Quel plaisir d’aller cueillir des pommes ou de s’en procurer des fraîchement cueillies dans les marchés publics. Ce légendaire fruit rouge est délicieux cru comme cuit. Frais, il goûte et sent la VIE et cuit, il est décadent! Si vous avez fait vos provisions cette année, cet article est pour vous!   

Crédit photo : Daphné Caron

La saison des pommes d’automne démarre avec la rentrée scolaire et se poursuit jusqu’aux dernières journées chaudes, vers la mi-octobre. C’est donc approximativement entre la fête du Travail et l’Action de grâce que vous pourrez acheter le plus grand nombre de variétés bon marché. Quoique cette année, avec l’été qui arrive sur le tard, peut-être aurons-nous le privilège de faire notre autocueillette de pommes jusqu’au début novembre ?

Les pommes d’été?

En plus des pommes d’automne, il existe aussi des variétés d’été, comme la pomme jaune ou la rouge Sophie (une variété ancestrale). Elles arrivent sur le marché à partir du début du mois d’août. Généralement, ces variétés se conservent beaucoup moins longtemps (et sont moins bonnes à mon avis, trop surettes et pâteuses… mais c’est personnel, je préfère les cuisiner plutôt qu’y croquer à belles dents).

Conseils d’achat

Durant la belle saison des pommes, privilégier l’autocueillette est un gage de fraîcheur. Choisissez un verger selon vos besoins, par exemple en fonction de sa distance, selon qu’il est bio ou conventionnel, s’il y a des activités ou des espaces d’amusement, s’il y a la présence d’une fermette, si on peut y faire une balade en tracteur, si on vend sur place des produits dérivés, s’il y a un restaurant, etc.

Crédit photo : Daphné Caron

Les grands vergers commerciaux vendent le sac de 20 lb environ 18 $, mais vous pouvez facilement en trouver pour moins chers, autour de 0,80 $ la livre, soit 16 $ pour 20 lb. Si vous disposez d’un très petit budget, sachez qu’il est aussi possible d’acheter des pommes moches à plus bas prix, mais il faut en faire la demande auprès de vos pomiculteurs. Sinon, certains petits pomiculteurs ont des kiosques en bordure de route en face des gros vergers à la « Disneyland ». Ils offrent souvent des prix compétitifs, avantageux pour les petits portefeuilles.  

Il est préférable de cueillir des pommes biologiques (un peu plus dispendieuses, par contre). Les pommes sont sucrées, attirant ainsi les insectes, et sont par conséquent souvent traitées aux pesticides chez les pomiculteurs conventionnels. Au Québec, nous avons plusieurs vergers biologiques : Verger bio À La Croisée des Pommes à Saint-Joseph-du-Lac, Verger bio d’Oka, Verger biologique Maniadakis à Franklin Centre. Cherchez près de chez vous. Les pommes bios sont un peu plus chères, mais le prix est variable d’un verger à l’autre selon la qualité. Si vous choisissez des pommes conventionnelles, lavez-en bien la peau avant de les consommer. Dites-vous que consommer une pomme conventionnelle est meilleur pour la santé que de ne pas en consommer du tout!

Astuces de coupe

La majorité des pommes brunissent au contact de l’air. Il suffit de les tremper dans un liquide pour arrêter l’oxydation : eau froide, eau citronnée, jus, sirop, etc. Une pomme blanche est toujours plus appétissante. Menoum!

Astuces de cuisson

Chacune des variétés de pommes a ses propriétés. Afin d’obtenir de meilleurs résultats de cuisson, informez-vous aussi auprès des pomiculteurs. La Cortland est particulièrement prisée pour les tartes et les croustades puisqu’elle garde sa forme après la cuisson et ne brunit pas. La McIntosh, très juteuse, est quant à elle délicieuse en compote et en gelée.  

Canevas de recettes

Je vous invite à visionner ma capsule sur les pommes zéro gaspillage pour vous inspirer à les cuisiner sans les gaspiller.

Vous y découvrirez que vous pouvez récupérer les épluchures et les cœurs pour en faire une délicieuse infusion zéro gaspillage. Sucrée naturellement, savoureuse à souhait, colorée d’un rose appétissant, elle est à essayer ! 

1. Infusion zéro gaspillage de pelures et cœurs de pommes

Crédit photo : Same Ravenelle

Le canevas de recette est simple : plutôt que de mettre au compost mes rebuts alimentaires de pommes, je les dépose directement dans une casserole. Je pourrais aussi ajouter d’autres fruits d’automne abîmés (poires, oranges), des épices, de la vanille, etc. Je recouvre d’eau et j’amène à ébullition jusqu’à ce que le mélange soit suffisamment infusé à mon goût. Je sucre au besoin, mais je dois avouer que je le préfère lorsqu’il est naturellement aromatisé, sans rien d’autre. À boire chaud ou froid!

2. Potage à la pomme

Les pommes sont DÉLICIEUSES dans les potages! Surtout les plus vieilles, qui ont commencé à ramollir et qui sont moins intéressantes à manger fraîches. Ajoutez une ou plusieurs pommes à vos recettes, pour leur donner un petit goût naturellement sucré. Le mélange est particulièrement réussi avec les légumes de terre et les courges…

Pour un potage encore plus copieux, ajoutez-y un peu de bière brune et de fromage fort (ou faux-mage).

Depuis quelques semaines, je ne fais plus bouillir mes soupes. Comment est-ce possible? En fait, je fais griller tous mes légumes au four (pommes incluses) avant de les passer au mélangeur, j’ajoute un bouillon et un assaisonnement (pesto, épices, etc.) et je mélange le tout jusqu’à consistance lisse. Le goût grillé et caramélisé des légumes et des fruits donne du chic à ma soupe, qui goûte moins l’eau. À essayer !

Crédit photo : Daphné Caron

3. Fondue pommes et caramel 

Vous ne savez plus comment manger vos pommes? Troquez votre classique collation « pomme et beurre de peanut » contre une délicieuse fondue au caramel. Mioummm!

Portion : 1 chaudron

Temps de préparation : 30 minutes

Temps de cuisson : 20 minutes

Conservation : 1 semaine

  • 1 pot de caramel oublié au frigo
  • 6 c. à thé de crème à fouetter ou de lait (au goût)
  • eau au goût

Faites fondre le caramel dans un bain-marie. Ajoutez de la crème et de l’eau pour donner une texture plus homogène et riche.

Ne reste plus qu’à tremper des quartiers de pomme dans le caramel chaud. Un vrai délice!

***

Pour plus d’inspiration quand vient le temps de cuisiner les pommes, je vous invite à visiter mon tableau Pinterest à ce sujet.

Aussi, le site Pommes qualité Québec est fort instructif.

 

Florence-Léa

Auteure Florence-Léa

Ma devise : La créativité est la meilleure arme contre le gaspillage alimentaire ! Mon cheval de bataille : Le zéro gaspillage alimentaire. Mes faiblesses : Je produits trop de déchets d’emballage... Ma recette DIY favorite : Les sirops d’épluchures (Mariane je sais que tu rigoles en ce moment, mais avoue que tu adores !!) Je jase de quoi sur le blogue ? : Du mode de vie zéro gaspillage, de trucs et astuces d’économie familiale et surtout, je vous propose des canevas de recettes à reproduire à la maison, sans alourdir votre routine et en améliorant la qualité de vos recettes... Oui, oui !!

Les billets de Florence-Léa

Répondre

X