On m’appelait « madame déo ». Du moins, jusqu’à ce que je découvre cette recette maison (maintenant on m’appelle « madame grano » haha!). Pendant longtemps, des années pour être franche, j’ai cherché le parfait déodorant. Sans succès. Je ne vous mens pas, j’ai tout essayé : les antisudorifiques, les déodorants (sans aluminiums), les pierres minérales, etc. Pas que je puais constamment, mais plutôt qu’après un certain temps, mon corps s’habituait au produit et celui-ci arrêtait de fonctionner. Résultat, je devais changer de bâton chaque deux semaines et alterner. Ç’a été encore pire quand j’ai décidé d’enrayer complètement les antisudorifiques. Je devais non seulement alterner encore plus régulièrement, mais aussi en réappliquer 2-3 fois par jour. Sans compter que certains ne fonctionnaient tout simplement pas. Un vrai cauchemar vous dites? Le jour où j’ai compté 6 tubes de déos dans ma pharmacie je me suis dit qu’il devait bien y avoir une solution! Heureusement, je ne me suis pas tournée vers le Drysol, mais plutôt vers les internets!

Le déo qui a changé ma vie est une recette maison (de 3 ingrédients!) que j’ai découverte par hasard, il y a plus d’un an, sur le blogue américain Wellness Mama, un site très connu des « granos » de la toile. Ce site est une vraie bible et renferme des TONNES de recettes et astuces pour ganolifier notre quotidien. Je me suis dit que je n’avais rien à perdre de l’essayer. En plus, non seulement il ne contenait que des ingrédients naturels, mais en tant que wannabe grano j’avais déjà tous les ingrédients dans mon garde-manger. Techniquement, ce déo est comestible (sans toutefois aller jusqu’à dire qu’il est mangeable haha). Bonus: la recette est vraiiiiment easy!

PS: Cette recette est idéale en hiver, car l’huile de coco fond à une température supérieure à 24 degrés Celsius. Pour une version été, visitez mon autre billet par *ICI*.

IMAG0056_BURST003

Voici donc les ingrédients miracles:

  • 6 c. à s. (90 ml) d’huile de noix de coco
  • 1/4 tasse (60 ml) de bicarbonate de soude (communément appelé du bon vieux soda)*
  • 1/4 tasse (60 ml) de fécule de maïs ou de marante
  • huiles essentielles (facultatif) (36 à 54 gouttes, à raison de 2 à 3 gouttes par 5 ml d’huile)
    • Je vous conseille l’huile essentielle de palmarosa (Cymbopogon martinii v.motia) et/ou de sauge sclarée (Salvia sclarea), car elles sont réputées pour contrôler les odeurs corporelles. Attention, si vous êtes enceinte ou allaitez, certaines huiles essentielles sont proscrites (comme la sauge sclarée par exemple). Consultez le Guide des huiles essentielles bébé et famille friendly de Caroline pour plus d’information et/ou consultez un aromathérapeute pour connaître les huiles essentielles sécuritaires (ex: Noblessence, l’Alchimiste en herbe, etc.).

* Pour les gens qui ont la peau sensible et/ou qui réagissent au bicarbonate de soude, je vous suggère de le remplacer par de la poudre d’argile et d’y ajouter de l’huile essentielle de palmarosa (Cymbopogon martinii v.motia). Vous pouvez aussi opter pour ma recette au lait de magnésie (ICI) ou celle d’Audrey au zinc et à l’argile blanche (ICI)!

Dans un bain-marie, faire fondre l’huile de coco.

IMAG0059

Une fois fondue, ajouter les « poudres », les huiles essentielles et bien mélanger.

IMAG0061IMAG0062

Couler votre déo dans un petit contenant, le placer au frigo pour le faire figer plus rapidement (question que l’huile et les « poudres » ne se séparent pas) et hop! Comme l’huile de coco fond à la chaleur, je vous déconseille de couler cette recette dans un tube, pour éviter les mauvaises surprises (j’ai déjà oublié mon tube sur ma sécheuse en marche, hum hum)! Cette recette remplit parfaitement un mini pot Mason! Conserver à température pièce et appliquer sous les aisselles avec les doigts. Attention: Ne pas appliquer sur une peau fraîchement rasée pour éviter les irritations.

IMAG0064

Ce déo est tout simplement MIRACULEUX (minou est bien d’accord). Il tient toute la journée sans problème. Jamais au grand jamais je n’ai rencontré dans ma vie un déo (ni même un antisudorifique) aussi efficace. Deux semaines au Mexique à des températures d’environ +35°C sans jamais avoir besoin d’en remettre pendant la journée, même dans ces contidions.  THAT CRAZY.

En plus, il coûte des peanuts à faire et dure des moiiisssss. Enjoy! Et… de rien! ;)

Vous avez essayé la recette? Qu’en avez-vous pensé? On veut tout avoir!

Mariane

Author Mariane

Je me décris comme : Émotive, traîneuse, curieuse, engagée et mangeuse compulsive de pizza hawaïenne (végé). Ma devise : (Mieux) vivre et laisser vivre. Littéralement. Mon cheval de bataille écolo : Le végéta*isme, pour l’environnement et l’éthique animale. Mes faiblesses : Le fromage en grains, la ponctualité et l’organisation... Ma recette DIY favorite : Le shampooing sec, toupet oblige. Je jase de quoi sur le blogue? J’aime faire découvrir à nos lecteurs des entreprises locales et écoresponsables (artisans, restaurants, bonnes adresses) et partager des DIY de produits corporels simples.

More posts by Mariane

Join the discussion 95 Comments

  • Roxane dit :

    J’adore, j’adore, j’adore… tellement que je vais me créer ça très rapidement (aujourd’hui..) et vous donner mon avis sur cette super recette !!! Merciii Les Trappeuses

    • Vanessa dit :

      Très heureuse que tu aies aimé la recette. J’ai hâte d’avoir de tes nouvelles et j’espère vraiment que ça va te satisfaire! :)

    • ciot dit :

      Bonjour , je trouve le mélange granuleux comment faire ?

      Merci

      • Mariane dit :

        Bonjour! C’est normal que ce soit plus granuleux qu’un déodorant de pharmacie. Vous pourriez réduire la quantité de bicarbonate de soude ou bien ajouter de l’huile de coco. :)

  • ludivine dit :

    Bonjour,

    J’aimerais savoir pourquoi vous mettez de l’amidon de maïs dans cette recette ?

    Merci

    • Vanessa dit :

      Bonjour ludivine,
      L’amidon de maïs a une propriété absorbante, ce qui diminue l’humidité des aisselles. Donc, en résumé: le bicarbonate de soude enlève les odeurs et combat les bactéries qui causent la mauvaise odeur, l’amidon enlève l’humidité et aussi les odeurs et l’huile de coco rend le mélange solide en plus d’être excellent pour la peau.

  • Julie dit :

    Je n’ai que du beurre de noix de coco dans mon armoire, est-ce que tu crois que ça peux faire quand même?

    • Vanessa dit :

      Bonjour Julie,
      Je n’ai jamais essayé avec du beurre de noix de coco, mais a priori, je dirais que ça ne devrait pas déranger. L’essentiel est de s’assurer que l’amidon et le bicarbonate de soude soient vraiment pris ensemble. Peux-tu chauffer ton beurre? S’il devient liquide (sans bouillir!) et que tu peux bien y incorporer uniformément les ingrédients secs, tu devrais avoir un bon déo! Si tu veux tu peux essayer et m’en redonner des nouvelles!

      • Julie dit :

        Bonjour Vanessa, effectivement ça fonctionne très bien avec du beurre de coco. C’est probablement juste un peu plus long à fondre et ça ne devient pas liquide, mais un peu une texture de beurre d’arachide (j’ai mis mon pot dans une tasse d’eau bouillante). J’ai l’impression que ça fondra également un peu moins en été. Par contre la texture une fois refroidis est un peu rugueuse et granuleuse. Je trouvais l’odeur de noix de coco un peu étrange au début, mais maintenant j’adore, je trouve ça pas mal plus zen que « pluie de printemps » ou « coton frais ». On verra si ça tient le coup aux journées chaudes d’été, mais pour l’instant j’en suis très satisfaite.

        • Vanessa dit :

          Salut Julie! Super, ça. Normalement, ça devrait tenir. Si en été il est moins efficace, peut-être que tu pourrais essayer l’huile (pour être certaine que toutes les composantes se mélangent bien). En tout cas, je suis vraiment contente d’avoir de tes nouvelles, c’est de l’information très précieuse!!

  • Fannie dit :

    Yay! Justement quand j’avais besoin d’un déo et que le prix de la barre de je ne sais plus quel minerais m’a fait lever un sourcil. Hum… de l’huile de coco, ça se trouve où? :)

    • Vanessa dit :

      Salut Fannie! :)
      Surtout dans des épiceries fines/produits bio (genre TAU ou Rachelle-Béry), mais j’en vois de plus en plus dans les sections bio des épiceries comme IGA et Métro, paraîtrait même que Costco en a! Cela dit, je te suggère d’en prendre de la bio — c-à-d de qualité — parce que c’est possible de t’en servir comme démaquillant pour les yeux si tu veux. Meilleur démaquillant ever! Mariane a d’ailleurs l’intention de faire un billet sur le sujet: manquez pas ça!

  • Bonjour Vanessa !

    Merci pour la recette ! Je vais l’essayer quand j’aurai terminé le formidable tube que j’ai de la Bohémienne, acheté dans un kiosque cet été, mais jamais vu chez un détaillant. D’ailleurs, leurs ingrédients sont très similaires: beurre de cacao, cire d’abeille, bicarbonate de soude, fécule de marante, huile de pépins de raisins et quelques H.E. Et c’est très efficace ! Mais si je peux faire aussi efficace chez moi, c’est super !

    Crois-tu que si on glisse le mélange dans un applicateur à déo vide, le produit pourrait être assez solide pour que ça fonctionne ? L’avantage de la cire d’abeille je crois que c’est que le produit reste solide même lorsqu’il fait chaud. Pour notre voyage en Arizona cet été, j’avoue que ce serait un must que mon déo reste solide dans le pack sac !

    En passant, le beurre de coco chez Costco est bio, pressé à froid et seulement 18$ pour plus d’un kilo et demie! Les contenants de 454g son facilement 13 $ ailleurs ! C’est à se demander s’il y a une arnaque d’un côté ou de l’autre, lol !

    Merci encore pour le partage !
    Manon
    PS: Je crois qu’il y a un petit « bug » avec votre site: quand on lit la section commentaires (ou qu’on y écrit), l’écran bouge de haut en bas à toutes les 10 secondes environ.

    • Vanessa dit :

      Salut Manon,
      Wow, quelle réponse! Oui, en fait le site sur lequel je me suis basée (Wellness Mama) propose même de le mettre dans un applicateur conventionnel. D’ailleurs, la «boule» que j’ai faite, j’aurais pu la faire en bâton pour qu’elle soit plus agréable à appliquer directement sur la peau comme un déo conventionnel. Le seul hic, c’est que comme je l’ai mentionné rapidement, l’huile de coco est dans l’état liquide en été, ce qui rend l’applicateur moins pratique. Deux solutions: 1: la mettre au frigo, pour la garder au frais et s’assurer qu’elle ne fonde pas, ou 2- utiliser de la cire d’abeille dans le mélange, qui garde tout solide. (On en utilise même dans nos savons parfois pour les rendre plus durs!) Voici un lien du blogue Becoming Peculiar que Mariane m’a partagé, pour plus d’infos à ce sujet. (En anglais, par exemple.)

      Pour ce qui est du bogue, je m’en étais rendu compte aussi! Mais c’est la taille d’une des photos qui est plus courte dans ma gallerie d’images qui fait ça (désolée… :( ), mais rassure-toi, c’est pas comme ça à toutes les pages!

  • Justine dit :

    Je me suis fabriqué mon déo avec ta recette hier…. C’EST MA-LA-DE!!! J’en ai mis ce matin, et là, ben… je sens rien du tout!!! C’est vraiment de bon augure, je sens que mon déo maison et moi, on va bien s’entendre. :) Je l’ai fait avec de l’huile essentielle de menthe poivrée, il sent la canne de Noël, c’est fantastique!!!! MERCI!!!

    • Vanessa dit :

      Salut Justine, je suis tellement contente que ça marche pour toi aussi! Et *MERCI* de nous donner du feedback, c’est infiniment encourageant. :)

      P.S. Si tu essaies des improvisations dans ton déo, gêne-toi pas pour les partager aussi! On est toujours curieuses.
      xxx V

  • Flo dit :

    Bonjour !

    J’ai très envie d’essayer la recette, mais je suis intolérante au maïs – avez-vous une suggestion pour remplacer l’amidon de maïs ??

    Merci !

    • Vanessa dit :

      Oui! Tu peux le remplacer par de la fécule (ou farine) de marante (arrowroot). C’est moins courant, mais tu devrais pouvoir en trouver dans des épiceries fines. Au pire, ça se trouve assez facilement sur internet. :) Bonne chance!

  • Jessica D. dit :

    Bonjour! J’ai fait la recette hier (avec la fécule de marante, car je suis moi aussi intolérante au maïs, entre autres…) et j’ai essayé le déo ce matin : dans mon cas aussi ça tient toute la journée!! Je remarque moi aussi une différence nette avec un déodorant bio : je sentais le «swing» arrivé en fin d’après-midi, mais pas avec la recette miracle que vous proposez! Puis j’ai mis des gouttes d’huile essentielle à la lavande… et mon nez adore le résultat!! Je suis agréablement surprise de l’efficacité et soulagée d’utiliser maintenant un déo sain pour mon corps à bas prix et fait de mes mains… Merci, je vais propager la recette (et votre billet) à mon entourage, c’est certain! Jessica

    • Mariane dit :

      Allo Jessica! Pour moi c’est pareil! Ce déo est franchement miraculeux! Je le porte depuis bientôt 4 mois et il fonctionne toujours aussi bien. Avant, j’achetais un nouveau déo à chaque 2 semaines parce qu’il finissait toujours par arrêter de fonctionner et je devais en remettre 2-3 fois par jour. J’ai une belle collection de bâton de déo à la maison hehe. Maintenant, quand j’ai chaud, je sens le coco et la menthe, point. Pas de swing, rien. Haha. Je le met le matin et sans en remettre, j’arrive même à aller m’entraîner le soir et je sens toujours rien après haha. Mon chum l’adore aussi! Il fonctionne aussi bien sur lui que sur moi.

      Si y’a des gens autour de toi qui veulent changer de déo, mais qui ne sont pas prêts à le fabriquer, la Savonnerie des Diligences font des déo qui sont sensiblement à base des mêmes ingrédients (donc devraient fonctionner aussi bien)!

    • Vanessa dit :

      Salut Jessica! Tantôt j’étais à l’épicerie et j’ai vu de la fécule de pomme de terre (?!), je sais pas si c’est quelque chose qui pourrait donner une consistance intéressante ou un résultat différent sur la peau. Ça me rend curieuse, je vais essayer et je vous en redonne des nouvelles! Et un gros merci pour ton feedback, c’est toujours apprécié! :)

    • Laure dit :

      2 ans plus tard …
      Je m’apprête à fabriquer mon déo maison et dans toutes les recettes que je lis il y a de la fécule. Est-ce que le talc ça fonctionne aussi ?

      Bon j’ai hâte de tester mon premier déo !

      • Mariane dit :

        Bonjour! Je ne connais pas le talc… Donc je ne peux pas vous dire. J’irais vraiment pour la fécule de maïs, c’est pas cher et ça sert beaucoup en pâtisserie hehe. Vous me donnerez des nouvelles de votre déo!

  • Amé dit :

    Merci pour cette recette ! Ça fait 2 semaines et nous sommes en amour, mon déo et moi. C’est la coco folie sous les bras ! J’étais dans la même situation, payer 15$ pour… euh… rien, parce que je sens le swing en jouant à solitaire ou en lisant du Stendhal. Faudra passer le test du noel des campeurs, mais il sera à mes côtés pour la vie… 10 mois par année. Faut que je propage. Merci !

  • Vanessa dit :

    Je l’ai fait ce déo avec de l »huile essentielle au pamplemousse et …  »sweet holy moly »… ça sent divinement bon sous mes aisselles !!! J’ai  »cassé » pour de bon avec mon ancien déo et j’en suis ravis. Le seul truc qui m’embête un tout-ti peu, c’est que je dois le laisser au frigo pour qu’il reste bien figé, mais mon huile était fondue au moment de faire la recette, je sais pas si ça peut avoir avoir un rapport ?! Sinon, peut-être que je mettrai plus de bicarbonate/fécule la prochaine fois, voir qu’est-ce que ça donne. Merci 1000 fois pour avoir partagé cette recette, de la part d’une fille ben gros comblée !

    • Vanessa dit :

      Chère sœur de prénom et de déo, je suis bien contente d’avoir fait une autre convertie! :) Pour la solidité du déo, sache qu’il y a des solutions! Mariane a une recette modifiée qui contient de la cire d’abeille, ce qui garde le tout bien solide, même en temps de chaleur. Sois à l’affût parce qu’elle risque de publier ça très prochainement!

    • Mariane dit :

      Allo Vanessa!

      La consistance de l’huile de coco dépend des marques, mais à l’habitude elle est solide sous 25 degrés celcius. Dans ta recette, tu peux remplacer 1.5 c. à s. d’huile de coco par de la cire d’abeilles râpée (donc 4.5 c. à s. d’huile de coco et 1.5 c. à. s. de cire d’abeille. J’achète la mienne chez Aliments Merci, vraiment pas cher et ça dure très longtemps! Tu peux jouer avec les quantités de cire d’abeille aussi. Si ton huile est vraiment très liquide, tu peux en mettre 2 c. à s. et seulement 4 c. à s. d’huile de coco. L’avantage de cette recette, c’est que si tu es insatisfaite de la texture, tu peux toujours la refaire fondre et rajouter de l’huile de coco/cire d’abeille! Pour les proportions de bicarbonate et de fécule, par contre je les garderaient pareil.

  • Zoé dit :

    Est-ce que vous pensez que la fécule de tapioca ferait la job?

    • Mariane dit :

      Bonjour Zoé! Je ne sais pas, faudrait essayer! L’idée est de prendre une farine absorbante pour qu’elle absorbe la sueur. Mardi prochain je partagerai une recette avec de la cire d’abeille, question que le déo ne fonde pas pendant l’été. Une version simple est de remplacer 2 des 6 c. à s. d’huile de coco par de la cire d’abeille (faire fondre au bain-marie, puis ajouter l’huile et les « poudres »). Voilà!

  • Ariane dit :

    Salut !

    Juste pour être certaine, est-ce que l’amidon de mais est la même chose que la fécule de mais ? Et si non, est-ce que ça peut faire l’affaire ?

    Merci !!!

    • Woody dit :

      Salut Ariane!
      L’amidon de maïs est la même chose que la fécule de maïs (c’est tous les deux du corn starch en bon français). Il y a aussi la farine de marante qui fonctionne trèssss bien (arrow-roots). On sortira la semaine prochaine une recette qui convient très bien à l’été. L’huile de coco fond au-dessus de 25°C. On aura donc une recette parfaite pour les chaleurs d’été. Bonne recette!

  • Ariane dit :

    Salut !

    J’ai fait la recette avec fécule de maïs et cire d’abeille ! Il est en train de figer, je meeeurt d’impatience de l’essayer !! À suivre …

  • Gparent dit :

    Quand je pense qu’on m’a recommandé du botox sous les aisselles pour stopper la transpiration….

  • Sabrina dit :

    J’ADORE! Super efficace, c’est vrai qu’une fois par jour suffit et ce, même pour une fille super active qui marche et court! J’y croyais pas! Merci mille fois pour cette recette déjà partagée avec mes proches et qui en sont ravis!

  • Anne-Sophie dit :

    Bonjour! Vous savez où on peut retrouver des applicateurs à déodorant ou même si ça se trouve tout court?

    Merci :)

    • Woody dit :

      Bonjour Anne-Sophie,

      On peut en trouver chez Noblessence (5209 St-Denis, Montreal) et Coop Coco (273 Rue Saint Zotique Est). Il est aussi possible de récupérer nos vieux contenant à déodorant.

      Merci de suivre notre blogue!

  • Sandy dit :

    Bonjour,
    La recette à l’air vraiment bien, j’aimerais l’essayer.
    Ma seule question c’est : Quelle tasse utiliser ? une tasse contenant 2 dl, 3 dl….. ???
    Merci pour la réponse à cette question toute bête à laquelle je ne sais moi-même répondre :)

    • Mariane dit :

      Bonjour! On est un blogue québécois alors on utilise le système impérial. Une tasse équivaut à environ 240ml, et 1/4 de tasse à 60ml. Pour ce qui est des cuillères à soupe, elles contiennent chacune 15ml. Donc 1/4 de tasse équivaut à 4 cuillères à soupe. :)

  • Fannie dit :

    J’aimerais savoir si vous avez eu des problèmes de vêtements tachés à cause de l’huile de coco qui est grasse? Je trouve la recette super mais j’ai juste une petite crainte par rapport à ça!

    • Mariane dit :

      Bonjour!

      L’huile est rapidement absorbée par la peau et elle n’a jamais taché mes vêtements. Une fois mélangée aux poudres, c’est plus une pâte que de l’huile de toute façon. Merci de nous lire! :)

  • Catherine dit :

    Bonjour,
    Mon chum et moi, on adore ce déodo !!! On l’utilise depuis deux mois. Le seul « hic », c’est que mon chum a commencé à avoir des taches brunes sous les bras (en fait, c’est comme si sa peau était devenue plus foncée). Au début, c’était juste un peu et maintenant, toute la zone où il met le déodo est plus foncée. J’ai fait la version « été » du déodo avec l’HE de tea tree. Savez-vous à quoi pourrait être dû ce changement de couleur de peau ? De mon côté, rien du tout. Depuis une semaine, j’ai fait la version « hiver » avec de l’HE de vanille. Mon chum l’utilise depuis, mais ses aisselles sont toujours foncées… Bizarre !

    • Mariane dit :

      Allo Catherine!

      C’est la première fois que j’entends parler de plaques brunes! Il y a beaucoup de gens qui réagissent mal au bicarbonate de soude dans les recettes de déo naturels. D’habitude, par contre, ça va provoquer des rougeurs, de la sécheresse, des démangeaisons. J’ai fait des petites recherches et apparemment certaines personnes remarquent aussi la formation de tâches brunes et d’autres remarquent que leur peau devient « cuirée ». Ça arriverait peu souvent, mais quand même. Ça serait aussi effectivement dû au bicarbonate de soude! Après avoir cessé l’utilisation, de ce que j’ai lu, la peau est redevenue normale après quelques semaines. Dans ce cas on conseille souvent sur les blogues de remplacer le bicarbonate de soude par de l’argile. Il faudrait que ton copain de stoppe l’utilisation du déo avec bicarbonate de soude pour un bout et qu’il essaye soit une recette avec de l’argile, soit un autre déo naturel commercialisé (sans bicarbonate de soude évidemment: le déo Burts Bees fonctionne merveilleusement bien et sent super bon!) question de ne pas empirer la situation! Je suis vraiment désolée pour ça! S’il choisi d’y aller avec la recette avec l’argile, il peut toujours y mettre du tea tree, question de rentre le déo encore plus efficace. ;)

      Merci de nous lire! :)

  • Catherine dit :

    Merci les filles ! On va voir ce qu’on peut faire… Je vais essayer la recette avec l’argile pour voir. :)

  • Karine dit :

    Allo! J’suis en retard mais j’ai finalement décidé de faire le saut ce matin. J’ai mis de l’huile de pépins de raisins, est-ce que le résultat sera le même?? Est-ce que ça va s’absorber tout autant? Et question existentielle ici : on applique ça comment?? J’ai une belle pâte dans la main et c’est le vide pour la suite… DIrectement? Petite partie qu’on frotte?? C’est quoi vos trucs les filles??

    • Mariane dit :

      Allo! Félicitation pour ton saut dans le monde du grano haha! ;) Tu veux dire que tu as mis de l’huile de pépin de raisin au lieu de l’huile de coco? Ça devrait faire pareil, mais le seul hic c’est que ça va rester mou. L’huile de coco durcie en bas de 24 degrés celcius alors ça permet au mélange de rester bien mélangé. Tu peux toujours rajouter de la cire d’abeille dedans pour faire durcir ton déo (voir recette de déo d’été!). Si c’est liquide, je te conseille de bien brasser avant chaque application. Oui, il faut mettre une petite quantité sur les doigts et appliquer directement sous les aisselles en frottant légèrement. Attention de ne pas en mettre la journée du « rasage » parce que le bicarbonate de soude peut être rough sur une peau fraîchement rasée. Donne-nous des nouvelles de tes expériences! xx

  • Chris dit :

    Hello
    Voila deux ans que j utilise du bicarbonate + huile de noisette en le melangeant dans ma main chaque matin et que ca marche tres bien mais je cherchais une recette plus pratique : voila fait, je vais m y mettre demain. Par contre, j ai l habitude de faire du savon a froid et ne perdez surtout pas votre argent dans les lagasins bien pour l huile de coco qui va vous etre vendue une fortune. De l huile de coco ce n est ni plus ni moins que : de la VEGETALINE. Les generiques de la vegetaline sknt de l huile de coprah mais la vraie est 100% huile de coco.

  • Juliette dit :

    Bonjour ! d’abord merci pour ce blog très agréable à consulter et vraiment intéressant ! en tant que flemmarde j’aimerais savoir si la fécule est indispensable :) et aussi, savez-vous si le déo laisse des traces (jaunes sur vêtements blancs ou blanches sur du noir, en particulier si on utilise de l’argile blanche) ? et si on ajoute de l’huile essentielle, est-ce que l’odeur n’est pas trop forte ? Merci d’avance :)

    • Mariane dit :

      Allo! Merci de ton message! :) Oui la fécule est quand même essentiel pour absormer l’humidité :) La recette sans cire d’abeille ne laisse aucune trace jaune ou blanche. La consistance du déo est plutôt huileuse et s’absorbe bien. Je n’ai jamais remarqué qu’il laissait des traces huileuses sur les vêtements non plus. Au plaisir!

  • Andrée-Anne dit :

    Bonjour!
    Merci pour la recette, c’est vraiment le meilleur déo que j’ai jamais utilisé! J’adore!!!
    Une entreprise de Saint-Bruno semble utiliser exactement la même recette pour produire son déo (http://www.lescoconuts.ca/products/deodorant), mais ça revient pas mal moins cher de le fabriquer soi-même. D’autant plus que c’est très facile et très rapide à faire.

  • Marie dit :

    Lorsque j’ai commencé à faire de la longue randonnée en forêt, il me fallait un déo naturel qui élimine les odeurs sans empêcher la transpiration naturelle du corps. J’ai acheté 3-4 déos naturels qui n’ont jamais passés le test (Tom’s et desert essence en autres). Un jour, je suis tombée par hasard sur une recette comme celle que vous proposée. J’ai ajouté de l’huile essentielle de citron ( ça sent frais et en plus ça éloigne les moustiques!!). Mon déo maison a passé le test ultime d’une semaine de randonnée (Sentier International des Appalaches)en autonomie complète (Donc, pas de savon qui sent bon et de douche, juste de la pluie et une rivière). Il n’a jamais fondu, n’a jamais empêché la sudation, il n’a pas laissé de tâches sur mes camisoles ou autres vêtements, il n’a pas laissé les odeurs gâcher mon trip. Et je dois avouer que j’ai sué ma vie!

    Par contre, je dois avouer que je l’ai boudé à l’automne… Je l’ai fabriqué au printemps et je ne savais plus s’il était encore bon. Il ne sent pas mauvais et il n’a pas changé de couleur. Mais je me demande combien de temps on peut l’utiliser ( 3mois-6mois ou 1an)

    Voilà.

    • Mariane dit :

      Salut Marie! Contente que les déos maison te conviennent! Pour nous ici aussi ils ont été miraculeux hehe. Pour ce qui est de la conservation, c’est toujours en peu embêtant. Techniquement, comme il ne contiennent pas de phase aqueuse, c’est très difficile pour les bactéries de se reproduits (voire impossible). Donc, de ce côté là, ça devrait aller. Par contre, ça n’empêche pas les huiles de rancir. Ça va dépendre des huiles utilisées, mais l’huile de coco à une durée de vie sur les tablettes assez longue. Je te dirais de l’essayer et de voir. Mais si tu veux vraiment être safe, tu peux le mettre au compost et t’en refaire un nouveau tout frais. ;)

      Merci de nous lire et au plaisir! :D

  • Charlène dit :

    Bonjour, j’ai enfin crée mon propre déodorant il y a quelques jours ! :-)
    Je n’ai pas mis de la fécule de maïs mais de l’arrow-root (j’ai trouvé aussi beaucoup de recettes qui utilisaient cela).
    Pour l’instant je m’en trouve bien, il y a juste une chose; j’ai d’abord essayé sans beurre de karité par peur que ce soit trop gras, mais il est vrai qu’en appliquant ce déo, je ressens au début une gène, c’est pour moi trop sec (et il est vrai que j’ai la peau sèche, ça y est c’est l’hiver (et pourtant il ne fait pas encore trop froid) et j’ai déjà plein de plaques de sécheresse, à me gratter jusqu’au sang :-/; je ne sais d’ailleurs plus quoi faire, j’ai l’impression d’avoir tout essayé, si vous avez des solutions au passage^^?), donc je me demandais; est-il possible de refaire fondre la préparation pour y incorporer le beurre de karité ?
    Merci par avance !

    • Mariane dit :

      Salut!

      Wooooh, tu as des plaques qui te grattent jusqu’au sang sous les aisselles?! Ou bien ailleurs sur le corps? Si c’est sous les aisselles, stop l’utilisation du déo immédiatement. Tu dois faire une réaction allergique au bicarbonate de soude. Dans ce cas, je te conseille d’essayer le déo au lait de magnésie (ici). Sinon, oui effectivement tu peux faire refondre ta recette et y ajouter du karité, du beurre de cacao ou juste un peu plus d’huile de coco pour le rendre plus hydratant.

      Si ta peau sèche extrême est sur ton corps: beurre de karité pure! C’est le best dans les cas extrêmes comme tu décris! ;)

      Bonne chance et tiens moi au courant!

      • Charlène dit :

        J’ai la peau très sèche sur les bras et jambes surtout, pas de soucis j’aurais arrêté tout de suite sinon ;-)
        J’ai déjà essayé le beurre de karité sur le corps mais c’est très gras (je mettais ça le soir) mais j’ai l’impression que c’est comme si ma peau en redemandait encore et du coup c’était 2x pire dès qu’il lui en manquait si on veut … (je ne sais pas si je suis claire^^).
        Merci pour ton conseil en tout cas, je vais faire refondre la préparation ! :-)

        • Mariane dit :

          Qu’est-ce que tu utilises comme savon? Un savon artisanal naturel pourrait aider. Depuis que je n’utilise que ça, je n’ai plus vraiment « besoin » de mettre de la crème hydratante en plus. J’en met pour le plaisir quand ça me tente. C’est assez riche et doux que ça n’affecte pas l’hydratation naturelle de ma peau. Ya peut-être cette option à explorer! :)

          • Charlène dit :

            J’utilise des savons saponifiés à froid (je suis depuis quelque temps le site slow cosmétique). Ayant acheté la plupart des ingrédients pour le déodorant (qui était ma première préparation « home made ») sur joli’essence, je vais essayer de faire la pâte nettoyante au ghassoul qu’ils proposent (du coup pas de savon, donc à voir …). Et je vais essayer d’associer beurre de karité et huile d’argan en tant que crème hydratante. Je mets tous mes espoirs la dedans !
            Et j’ai aussi vu que l’argile blanche était bon pour les peaux sensibles, donc de temps en temps je tenterai les bains à l’argile blanche aussi. Que de choses à tester ^^ Merci en tout cas pour tes conseils !

          • Mariane dit :

            Ça fait plaisir! Tiens-moi au courant de tes essais! :)

          • Charlène dit :

            Pas de soucis ;-) (j’attends de recevoir les ingrédients^^) En tout cas je vais arrêter le déodorant malheureusement, car même avec le beurre de karité ma peau réagit (je n’ai pas de chance!), mais je compte bien persévérer en trouvant une autre solution que les déos pleins de sels d’aluminium… Je vais donc regarder le lien que tu m’avais mis.

  • Pascale dit :

    Bonjour à vous,

    Il semblerait que ce sont des ingrédients que l’on peut tous acheter en vrac… Mais est-ce bien le cas pour les huiles essentielles aussi? Que faire avec les contenants d’huile essentiel quand ils sont vides (ça peut prendre du temps en vider, je sais bien, mais tout de même…) je suis une personne qui vise éventuellement le zéro déchet et faire mon propre déodorant m’intéresse…

    Merci!

    • Mariane dit :

      Bonjour Pascale! Bonne question! Je n’ai encore jamais fini une bouteille haha, alors je procrastinais pour chercher la réponse. Merci de me le rappeler. Vite de même, je te dirais que la seule option c’est le recyclage: le contenants sont en verre, alors ils sont techniquement recyclables (juste le bouchon et les bidules de plastique qui ne le sont pas)… Mais honnêtement, tu peux faire tellemnet de produits avec une bouteille que ça vaut son pesant d’or. Tu peux peut-être voir avec Coop Coco et Noblessence (les deux emballent eux-même leurs HE) les options, peut-être utiliser un contenant différent que tu pourrais plus facilement utiliser plus tard (un flacon avec compte-goutte par exemple). Je ne sais pas, mais ça peut valoir la peine de demander. :) Bonne chance et tiens-nous au courant si tu as des réponses de leur part!

    • Charlène dit :

      Bonjour,
      Je reviens après plusieurs mois, pour donner des nouvelles !
      Désormais j’ai adopté un déodorant tout simple et que je trouve efficace, je mets dans un petit pot une cuillère à soupe d’aloe vera et une pincée de bicarbonate de soude et l’affaire est jouée ! Avec ma peau sensible j’ai d’abord testé cette recette et là j’essaie de rajouté des huiles essentielles. A ma dernière recette j’ai rajouté 2 gouttes d’huile essentielle de palmarosa mais je trouve qu’on ne sent encore pas trop l’odeur. Donc à voir si j’en rajoute un tout petit peu plus.
      Sinon pour ma peau très sèche n’ayant trouvé aucune solution je me suis tournée vers mon médecin qui m’a donné une crème de Pierre Fabre (https://www.vidal.fr/Medicament/dexeryl-5021-composition.htm) le problème c’est que j’y connais rien à la composition et je ne sais pas si c’est très clean … Mais pour le coup ça me soulage vraiment des plaques de sécheresse et démangeaisons.

      • Mariane dit :

        Bonjour! Contente que tu ais trouvé une alternative! Justement, j’ai une recette qui ressemble à la tienne qui sera publié dans la prochain magazine Versus qui devrait sortir à la fin du moins de mai (déo liquide qui contient lui aussi de l’aloès, du bic et de l’HE de palmarosa!). Il fonctionne vraiment bien de ne me donne pas de réaction cutanée aux aisselles (comme ça m’est arrivé avec notre déo crémeux classique).

        Pour les problèmes plus importants de peau, on n’a pas le choix de se tourner parfois vers des solutions moins naturelles. C’est pas grave du tout, ça fait partie de la vie! De mon côté, je dois prendre des médicaments au quotidien, mais je me reprends sur d’autres sphères de ma vie hehe. Merci pour les nouvelles! Au plaisir et bonne continuité!

  • Noémie dit :

    J’ai essayé cette recette, et, ayant eu des antécédents d’aisselles très productives (Hello Drysol), j’avais des doutes sur cette recette. Mais, vraiment, wow. Les septiques seront confondus, ce déo est extrêmement efficace, en plus d’être si facile à faire! Merci beaucoup les Trappeuses, c’est franchement génial. Même mon (pas grano) de chum l’a adopté, lui qui ne pouvait pas utiliser de déo à cause des fragrances qui lui causaient automatiquement des réactions allergiques.

    • Mariane dit :

      Allo! YEAHHHHH! Super contente pour vous! :D :D

      • Noémie dit :

        Update: mauvaise nouvelle mon chum fait une éruption cutanée (avec en prime eczéma) :( Je vais essayer une version sans huile essentielle pour lui (J’avais mis quelques gouttes de lavande officinale et de patchouli). De mon côté je suis toujours ravie.

  • Michèle dit :

    Super contente d’avoir trouvé votre site, j’adore! Je viens de faire une batch de petit pains hydratants ainsi que des déo maison pour mes papouttes qui commencent à sentir du t’sour lolll (10 et 12 ans). je vous donne plus de nouvelles après l’essai.

  • Andréane dit :

    Est-ce qu’on peu utiliser de l’huile de mais/olive/canola plutot que de l’huile de noix de coco? Jaimerais utiliser ce que jai a la maison.. Merci!

    • Mariane dit :

      Bonjour! L’huile de coco est dure à température pièce l’hiver et permet au déo une consistance crémeuse. Pour pouvoir atteindre la même chose avec une huile liquide, il vous faudra de la cire (d’abeille ou végétale). Vous pouvez vous inspirer de la recette de déo d’été « toute simple » en remplaçant l’huile de coco par une huile liquide: http://lestrappeus.es/armoiredetoilette/deo-diy-version-ete/

      Bonne fabrication! :)

  • […] trouvé, sur le blogue Les trappeuses, une recette de déo vraiment facile à réaliser. Évidemment, sur le coup, j’étais un peu […]

  • […] Je suis tombée cette semaine sur une recette de déodorant maison. Bien contente, car trouver un déo sans produits chimiques, aluminium, etc c’est difficile, ça coûte cher et c’est pas toujours efficace. Apparemment, celui-là c’est le meilleur Émoticône smile J’ai fait le double de la recette pour moi et mon chum. Il ne reste plus qu’à l’essayer (verdict en fin de journée ahaha) Aussi, j’ai lu qu’avec un peu de cire d’abeille, ça rend le résultat moins « coulant » quand il fait chaud. Comme huiles essentielles j’ai choisi Palmarosa et quelques gouttes de lavande car j’adore la lavande. La texture est superbe. La recette ici: http://lestrappeus.es/gardemanger/deo-diy/ […]

  • Laura dit :

    Salut !

    Merci beaucoup pour ta recette j’ai hâte de la tester!
    Petite question avant de me lancer… Tu mets combien de gouttes d’HE ? J’ai peur d’en mettre trop…
    5 ça parait correct ?

  • Océe dit :

    Bonjour, je voudrais tester votre recette mais je voulais savoir combien de gouttes d’HE de palmorosa il faut mettre s’il vous plait?

  • Salomé dit :

    Ce déo est gé-nial ! Après avoir essayé pas mal de recette, celle là reste de loin la plus agréable et surtout la plus efficace.
    J’y ai mis des huiles essentielles de romarin, tea tree et sauge sclarée : très efficace et ça vient nuancer l’odeur de noix de coco !
    Bref vous pouvez être tranquille pour la journée, même en pleine canicule.
    Encore merci pour cette recette :)

  • coralie dit :

    bonjour,

    merci pour cette recette!

    j’ai envie de ne pas utiliser le bicarbonate de sodium car j’ai la peau sensible, à la place je vais mettre de l’argile comme tu le dis
    mais laquelle? blanche ou rose?

    merci de ta réponse bise coralie

  • Mylène dit :

    Bonjour,
    On utilise la recette depuis un moment déjà et on était très satisfaits jusqu’à ce qu’on réalise que les chemises de mon copain sont huileuses, même après lavage, sous les aisselles.
    Est-ce que ça vous arrive?

    • Mariane dit :

      Bonjour! Je crois que c’est une situation qui arrive plus souvent aux hommes, car le déo colle sur leurs poils d’aisselles au lieu d’petre absorbé directement dans la peau. Tu pourrais augmenter la quantité de de fécule? Elle a la propriété d’absorbé le gras et de rendre le produit plus mat et moins huileux. Donne-moi des nouvelles!

      Mariane

  • Cabus dit :

    Bonjour,

    ce déo est super mais pour ma part, il perd de son efficacité au bout d’une dizaine de jours d’utilisation…
    quelqu’un saurait-il pourquoi ?
    je le conserve au réfrigérateur, il est presque solide les premiers jours mais au bout de quelques jours il devient liquide à l’application et commence à être moins efficace.
    Je le fabrique donc de nouveau tous les 10 jours mais je vois sur de nombreux sites qu’il est censé se conserver un mois…
    J’ai essayé d’ajouter de la cire d’abeille mais le procédé est beaucoup plus compliqué et peu convaincant..
    Merci d’avance pour vos réactions.

    • Mariane dit :

      Bonjour!
      C’est malheureux qu’il perde son efficacité au bout de quelques jours. Quelles huiles essentielles utilisez-vous?

      Mariane

      • Cabus dit :

        Bonjour,

        merci pour votre réponse.
        j’utilise l’HE Palmarosa et Tea tree.
        je me demande si les huiles essentielles ne tombent pas dans le fond du déo (de ce fait sur le dessus du déo puisque je le retourne en le mettant au réfrigérateur..).. ce qui expliquerait que l’efficacité s’amenuise dès que les huiles ont été utilisées (le premier centimètre du déo)…
        C’est vraiment dommage car les 8 à 10 premiers jours, ce déo est parfait ! efficace et je trouve qu’il sent super bon, mais passé ce laps de temps, c’est zéro effet !
        dans les premiers jours il a un aspect crémeux un peu râpeux (mais qui ne me dérange pas) et ensuite il me laisse une grosse flaque d’huile à l’application..
        j’avais espéré résoudre le problème en le conservant au frais, mais le résultat est le même…
        ensuite je me suis dit qu’il fallait qqch pour figer l’huile de coco de manière à ce que les huiles essentielles restent bien partout dans le déo et pas juste sur le cm du dessus : j’ai alors essayé une recette avec de la cire mais c’était une cata !
        aujourd’hui j’ai essayé d’utiliser la palmarosa pure mais aïe ! ça brûle !
        il ne me reste plus qu’à fabriquer mon déo tous les 10 jours, mais ça fait beaucoup quand même… :-)

        Si vous avez une idée, une solution, je suis preneuse…!
        Merci

        Cabus

      • Cabus dit :

        Bonjour,
        j’utilise palmarosa et tee trae.
        je me demande si les huiles essentielles ne tombent pas dans le fond du déo (de ce fait sur le dessus du déo puisque je le retourne en le mettant au réfrigérateur..).. ce qui expliquerait que l’efficacité s’amenuise dès que les huiles ont été utilisées (la première couche)…
        C’est vraiment dommage car les 8 à 10 premiers jours, ce déo est parfait ! efficace et je trouve qu’il sent super bon, mais passé ce laps de temps, c’est zéro effet !
        j’avais espéré résoudre le problème en le conservant au frais, mais le résultat est le même…
        ensuite je me suis dit qu’il fallait qqch pour figer l’huile de coco de manière à ce que les huiles essentielles restent bien partout dans le déo et pas juste sur le cm du dessus : j’ai alors essayé une recette avec de la cire mais c’était une cata !
        j’ai même essayé d’utiliser la palmarosa pure mais ça brûle !

        • Mariane dit :

          Aye aye aye! Je ne sais pas quoi dire… Pourtant c’est deux huiles essentielles super efficaces. C’est possible aussi que votre corps s’habitue au déo et que l’efficacité diminue… Si votre huile de coco est dure, il n’est pas nécessaire de mettre votre déo au frigo. Les huiles essentielles sont solubles dans l’huile (se mélangent à l’huile), donc ce n’est pas possibles qu’elle se ramassent dans le fond. Au courant de l’été je vais partager une recette de déo en spray à base d’alcool à friction, d’hydrolat d’hamamélis, bicarbonate de soude et HE. Peut-être que ce sera la solution pour vous!

Leave a Reply