Lors de notre dernière sortie en camping, mes pauvres Boston ont servi de all you can eat à ces suppôts de Satan que sont les moustiques. Ils se sont littéralement fait bouffer. C’était la première fois que ça arrivait. Par le passé, ils se faisaient piquer ici et là, sans que ce soit dramatique. Mais cette fois, on a dû les mettre dans le campeur (les fenêtres avec moustiquaire ouvertes, bien entendu) à la brunante. En plus d’avoir frôlé la folie à essayer de repousser les moustiques insistants, nos chiens étaient couverts de piqûres qui enflaient à vue d’oeil (on a presque dû leur donner du Benadryl, les pauvres). giphy (3)Normalement, je leur mets un peu de citronnelle Druide, mais évidemment, on n’en avait plus et la seule chose qu’on avait sous la main, c’était un restant de Watkins pour enfant qu’on utilise d’ordinaire sur nous seulement en cas de force majeure. Mais j’étais plus ou moins à l’aise à l’idée de leur mettre du DEET (ark) sur le corps… Considérant que je les perçois comme des bébés, j’essaie toujours de leur trouver des solutions naturelles avant de me tourner vers les produits d’animalerie. Il allait de soi qu’à mon retour je devais leur trouver une solution DIY antimoustiques.

Heureusement, confectionner une huile (qu’on peut utiliser sur nous, d’ailleurs!) et un shampooing antimoustiques (tous deux véganes) pour nos poilus est très facile. Vu l’augmentation des cas de maladie de Lyme chez les chiens depuis l’année dernière, j’ai aussi choisi des huiles essentielles qui ont supposément des vertus anti-tiques. Évidemment, ces huiles essentielles ne remplacent pas les traitements anti-tiques disponibles chez les vétérinaires, mais offrent seulement une petite protection supplémentaire. Autrement dit, ça ne peut pas faire de tort de les inclure dans la recette, mais faut pas juste se fier à ça.camping2camping5

Principales huiles essentielles (HE) antimoustiques et antiparasites (tiques, puces)

Bien entendu, on connaît tous et toutes les vertus de la citronnelle, mais il existe bien d’autres huiles essentielles qui ont le même effet. D’ailleurs, l’eucalyptus citronné serait, selon Santé Canada, l’ingrédient le plus efficace contre les moustiques après le DEET. Wow, hein? Rien de moins. La verveine des Indes serait aussi un bon répulsif à moustiques et à tiques.

Voici une liste des principales huiles essentielles qui repoussent ces serviteurs des ténèbres :

  • Eucalyptus citronné (Corymbia citriodora)
  • Citronnelle de Ceylan (Cymbopogon nardus)
  • Lemongrass/verveine des Indes/citronnelle des Indes (Cymbopogon citratus/flexuosus)
  • Verveine vraie ou citronnée (Lippia citrodora)
  • Verveine yunnan/verveine exotique ou tropicale/litsée citronnée (Litsea citrata)
  • Géranium bourbon/géranium rosat (Pelargonium x asperum)
  • Lavande (Lavandula angustifolia)

Les recettes ci-dessous ont une concentration faible en HE, à raison d’une goutte par 5 ml de liquide. C’est la concentration suggérée par Danièle Festy pour les bébés et les enfants (3 mois à 6 ans). Sous toute réserve, si vous avez un grand chien, vous pourriez peut-être augmenter la concentration en HE, mais pas plus du double (soit passer de 1 goutte à 2 gouttes par 5 ml de liquide) des quantités recommandées dans ce billet. Comme les HE ne se mélangent pas à l’eau, j’ai omis cette dernière dans mes calculs pour la concentration, ainsi que le vinaigre de cidre de pomme et le gel d’aloès.

Huile insectifuge pour «chien-buffet»

Pour réaliser l’huile insectifuge, le principe est simple : on choisit une huile végétale de base (carrier oil en anglais) à laquelle on ajoute des huiles essentielles aux propriétés antimoustiques et antiparasites, comme celles mentionnées plus haut. camping3

Recette

  • bouteille compte-gouttes de 30 ml
  • 2 c. à s. (30 ml) d’huile de coco fractionnée (ou d’huile d’amande douce)
  • 6 gouttes d’huiles essentielles (j’ai mis 3 gouttes d’eucalyptus citronné, 1 de géranium bourbon et 2 de verveine des Indes)

Remplir la bouteille compte-gouttes de votre huile de base et y ajouter les huiles essentielles. Agiter pour bien mélanger. Mettre quelques gouttes d’huile antimoustiques dans vos paumes, frotter les mains ensemble et appliquer sur le pelage de votre chien (ne pas oublier les oreilles, le ventre et l’intérieur des cuisses). Garder dans un endroit sec à l’abri du soleil. Bonus : l’huile de coco rendra votre chien tout soyeux!

*Avant d’appliquer sur une grande partie du corps, faites un test cutané sur une petite région.

Alternative : Si vous préférez fabriquer un vaporisateur, vous devrez remplacer l’huile par ½ part d’eau distillée et ½ part de vodka ou d’alcool à friction. Comme les huiles essentielles ne se mélangent pas bien à l’eau, l’alcool agit un peu comme un émulsifiant en permettant aux HE de se répandre dans les ingrédients aqueux.

Shampooing estival anti-bibittes

Un shampooing aux huiles essentielles insectifuges peut s’avérer un bonus en termes de protection pour vos amis à pattes. Un peu à la manière d’un shampooing low-poo sur les humains, cette recette est douce pour la peau : elle enraye les odeurs, mais n’enlève pas complètement le sébum naturel qui protège la peau de votre pitou et surtout, laisse dans son poil des odeurs qui déplaisent aux insectes nuisibles. Comme je vous le racontais plus haut, j’ai pris l’habitude de traiter mes chiens aux petits oignons, alors les laver avec un shampooing commercial pour chiens est rapidement devenu un gros NON pour moi. Les chiens sécrètent des huiles naturelles qui les protègent du soleil et des parasites. Les shampooings contenant des surfactants (ex. : SLS) retirent cette protection (concept similaire pour les humains), ce qui peut à la longue causer des irritations et rendre leur peau vulnérable aux éléments extérieurs.

De plus, en utilisant des huiles essentielles pour parfumer notre shampooing DIY, on évite à notre chien de se faire agresser les narines par les fortes odeurs fake des shampooings commerciaux. Autant rendre la torture du bain (pour certains) plus agréable pour eux!

P.-S. − Cette recette est une adaptation de celle de Justine que vous trouverez ici!Shampooing

Recette

  • bouteille de 120 ml
  • 3 c. à s. (45 ml) de savon de Castille Dr. Bronner’s inodore
  • 2 c. à s. (30 ml) d’eau distillée ou préalablement bouillie
  • 1 c. à s. (15 ml) de sirop d’érable ou d’agave
  • 1 c. à s. (15 ml) de vinaigre de cidre de pommes
  • ½ c. à s. (7,5 ml) d’huile d’amande douce
  • ½ c. à s. (7,5 ml) de gel d’aloès pur
  • 13 gouttes d’huiles essentielles insectifuges au choix (eucalyptus citronné, verveine des Indes, géranium bourbon, lavande, etc.)

Placer tous les ingrédients dans un bol et mélanger doucement avec une cuillère (on veut éviter de faire mousser inutilement le savon!). Ajouter l’eau et le vinaigre en dernier. On peut utiliser tout de suite, mais si on attend 24 h, l’odeur du vinaigre aura complètement disparu. Laver toutou comme d’habitude en évitant le visage et surtout les yeux (cette recette n’est pas «sans larmes»). Bien rincer et… allo douceur!camping1

Note : Il faut savoir aussi qu’un chien ne devrait jamais être lavé plus souvent qu’aux 3-4 mois! Cette recette ne se conserve malheureusement pas plus longtemps qu’une semaine ou deux (parce qu’elle contient de l’eau), alors elle devra être utilisée one shot. Ce 120 ml m’a permis de laver mes deux Bostons, alors si vous avez un/deux/trois chiens plus petits ou plus grands, n’hésitez pas à diviser ou multiplier la recette (ou à offrir le reste!).

*Encore une fois, il est préférable de faire un test cutané avant d’appliquer le shampooing sur tout leur corps.

Et voilà! C’est aussi simple que ça! Je vous souhaite beaucoup de plaisir en camping cet été avec vos amours! Faites bien attention avec les tiques et inspectez bien la peau de vos amis poilus (et la vôtre) lors des balades en forêt. Avant de partir, informez-vous aussi pour savoir comment retirer les tiques de la peau. Mieux vaut prévenir que guérir, comme on dit!

À la revoyure!

Psst! : Les chiens sont acceptés dans les parcs de Parcs Canada et dans plusieurs campings privés. La Sépaq a mis sur pied cet été un projet pilote et accepte les chiens dans 3 parcs : Oka, Frontenac et Jacques-Cartier.

camping6

Mariane

Écrit par Mariane

Je suis grano, sans être hippie. J’aime les bijoux, le tricot et les thés aromatisés. Je suis nouvellement végétarienne et en transition vers le végétalisme, mais j'ai bien de la misère à dire aurevoir au fromage en grain. Je suis doctorante en anthropologie/archéologie. Je fais mes études à distance. Je devrais vivre à Vancouver à temps plein, mais je m’ennuyais trop de mes petits chiens et de Montréal. Vancouver est quand même responsable de m’avoir fait découvrir le mode de vie « granochicurbain ». Là-bas, les médecines alternatives et les produits naturels sont très bien intégrés dans le quotidien des gens et complémentent les approches occidentales. J’ai donc ramené quelques influences de la côte ouest dans mes valises (et je continue de le faire à chacune de mes visites)! J’adore chasser les trésors dans les brocantes et sur kijiji (fille d’antiquaire un jour, fille d’antiquaire toujours!). Je fais mon propre savon/shampooing et je n’achète que des bijoux vintages ou fabriqués par des créateurs. Parce que personne n'est exempt de contradictions, il m’arrive à l’occasion de porter du vernis à ongles de pharmacie ou de jeter des papiers dans la poubelle. Mes vêtements viennent d’un peu partout, autant du H&M que du Belle et Rebelle et de diverses friperies. L’important, je crois, est de ne pas tomber dans le zèle, d’établir ses priorités et de suivre son portefeuille! A+!

Les billets de Mariane

Mon commentaire