C’est (enfin!) la période des fraises du Québec et on se précipite pour en acheter. Les marchés publics et les petits kiosques de route vous proposent depuis quelques jours de beaux fruits juteux et d’un rouge appétissant.

Cette semaine, je vous présente une petite capsule vidéo qui, espérons-le, saura vous inspirer à consommer l’entièreté vos fraises.

Voici donc mes idées pour les cuisiner sans rien gaspiller et pour ajouter un petit plus à vos recettes classiques, sans alourdir votre routine.

Les astuces

1. Les accords

Les fraises sont délicieuses avec la rhubarbe, la vanille, les herbes comme le basilic et la mélisse, les bananes, les mangues, les pommes, la crème, les sucrants et les pâtes à dessert.

2. L’achat

  • La période idéale pour acheter des baies s’amorce au début de l’été et se termine autour du mois de septembre. Plusieurs variétés seront offertes d’ici la fin des récoltes. Mes préférées sont les fraises d’automne, car elles sont plus sucrées.
  • Les produits locaux sont plus savoureux et abordables que les produits d’importation de la Californie. Par contre, certaines chaînes d’épicerie auront le culot de vendre meilleur marché les produits d’importation. Avant de vous laisser tenter par des prix plus bas, réfléchissez un instant à votre logique d’achat. Peut-être pourrez-vous sauver quelques sous avec des baies venues d’ailleurs, mais pensez au transport, à la qualité (définitivement moins bonne) et à qui vous voulez donner vos sous. Notre climat est changeant et nous n’avons la chance d’encourager les producteurs locaux que quelques semaines dans l’année. Ils prennent soin de pratiquer une agriculture moins industrielle pour nous offrir plus de qualité, donc également de meilleurs aliments pour notre santé. Pourquoi ne pas faire l’effort d’investir un peu plus pour acheter des produits d’ici? N’hésitez pas à mentionner à votre épicier votre désaccord à l’idée qu’il vende des produits exportés pendant la saison des récoltes. Il ne voudra pas vous perdre, vous et d’autres clients engagés, et trouvera une solution pour les années futures. En saison, c’est l’occasion de faire valoir notre pouvoir de consommateurs!
  • Il est plus rentable d’acheter des baies en saison et de les congeler que de les consommer fraîches pendant l’hiver.
  • Les canneberges locales sont meilleures à l’automne, d’octobre à décembre.

3. La conservation

  • 1-4 jours au frigo (sauf pour les canneberges, qui peuvent être gardées jusqu’à un mois).
  • 1 an au congélateur.
  • Il est préférable de réfrigérer les petits fruits à plat, sans les avoir lavés, car les jets d’eau les endommagent et accélèrent le mûrissement. À rincer à l’eau tiède avant de les déguster.
  • Une fois équeutées, les fraises mûrissent plus rapidement. Il est possible de ralentir leur détérioration en les saupoudrant d’un peu de sucre pour faciliter leur conservation. Ceci dit, l’eau des baies sortira, et malgré que vous pourrez les conserver plus longtemps, vous les mangerez à la «texture confiture».

4. La congélation

  • Les petits fruits se congèlent en deux étapes afin d’éviter qu’ils ne s’entassent et se gorgent d’eau à la décongélation. Dans un premier temps, étaler les fruits sur une surface plate et déposer le tout au congélateur pendant 1 heure. Une fois que les baies auront pris leur forme, transférer dans un contenant pour terminer la congélation.
  • Les petits fruits congelés doivent le rester pour un meilleur résultat à la cuisson. Cela évitera qu’ils se gorgent d’eau et perdent de leur saveur.

5. Avant de jeter

  • Les queues de fraises se retirent facilement à l’aide d’une cuillère. Plusieurs préfèrent tout de même les enlever au couteau, laissant une bonne partie de la chair inutilisée. Avant de les gaspiller, il est possible de les faire infuser dans l’eau pour en faire une boisson rafraîchissante fruitée, ou dans un sirop simple qui pourra sucrer une limonade, des pâtisseries ou un glaçage, par exemple. La congélation des queues de fraises est optimale pour un usage futur. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait.

Canevas de recettes

Cette semaine, j’ai bouclé le cycle de la vie zéro gaspillage des fraises en cuisinant trois recettes minute. Je vous invite à consulter leur canevas et à vous amuser à ajouter votre touche personnelle. Envoyez-moi vos idées et ingrédients secrets en m’écrivant sur ma page FB : facebook.com/ChicFrigoSansFric, ou via Instagram : @chicfrigosansfric.

Si jamais vous manquez d’inspiration pour cuisiner autrement les fraises, je vous invite à consulter mon tableau Pinterest.

Première vie : cuisiner la chair endommagée

Brioches ou pizzas aux baies rouges

Les brioches ou pizzas aux baies font un repas d’été idéal pour cuisiner les fraises ou les petits fruits rouges endommagés. Retirez les queues, réservez-les (voir canevas de recette de deuxième vie) et taillez la chair en fines tranches. Pas de discrimination! Dans la cuisine zéro gaspillage, on mange la chair poquée, même qu’on en est fiers, car elle offre une valeur ajoutée à notre recette!

Ingrédients

  • fraises ou baies (au goût)
  • vinaigre balsamique (facultatif)
  • 1 pâte à pizza
  • fromage frais ou yogourt nature (au goût; en guise de sauce)
  • fines herbes en branches (romarin, thym, etc.)
  • sel et poivre
  • charcuterie émincée ou tofu fumé/mariné (facultatif)
  • fromage émietté ou râpé
  • verdures flétries
  • noix hachées

Garnitures post-cuisson «touski»

  • verdure
  • fines herbes en feuilles (basilic, menthe, coriandre, etc.; au goût)
  • huile et vinaigre (au goût)

Préparation

  1. Préchauffer le four à 350 °F (180 °C).
  2. Tailler les fraises en fines tranches et les assaisonner de vinaigre ou de gelée de balsamique (facultatif).
  3. Huiler une plaque de cuisson ou un plat en pyrex.

a) Version brioche (voir capsule vidéo)

  1. Sur un plan de travail fariné, abaisser la pâte à pizza avec un rouleau à pâte.
  2. Tailler des lanières de pâte d’environ 3 à 5 cm, puis étendre les tranches de fraises, du fromage, de la verdure, des brins de fines herbes et des noix (facultatif), de la charcuterie (facultatif), du sel et du poivre.
  3. Enrouler sur elles-mêmes les lanières garnies afin de former des brioches. Déposer dans votre plat en pyrex ou sur une plaque de cuisson huilée.
  4. Pour des brioches minute, vous pouvez enfourner directement pour une trentaine de minutes ou jusqu’à ce que la croûte soit bien cuite. Vous pourriez également laisser gonfler la pâte une petite heure avant d’enfourner (facultatif).

Astuces : glacer au pinceau avec un peu de jaune d’œuf ou de beurre fondu pour un résultat plus doré.

b) Version pizza

  1. Sur un plan de travail fariné, abaisser la pâte à pizza avec un rouleau à pâte.
  2. Sur la pâte, étendre le fromage frais ou le yogourt, quelques brins de fines herbes en branches, du sel et du poivre.
  3. Ajouter les petits fruits et la charcuterie émincée (facultatif).
  4. Enfourner une dizaine de minutes ou jusqu’à ce que la croûte et le fromage soient bien cuits.

Dans les deux cas, garnir d’une verdure, de fines herbes fraîches en feuilles, de fromage et de noix. Ajouter un peu de réduction de balsamique.

Deuxième vie : cuisiner les queues de fraises

Sirop simple de queues de fraises

Temps de préparation : 15 minutes
Rendement : 1,5 fois le volume de liquide initial
Conservation : 1 an au frigo, 3 mois dans une armoire
Congélation : Non

Ingrédients 

  • 1 part de liquide (eau, café, thé)
  • 1 part de sucre raffiné (blanc ou brun)
  • queues de fraises

Préparation

  1. Couper les queues de fraises et les déposer dans une casserole moyenne. Elles donneront la saveur de base.
  2.  Ajouter une quantité suffisante de sucre et d’eau (en parts égales) pour recouvrir. Le ratio est donc 1 part d’eau pour 1 part de sucre.
  3. Amener à ébullition. Cuire en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que le sirop épaississe légèrement et que la chair de la saveur de base commence à se ramollir et à briser (~ 15 minutes).
  4. Filtrer avec une passoire à mailles fines. Utiliser le dos d’une cuillère pour extraire le liquide restant de la pulpe. Laisser refroidir et entreposer dans le réfrigérateur jusqu’à ce qu’il soit prêt à l’emploi.

Ne jetez pas les queues de fraises cuites. Elles vous serviront pour une autre recette (troisième vie).

Troisième vie : substituer les queues de fraises aux sucrants

Après avoir effectué la recette précédente, les queues de fraises auront confit dans le sucre et seront délicieusement comestibles! Ainsi, substituez-les au sucrant de votre recette. Oui oui! Le feuillage et la chair seront sucrés et tendres, voire compotés. Mélangez-les au blender pour en faire une confiture minute; ajoutez-les à votre smoothie pour le sucrer; hachez-les et sucrez les glaçages… Les idées ne manquent pas. Faites des essais! Vous serez surpris du résultat.

Recettes bonus

Petits fruits déshydratés

Les petits fruits sont excellents déshydratés. Ils pourront ensuite se manger dans des céréales ou être ajoutés aux pâtisseries. Mise à part la congélation, la déshydratation est une excellente façon de consommer des petits fruits locaux en hiver!

Préparation

  1. Préchauffer le four à 150 °F (65 °C) ou au minimum de cuisson.
  2. Déposer les petits fruits sur une plaque à pâtisserie.
  3. Laisser sécher toute la nuit ou jusqu’à ce que la déshydratation soit à votre goût.

Gaspacho de petits fruits rouge

Si par le plus heureux des hasards votre frigo cache des petits fruits ramollis, des tomates fanées et un reste de fromage crémeux, vous avez les ingrédients pour cuisiner une délicieuse gaspacho de petits fruits.

Temps de préparation : 10 minutes
Réfrigération : 2 heures
Rendement : 4 portions
Conservation : 1 jour

Ingrédients

  • eau
  • 1 tomate ou 1 part de tomates cerises
  • 1 part de petits fruits rouges, une variété à la fois
  • ¼ de part de fines herbes en feuilles (basilic, menthe, coriandre, etc.)
  • ¼ de part d’huile d’olive
  • ¼ de part de fromage crémeux (chèvre, Philadelphia, etc.)
  • sel et poivre, au goût

Préparation

  1. Dans une petite casserole, porter de l’eau à ébullition, puis éteindre le feu.
  2. Faire de petites entailles en croix sur les tomates, puis les faire tremper dans l’eau bouillante pendant quelques secondes, le temps que la peau se détache. Très rapide, quasi instantané.
  3. Plonger les tomates dans de l’eau glacée pour arrêter la cuisson et retirer la peau.
  4. Équeuter les petits fruits et les couper en morceaux. Ajouter aux tomates coupées en dés, dans le contenant d’un mélangeur.
  5. Ajouter les fines herbes en feuilles, l’huile et le fromage crémeux, puis saler et poivrer. Broyer au mélangeur jusqu’à homogénéité.
  6. Verser dans des verrines et réserver au frais pendant 2-3 heures.
  7. Au moment de servir, garnir de morceaux de fromage crémeux, de noix ou autres fantaisies disponibles dans votre frigo.

Glaçage aux petits fruits

Ingrédients

  • 3/4 tasse (1 1/2 bâtons) de beurre
  • 1 t. (1 bloc) de fromage à la crème (facultatif)
  • 4 t. de sucre en poudre
  • 1 c. à thé d’extrait de vanille
  • 3 c. à soupe de purée de baies fraîches (environ 1/2 de tasse de baies fraîches entières)
  • colorant rouge (facultatif)

Préparation

  1. Dans le bol à mélanger, battre le beurre jusqu’à consistance lisse.
  2. Ajouter le fromage à la crème, et battre jusqu’à ce que le beurre et le fromage soient le plus homogènes possible. Ajouter la vanille.
  3. Ajouter le sucre en poudre, une tasse à la fois, et bien intégrer. Ajouter la purée de petits fruits et battre jusqu’à ce que le glaçage soit lisse.
  4. Au besoin, ajouter une goutte de colorant rouge pour accentuer la couleur.

Note : Si le mélange est trop liquide, déposer au réfrigérateur pendant environ 1 heure pour favoriser le givrage. Si nécessaire, ajouter du sucre en poudre.

Ganache choco-baies

Ingrédients

  • 1 part de chocolat
  • 1 part de crème
  • 1 part de baies

Préparation

  1. Au four à micro-ondes ou au bain-marie, faire fondre le chocolat.
  2. Ajouter la crème et les baies, puis mélanger pour obtenir une ganache crémeuse.
  3. Laisser reposer au réfrigérateur jusqu’à la consistance désirée.
Florence-Léa

Auteure Florence-Léa

Ma devise : La créativité est la meilleure arme contre le gaspillage alimentaire ! Mon cheval de bataille : Le zéro gaspillage alimentaire. Mes faiblesses : Je produits trop de déchets d’emballage... Ma recette DIY favorite : Les sirops d’épluchures (Mariane je sais que tu rigoles en ce moment, mais avoue que tu adores !!) Je jase de quoi sur le blogue ? : Du mode de vie zéro gaspillage, de trucs et astuces d’économie familiale et surtout, je vous propose des canevas de recettes à reproduire à la maison, sans alourdir votre routine et en améliorant la qualité de vos recettes... Oui, oui !!

Les billets de Florence-Léa

Répondre

X