Ahhhh novembre. S’il y a un mois dont on pourrait bien se passer, c’est bien celui-là. Souvent pluvieux, gris et froid, c’est aussi le mois de la fermeture des marchés extérieurs (sniiiifffff!) et des journées qui raccourcissent toujours plus chaque jour. Que diriez-vous de combattre d’une pierre deux coups le froid et la noirceur en fabriquant vos chandelles maison? ;) Bon, c’est pas un feu de foyer, mais les chandelles ont quand même la propriété de couper l’humidité et dans un appart mal isolé, ça se prend quand même bien haha. Et c’est quand même réconfortant de regarder une flamme brûler :). Au pire, ça réchauffe le coeur!

Je sais pas pour vous, mais la fabrication de chandelle m’a toujours intriguée… Je sais bien qu’une chandelle est faite de cire, mais comme je ne connais personne autour de moi qui en fait, j’ai toujours pensé que c’était difficile à fabriquer à la maison. WRONG.

Le mois dernier, c’était le mois des bougies chez Coop Coco. Oui, oui! Pour l’occasion, Coop Coco ont mis à la disposition de leurs clients/lecteurs un super billet qui explique bien comment choisir ses ingrédients pour fabriquer des chandelles. Leur billet nous a donné le goût à Mariane et moi de tester tout ça et on s’est vite rendu sur place pour se procurer ce dont on avait besoin pour fabriquer de superbes bougies maison.

Pour les nouveaux, Coop Coco est une coopérative de travail dans la Petite Italie qui offre des cours de confection de produits naturels, ainsi que des matières premières (ils vendent aussi en ligne!). Ils ont aussi un super blogue sur lequel ils partagent tout plein de recettes et d’astuces pour les DIYers que vous êtes.

10413428_10154738124970462_7712023739420966388_n

Ingrédients et matériel

Cire en pastilles

Moules ou contenants pour les chandelles

Mèches

Socles

Balance

Thermomètre à cuisson

Chaudron et bain-marie

 

Facultatif :

Huiles essentielles

Colorant pour chandelles

Acide stéarique (à utiliser avec la cire de EcoSoya)

Colle chaude (à utiliser surtout avec la cire Ecosoya)

IMG_5581

Les cires

Pour fabriquer des bougies, plusieurs sortes de cire peuvent être utilisées. La paraffine, principal ingrédient de la majorité des chandelles commerciales est à éviter puisqu’elle est issue de l’industrie pétrolière. Bon, j’ai un char… Mais il faut choisir ses batailles hehe. De notre côté, on a choisi des cires d’abeille bio blanche et jaune, ainsi que de la cire EcoSoya (voir ICI). Sur nos photos, les chandelles jaunes ont été fabriquées à partir de cire d’abeille jaune (non colorée), les vertes à partir de cire d’abeille blanche (+ colorant vert) et les chandelles oranges sont faites à partir d’ÉcoSoya (+ colorant orange). Les cires d’abeille et EcoSoya comportent chacun leurs avantages. La cire d’abeille a l’avantage d’avoir une durée de combustion plus longue que celle de la paraffine et de la cire de soya, mais elle est plus dispendieuse (environ 15 $/500 g). Toutefois, composée à 100 % de matières végétales, la cire de soya est une excellente alternative vegan et est beaucoup moins dispendieuse (environ 5 $/500 g)! Même si elle fond plus vite, on peut augmenter son point de fusion en y ajoutant de l’acide stéarique (une petite poudre blanche naturelle, rien d’effrayant là!*). Vous pouvez aussi utiliser la cire de carnauba ou de ricin. Laissez Coop Coco vous conseiller sur les cires en boutique!

*L’acide stéarique est un acide gras d’origine végétale qui sert à faire durcir la cire EcoSoya et ralentir sa durée de combustion parce qu’elle est un peu plus courte que la cire d’abeille par exemple. Son point de fusion est environ de 50 °C alors que celui de la cire d’abeille est environ de 60-65 °C.

IMG_5583

Les contenants

Choisissez des contenants en céramique, en métal ou en verre. Laissez aller votre imagination! Mariane et moi on est allé au marché aux puces St-Michel faire une razzia dans les vieilles tasses à thé. Couler ses chandelles dans des contenants aussi beaux, ça fait vraiment de superbes cadeaux! On a aussi utilisé des pots Mason et le résultat est vraiment cute aussi. De plus, une fois votre chandelle brûlée, vous pouvez récouler une chandelle dans votre contenant ou le nettoyer et lui redonner une deuxième fonction (donc pas question de jeter vos contenants après utilisation)!

Les mèches

La grosseur des mèches choisie dépend de la circonférence de l’ouverture du contenant utilisé. Il faut que la chaleur diffusée par la mèche soit assez forte pour atteindre l’ensemble de la cire. Quand vous aurez choisi vos contenants, allez acheter votre matériel pour fabriquer vos chandelles et faites-vous conseiller pour la grosseur des mèches chez Coop Coco!

1610848_10154738186735462_2477649653892726997_n

Les huiles essentielles et les colorants

Les huiles essentielles et les colorants choisis sont à votre discrétion. On a opté pour des chandelles embaumant le sapin et le romarin! Pour les couleurs, on a choisi l’orange pour créer des chandelles d’«automne» et le vert en prévision de Noël. Les pastilles de couleurs naturelles se trouvent aussi chez Coop coco (voir ICI). Une petite pastille peut colorer de 200 à 500 g de cire! Vous en aurez donc pour plusieurs créations de chandelles.

Étapes à suivre (méthode de base)

1. Coupez les mèches dont vous avez besoin en vous fiant sur la profondeur de vos contenants et installez-les sur leur socle en pinçant avec une pince l’une des extrémités de la mèche sur le socle (voir photo).

1010114_10154738151755462_5958085709797480358_n

2. Entre-temps, faites fondre la cire au bain-marie.

150126_10154738144430462_4998692066624728648_n

Quand une certaine quantité de cire est fondue :

3. Trempez les mèches dans la cire en prenant soin de ne pas vous brûler et façonnez la mèche de façon à ce qu’elle reste droite. Laissez durcir.IMG_5568

4. Fixez les mèches dans le fond de vos contenants tout en gardant un œil avisé sur la fonte de votre cire (psst, psst, pourquoi ne pas faire vos chandelles à deux?). Pour fixer les mèches, placez une petite noix de colle chaude sous le socle de votre mèche et fixez-la au fond de votre contenant. Si vous n’avez pas de colle chaude, vous pouvez fixer votre mèche en trempant le socle dans la cire d’abeille et en le plaçant au fond de votre contenant rapidement, soit avant que la cire durcisse. Si vous utilisez la cire EcoSoya, il est préférable que vous fixiez le socle avec de la colle chaude (ou de la cire d’abeille) sinon votre mèche se décollera en coulant la cire chaude.

IMG_5569

5. Une fois les mèches bien fixées, si vous utilisez la cire EcoSoya, c’est le temps d’ajouter l’acide stéarique. La quantité à ajouter correspond à 2-6 % du poids de la cire. C’est vraiment pas compliqué. Si vous avez 500 g de cire EcoSoya, vous devrez ajouter 10 à 30 g d’acide stéarique. Pour maximiser la vie de nos chandelles à l’ÉcoSoya, on y est allé pour un 6%! ;)

6. On passe maintenant à la coloration de la cire. Petit rappel : 1 pastille convient pour 200 g à 500 g de cire (les instructions sont aussi inscrites sur le contenant). La couleur pâlit lorsque la cire refroidit. Ne vous fiez donc pas à la couleur foncée de la cire chaude. Nous avons utilisé 1 pastille pour 500 g de cire.

IMG_5576

7. Quand la cire est totalement fondue, ajoutez les huiles essentielles (30 à 40 gouttes/500 g de cire). Il faut toutefois s’assurer que la cire n’est pas trop chaude avant de les ajouter puisqu’elles pourraient perdre de leur fragrance. Pour la cire EcoSoya, il faut atteindre 60 °C et pour la cire d’abeille, 80 °C. Nous avons choisi des huiles à thèmes saisonniers : sapin baumier et romarin pour tranquillement pas vite préparer nos cadeaux de Noël!

8. Quand la cire a atteint la bonne température, versez-la dans les contenants. Pour tenir vos mèches droites lorsque vous versez la cire et pendant qu’elle durcit, vous pouvez la coincer entre deux couteaux ou utiliser la méthode du carton percé (voir photos).

Fotor1103232655

VOILÀ! C’est aussi simple que ça! On vous a présenté ici une méthode de base sans flafla. Par contre, il existe tout plein de variations si on cherche à perfectionner le résultat. Naturellement, en se solidifiant les chandelles (à la cire d’abeille surtout) ont tendance à se décoller des parois et à faire des petites formes concaves sur le dessus. En fouillant un peu plus sur internet, on a découvert que certains conseillent soit de chauffer les contenants au four entre 140 et 150 °F (par ICI l’info) avant de couler la cire dedans pour ralentir le durcissement de la cire, soit de faire un deuxième petit coulage de surface quand la chandelle est déjà durcie pour égaliser la surface et remplir l’espace qui a pu se créer entre la chandelle et les parois du contenant.

IMG_5582

10428473_10154738169075462_3279326882684025884_n

Vous allez surement me trouver superstitieuse, mais à chaque fois que j’allume pour la première fois une chandelle, je fais un vœu. Ouain, ouain, je sais, les voeux c’est une histoire de gâteaux de fête… Mais croyez-moi, ça fonctionne à tous les coups!

Bonne fabrication de chandelles ;).IMG_5596

 

Sources:

http://www.livingwellspendingless.com/2013/11/18/diy-cinnamon-candle-gift-handmade-holidays/

http://www.queenofdiy.com/candle-making/candle-making-101.html

http://www.naturosources.com/produits.html?product_id=302&page=shop.product_details&category_id=14&flypage=flypage.tpl

http://www.bougies.info/cm_article.asp?ID=WAXES0008

http://www.instructables.com/id/Recycled-teacup-soy-candle-Natural-and-Evrinonmeta/

Woody

Auteure Woody

Je me décris comme : Passionnée de tout ce qu’offre la nature, amoureuse des artisans et artistes locaux, de mon chum et de la bonne bière. Ma devise : Rire (ou : Mieux vaut prévenir que guérir). Mon cheval de bataille écolo : Acheter le plus local possible, équitable et bio. Mes faiblesses : Très désorganisée, avec une mémoire d’oiseau et pleine de contradictions. Ma recette DIY favorite : Le déo naturel. Je me sens indépendante face aux grandes industries cosmétiques depuis que je le fabrique moi-même. Je jase de quoi sur le blogue? De plein d’affaires, mais surtout de recettes DIY.

Les billets de Woody

Join the discussion 3 Commentaires

  • martine dit :

    Bonjour!

    Vos chandelles nous ont inspirées. Tellement que l’on a acheté des tasses à thé, qu’on a suivi votre mode d’emploi pour la fabrication de chandelles et maintenant tous les mercredis soirs de l’hiver nous offrirons le Thé à la chandelle à nos clients. http://www.folletheiere.com

    • Woody dit :

      Wow! C’est une bonne idée :) J’aimerais voir des photos de ces belles chandelles!

    • Mariane dit :

      Heinnn! C’est ben le fun! Merci pour ce beau message! Si jamais on va faire un tour à Sherbrooke, on passe vous voir c’est promis! :D

Répondre

X