En tant que futurs nouveaux parents, comment savoir ce dont nous avons vraiment besoin pour le bébé? On ne le sait pas PANTOUTE. C’est ça l’affaire. Malheureusement, les compagnies œuvrant dans le monde de la parentalité, elles, savent qu’on le sait pas. En plus, elles sont des pros du marketing. Hein? Quoi? J’ai besoin d’un tire-lait turbo puissant automatique quadruple avec 5 batteries de backup, d’une poubelle à couche qui s’ouvre toute seule avec la force de ma pensée, en plus d’un chauffe-lingettes qui chante des chansons?

giphy

Après 31 semaines de grossesse, j’ai eu le temps de recevoir plusieurs conseils d’un peu tout le monde (très souvent non avisés, hum hum) et d’éplucher plusieurs articles sur les « essential baby stuff » et les « must have ». Mon constat : si je suivais réellement ces conseils, faudrait que j’agrandisse ma maison et que mon chum et moi doublions notre salaire. Sincèrement, je ne pensais pas qu’avoir un enfant venait avec un abonnement au festival de la surconsommation! Je n’ai jamais signé pour ça, moi là! De un : je ne suis pas riche. De deux : ma maison est petite! De trois : j’essaie d’avoir une démarche écoresponsable dans ma vie.

Qui dit nouveau bébé dit aussi avalanche de cadeaux des amis et de la famille. Avant même que notre poupon soit de la grosseur d’une orange, j’avais déjà reçu de nombreux petits pyjamas, couvertures, serviettes, bavoirs, etc., etc. C’est assez facile d’être tenté par le cute, le beau, et d’oublier l’aspect nécessité et utilité. Cela s’applique aussi à mon chum et moi, pas juste à ceux qui font des cadeaux! Difficile de ne pas flancher devant un mignon petit ensemble avec des renards… je le sais, j’y ai succombé.  Bon, je ne suis pas encore tombée dans l’excès de petits pyjamas, là, mais je me checke ;).babystuff

Est-ce possible d’éviter de tomber dans le piège de la création de besoins, tout en restant zen? Je pense que oui! Je suis loin d’être experte en la matière et je vous l’avoue, je me suis déjà fait prendre à quelques reprises… et j’pense que ça risque d’arriver à nouveau. Je vous propose tout de même qu’ensemble, on essaie de s’y retrouver et de revenir à l’essentiel. De réaliser qu’en optant pour moins, on peut aussi minimiser le stress. Une démarche écoresponsable zen. Ahhhhhhh… m’semble que juste de le dire, ça fait du bien. :)

Acheter du neuf, nécessaire?

Non. Un bébé, ça grandit. Ça grandit vite en maudit, même! Ça veut donc dire que la majorité des choses que vous vous procurerez ne vous seront utiles que temporairement. C’est un fait : le pyjama new born, il va faire seulement quelques semaines et le hochet, votre petit va le trouver pas mal moins trippant à 5 ans. Cela s’applique aussi aux vêtements de maternité! Devant cette constatation, rappelons-nous qu’on peut se procurer du beau stock usagé, presque neuf, et ce, de différentes manières! Ça évite d’acheter à plein prix et ça permet de réutiliser/valoriser les vêtements et divers objets maintenant inutiles pour d’autres personnes.

Comment? Faites appel à vos amis et votre famille! Il y a fort à parier que vous vous ramasserez avec un gros sac de vêtements et plein de stock de bébé. N’oubliez pas de passer au suivant les éléments qui ne vous conviennent pas! Pas de bébé dans votre entourage? Vous n’êtes pas en reste : il y a d’autres options. Kijiji, LesPAC et les friperies seront vos alliés. J’ai récemment découvert la magie des groupes Facebook. Chaque ville/région a habituellement des groupes d’entraide où vous pourrez trouver du stock de bébé usagé (gratuit ou à faible coût). Sur Facebook, faites la recherche avec les termes suivants : « entraide [nom de votre ville ou région] », « à donner [nom de votre ville ou région] » ou « parents [nom de votre ville ou région] ». J’ai trouvé mon super sac à couches d’une entreprise québécoise dans un groupe d’entraide de ma région, pour une fraction du prix! J’aurais très bien pu utiliser un sac « standard » déjà en ma possession, parce qu’on s’entend, pas besoin qu’un sac soit fait spécifiquement pour les couches pour accomplir son rôle (c’est encore du marketing…), mais je n’avais rien de suffisamment gros pour mes couches lavables ;).

*Pour des raisons de santé et de sécurité, il n’est pas recommandé d’acheter les bancs d’auto ou des tire-lait usagés.*

Réinventons le shower!

On va se le dire : un shower, c’est souvent une orgie de petits pyjamas cutes, de bébelles de bébé plus ou moins utiles, et surtout, de suremballage. Je ne vous suggère pas d’interdire à vos proches de vous organiser un shower ni de vous acheter des cadeaux. Je ne suis pas ici pour gâcher le party! Je veux simplement vous inspirer une manière d’aborder le tout avec un certain lâcher-prise, mais aussi avec une certaine stratégie. Comment? Repensons la formule! Voici 3 petits trucs qui pourraient vous servir :

Faites une liste!

Je sais que plusieurs personnes sont mal à l’aise avec l’idée de faire une liste, comme si cela enlevait toute spontanéité ou liberté à leur famille et amis. Mais let’s face it, autant cerner ses besoins et recevoir des cadeaux qui sont réellement nécessaires que de retourner des articles ou finir par les donner parce qu’on ne les utilise pas. Cela peut évidemment être délicat, mais tout est dans la manière d’expliquer les choses. Si vous parlez de votre démarche à vos proches, si vous leur expliquez qu’ils vous feront encore plus plaisir s’ils respectent la liste ou mieux, s’ils optent pour du usagé ou du fait main. Il y a moyen de s’en sortir sans vexer quiconque! Il existe maintenant des applications en ligne qui vous permettent de faire une liste de souhaits et de l’envoyer à vos proches, comme https://babyli.st/. Cela vous évite de vous retrouver avec 3 poussettes, 15 mobiles et 78 pyjamas. En mentionnant à vos proches ce dont vous avez RÉELLEMENT besoin, vous pouvez possiblement éviter la surconsommation. Ou du moins, vous aurez fait votre possible.

Éviter les emballages

Les emballages, sacs-cadeaux, papiers de soie, rubans… Ça se retrouve aux poubelles. On sait tous que les gens prennent beaucoup de plaisir à voir ceux qu’ils aiment déballer leurs présents. Question de ne pas casser le fun et de ne pas imposer votre démarche qui que ce soit : usez de stratégie! Demandez à vos invités d’apporter les cadeaux sans emballage. « Justifiez » votre demande en proposant un petit jeu pour la remise des cadeaux (par exemple, recevez-les les yeux bandés pour garder l’élément de surprise). Vous pouvez aussi leur suggérer d’emballer vos cadeaux dans des couvertures ou serviettes de bébé, dans des bacs de rangement ou dans des sacs réutilisables, question que l’emballage puisse avoir une deuxième vie. Une autre option pourrait être de demander à vos invités d’utiliser seulement des éléments recyclés pour emballer vos cadeaux (papiers journaux, etc.). Au moins, vous éviterez l’utilisation abusive de papier de soie, en plus de permettre aux participants d’exprimer leur créativité! Les possibilités sont infinies et ce qui est le fun avec un shower, c’est que vous pouvez faire passer ces demandes écoresponsables sur le dos de petits jeux sympathiques. Vos invités n’y verront que du feu, votre conscience s’en portera mieux et je suis certaine qu’au bout du compte, ce sera encore plus plaisant!

Un buffet Zéro Déchet

Côté bouffe, pensez Zéro Déchet! Nappes en tissus, vaisselle réutilisable, serviettes à main en tissus, pas de pailles ni autres trucs superflus. Bon, oui, cela veut nécessairement dire plus de vaisselle à faire. Pourquoi ne pas en profiter pour demander à vos invités de vous aider, ils ne pourront pas refuser: vous êtes enceinte! MOUHAHAHA!

Un retour à l’essentiel : oui SVP!

L’élément de base de toute démarche minimaliste commence par la fameuse question: « En ai-je vraiment besoin? » Côté bébé, c’est parfois plus difficile à déterminer puisque pour les nouveaux parents, le monde de la parentalité est inconnu et on ne sait pas vraiment ce qui est réellement essentiel et ce qui ne l’est pas. De plus, suffit qu’un peu d’anxiété entre en jeu pour vous donner l’impression que tout est essentiel à la survie du bébé. Je peux en témoigner… Je dois me ramener à l’ordre assez souvent ces temps-ci! On respire, on se prépare une tisane et on revient à la base. Quels sont les besoins de votre poupon? Du sommeil, du lait, une couche (quoique certains arrivent à ne pas en utiliser), des vêtements et surtout… de l’amour!  Quand on y pense, c’est assez simple. Puisque je suis encore très nouvelle dans le domaine de la parentalité, j’ai cru bon de demander l’avis à des parents d’expérience. J’ai fait un petit sondage auprès de groupes de mamans sur Facebook. Je leur ai demandé quels étaient, selon elles, les éléments essentiels à se procurer lors de l’attente d’un premier bébé. Évidemment, les besoins étaient très variables d’une famille à l’autre, et même d’un enfant à l’autre! Cette liste n’est donc pas une marche à suivre, mais plutôt des éléments de réponse qui pourraient vous inspirer :

Le dodo

Ici, tout dépend de comment vous voulez vous y prendre. Partage du lit (cododo) ou partage de la chambre? Couchette dans une chambre séparée de la vôtre? Selon votre choix, cela modifiera vos besoins. Le partage du lit est l’option la plus minimaliste, mais veillez à faire le tout de manière sécuritaire. Le cododo vous intrigue, vous avez des questions? Il existe des groupes d’entraide sur Facebook spécifiquement sur le sujet, faites une petite recherche!

Les besoins et l’hygiène 

Évidemment, qui dit minimalisme dit couches et lingettes lavables ou pratique de l’hygiène naturelle infantile. Pour les couches lavables, Caroline vous en a parlé ici. Cela vous intéresse, mais vous avez des interrogations? Cherchez le groupe « Accros aux couches lavables » sur Facebook. C’est vraiment une mine d’informations et vous pourrez y poser toutes vos questions. Concernant les produits pour les fesses de bébé, plusieurs mamans ne jurent que par le liniment oléo-calcaire, mais il existe aussi plusieurs produits DIY, comme l’eau de change et la poudre de bébé de Caroline, ou le nettoyant sans rinçage d’Estelle.

Les déplacements

Dans les essentiels, le porte-bébé fut l’élément qui est ressorti le plus souvent. Il en existe plusieurs types, avec une échelle de prix assez large : écharpe de portage, mei tai, porte-bébé préformé, sling ring, etc. Lorsque j’ai commencé à m’informer sur le sujet, je me suis sentie perdue… C’est un monde en soi! Ma solution? Vous me voyez venir : encore une fois, les groupes Facebook viennent à la rescousse! J’ai trouvé un groupe de portage pour les mamans de ma région. Plusieurs mamans y vendent des porte-bébé usagés, en plus de proposer de les essayer avant de les acheter. C’est-ti pas fantastique! :D

Plusieurs personnes considèrent la poussette comme non nécessaire. Toutefois, pour les amateurs de longues marches ou de course à pied, cela peut devenir incontournable. Encore une fois, tout dépend de votre style de vie!

Si vous avez une voiture, un siège d’auto est aussi un indispensable.

L’alimentation 

Au plan environnement et mode de vie minimaliste, l’allaitement est imbattable. Un tire-lait peut être nécessaire, mais il est aussi possible de tirer son lait en recourant à la bonne vieille méthode : avec ses mains. Pour les fuites, on peut se procurer des compresses d’allaitement lavables. Celles-ci pourront vous servir de fantastiques tampons démaquillants une fois l’allaitement terminé. Un deux pour un! Je ne suis pas ici à titre de militante proallaitement. Il peut y avoir de multiples raisons qui font en sorte que certaines mamans opteront pour les formules de lait. Par souci écologique, favorisez les biberons réutilisables, sans sac de plastique. Je dois vous avouer que je n’ai pas exploré le sujet des formules de bébé, si vous avez des trucs supplémentaires, n’hésitez pas à l’inscrire en commentaire!

Les vêtements

Une dizaine de pyjamas suffit pour les premières semaines. Pensez usagé!

Votre bien-être 

Un élément qui s’achète plus ou moins, mais qui est revenu fréquemment dans les réponses: les repas congelés préparés d’avance! Demandez à vos ami(e)s et/ou votre famille de vous aider à ce niveau, ou organisez un gros party de préparation de bouffe quelques semaines avant votre accouchement. Ça vous facilitera la vie lors des premières semaines avec votre bébé tout neuf. C’est d’ailleurs quelque chose que j’ai déjà prévu faire avec ma maman. :)

Qu’est-ce qui est NON essentiel?

C’est encore une fois bien personnel et variable d’une famille à l’autre, mais voici les éléments qui sont le plus souvent ressortis dans mon sondage:

  • La majorité des bidules électroniques, technologiques, chauffants, à batteries (chauffe-lingettes, poubelle à couches sophistiquée, caméra pour bébé, détecteur de mouvement, etc.).
  • Une table à langer! Pas besoin d’un endroit précis, il suffit de poser bébé n’importe où, sur une serviette ou un petit tapis imperméable. Vous pouvez aussi simplement ajouter un matelas à langer sur une commode.
  • Un tapis d’éveil. N’importe quelle couverture ou tapis confortable, agrémenté de quelques éléments stimulants, feront l’affaire.
  • Une déco de chambre de bébé tout droit sortie d’un magazine. On trouve sur le web plein de DIY pour faire des mobiles, fanions, tapis, etc. Faites une petite recherche! Les marchés aux puces regorgent aussi de trésors pour une déco unique et écologique. La déco, on va se le dire, c’est plus pour nous que pour le bébé. Je suis certaine qu’il ne vous en voudra pas si tout le mobilier n’est pas neuf ou signé par un designer ;).collage_diy

Évidemment, cette liste ne se veut pas complète. Entre ces deux catégories, il y a aussi plusieurs éléments optionnels. C’est-à-dire que pour certaines personnes, c’est indispensable, alors que pour d’autres, c’est inutile. Tout dépend de votre style de vie, de votre enfant, de vos envies!

Sur ce, je vais tenter de suivre mes propres conseils, de me calmer les nerfs et de revenir à l’essentiel. Hihi!

P.-S. Je vous avais promis ici que je vous tiendrais au courant de ma grossesse. Alors voilà! ;)

Avancement : J’en suis à 31 semaines, soit 8 mois dans une semaine… OMG! Ça va TELLEMENT vite! La grossesse se passe super bien, aucune complication. Je suis encore tout aussi satisfaite d’être suivie en maison de naissance avec ma fantastique sage-femme. Je commence de plus en plus à penser à l’accouchement. Curieusement, cela ne m’inquiète pas trop, on dirait que je fais confiance à mon corps. Le moment venu, peut-être que je vous ferai un petit billet « récit d’accouchement »… À suivre!

Appétit : Il est revenu à la puissance mille depuis le début du troisième trimestre. Une de mes envies « étranges » de femme enceinte, c’est les crêpes. J’aime un peu trop ça. J’en mangerais vraiment tous les jours. La recette de pancakes à trois ingrédients de Trois fois par jour m’a sauvé la vie certains matins. Mon chum commence à être tanné! Haha!

Phénomène weird de grossesse : On nous parle souvent de la linea nigra ou du masque de grossesse, soit la modification de la pigmentation chez la future maman. Personne ne m’avait parlé du nombrila blanca (je viens d’inventer ça). Moi, c’est mon ventre au complet qui est plus pigmenté, sauf le tour du nombril. Eh oui! Haha! Disons que ça donne un certain charme à mon bidon.

Le bébé : Nous savons maintenant que nous attendons un petit garçon! Probablement un futur petit Gabriel. Il semble aimer boire du liquide amniotique parce qu’il a souvent le hoquet. C’est tellement drôle quand ça arrive. Impossible de faire quoi que ce soit dans ces moments-là, je ne peux que me flatter la bedaine et rire toute seule. Il est plutôt actif dans mon ventre, surtout quand vient le temps d’aller me coucher… Évidemment! ;)

Des maux de grossesse? Les maux de dos sont plus présents depuis que la bedaine prend plus de place, mais je me soigne. Vive le yoga prénatal, la massothérapie et le ballon suisse! ;)

Ça fait pas mal le tour! Je vous laisse sur une photo de ma bedaine à 29 semaines. La prochaine fois que je vous en parlerai, ça risque d’être avec un petit bébé dans les bras. J’ai hâte!!! :D

11252590_10153263630532131_5351765630811927188_o


Crédits photos:

http://giphy.com/gifs/sistersmovie-sisters-movie-you-can-see-them-both-xTk9ZNSEaGv7FtKY6s

http://www.mememaker.net/meme/baby-stuff-baby-stuff-everywhere7/

http://www.marieclaireidees.com/,une-guirlande-de-cartes-routieres,2610153,57663.asp

http://www.pourmesjolismomes.com/2011/02/la-chambre-de-charly-2.html

http://scrapalenka.blogspot.ca/2014/10/felt-ball.html

https://www.angieslist.com/articles/how-plan-baby-shower.htm

Marie

Author Marie

Je me décris comme : Une maman, amoureuse, féministe, biologiste, intense, multitaskeuse x 1000 et #granoécochic. Ma devise : Tout, tu-suite, maintenant. Mon cheval de bataille écolo : La lutte aux pesticides, la qualité de l’eau, la préservation de la biodiversité. Mes faiblesses : Le sucre et le sel. Autant j’adore mon panier bio, autant j’ai zéro self-control avec les cochonneries. Rien de bon pour ma santé, ni pour l’environnement. J’essaie fort d’arrêter. Ma recette DIY favorite : Le liniment oléocalcaire. Tellement polyvalent! Je jase de quoi sur le blogue? Un peu de tout. Quand c’est possible, j’aime ajouter une petite twist scientifique!

More posts by Marie

Join the discussion 19 Comments

  • V dit :

    Je suis d’accord avec l’ensemble du billet, sauf en ce qui a trait au tapis de jeu qui, je crois, reste un incontournable (j’imagine que ça dépend de quel tapis on parle!). C’est sur cette surface que le bébé développe sa motricité, que ce soit ramper, passer du ventre au dos et vice versa, s’assoir, etc. Ici, nous n’avions qu’une simple couverture épaisse puis nous avons tôt fait de nous rendre compte que le fait que ce soit une surface instable rendait les exercices de mobilité super ardu. En plus, bébé peut se cogner la tête sur la plancher lors de ses essais puisque la couverture n’est souvent pas assez rembourré. Nous avons acheté un grand tapis matelassé style tapis de gymnastique et nous ne le regrettons pas un seul instant. C’est un de nos meilleurs investissements!

    • Marie dit :

      Quand je parle d’un tapis d’éveil, je parle de ce genre là: de tapis

      Je suis bien d’accord avec vous, l’enfant a besoin d’un endroit sécuritaire au sol pour évoluer et se développer…mais pas besoin de tant de « gogosses ». Il est possible de se faire son propre tapis soi-même, comme vous l’avez fait. C’est exactement ce que je voulais dire, désolé si ce n’était pas clair! :)

  • A dit :

    C’est tellement vrai qu’il est trop facile de s’embarquer dans le roue de la cutitude !!! Il faut aussi penser au futur pour faire des achats reponsable. Il était clair pour nous d’avoir plus qu’un enfant, donc nous avons acheté unisexe pour la plus part des choses (sauf les vêtements, mais j’ai un plaisir fou à faire les friperies). Comme nous n’achetons que l’essentiel, quand j’ai besoin d’un item neuf, je aucun problème à payer un peu plus cher pour avoir un produit de qualité fait au Québec ! Pour l’alimentation, je conseil la dme (diversification menée par l’enfant) lors de l’introduction des solides. Pas besoin de gaget pour faire les purées et le congelé, lorsque l’enfant est prêt, on lui donne des morceaux et gère lui même son alimentation. Il y a quelques règle à suivre, mais avec la magie des réseaux sociaux, il y a des groupes Facebook sur le sujet qui pourront vous aidez :) La seul bémol dans cette article, c’est que pour avoir eu 2 bébés en hiver 10 pyjamas se n’était vraiment pas assez pour nous. Avec 3 couches qui déborde et 4 régurgies, j’en ai eu besoin du double pour espace le nombre de brasser ;)

    • Marie dit :

      Merci pour ton commentaire! :) Comme je dis dans l’article, tout dépend du bébé, des circonstances et de bien des éléments. Les mamans qui ont répondu à mon sondage ont parlé d’une dizaine de pyjamas, mais effectivement, si on veut espacer les lavages, en avoir davantage est une bonne idée, surtout s’ils sont usagés! ;)

  • Katheryne dit :

    Je suis d’accord pour les pyjamas, ici 10 ça serait clairement pas assez! C’est pas grave, mon coco adore régurgiter sur les anciens pyjamas roses de sa grande soeur! Un autre point positif des couches lavables: les cacas-jusque-dans-le-milieu-du-dos, ça n’arrive pas grâce aux élastiques! :)

    • Marie dit :

      J’en prends bonne note, je vais aller revérifier mon inventaire de pyjamas pour vérifier si j’en ai suffisamment. hihi! YAY pour les pyjamas de la grande sœur! Les couleurs n’ont pas de genre de toute façon. C’est juste une histoire de marketing et de conditionnement qui fait en sorte qu’en général on associe le rose et les princesses aux filles, le bleu et les camions aux garçons, mais on s’entend: c’est n’importe quoi.

      Merci pour ton commentaire!

      Marie xx

  • Julie dit :

    Super bon ton article! Fiou ça me confirme que je n’ai pas trop exagéré dans ma liste de choses à acheter en vue de la naissance de ma fille en juin! Pas de tapis d’éveil, pas de poubelle à couche, de chauffe-lingette ni de machine à purée même si on m’a déjà dit que tous ces articles sont « un must ». J’ai eu la chance de me faire donner une tonne de vêtements usagés, une amie va me prêter un berceau, une autre me prête son porte-bébé. C’est génial de voir tous ces articles circuler entre mamans :)

  • Ariane dit :

    Article très intéressant, merci! Je croyais toutefois que la contre-indication concernant les tire-laits usagés valait seulement pour ceux « électriques ». Je croyais qu’il n’y avait aucun problème à utiliser un tire-lait usagé manuel (après l’avoir fait bouillir, évidemment).

    • Marie dit :

      Les tire-laits, manuels ou automatiques, sont considérés comme des « dispositifs médicaux » et devraient en théorie être utilisés uniquement par la propriétaire initiale. Personnellement, s’il s’agit du tire-lait d’une de mes proches, je crois que cela ne me poserait pas de problème. Mais acheter un tire-lait usagé d’une personne inconnue, cela me met moins à l’aise. Évidemment, il s’agit simplement d’une recommandation, ensuite, la décision vous revient! ;)

  • Marianne dit :

    Salut ! C’est un bel article sur lequel j’aurais bien aimé tomber il y a quelques années. Je me sentais tellement dépassée par tout ces faux besoins et personne n’avait d’enfant autour de moi. J’ai comme toi fait mes recherches et suis arrivée à des conclusions similaires. Je suis une fan de Kijiji pour pratiquement tout. Lorsque j’ai terminé d’utiliser quelque chose, je donne au suivant ou je vend sur Kijiji et achète les nouveaux besoins avec l’argent des anciens ! Deux enfants plus tard, je dirais que pour moi, ta liste est très bien sauf de petites exceptions : nombre de pyjama nettement insuffisant à moins de faire du lavage tout les jours, j’ajouterais un gros lot de petites débarbouillettes douces pour laver les fesses de bébé aux changements de couche, utile aussi pour le bain et plus tard pour l’alimentation. J’ai beaucoup aimé le transat (petite chaise qui se traine partout dans la maison et qui te suit de pièce en pièce) et selon l’arrangement de chaque maison, prévoir un espace confortable pour l’allaitement avec un appui pour les bras (chaise berçante ou autre). On passe tellement de temps à nourrir bébé qu’il faut être confortable et s’éviter des maux de dos. Voilà ! Bravo encore et bon début de vie à trois!

  • Clémence dit :

    Je pourrais ajouter également qu’il n’est pas nécessaire d’acheter tout AVANT la naissance du bébé. Si on part avec 10 pyjamas et qu’on réalise qu’il nous en manque après la naissance du poupon, on en achète d’autres. On a souvent l’impression que TOUT doit être prêt avant l’arrivée du bébé, mais les magasins et les friperies existent encore après la naissance de bébé. Pour la première année de vie de l’enfant, vive le prêt entre amis, plusieurs items ne servent que quelques mois (comme le siège de nouveau-né). Pour le tire lait électrique, il est possible d’acheter l’appareil usagé (le moteur) et de commander sur Internet des pièces neuves pour le faire fonctionner (tubes et téterelles). C’est beaucoup plus écologique ainsi. Après deux enfants, je ne suis pas encore décidée si je me lance dans l’aventure d’un troisième, mais je sais que s’il se pointe le bout du nez, ce sera le plus minimaliste des trois !! J’avais peu de choses à mon premier enfant et j’y suis allée au fur et à mesure de sa croissance dans mon équipement bébé (bien souvent des prêts) et je sais maintenant exactement ce dont j’ai eu vraiment besoin et ce qui l’a été moins. C’est super personnel, mais à titre d’exemple : pour moi et mon mode de vie : une bonne poussette pour courir avec bébé en tout confort, le siège d’auto le plus petit qui se vend sur le marché pour ma petite auto et parce que c’est lourd, un tapis de jeu, un siège pour asseoir bébé avant qu’il ne se tienne assis lui-même quand il n’en peux plus d’être au sol, un porte-bébé ergonomique ou une écharpe de portage, un lot de couches lavables (j’ai apprécié l’investissement de neuves qui ont tenu la route pour 2, voire trois enfants), des meubles usagés pour la chambre et surtout du matériel compact et léger qui se transporte facilement pour la globe-trotteuse que je suis. Ah oui, le tire-lait a été pour moi essentiel pour permettre à maman de respirer un peu parfois (J’ai eu des bébés allaités longtemps longtemps qui ont bu aux 2 heures jusqu’à 10 mois.) Bonne fin de grossesse! L’expérience d’accouchement avec une sage-femme est vraiment extraordinaire!

    • Marie dit :

      Wow, merci Clémence pour ce beau partage! Je suis convaincue que ça servira à d’autres. Cette phrase est particulièrement pertinente dans mon cas: « On a souvent l’impression que TOUT doit être prêt avant l’arrivée du bébé, mais les magasins et les friperies existent encore après la naissance de bébé ». C’est TELLEMENT VRAI!! aahh la la..le hic, personnellement, c’est que le fait de me préparer me donne l’impression de diminuer mon anxiété. Puisque je n’ai pas le contrôle sur grand-chose, je me rabats sur la préparation. Mais ce que tu as dit me fait remettre les choses en perspective. J’vais tenter de me parler à moi-même lors de mes élans préparatoire et me rappeler tes sages paroles. hahaha!

      Merci de nous lire!

      Marie xx

  • Camille dit :

    Je viens de découvrir votre blog et je m’y reconnais beaucoup, merci. Si je peux me permettre un ajout, j’en suis à mon troisième (garçon…) et la station à langer me semble essentielle. Chez nous, elle est dans la salle de bain, sur la laveuse et la sécheuse, près du lavabo. Tout y est accessible, entre autres les débarbouillettes qu’il faut mouiller (si on n’utilise pas de lingettes jetables), la poubelle, les couches, les crèmes, le thermomètre, le salinex, etc. Ça a aussi l’avantage d’être simple pour n’importe qui (entendre ici Papa, Grand-maman, gardienne, etc.). J’ai aussi utilisé des couches jetables à partir du 2ième mois, avant cela, elles étaient trop grandes et, de toute façon, on est un peu dépassé par les événements, il faut se laisser une chance! Mes deux accouchements se sont déroulés en maison de naissance et je dirais que j’ai même hâte au troisième (même si ce bébé surprise n’était vraiment pas planifié). Bref, merci de ce petit tour d’horizon, ça m’a été bien utile de me rappeler tous ces détails.

    Camille

  • Sophie dit :

    Je suis tellement contente d’être tombée sur votre blog! Dans mon 7ème mois de grossesse (la première), je me pose tout un tas de questions concernant les besoins essentiels de bébé car je suis sensible au bien être de ma planète mais aussi de celui de mon porte-monnaie! Et les magasins de puériculture m’hérissent le poil!
    Merci d’exister, je n’ai plus l’impression de passer pour une hurluberlue quand je fabrique mes lingettes lavables et que je recherche des produits simples, à fabriquer soi même pour le change de bébé.
    Vous lire m’apaise beaucoup.

    • Marie dit :

      Merci pour les bons mots Sophie! Je te souhaite une belle et douce fin de grossesse, et surtout, une belle rencontre avec ton bébé! :)

      Marie xx

  • maud dit :

    Super article
    Pour mon 3ème enfant j’ai vraiment essayé de tout minimaliser
    L’allaitement c’était logique vu qu’ils ont tous été allaités jusque 2 ans,d’ailleurs mon petit chou arrive à deux ans et n’a pas envie d’arrêter..
    Pour le dodo c’est cododo,on songe à l’arrêt de l’allaitement à lui faire son petit lit,quand il sera prêt

Leave a Reply

X