi. Aussi, je ne suis pas sur jusqu’à quel point la crème est « absorbée » par la peau. Je doute qu’elle traverse l’épiderme.

    • Woody dit :

      Bonjour Julia! Merci pour ton commentaire. Par contre, tu sembles avoir mal compris le texte du Pharmachien, si je ne m’abuse. Oui, je suis bien au fait de sa lettre à Jacynthe René, mais dans celle-ci il ne dément pas l’efficacité ou la pertinence des crèmes minérales (même les versions maison), mais plutôt l’affirmation de Jacynthe sur le fait que ces dernières ne réduisent pas la production de vitamine D (ce qui est faux) et surtout son utilisation de sources et d’information douteuses sur la possible cancérogénicité des crèmes solaires dites chimiques. De plus, le Pharmachien a explicité sa position sur les écrans physiques maison à quelques reprises en commentaire sur sa page facebook. Par exemple: MODIFIER LE TEXTE ICI POUR CE QUE TU VEUX QUI SOIT ÉCRIT EN LIEN HYPERTEXTE Il a d’ailleurs aussi commenté positivement la recette de Mariane l’été dernier (voir le premier commentaire ici). Nous ne faisons pas dans la propagande grano (loin de là!), mais offrons des alternatives (recettes et produits) plus naturels et écologiques aux produits standards commerciaux surtout dans le but de réduire notre impact sur l’environnement (en plus de s’insérer dans une approche zéro déchet).

      Bien évidemment que tout est chimie dans la nature (le bicarbonate de soude est un ingrédient chimique, ainsi que l’hydroxyde de sodium qui est pourtant utilisé dans les savons artisanaux dits naturels)! Mais reste qu’il existe quand même des ingrédients chimiques plus « naturels » que d’autres qui ont un impact moins élevé sur l’environnement (et indirectement sur la santé). Pour l’oxyde de zinc, c’est du zinc (métaux) oxydé. C’est donc un composé chimique simple qui peut se trouver en nature, mais qui est synthétisé en laboratoire. Il est reconnu comme étant sans danger pour l’environnement et la santé lorsque sous forme de particules (et non pas sous forme de nanoparticules, quoi que plus d’études restent à faire là dessus). Par exemple, plusieurs parcs au Mexique n’acceptent que les écrans physiques dans les cénotes, pour réduire l’impact sur la faune aquatique (surtout les coraux). Donc effectivement, tout est chimique, mais dans tout ces éléments chimiques, il est possible de faire des choix judicieux et l’oxyde de zinc en est un selon nous (et selon plusieurs chercheurs). Tout ce qui est « naturel » n’est pas nécessairement « santé » (ex: le pétrole!) et tout ce qui est « chimique » n’est pas nécessairement « toxique » non plus, et on est très conscientes de cela dans notre approche.

      Pour ce qui est de l’absorption, je n’ai jamais affirmé que les crèmes minérales étaient absorbées par la peau. Justement, les crèmes minérales ne sont pas absorbées par la peau; c’est leur caractéristique principale. Elles restent à la surface et agissent comme barrière en faisant refléter les rayons UV (contrairement aux crèmes chimiques qui les absorbent).

      Concernant l’utilisation du terme « chimique » dans le texte: les poudres minérales utilisées dans les écrans solaires sont considérées comme des écrans physiques à l’opposé des filtres chimiques (ce sont les termes les plus répandus pour référer à ces deux types d’écrans solaires, nous ne les avons pas inventé hehe). L’utilisation du terme synthétique au lieu de chimique pour référer aux filtres qui pénètrent la peau et absorbent les rayons UV serait probablement plus approprié et accurate.

      Voilà! J’espère avoir répondu à tes interrogations. Bonne journée! :)

  • Caroline dit :

    Merci beaucoup Woody pour cette recette! Je cherchais justement une recette pas grasse et rapide pour les vacances en camping! Bonne idée!

  • Catherine dit :

    Bonjour! En fait, qu’est-ce qu’une lotion neutre? Je me demande si je peux utiliser ma lotion Oneka (sans parfum) pour utiliser comme base. Est-ce qu’il faut absolument acheter une lotion affichée comme « neutre »?

    Merci de m’éclairer! J’ai bien hâte d’essayer la recette!

    • Woody dit :

      Bonjour Catherine!
      Vous pouvez utiliser votre lotion Oneka sans parfum comme base, mais il faudra faire un test pour voir si vous aimez la texture après son mélange avec les poudres minérales. Je n’ai jamais utilisé la lotion d’Oneka, donc je ne connais pas sa texture. J’en ai parlé dans le billet, mais je tiens à rappeler quelques points importants. Selon son fini (sec ou gras), il faudra tenir compte de certains facteurs pour arriver à un résultat qui vous conviendra. Par exemple, si elle a un fini sec, la lotion solaire aura tendance à s’estomper plus facilement et il faudra la réappliquer un peu plus souvent. Aussi, il faudra l’appliquer de façon minutieuse pour qu’il n’y ait pas de traces blanches sur la peau. Si la texture n’est pas assez grasse à votre goût ou que l’application est difficile, vous pouvez ajouter de l’huile (coco par exemple) et réajuster la quantité de poudres minérales en fonction des ajouts que vous aurez faits. De plus, je tiens à rappeler qu’il est préférable, avant d’en appliquer sur tout le corps, de faire des tests sur une petite partie du corps pour voir comment réagit votre peau et il faut faire de courtes expositions au soleil pour tester de l’efficacité de la crème au soleil, question de ne pas brûler au soleil après une journée à la plage. Voilà :) J’aimerais avoir vos commentaires sur votre fabrication de lotion solaire maison à base de la lotion Oneka! J’attends de vos nouvelles ! Merci de suivre notre blogue, ça fait vraiment plaisir.

      Audrey

  • Genevieve Ouellet dit :

    Bonjour! Je ne suis pas sûre de bien comprendre les quantités afin d’obtenir 20% de poudres minérales.. Pourquoi les qtés sont elles différentes si on utilise la lotion plutôt que la crème? Il me semble que mesurer en volume est erroné (mais ma chimie est loin…) parce que ce n’est pas de l’eau donc volume =/ masse donc on devrait utiliser la masse pour calculer correctement 20%, mais je me trompe peut-être, je veux juste être sûre de mettre la bonne qté de poudres minérales dans ma lotion hahaha! Donc si on utilisait la masse il faudrait par exemple pour 250g de lotion 25g d’oxyde de zinc et 25g dioxyde de titane mais il me semble que ça fait beaucoup, en tout cas je suis quand même mêlée!!

    • Woody dit :

      Bonjour! Comme je l’explique dans le billet, j’ai choisi un pourcentage différent de poudre minérale pour les recettes de crème solaire (20 % de poudre minérale) et de lotion solaire (30% de poudre minérale) parce que la consistance de la crème et de la lotion était différente. L’ajout de poudre minérale épaissit les crèmes ou les lotions quand même beaucoup. Puisque la crème était plus épaisse que la lotion, j’ai alors choisi un FPS moins élevé pour la crème.
      Je soulignais également comment calculer les quantités de poudre pour obtenir le FPS désiré. Mais notez que vous n’êtes pas obliger de suivre les proportions que j’ai préférées utilisées ;)

      FPS 2-5 : 5% d’oxyde de zinc
      FPS 6-11 : 10% d’oxyde de zinc
      FPS 12-19 : 15% d’oxyde de zinc
      FPS >20 : 20% d’oxyde de zinc

      Vous devez d’abord calculer la quantité de crème et la multiplier par le pourcentage désiré. Par exemple, on multiplie la quantité de crème par 20% pour obtenir un FPS entre 20 et 30.

      Ma recette était en ml, mais si vous préférez vous pouvez calculer vos quantités en g si vous le voulez. Ces deux méthodes seront toutes les deux très efficaces. Le calcul d’un FPS est approximatif, donc je vous conseille d’utiliser au moins 20% de poudre minérale pour obtenir un FPS d’au moins 20 à 30.

      Les ml sont utilisés pour que nos recettes soient accessibles à tous ;)… Toutefois, nous allons bientôt partager une recette de crème solaire avec phase aqueuse. Les quantités seront en g.

      Merci de suivre notre blogue. N’hésitez pas à poser des questions

  • Yann dit :

    Bonjour,

    Après avoir posté ce commentaire sur la recette de Mariane, je me permets de l’ajouter ici aussi puisque la recette est également à base d’oxyde de zinc:

    Merci pour ce chouette article, intéressé pour une crème solaire moins controversé je regarde quelles sont les alternatives.
    En cherchant quelques informations sur les produits, je suis tombé sur la fiche wikipédia de l’oxyde de zinc (https://fr.wikipedia.org/wiki/Oxyde_de_zinc) et on y trouve:

    « Toxicité
    L’oxyde de zinc est un corps toxique bien connu. Ses vapeurs sont très dangereuses. Les traces d’oxyde de zinc, dégagé lors de la soudure des métaux, provoquent la fièvre des métaux. »

    « SGH09 : Danger pour le milieu aquatique »

    Bob en a un peu parlé dans les commentaires mais il n’y a pas vraiment eu de retour.
    Est-ce que cela reste vrai dans le cas des crèmes solaires?
    Si oui peut-on le remplacer par autre chose? D’après le tableau j’aurais dis par du dioxyde de titane… mais la fiche de celui-ci fait encore plus peur!!

    • Marie dit :

      Bonjour Yann, je recopie ici ma réponse sur l’autre billet:

      L’oxyde de zinc est toxique lorsque inhalé, particulièrement sous forme de vapeur. Ce n’est pas le cas ici. Il est important de prendre une poudre sans nanoparticule. Sous forme de nanoparticule, l’oxyde de zinc pourrait passer la barrière de la peau. Sans nanoparticule, l’oxyde demeure sur la peau et n’est pas absorbé. En fait, c’est sa principale propriété. Les particules forment une barrière sur la peau et c’est ce qui reflète les rayons du soleil. Il faut faire attention de ne pas inhaler la poudre lors de la réalisation. Si cela vous inquiète, vous pouvez porter un masque. Il n’existe pas d’autre option efficace au niveau des écrans physiques. Il est nécessaire d’avoir une substance qui reflète les rayons du soleil et c’est exactement ce que fait l’oxyde de zinc et le dioxyde de titane. Les risques de vous exposer au soleil sans protection sont, selon moi, plus élevés que les risques que posent l’oxyde de zinc. C’est une question de risques vs bénéfices. Si vous utilisez les bons ingrédients, que vous n’en n’ingérer pas, l’oxyde de zinc est tout à fait sécuritaire et une belle alternative aux écrans dit « chimiques ». Concernant les dangers pour le milieu aquatiques, les écrans solaires à base d’oxyde de zinc et de dioxyde de titane sont les seules qu’on considère sécuritaires dans les zones sensibles, comme les barrières de coraux. Ce n’est donc peut-être pas une solution parfaite, mais à ce jour, c’est la meilleure option disponible.

      Espérant que cela répond à votre question!

      Marie

  • Eléonore dit :

    Bonjour
    je suis votre blog avec grand intérêt,
    je voudrais bien fabriquer ma crème solaire, seulement voilà, je suis parisienne, et à Paris, j’ai bien fait le tour de mille boutiques mais impossible de trouver ce maudit oxyde de zinc ! du coup, le seul endroit où j’ai pu en trouver, c’est…..dans une droguerie spécialisée dans la fabrication de matériels à destination de la déco, peintures, encaustiques, etc.
    vous croyez que je peux utiliser cet oxyde là ? (c’est marqué blanc de zinc, mais je crois que c’est la même chose).
    Eléonore

    • Marie dit :

      Bonjour Eléonore,

      Effectivement, selon mes petites recherches, blanc de zinc et oxyde de zinc sont des synonymes. Simplement vérifier sur le contenant qu’il ne s’agit pas de nanoparticules, que nous ne recommandons pas.

      Merci de nous suivre et bonne découverte!

Leave a Reply