Cette année, nous avons été invitées par le comité d’organisation du Festival végane de Montréal à participer à la 3e édition de l’événement, invitation que nous avons acceptée avec grand plaisir! Samedi dernier, Mariane et moi avons présenté un petit atelier de confection de cosmétiques maison simples et véganes à faire avec presque uniquement des ingrédients du garde-manger! On a eu ben du fun et on n’en revenait pas de voir à quel point il y avait foule dans la salle. Wow!

Alors, voici ce que nous avions préparé pour les participants!

Recettes do it yourself

Déodorant classique

deoCette recette est un grand classique dans le monde des cosmétiques DIY. Elle est simple et la plupart des ingrédients se retrouvent dans le garde-manger. La majorité des gens qui l’ont testée l’ont trouvée très efficace! Le truc est d’adapter la quantité de bicarbonate de soude selon notre propension à «puer» (plus on pue, plus on en met) héhé! Notez que pour ceux et celles qui développent une sensibilité au bicarbonate de soude, Audrey a partagé sa recette sans bic (par ici).

Ingrédients

  • ½ t. d’huile de coco (antibactérienne)
  • ¼ t. de fécule de maïs ou d’arrow-root (absorbante)
  • 2 à 4 c. à s. de bicarbonate de soude (désodorisant)
  • 2 c. à s. d’argile blanche (adoucissante)
  • 12 gouttes d’huile(s) essentielle(s) antiseptique(s) ou antibactérienne(s) (ex. : tea tree, lavande officinale, citron, géranium rosat, menthe poivrée*)

Pssst! L’HE de sauge sclarée contrôle la transpiration excessive et la palmarosa est un puissant anti-odeur!

Méthode rapide

Dans un bol, mélanger l’huile de coco, le bicarbonate de soude et la fécule en écrasant à l’aide d’une fourchette (il fait frais, donc votre huile de coco devrait être solide!). Ajouter l’argile blanche et les huiles essentielles. Finir de mélanger à l’aide d’une spatule en plastique ou en bois**. Verser dans un contenant de 100 ml. Le déodorant est aussitôt prêt pour utilisation.

Méthode classique 

Chauffer l’huile de coco à feu très doux dans une petite casserole (ou dans un bain-marie). Aussitôt qu’elle est fondue, retirer du feu et ajouter la fécule ainsi que le bicarbonate de soude. Mélanger au fouet jusqu’à ce que tout soit homogène. Incorporer l’argile et les huiles essentielles. Finir de mélanger à l’aide d’une spatule en plastique ou en bois**. Verser dans un contenant de 100 ml et laisser durcir au frigo durant une à deux heures avant d’utiliser.

Version d’été

Ajouter 1 ½ c. à s. de cire de candellila. Cet ingrédient doit être ajouté à l’huile de coco, puis être réchauffé sur le feu jusqu’à l’obtention d’une température d’environ 75 degrés. Ensuite, ajouter les autres ingrédients tel que décrit dans la méthode classique.

* Attention avec cette dernière, réduire le nombre de gouttes à 8 afin d’éviter un effet refroidissant trop prononcé.
** L’argile ne réagit pas bien au contact du métal.

Exfoliant corporel café-menthe

exfoliantDe par sa simplicité, cette recette d’exfoliant corporel est sans contredit l’une de mes préférées! Rapide à confectionner, elle est parfaite pour les cravings d’exfoliation de dernière minute. Ses arômes vivifiants de menthe et de café sont exquis.

Ingrédients

  • ½ t. d’huile de coco (hydratante et nourrissante)
  • 1/2 t. de café moulu finement ou de marc de café préalablement séché (affine le grain de la peau, raffermissant)
  • 6 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée (décongestionnante, anti-inflammatoire)
    • Variantes : verveine des Indes, pamplemousse, thé des bois (favorisent la circulation sanguine)

Préparation

Verser l’huile dans un bol profond mais étroit, puis fouetter durant une à deux minutes à l’aide d’un mélangeur électrique ou d’un fouet. Ajouter le café et l’huile essentielle. S’assurer d’atteindre une consistance homogène.

Comme il n’y a pas de conservateurs, il faut absolument que la préparation reste à l’abri de l’eau et de l’humidité, afin de prévenir la prolifération bactérienne. L’idéal est d’en prendre une grosse cuillérée à la fois avec soi sous la douche et de s’exfolier le corps avec. Se rincer ensuite avec de l’eau chaude.

Variantes

Il est possible de remplacer le café par :

  • du sucre (coco, canne, blanc, brun)
  • du sel (de mer, d’Epsom)
  • de l’avoine moulue
  • des graines de pavot
  • du thé, des herbes ou des fleurs séchées, moulues
  • du bicarbonate de soude

Bonus : Tonique rosat

toniqueCe tonique pour le visage est vraiment intéressant, car il ne demande presque pas de préparation, il est astringent et vraiment bon contre divers problèmes de peau* (eczéma, acné, etc.)

Ingrédients

  • 125 ml de vinaigre de cidre de pomme non filtré et biologique de préférence (astringent, équilibre le pH de la peau)
  • 2 c. à s. de pétales de rose rouge séchés ou frais (astringentes, riches en vitamine C, donc aident à contrer le vieillissement prématuré de la peau)

Préparation

Dans un contenant en verre (pot Mason, par exemple), mettre tous les ingrédients et laisser macérer de 2 semaines à un mois, à l’ombre et à l’abri de l’humidité. Afin d’éviter que le couvercle en métal entre en contact avec le vinaigre, placer un papier ciré entre le couvercle et le pot avant de fermer. Filtrer et verser dans un contenant muni d’un pulvérisateur.

Utilisation

Pulvériser une petite quantité entre les paumes des mains préalablement mouillées, puis étendre sur le visage. Laisser sécher à l’air ambiant. Terminer le soin par l’application de votre produit hydratant préféré.

Variantes

  • peaux normales, sèches, couperosées** : mauve, rose blanche
  • peaux mixtes, grasses : romarin

* Notez que la couperose, l’eczéma et l’acné sont des maladies de la peau qui méritent d’être suivies par un spécialiste et que cette recette ne peut se substituer à votre traitement régulier.
**Peaux couperosées : remplacer le vinaigre de cidre de pomme par de l’eau préalablement bouillie et refroidie, puis laisser macérer une nuit au frigo. Conserver au frigo après filtration durant une semaine maximum. 

Où acheter les ingrédients?

La majorité des ingrédients nommés ci-haut peuvent s’acheter à l’épicerie, tout simplement. Par contre, pour ce qui est des huiles essentielles et de l’argile, nous vous recommandons de vous les procurer chez un fournisseur de matières premières pour la fabrication de cosmétiques (Noblessence, Coop Coco, Les Âmes Fleurs) ou dans une boutique de produits naturels/herboristerie (La Bottine aux Herbes, l’Alchimiste en Herbe, etc.). Pour les huiles essentielles, si vous ne les achetez pas de l’une des entreprises nommées ci-haut, privilégiez les marques Aliksir ou Divinessence.

Pssst! Si vous n’aimez pas l’odeur de l’huile de coco, procurez-vous de l’huile désodorisée!

Compagnies québécoises de cosmétiques véganes et naturels

Parfois, dans la vie, le temps nous manque et il n’est pas toujours possible de fabriquer tous nos produits cosmétiques à la maison! L’approche éc0responsable nous incite à nous tourner vers des compagnies locales écologiques, mais surtout vers le fait main. Nous prisons les cosmétiques simples, naturels, avec le moins d’ingrédients synthétiques possible pour le bien-être de la faune et de la flore sauvage (eh oui, il ne faut pas sous-estimer l’impact écologique de la fabrication et de l’utilisation des cosmétiques industriels!). Par exemple, aucune des compagnies présentées ici n’utilise de parfums synthétiques, mais seulement des huiles essentielles et des fragrances naturelles, et c’est une excellente chose! Nous avons au fil des ans testé plusieurs produits de compagnies qui confectionnent des cosmétiques véganes et entièrement naturels, au Québec. Voici une liste (non exhaustive) :screen-shot-2016-11-03-at-2-54-08-pm

Soin des cheveux et du corps

Soin de la peau

V          → végane ou option végane pour tous les produits
V*        → majoritairement végane

Et voilà! Merci de votre présence à ceux qui étaient des nôtres samedi. Bonne fabrication/shopping!

Caroline

Écrit par Caroline

Mon souvenir le plus lointain d’exploration remonte à ma petite enfance, lorsque j’allais me réfugier dans la forêt entourant le chalet rustique de mes parents. Mon élément est le bois. J’adore aussi les hauteurs, la photographie, le DIY et la cuisine gourmande, mais santé. J’ai voyagé durant ma vingtaine et vécu un mode de vie minimaliste en transformant une roulotte en mini maison écolo, habitable à l’année. Les randonnées en montagnes de 3 jours durant lesquelles ont doit traîner nos déchets m’ont ouvert les yeux sur notre empreinte écologique en général. Je suis de nature nomade; l’exploration fait partie de ma vie dans toutes les sphères, autant professionnelle que culturelle, en voyageant avec mon sac à dos et alimentaire en expérimentant divers régimes (végéta*isme, sans gluten…). J’explore présentement le monde merveilleux du parentage et tout ce que ça implique. Fournir un environnement naturel pour mes enfants et les orienter vers des valeurs écoresponsables est un but que j’atteins un peu plus chaque jour à travers des petits changements. J’utilise probablement trop de papier essuie-tout, parfois des couches jetables et de la vaisselle pour enfant en plastique du Ikea… Malgré cela, j’ai l’intention de vous parler de sujets reliés à la maternité, la grossesse, les bébés et les enfants, tout ça de façon très granochic. Au plaisir!

Les billets de Caroline

Question? Commentaire? Un commentaire

  • Marianne-Marilou dit :

    Bravo les trappeuses pour cette participation! Ce dû être un beau compliment de se faire inviter à cet évènement et une belle expérience! Sincèrement, vous m’impressionnez toujours!

Mon commentaire