Hello all! Plusieurs d’entre vous ont essayé notre recette de déo maison ce printemps (par ICI) et vous avez été nombreux à nous écrire pour louer ses vertus! Personnellement, je trouve ce déo miraculeux : il tient toute la journée (jamais besoin de le réappliquer) et il coûte tellement pas cher à faire! Toutefois, un seul hic: comme notre recette ne requiert que de l’huile de coco comme “liquide” et que cele-ci fond à une température supérieure à 24 °C, la recette ne convient malheureusement pas à nos étés. Et laisser notre déo au frigo, c’est moins pratique et ça fait franchement froid sous les bras le matin! Pas de panique, nous avons pas une, mais deux recettes d’été tout aussi simples à faire! Bye bye swing! :D

Avec l’arrivée de la chaleur, vous avez peut-être déjà remarqué que votre déo a commencé à “fondre”. Ce n’est pas dramatique en soi, mais c’est moins pratique et moins agréable à appliquer. Ça fait aussi en sorte que le mélange n’est plus homogène : l’huile se sépare et remonte à la surface, alors que les “poudres”, qui contrôlent les odeurs et la sueur, restent au fond. Pour faire en sorte que l’huile de coco reste solide à température pièce, il ne suffit normalement que d’ajouter de la cire (d’abeille ou de candelilla ou de carnauba pour les véganes). J’ai essayé quelques recettes trouvées sur l’internet, avec des proportions différentes de cire et je trouve que l’idéal, c’est que la cire d’abeille ne représente pas plus du tiers (si on la combine à des huiles liquides) ou le quart (si on la combine à une huile liquide et à un beurre) des matières « liquides ». Voici donc deux recettes : une première toute simple dans laquelle on garde la recette d’hiver, mais on y substitue 2 c. à s. d’huile de coco par 2 c. à s. de cire (ou 1 c. à s. de cire de candelilla ou de carnauba) et une deuxième plus crémeuse que j’ai inventée moi-même! Ces deux recettes fonctionnent très bien pour les hommes aussi! Mon chum en met tous les matins et il tient toute la journée!Déoété2PS: Pour optimiser vos chances de suggès, je vous conseille d’ajouter à votre déo de l’huile essentielle de palmarosa (Cymbopogon martinii v.motia) et/ou de sauge sclarée (Salvia sclarea), car elles sont réputées pour contrôler les odeurs corporelles.

Note: Pour les gens qui ont la peau sensible et/ou qui réagissent au bicarbonate de soude, je vous suggère de le remplacer par de la poudre d’argile blanche et d’y ajouter de l’huile essentielle de palmarosa (Cymbopogon martinii v.motia). Vous pouvez aussi opter pour ma recette au lait de magnésie (ICI) ou celle d’Audrey au zinc et à l’argile blanche (ICI)!

#1 Déo d’été « tout simple »

  • 4 c. à s. (60 ml) d’huile de coco
  • 2 c. à s. de cire d’abeille (30 ml) (ou 1 c. à s. de cire de candelilla)
  • ¼ tasse (65 ml) de bicarbonate de soude*
  • ¼ tasse (65 ml) de fécule de maïs ou d’arrow-root
  • 5-10 gouttes d’huiles essentielles
    • ATTENTION: Si vous êtes enceinte ou allaitez, certaines huiles essentielles sont proscrites. Consultez le Guide des huiles essentielles bébé et famille friendly de Caroline pour plus d’information et/ou consultez un aromathérapeute pour connaître les huiles essentielles sécuritaires (ex: Noblessence, l’Alchimiste en herbe, etc.).

Pour la procédure, voir plus bas!

#2 Déo d’été « crémeux »

  • 2 c. à s. (30 ml) d’huile de coco
  • 2 c. à s. (30 ml) de beure de karité (ou de cacao ou de coco ou de mangue)
  • 2 c. à s. (30 ml) d’huile d’amande douce
  • 2 c. à s. (30 ml) de cire d’abeille (ou 1 c. à s. de cire de candelilla)
  • ¼ tasse (65 ml) de bicarbonate de soude
  • ¼ tasse (65 ml) de fécule de maïs ou d’arrow-root
  • 10 gouttes d’huiles essentielles
    • ATTENTION: Si vous êtes enceinte ou allaitez, certaines huiles essentielles sont proscrites. Consultez le Guide des huiles essentielles bébé et famille friendly de Caroline pour plus d’information et/ou consultez un aromathérapeute pour connaître les huiles essentielles sécuritaires (ex: Noblessence, l’Alchimiste en herbe, etc.).

Vous pourrez être créatifs/ves et jouer avec vos ingrédients : exemple utiliser 1 c. à soupe de beurre de karité et 1 c. à soupe de beurre de coco au lieu de 2 c. à soupe du même beurre et ainsi de suite!

Déoété1Procédure

1. Choisir une recette.

2. Faire fondre la cire et les huiles/beurre au bain-marie (j’aime bien utiliser un pot Mason dans un chaudron d’eau!).

3. Bien mélanger.

4. Lorsque tout est bien fondu, ajouter les ingrédients secs (bicarbonate de soude et la fécule). Bien mélanger et ajouter les huiles essentielles.

5. Retirer votre pot ou bol du bain-marie et couler dans vos contenants (la cire durcie rapidement). Pour chaque recette, vous aurez besoin d’environ deux contenants (soit des tubes de déo vides ou des petits pots).

6. Placer au frigo quelques minutes.

7. Tadaam! Ils sont prêts à être utilisés une fois durcis!

Note 1

Update: La cire d’abeille a la fâcheuse habitude de laisser des traces jaunes sur les vêtements blancs (cela dit, ça part au lavage!). Je porte très peu de blanc, alors pour moi ça me pose peu ou pas de problème: je porte mon déo sans cire d’abeille – que je garde au frigo – ces journées là. Si vous ne voulez pas vous compliquer la vie, optez pour la cire d’abeille blanche (disponible chez Coop Coco!)

Note 2

Ces deux recettes contiennent de la cire, ce qui veut dire qu’il est safe de les couler dans des tubes de déo (se vendent dans les boutiques de matières premières, comme Noblessence et Coop Coco). Toutefois, leur texture est quand même assez « molle » et il est plus facile de les appliquer avec les doigts (ou on les applique avec le tube puis on étend avec les doigts). Celà dit, je suis toujours à la recherche de la texture parfaite qui permettrait une application à l’aide d’un bâton (sans l’aide des doigts) comparable aux déo de pharmacie. Je vous reviens là dessus dès que je trouve!

Où acheter les produits?

Huile de coco, beurre de coco, farine d’arrow-root : Coop Coco (Villeray), Noblessence (Plateau), Aliksir (Québec), Les Âmes Fleurs (boutique en ligne), sinon dans les épiceries fines: Aliments Merci, Tau, Rachelle-Béry, C’est la Vie (Plateau), La Moisson (Sainte-Thérèse).

Beurre de karité, beurre de cacao, beurre de coco : Noblessence, Coop Coco, Les Âmes Fleurs, Aliksir… PS: beaucoup moins cher en vrac!

Cire d’abeille/de candelilla/de carnauba : Aliments Merci, Noblessence, Coop Coco, Les Âmes Fleurs etc.

Huiles essentielles : Noblessence, Coop Coco, Aliksir, Les Âmes Fleurs, sinon en pharmacie ou dans les épiceries fines, etc.

PS: Si vous êtes du genre à tripper DIY, ces ingrédients sont vraiment la base de presque toutes les recettes de produits corporels, alors vous pourrez amplement les rentabiliser : crème solaire, barre de lotion, baume à lèvre, etc.

Prêt(e)s à affronter la chaleur? Bonne popote!!

___________________

Source:

http://becomingpeculiar.com/homemade-summer-deodorant-that-wont-melt-in-your-cupboard/

http://www.crunchybetty.com/not-a-secret-homemade-deodorant

http://thecrunchyurbanite.com/2013/11/24/homemade-deodorant/

Mariane

Écrit par Mariane

Je suis grano, sans être hippie. J’aime les bijoux, le tricot et les thés aromatisés. Je suis nouvellement végétarienne et en transition vers le végétalisme, mais j'ai bien de la misère à dire aurevoir au fromage en grain. Je suis doctorante en anthropologie/archéologie. Je fais mes études à distance. Je devrais vivre à Vancouver à temps plein, mais je m’ennuyais trop de mes petits chiens et de Montréal. Vancouver est quand même responsable de m’avoir fait découvrir le mode de vie « granochicurbain ». Là-bas, les médecines alternatives et les produits naturels sont très bien intégrés dans le quotidien des gens et complémentent les approches occidentales. J’ai donc ramené quelques influences de la côte ouest dans mes valises (et je continue de le faire à chacune de mes visites)! J’adore chasser les trésors dans les brocantes et sur kijiji (fille d’antiquaire un jour, fille d’antiquaire toujours!). Je fais mon propre savon/shampooing et je n’achète que des bijoux vintages ou fabriqués par des créateurs. Parce que personne n'est exempt de contradictions, il m’arrive à l’occasion de porter du vernis à ongles de pharmacie ou de jeter des papiers dans la poubelle. Mes vêtements viennent d’un peu partout, autant du H&M que du Belle et Rebelle et de diverses friperies. L’important, je crois, est de ne pas tomber dans le zèle, d’établir ses priorités et de suivre son portefeuille! A+!

Les billets de Mariane

Question? Commentaire? 65 Commentaires

  • Ariane dit :

    Salut !

    J’ai essayé votre autre recette de déo, celle du printemps, et j’y ai ajoutée de la cire d’abeille pour ne pas qu’il fonde et pour qu’il s’applique bien. par contre, le déo laisse un marque de jaune  »fluo » sur mes chandails blanc ou pâles… Est-ce que ça vous fait ça aussi ? Est-ce que c’est parce que j’ai mis trop de cire (j’ai mis 1.5 c. à s de cire pour 6 c. à s. d’huile de coco) ? J’ai un peu peur que la même chose se produise avec ces deux recettes. Dans le pire des cas je vais le faire sans la cire parce que je l’aime beaucoup je trouve qu’il fonctionne super bien !

    Merci !

    • Mariane dit :

      Bonjour Ariane!

      Oui, malheureusement la cire d’abeille a tendance à parfois laisser des traces jaunes sur les vêtements blancs (mais ça part au lavage sans problème). Je n’ai pas remarqué par contre si mes recettes laissaient ces mêmes traces sur les vêtements et je les ai porté pendant plusieurs semaines (je mets trèèès rarement du blanc)… J’ai essayé une recette une fois qui tachait mon linge (je croyais que c’était la trop forte concentration de beurre de karité, mais c’était peut-être la cire!), et ce que je faisais, c’est que je mettais mon déo sans karité/cire (que je garde au frigo) les journées où je portais des vêtements blancs et mon autre déo à la cire le reste du temps. Je pourrais aussi te suggérer de remplacer la cire d’abeille par de la cire de soya (à mon souvenir, cette cire est blanche et pas jaune à la base, donc elle ne devrait pas laisser de traces)! Ça pourrait être une meilleure option!

      • Ariane Pepin dit :

        Merci Beaucoup pour l’alternative ! Je vais essayer avec la cire de soya (parce que je porte beaucoup de blanc quand même … ) !

        • Mariane dit :

          Fait plaisir! Merci pour ton commentaire! J’ai fait un update au texte pour proposer la cire de soya comme alternative.

      • Vanessa dit :

        Il existe aussi des pastilles de cire blanche qu’on peut trouver chez Coop Coco!

        • Mariane dit :

          Oui effectivement! J’ai vu hier que chez Coop Coco ils ont de la cire d’abeille blanche! Ce qui devrait régler bien des problèmes de tâches! Haha.

  • Kariane :) dit :

    Salut je voulais savoir, Est-ce que la cire d’abeille s’applique mieux que la recette  »sans cire » ?

    Merci :) j’adore votre site aussi :)

    • Mariane dit :

      Bonjour! Les deux recettes s’appliquent très bien. En été la recette sans cire est moins évidente car le déo serait toujours liquide. Sinon l’option est de faire la recette sans cire, mais de la concerver au frigo, mais là ça devient très dure à appliquer. Mais en hiver ça marche super bien!

      Merci de nous lire!

  • Sarah dit :

    J’ai fait la version 1, avec la cire de soya. Gardé au frigo il avait une bonne consistance, mais à température pièce il devenait très liquide… Je l’ai donc transvidé dans des vieux tubes de déo à bille (il n’y a qu’à enlever la boule avec un truc pointu, et à la remettre après) et c’est absolument parfait. Pas du tout besoin des doigts pour l’appliquer!

    • Mariane dit :

      Wow! C’est super ça! Contente de savoir que c’est possible de faire ça! Bon à savoir aussi que la cire de soya ne fait pas tant durcir. Merci!

  • Sonia dit :

    Bonjour,
    votre recette me semble très bien, mais il faudrait spécifier de prendre du bicarbonate de soude SANS ALUN. Puisqu’il s’agit de LA composante problématique des déo conventionnels. Il s’en trouve dans plusieurs boutiques d’aliments naturels.
    Aussi pour les peaux sensibles, le bicarbonate de soude peut les faire réagir, en causant de l’irritation. Une alternative à cet ingrédient est la poudre d’argile (grise-verte ou blanche, c’est à votre goût). L’argile agit comme régulateur d’odeur et de ph pour la peau ;)

    • Mariane dit :

      Bonjour Sonia,

      Parles-tu d’alun ou d’aluminium? Si tu parles d’aluminium, le bicarbonate de soude (baking soda) n’en contient pas. C’est plutôt la poudre à pâte (baking powder) qui peut en contenir et plusieurs compagnies vont écrire « sans aluminium » sur leur emballage de poudre à pâte. Il semble y avoir une confusion à ce titre et les gens mélangent souvent baking soda et baking powder. Il y a des marques comme Bob’s Red Mill qui vont écrire « sans aluminium » sur leur emballage de bicarbonate de soude, mais ce n’est qu’une stratégie marketing car ce n’est pas un ingrédient du bicarbonate de soude. Voici un bon article sur le sujet: http://www.crunchybetty.com/the-great-baking-soda-anti-hoax

      Si tu parles vraiment d’alun, je ne connais pas trop… J’ai fait une petite recherche et je n’ai vu nulle part qu’il pouvait se trouver dans le bicarbonate de soude ou que ça pouvais être néfaste. Tout ce que j’ai trouvé parle des pierres d’alun comme anti-transpirant naturel (comme la marque Cristal si je ne m’abuse).

      Oui, j’ai lu récemment que des gens avec la peau sensible remplaçaient le bicarbonate de soude par de l’argile, merci de me le rappeler! Je vais écrire un petit update dans le billet:)

      Merci de nous lire et au plaisir!

  • Marijo Gauthier-Bérubé dit :

    Yeah, je vais essayer avec de l’argile ! J’ai effectivement fait une réaction allergique et je ne savais pas à quel ingrédient en particulier, j’ai la peau vraiment sensible ! J’espère vraiment que l’argile me permettra de pouvoir utiliser un déo maison sans avoir des dessous de bras tout boursouflés , ouch !
    Merci pour toutes ces suggestions de produits DIY, ils envahissent tranquillement mon armoire :)

    • Mariane dit :

      Super Marijo! Tu nous donnera des nouvelles. Je n’ai pas encore essayé. J’espère que ça fonctionne bien! Contente que le DIY envahisse tranquillement ton armoire. ;) C’est le fun de savoir qu’on peut presque tout faire avec si peu d’ingrédients et de produits! En plus d’être motivant et écologique. :) Merci de nous suivre!

  • Mélanie dit :

    À l’aide!! J’utilisais votre déo depuis environ 1 mois quand des rougeurs se sont mis à apparaître sous mes aisselles!! JE L’ADORAIS!!! Je ne crois pas être allergique à aucun de ces ingrédients, est-ce qu’il y a quelqu’un à qui c’est déjà arrivé? Et avez-vous une autre alternative qui fonctionnerait aussi bien? L’huile de coco seulement n’a pas marché pour moi… pas assez fort!
    Merci d’avance….
    Une fille désespérée qui est temporairement revenue à l’antisudorifique…………………….

    • Mariane dit :

      Bonjour Mélanie! Pas de panique hehe! C’est une réaction qui est assez courante. J’ai expérimenté la même chose dans les dernières semaines après près d’un an d’utilisation sans aucun problème! En fait, ce qui se produit c’est que certaines personnes à la longue réagissent au bicarbonate de soude dans la recette. J’ai fait des recherches et des tests et ne t’inquiète pas il existe une solution fantastique: remplacer le bicarbonate de soude en tout ou en partie par de l’argile en poudre (j’ai utilisé de la blanche). Dans ma nouvelle recette, j’ai mis 1 c. à s. de bs dans 1/4 de tasse et j’ai rempli le reste avec de l’argile (pour donner 1/4 de tasse au total)! Ça fonctionne aussi bien! Tu peux surement aussi mettre juste de l’argile et voir si ça fonctionne aussi bien (au niveau des odeurs je veux dire)! Ça m’a pris quelques temps avant de refaire une recette et entre temps j’utilisais la pierre cristal alors l’irritation avait diminué quand même. Peut être attends un peu que ça se calme et ensuite essaye le nouveau deo avec l’argile? De mon côté tout va super à nouveau! Mais dès que je réapplique mon ancien déo, les rougeurs reviennent et les démangeaisons aussi. Donc c’est vraiment le bs! Tiens-moi au courant!

  • Mélanie dit :

    MERCI!! C’est sûr que je vais essayer dès que mes rougeurs disparaissent et je t’en redonne des nouvelles!

  • Sabrina dit :

    Juste pour info, j’ai fait une petite variation sur la recette crémeuse : 30g de cire d’abeille, 30g de beurre de karité et 60g d’huile de coco + les 2 « poudres » – miracle, une fois dans le contenant à déo, ça s’applique super bien sans avoir à l’étaler avec ses doigts! Quelques minutes de sensation « collante » (beurre de karité, grmhphrr) mais ensuite, c’est parti pour la journée!

  • Marilyne dit :

    Salut!

    Tout d’abord merci pour votre superbe site!

    Petite question. Que voulez-vous dire par « sensible au bicarbonate de soude »? Je fais un déo qui ressemble beaucoup à votre recette, et certaines personnes (dont moi) avons vraiment réagi (rash de grattage, boursoufflures…). Pensez-vous que ce serait le bicarbonate? Sérieusement je ne comprend pas du tout cette réaction étant donné la liste des ingrédients…

    Merci beaucoup et bonne continuité!

    Marilyne

    • Mariane dit :

      Allo Marilyne!

      Oui c’est exactement ça! Certaines personnes (dont moi aussi maintenant, malheureusement) ont des réactions cutanées associées au bicarbo… :( Comme tu dis, grattage, boursouffles, certaines voient leur peau devenir plus foncée, etc. C’est vraiment dommage, parce que le bicarbo est vraiment l’ingrédient clé qui rend la recette si efficace. On peut le diminuer et remplacer la différence par de l’argile (ou le remplacer complètement), mais dans mon cas je réagissais quand même à la quantité de bicarbo réduite et le déo était moins efficace. J’ai utilisé ce déo pendant plus d’un an sans aucune réaction et du jour au lendemain BAM. Je suis toujours en deuil haha.

      Désolé pour la mauvaise nouvelle… Je suis encore à la recherche d’une bonne recette de remplacement. À date mes expériences ne sont pas super concluentes. À suivre… Merci de nous lire! À plus!

  • Natasha dit :

    Bonjour à tous!
    J’ai fait le déodorant (#1) et je l’adore! Il fonctionne incroyablement bien.. même presque trop bien…
    Je n’ai pas mis 2 semaines avant de voir apparaître des boutons et de l’irritation sous les aiselles. En arrêtant de le mettre, j’ai toutefois remarqué que j’ai passé des jours sans dégager la moindre odeur. J’ai donc recommencé à le mettre, mais seulement une fois au 3 jours environ: problème d’irritation résolu, problème d’odeur résolu, bref, je suis vraiment heureuse d’avoir trouvé cette formule!
    J’ai pensé vous partager ceci puisque ce problème d’irritation revient souvent!

    • Mariane dit :

      Bonjour Natasha! Contente de voir que vous avez trouvé quelque chose qui fonctionne bien pour vous! Je suis en train de collecter les expériences et je vais écrire un billet là dessus prochainement. C’est un problème récurrent oui. La majorité des gens n’ont pas ce problème, mais plusieurs l’ont et c’est dommage. J’essaye de trouver des solutions et des alternatives depuis un bon moment. Je vous tiens au courant bientôt!

  • Sabrina dit :

    Bonjour Mariane,

    Si vous cherchez toujours de l’information au sujet des réactions cutanées en utilisant le déo, je suis tombée là-dessus et je compte bien passer le mot, d’un coup que ça réglerait le problème que plusieurs semblent rencontrer! Voici la source : http://www.crunchybetty.com/new-news-and-ph-balancing-your-old-homemade-deodorant-problems. Bonne lecture! :)

    • Mariane dit :

      Allo Sabrina! Ouiiiii! Je suis tombée dessus il y a quelque temps! Je prépare un billet justement là dessus! La solution est effectivement de rétablir le ph, soit avec du vinaigre, soit avec du jus de citron. Tout comme le principe du no poo (je me demande pourquoi je n’y avais pas pensé avant!). En pluuuss, le vinaigre et le citron à aux seuls peuvent servir de déodorant, donc en les utilisant, on aura moins besoin d’appliquer de déo. C’est vraiment magique! Merci du partage!

      • Sabrina dit :

        Ça veut donc dire que vous pouvez à nouveau utiliser les déos avec du bicarbonate de soude? Ouh la, j’ai hâte de lire le billet, pcq moi je ne réagis pas, mais certaines de mes amies oui. Je leur ai transmis l’info et je suis impatiente d’en savoir plus! Et les alternatives avec de l’argile, c’est substantiellement moins efficace pour elles. À bientôt sur votre blog alors :)

        • Mariane dit :

          Je n’ai pas encore essayé (je me suis fabriqué une autre recette sans bs il y a quelques semaines), mais je compte bien l’essayer quand j’aurai fini mon tube. J’attendais de pouvoir l’essayer pour publier le billet (je planifie le billet pour le 24 février ou la semaine suivante!). Pour la version avec l’argile, comme le vinaigre/citron réduit VRAIMENT les odeurs (voir les annule complètement) en changeant le ph de la peau, en le combinant avec un déo à l’argile, ça devrait augmenter l’efficacité du déo! Pas besoin d’appliquer le vinaigre/citron tous les jours si on le combine une autre forme de déo, aux 2-3 jours devrait être suffisant! ;)

          • Sabrina dit :

            :) En cherchant, je suis tombée sur des recettes de déos liquides en pouch-pouch. J’en ai essayé une que j’ai donnée à mon amie pour qu’elle l’essaie. À date, elle dit que ça fonctionne. Moi ça me semblait impossible que de l’hydrolat et du vinaigre puissent fonctionner, avec une « infusion » de BS, mais pas de BS dans le produit final. Je te joins la recette au cas où ça t’intéresse, j’ai pas mis de pierre d’alun, j’ai opté pour doubler la quantité de BS et j’ai laissé infuser 12 heures. J’avais pas d’hydrolat de cassis, alors j’ai pris lavande. Voici : http://byreo.canalblog.com/archives/2009/02/25/12673500.html. J’aime beaucoup votre blog, j’en ai un aussi et je vous ai citées à 2 reprises déjà pour les déos :) mon « trip », c’est plus les crèmes maison et j’essaie des trucs, c’est le fun! À bientôt!

          • Mariane dit :

            Cool, merci pour la recette! En fait, ça me surprend pas que ça fonctionne, parce qu’il contient deux ingrédients déodorants: le vinaigre et le bicarbonate de soude. Et je suis certaine qu’il fonctionnerait même sans bic! Le vinaigre et le jus de citron sont tous les deux acide et en les appliquant sous les aisselles, ça fait baisser un tout petit peu le ph de la peau, ce qui empêche aux bactéries qui causent la mauvaise odeur de proliférer! Ya des journées que je ne mets que du jus de citron le matin et ça tient toute la journée (même que souvent je vais au yoga chaud le soir sans en remettre et ZÉRO smell!).

            Probablement que le bic a le même effet, c’est-à-dire qu’en augmentant le ph de la peau, il empêche probablement aussi la bactérie de proliférer. Mon autre hypothèse aussi c’est que le côté abrassif du bic n’aide pas quand on l’applique en crème… Parce qu’en fait le lait de magnésium est même plus basique que le bic et il ne m’irrite pas du tout les aisselles. Peut-être que dissout dans une solution liquide comme le suggère la recette, il causerait moins de problèmes!

            Hein merci! T’es ben fine! C’est quoi ton blogue? Je vais aller voir ça! :)

  • Sabrina dit :

    Avec plaisir, c’est un blog tout neuf et tout timide encore, mais la passion est là :) http://s4brin4k.blogspot.ca/

  • Marg dit :

    Coucou les filles! Je vous suis depuis la France et je teste cette recette dés cette après-midi! Une petite précision cependant, parce que je ne voudrais pas me rater dans les quantités: quand vous dites un quart de tasse, vous parlez de quelle tasse? Une petite tasse à espresso, une moyenne tasse à café au lait, une grande tasse à thé, ou un mug? By the way je veux respecter le plus possible les proportions indiquées!
    Merci pour votre réponse, et continuez de nous donner de bonnes idées!!!

    • Mariane dit :

      Bonjour Marg! Dans le système américain (qu’on utilise aussi au Québec), une « tasse » est une unité de volume qui correspond à 250 ml. On fonctionne que très rarement avec les mesures de poids. Pour les cuillères à soupe, c’est aussi une unité de mesure et elles correspondent à 15 ml. Voici un tableau qui t’aidera grandement pour les prochaines recettes! http://www.recettes.qc.ca/conversions

      Bonne recette! Et merci de nous suivre! :)

      • Marg dit :

        Bonjour!
        Super, merci beaucoup pour toutes ces précisions, je vais me lancer dans les conversions alors!! (mais après l’effort le réconfort, j’aurais un super déo!)

        A bientôt!

        • Mariane dit :

          Haha, bonne chance! Tu peux aussi y aller avec des proportions générales, parce que 4 cuillères à soupe donne environ 1/4 de tasse. Tu pourrais prendre n’importe petit contenant pour ta mesure de « c. à s. » et le remplir 4 fois pour les ingrédients qui nécessirent 1/4 de tasse. ;)

  • Hélène dit :

    Pour celles demeurant sur la Rive-Sud, je vous recommande d’acheter vos produits de bases chez Hunzaroma. Marise Pitre offre également des ateliers sur la fabrication de produits corporels avec des produits naturels.
    http://www.hunzaroma.com/conseils_personnalises.php

    • Mariane dit :

      Merci, merci, merci! Je partage ça à l’instant sur notre page facebook! Je ne connaissais pas. :)

  • maryse gaudet-lebrun dit :

    je voulais vous partager un endroit oú j’achète tous mes produits en ligne. Cest un site québécois et les prix sont très raisonnables.

    http://www.lesamesfleurs.com

    Merci beaucoup pour votre recette.
    Au plaisir.
    Maryse

    • Mariane dit :

      Bonjour! Oui on les connaît! On les a linké à quelques reprises dans nos recettes. Mais merci du rappel, je les ai rajouté dans le billet (j’ai dû les découvrir après la publication)! On devrait aussi préparer bientôt une page dans laquelle on mettra nos adresses favorites où se procurer des matières premières par régions. À suivre… :)

  • Mlle Baluchon dit :

    Pour une recette qui tient bien en bâton, j’ai personnellement testé celle-ci: http://www.theeverythingsoapblog.com/2012/03/recipe-best-natural-deodorant.html
    Elle fonctionne bien et est aussi très simple à fabriquer. L’avantage d’utiliser des beurres plutôt que de l’huile, c’est que ça reste plus solide, même à la température pièce!
    Je cherche cependant à modifier la recette pour la rendre encore plus « absorbante » des odeurs (peut-être ajouter davantage d’argile que dans la recette originale).
    Pour celles qui ont la peau sensible, cette recette a aussi l’avantage de garder les aisselles bien hydratées! :)

  • Nain dit :

    J’utilise une recette très similaire, mais en remplacant l’huile de coco par du beurre de karité, ça ne fond à peu près pas, et la cire d’abeille en pastilles blanches ne tache pas :)

  • Marguerite dit :

    Bonjour!

    Hier j’ai mélangé environ 10 gr de cire d’abeille avec 90 gr d’huile de pépin de raison pour cirer du bois.
    il m’en reste vraiment beaucoup. Le tout s’est solidifié mais je sais quil peut se re liquéfier en chauffant.
    Pourrais je utiliser cette base pour creer mon déo? Est ce que l’huile de coco est oligatoire ou peut on la changer une autre? sachant que de toutes facons ca sera pour les vacances en camping sans frigo….
    J’ai de la Maizenas chez moi est ce ok? Et j’ai de l’argile blanche, est ce que ca irait pour remplacer le bicarbonate?

    Merci d’avance pour votre réponse :)

    • Mariane dit :

      Bonjour Marguerite, oui tu peux utiliser ton reste comme base pour ton déo, vaudra juste essayer de garder les mêmes proportions huile/cire/beurre que la recette originale si tu veux une texture semblable. L’huile de coco peut être remplacée par n’importe quelle autre huile, il n’y a pas de problème. Je ne connais pas la Maizenas, mais si c’est de la fécule (amidon) de maïs, ça fonctionne! Pour ce qui est de l’argile, elle n’est pas aussi efficace que le bicarbonate de soude malheureusement contre les odeurs. Au plaisir!

  • […] testé et validé depuis le mois de décembre la recette du déodorant crémeux qui ne fond pas en été des Trappeuses. Pour moi, il fonctionne très bien. Je n’ai encore aucune allergie au […]

  • Jeanie dit :

    Bonjour,
    Je viens de terminer la première recette de déo. Wôw! J’adore la texture, et mon mari aussi. Alors, on met ça à l’épreuve avec du yoga et un peu de cardio plus tard. Merci tellement !

    • Mariane dit :

      Youpi! J’espère que vous avez aimé! Certaines personnes préfèrent la version sans cire et la trouve plus efficace. J’ai hâte de voir vos commentaires!

  • […] d’aller zieuter cette recette de déodorant d’été, toujours sur le blogue Les trappeuses, juste ici ! […]

  • Stéph dit :

    Bonjour, J’aimerais savoir si cette recette laisse des traces blanches sur les vêtements noirs? Merci :)

  • Je trouve vos recettes inspirantes. Pour les fragances lavante et vanille (quoi que se sont de bonnes fragances) ne font pas très masculin. Quels sont vos suggestions pour des odeurs plus mâle ? :-)

    • Mariane dit :

      Bonjour Daniel, je vous conseille la sauge sclarée, c’est une excellente huile essentielle pour contrôler les odeurs. Vous pouvez la combiner à une huile essentielle de conifère (pin, épinette, sapin) et/ou tea tree pour une odeur agréable. :)

  • Françoise dit :

    Bonjour!
    Votre site est inspirant et j’adore cette recette de déodorant. Satisfaction de faire soi-même ses produits et d’éliminer les ingrédients toxiques = joie!
    Il y a quelques mois, j’ai commencé à intégrer des principes du zéro déchet dans mon quotidien. Ça m’a permis de réfléchir à ma consommation et d’éliminer le superflu.
    Dans Hochelaga-Maisonneuve, on peut se procurer tous les ingrédients en vrac au magasin général écologique Terre à soi. On y vend notamment de la cire d’abeille blanche en pastilles, de qualité cosmétique. Voici l’adresse de leur site Web : http://www.terreasoi.coop/#!produits-vrac-biodegradables-ecologiques/cknx

  • Genevieve Ouellet dit :

    Bonjour! Si je veux mettre la recette dans un pot Masson, ça donne environ combien de mL de produit final, pour savoir quel pot choisir! Merci :)

    • Mariane dit :

      Bonjour Geneviève! Ça fait longtemps que je n’ai pas fait la recette (je suis sensible au bic), mais il me semble que la recette fit dans le plus petit des pots Mason. :)

    • Woody dit :

      Bonjour Geneviève, j’ai converti les mesures en ml (voir plus haut dans le billet). Il te faudra un contenant de 220 ml à 250 ml selon la recette que tu choisis (soit deux petits pots Masson environ).

  • Genevieve Ouellet dit :

    Bonjour, je n’aime pas particulièrement l’HE de palmarosa mais je voulais en mettre un peu pour son effet contre les odeurs et je pensais le mélanger avec un HE d’agrumes.. auriez-vous un ratio à proposer pour avoir un bon compromis entre l’odeur et l’efficacité? merci :)

    • Woody dit :

      Salut Geneviève, tu peux mettre jusqu’à 2-3 gouttes d’HE par 5 ml (1 c. à thé) d’huile. Donc, selon la recette que tu choisiras, tu pourras mettre 24 à 36 gouttes pour la recette #1 et 12 à 18 gouttes pour la recette #2. Si j’étais toi, je choisirais la première recette parce qu’elle peut contenir plus d’huiles essentielles et je ferrais moitié palmarosa et moitié l’HE de ton choix.

  • stephanie dit :

    Déo été #1 extra efficace.
    Je devais prendre des antisudo, car je trouvais que les déo dit : «naturel » ne faisait pas effet mais plus maintenant.

    Merci et merci :)

  • Esther Joanis dit :

    Pour celles qui cherche les ingrédients pour faire le déo, à Laval, allez à la Brise verte, un super magasin à Ste-Rose. J’y ai trouvé de la cire d’abeilles, du beurre de karité et de l’argile en vrac. En plus, il y a des savons en remplissage.

  • Valérie dit :

    Est-ce que vous savez si on peux réutiliser le déo avec bica pour autre chose que pour son utilisation première? Je suis hyper-réactive à mon déo avec bica mais je ne veux pas le « jeter » donc.. est-ce qu’on peux réutiliser le tout pour autre chose? Les ingrédients sont les mêmes que le vôtre. Merci! :)

  • Mélia dit :

    Bonjour !
    La version qui ne fond pas est beaucoup moins efficace pour moi que votre version sans cire d’abeille. Avez-vous une solution pour moi ?

    Bonne soirée! =)

  • Kim dit :

    J’adopte! Voilà la deuxième fois que je fais mon déodorant. Le premier était avec bicarbonate, mais mais aisselles ont pleurées! J’ai tenté la recette °1 en remplaçant le bicarbonate par de l’argile blanche et en faisant moitié-moitié huile de coco / beurre de karité. La texture est parfaite pour le bâton! j’ai bien pris soin de tamisé les ingrédients secs. Et il fonctionne très bien! Merci beaucoup!

  • Lydia dit :

    Bonjour, pour celles qui allaitent ou sont enceintes vous conseillez quoi? Essayer une recette sans HE? Si oui, laquelle serait la plus efficace?

    Merci!

    • Marie dit :

      Bonjour Lydia!

      Maman allaitante ici, hihi! Si tu es enceinte, les huiles essentielles (HE) de palmarosa et sauge sclarée sont à éviter complètement. Tu pourrais utiliser la lavande vraie et mélaleuca (tea tree). Ces deux HE sont sécuritaires autant durant la grossesse que l’allaitement, en plus d’offrir des propriétés antibactériennes. Personnellement, j’ajouterais aussi quelques gouttes d’HE de bois de hô pour son odeur agrumé et ses propriétés. Ça camouflerait un peu l’odeur assez puissante du tea tree, en plus d’être totalement sécuritaire.

      Durant l’allaitement, sache que l’HE de palmarosa est sécuritaire.

      Pour savoir quelles HE tu peux utiliser, je t’invite à consulter le petit guide de Caroline, juste ici: http://lestrappeus.es/huiles-essentielles-bebe-et-famille-friendly/

      Marie

Mon commentaire