On associe souvent le mouvement treat yo self avec l’hiver (ou bien, est-ce juste moi?). Probablement parce les bains chauds sont de mise pendant les mois froids… donc vient avec ceci les longues heures à y passer et à se couvrir de nos produits préférés en terminant le tout su’l sofa avec une bonne douillette et un chocolat chaud (attends, j’ai tu hâte à l’hiver moi? NON!)

Tout ça pour dire que l’été, on peut aussi se pomponner et prendre soin de notre peau qui écope de nos maintes aventures estivales ET des sacrées piqûres de moustiques (inévitables pour ceux et celles habitant comme moi dans les contrées plus boisées!).

Cette recette d’exfoliant corporel est vraiment simple à confectionner et en moins de deux, on se retrouve avec une belle quantité de produits efficaces et complètement naturels avec lesquels se badigeonner sans parcimonie.

La recette que je vous suggère peut être modifiée sans problème, vous n’aurez qu’à remplacer les herbes et les huiles par celles que vous préférez. Cependant, les quantités sont plutôt imposantes puisque l’on ne veut pas se retrouver avec une marre d’huile et très peu de sel et d’herbes exfoliantes.

Voici donc ma petite confection!

Exfoliant herbes 1

Recette d’exfoliant corporel aux herbes et sel marin

  • 1/2 tasse de gros sel marin
  • 1/3 de tasse d’huile d’olive (mettez-en un peu moins si vous désirez une texture plus rude. Elle doit préférablement être extra-vierge, puisque son odeur sera moins prononcé et préalablement macérée à la fleur de calendula (souci)* puisque celle-ci a des propriétés grandement réparatrices et émollientes pour la peau. Si vous êtes impatient(e) de faire la recette et que vous ne voulez pas faire macérer des plantes, vous pouvez aussi utiliser de l’huile d’olive plain.
  • 1 cuillère à soupe chacune de: fleur d’hibiscus (anti-oxydante, prévient le vieillissement prématuré de la peau), fleurs de lavande (tonifiante, purifiante) et menthe séchée (rafraîchissante, apaisante).
  • 30 gouttes environ d’huile essentielle de pamplemousse (Cette huile essentielle est astringente, raffermit la peau et relaxe les muscles endoloris. Elle est également bonne pour la circulation sanguine et la rétention d’eau en plus d’être anticellulite! Psst, psst, ne vous exposez pas immédiatement au soleil après vous avoir exfolié, cette huile est photosensibilisante).

*Les huiles infusées sont vraiment simples à faire et enrichissent grandement une simple huile d’olive (en plus, c’est ultra polyvalent!).

Exfoliant herbes 2

Fabriquer son macérât: Je vous conseille d’opter avec des herbes séchées au préalable, la procédure est encore plus simplette. Remplissez un pot Mason des fleurs/herbes désirées en laissant environ 1 pouce avant d’atteindre le goulot. Pour cette recette, on utilisera du calendula. Ensuite, vous couvrez jusqu’au rebord avec l’huile choisie (olive, pépins de raisin, sont des choix peu coûteux et pas moins efficaces!), refermez bien hermétiquement. Déposez le pot Mason sur un rebord de fenêtre ensoleillée et laissez doucement infuser de 4 à 6 semaines. Certains herboristes conseillent d’emballer les pots de papier journal pendant la macération, alors que d’autres préfèrent l’effet du contact direct du soleil. C’est au choix. Ensuite, vous pourrez filtrer avec un coton fromage et vous aurez là un magnifique macérât!

Exfoliant herbes 3

(Jolies fleurs de souci du jardin!)

Première étape (et y’en a vraiment pas beaucoup!) : Déposez le sel et l’huile d’olive au calendula dans un robot. Mélangez jusqu’à ce que vous ayez la consistance d’un exfoliant et ajustez au besoin ET selon vos préférences.

Ensuite, incorporez les fleurs d’hibiscus, fleurs de lavande et menthe séchées et mélangez à nouveau.

Exfolient herbes 4

Vous devriez vraiment voir le produit prendre sa forme et il ne manque qu’à ajouter l’huile essentielle (HE). Encore là, allez-y avec la dose qui vous conviendra!

Petite note: Je conseille de mélanger l’HE avec une cuillère ou un petit bâton de bois. J’ignore si ce que je dis est fondé (si vous savez, vous me direz!) mais l’idée de « chauffer » l’HE avec la lame tournante du robot me plait moins. J’imagine qu’elle dégage une certaine chaleur et règle générale, vaut mieux éviter ce genre de contact avec le concentré des huiles essentielles.

Mais ça c’est juste une genre de croyance peut-être inutile que je traîne depuis longtemps!

Maintenant, vous pouvez transvider dans un joli contenant pour rendre le tout encore plus tentant à s’y plonger les doigts et s’en recouvrir le corps!

Exfoliant herbes 5

(Celle-ci est une version plus mentholée que j’avais fait cet hiver, avec beaucoup de menthe, du thé des bois et du sel d’Epsom, brrr!)

Petite astuce: Comme nous sommes en plein dans la saison chaude, pour un effet super astringent et rafraîchissant, mettez votre exfoliant au frigo!

… OU pour amorcer une journée genre « le-cadran-a-sonné-trop-tôt ». ;)

Voilà, c’est déjà fini. Pour vrai!

xx

Estelle

Author Estelle

Je me décris comme : Une mère nature. Ma devise : «Est-ce que c’est végétalien?» Suivi de : «... et bio?» Haha! je blague… à peine. Mon cheval de bataille écolo : La nourriture saine et les médecines alternatives avant tout, tout, tout (et le grand bonheur que ça nous apporte!). Mes faiblesses : Ma poubelle qui, je trouve, se remplit trop vite. Ma recette DIY favorite : Définitivement mon onguent tout-usage aux plantes guérissantes; il relève du miracle! Je jase de quoi sur le blogue? Principalement de soins à base de plantes, autant pour les petits que pour les grands.

More posts by Estelle

Leave a Reply