Lorsque ma fille avait 6 semaines de vie, nous avons découvert qu’elle était intolérante à certaines protéines qui se retrouvaient dans mon lait maternel. Les protéines en question étaient principalement celles provenant des produits bovins et laitiers, du soya et des œufs. Inutile de vous dire que le régime alimentaire que je devais respecter afin de pouvoir continuer l’allaitement était devenu assez strict merci! Mais j’ai vu la situation comme un beau défi et j’ai commencé à remplacer les produits laitiers par des produits à base de noix. De toute façon, l’idée de faire plus de place au véganisme dans ma vie me trottait dans la tête depuis un certain temps. Or les fameux yogourts de noix qu’on trouve sur le marché sont vraiment onéreux, c’est pourquoi la fan du DIY en moi jubilait lorsque j’ai mis la main sur cette recette qui est non seulement FACILE, mais aussi ZÉRO DÉCHET, tellement ÉCONOMIQUE et DÉLICIEUSE!

Pour faire cette recette de yogourt, nul besoin d’une yaourtière, seulement d’un four dans lequel il y a une lumière, car c’est grâce à la chaleur que celle-ci produira une fois allumé que la fermentation du yogourt sera possible. Le procédé est vraiment simple, il suffit d’ajouter à la crème de noix des probiotiques et de fournir à la préparation un environnement propice, afin que ces bactéries puissent se multiplier et ainsi faire fermenter la crème en question. Rien de plus simple, je vous assure!

D’autre part, la fermentation des aliments est une technique de conservation utilisée depuis des milliers d’années (je pense au kombucha, aux légumes lactofermentés, etc.). Il y a plusieurs avantages à utiliser ce procédé. Si jamais le sujet vous intéresse, je vous invite à consulter le blogue Ni cru, ni cuit.

yogourt-de-noix-maison-les-trappeusesLa recette

Temps de préparation total : 7 à 14 heures *
*Ne soyez pas intimidés! Cette recette demande principalement d’attendre et de laisser la nature suivre son cours.

Durée de conservation : 7 jours au frigo

Ingrédients

Base :

  • 1 ½ t. de noix de cajou non grillées et non salées*
  • 1 1/3 t. d’eau filtrée, ou qui a reposé durant 48 heures avant d’être utilisée (c’est pour enlever le chlore, car il nuit au développement des bonnes bactéries dans le yogourt)
  • 1 à 2 capsules de probiotiques**

*Il est possible de remplacer les noix de cajou par des amandes. L’important est d’utiliser des noix crues et non assaisonnées. Je préfère les noix de cajou, car j’aime la texture lisse qu’elles donnent à ma crème de base.

**Pour ma part, j’utilise les Flora en capsules, mais vous pourriez aussi utiliser une autre marque. Plus on en ajoute, plus il y aura de bonnes bactéries dans le yogourt. Attention, ne pas exagérer non plus! C’est votre deuxième batch de yogourt? Encore plus simple, conservez 1 à 2 c. à s. de la batch précédente et utilisez ça au lieu des capsules de probiotiques.

Garniture :

  • 1/2 t. de dattes séchées

Préparation

Dans un bol, recouvrir les noix de cajou avec de l’eau. Laisser reposer à la température ambiante, durant 4 à 8 heures (ou même plus). Ce processus rendra non seulement les noix plus faciles à broyer, mais aussi plus digestes. Les noix contiennent un inhibiteur d’enzyme les rendant difficiles à digérer. Le trempage permet de contrer cet effet en activant le processus de germination. Pour plus de détails sur le sujet, vous pouvez lire ceci

Une fois le trempage terminé, égoutter les noix et les placer dans le bol du mélangeur avec l’eau filtrée. Faire tourner le robot jusqu’à l’obtention d’une crème lisse. La texture sera plus ou moins lisse, selon la force de votre robot. Ajouter plus d’eau au besoin et faire tourner plus longtemps.

Une fois la texture lisse, placer le tout dans un bol et y vider le contenu des capsules de probiotiques. Bien mélanger et couvrir d’un linge propre. Enfourner durant 3 à 6 heures, avec la lumière intérieure du four allumée seulement. Plus le yogourt y restera longtemps, plus il y aura fermentation et le goût acidulé sera prononcé. La durée dépend donc de vos goûts. Pour ma part, je laisse le mélange dans le four durant une période de 3 heures et demie.

Alors que le yogourt fermente au four, faire tremper les dattes dans un peu d’eau pour les ramollir.

Une fois le processus terminé, sortir le yogourt et le verser à nouveau dans le robot. Égoutter les dattes et les ajouter au mélange. Faire tourner l’appareil afin de bien mélanger les dattes. Selon les goûts, il est possible de faire tourner jusqu’à l’obtention d’une texture lisse et homogène, ou juste légèrement afin de laisser des morceaux plus grossiers.
yogourt-maison-les-trappeuses yogourt-maison-noix-les-trappeuses yogourt-noix-de-cajou-les-trappeuses

Variantes

Pour la garniture, laissez aller votre imagination! Il existe tellement de possibilités, selon vos préférences et selon la recette que vous voulez expérimenter. En panne d’idées? Voici quelques suggestions d’ajouts, une fois la fermentation terminée :

Sucré :

  • Sirop d’érable
  • Canneberges séchées
  • Poudre ou extrait de vanille
  • Confiture de fruits

Salé (pour des trempettes de légumes, par exemple) :

  • Épices (cumin, coriandre, cari, etc.)
  • Moutarde à l’ancienne
  • Miso

Au fil des jours, le yogourt épaissit, donc on peut rajouter de l’eau au besoin.

Alors voilà, c’est aussi simple que ça, faire du yogourt maison. Bonne confection et surtout, n’hésitez-pas à partager avec nous vos créations/trouvailles si le cœur vous en dit!

 

Caroline :)


Crédit photo
Caroline

Caroline

Auteure Caroline

Je me décris comme : Moitié sociable, moitié sauvage. Nomade amoureuse de la nature et exploratrice invétérée. Cerveau hyperactif aspirant au mode slow. Ma devise : En a-t-on vraiment besoin? Mon cheval de bataille écolo : Promouvoir une consommation intelligente via une approche globale conscientisée (minimalisme, soins au naturel, réduction des déchets, éthique animale). Mes faiblesses : Ma dépendance au chocolat noir et mon surplus de vêtements. Ma recette DIY favorite : Les produits laitiers végétaux. Je jase de quoi sur le blogue? Notre quotidien est truffé de produits qui sont facilement remplaçables par des produits DIY. Je propose des recettes inspirées de mon quotidien familial.

Les billets de Caroline

Join the discussion 21 Commentaires

  • Anne-Marie dit :

    Est-il possible de faire cette recette avec du lait végétal du commerce?!

  • Marianne-Marilou dit :

    Allo Caroline. J’ai expérimenté pour la première fois cet été de faire mon yogourt de noix. C’est une belle découverte pour moi qui tente d’inclure le plus possible d’aliments végétaliens et tellement une recette simple! Malgré la belle texture lisse que donnent les noix de cajou, je préfère le goût lorsqu’on le prépare avec les amandes. Ajouté à cela de belles fraises de saison et c’est un régale (à mettre partout!). Est-ce que selon toi cela se fait avec d’autres noix?

    Prochaine étape les fromages de noix!

    • Caroline dit :

      Bonjour, effectivement c’est vraiment bon avec les amandes aussi, mais j’ai beaucoup de difficulté à troquer la texture lisse pour celle que donne ces dernières! Peut-être qu’un mélange des deux serait un bon compromis :) Je pense que cette recette serait très délicieuse avec de la vraie noix de coco aussi, mais c’est plus long et ardu. Je ne me suis pas encore lancée!
      Les fromages de noix c’est yummy! J’en fais de temps en temps. Peut-être que je partagerai ma recette ;) Merci pour ton commentaire!

  • […] étape pour aider nos vaches à ne plus être surexploitées est la confection de ce délicieux yaourt aux noix grâce aux Trappeuses […]

  • Louise Gravel dit :

    Bonjour! Je n’ai aucune experience dans ce genre de recette ni dans l’utilisation des capsules de probiotiques. J’ai fait quelques recherces sur le net pour trouver ces capsules de probiotiques Flora, mais je ne suis pas sûre de savoir exactement ce que j’ai besoin pour faire ce yogourt végétal….
    Pouvez-vous m’aider en me disant ce que l’emballage a l’air et où je peux en trouver… Et, quel en est le coût habituel.

    Merci!
    Louise

    • Caroline dit :

      Bonsoir Louise, les probiotiques en fait vous pouvez utiliser n’importe lesquelles que vous trouverez en magasins d’aliments naturels et même en pharmacie. Pour ma part, j’utilise les UDO de Flora: http://www.florahealth.com/product_categories_fr.cfm?category_id=28 . De mémoire, une bouteille de 25 capsules coûte environ 28$. La marque la plus connue est sans doute les Bio-K, qui se vendent en yogourt ou en capsule. La seule chose est de s’assurer de choisir la base de yogourt de soya, dans le cas où vous voudriez que la recette demeure végane, car les Bio-K sont souvent faits à partir de lait de vache. J’espère que ça répond bien à votre question :) Merci!

  • Melissa dit :

    Est ce qu’on peut utiliser de la culture de yogourt au lieu des probiotiques? Quelle est la différence? Merci!

    • Caroline dit :

      Bonsoir, tout à fait, même que vous pouvez utiliser une cuillère à soupe d’une ancienne batch de yogourt pour en partir une autre. Peu importe, que la culture de bactéries provienne d’une capsule ou d’un yogourt de type Bio-K, ça va fonctionner!
      Merci :)

  • Justine Dubé-Fortin dit :

    Bonjour,
    Je me demandais si je pouvais remplacer les probiotique par le réjuvélac!?
    MErci

    • Caroline dit :

      Bonjour Justine, je ne connais pas vraiment le réjuvélac, mais de ce que j’en comprends, il peut être utilisé pour la fermentation des fromages végétaux donc je pense que ça pourrait aussi fonctionner avec le yogourt de noix. Ne l’ayant jamais testé, je ne peux malheureusement pas garantir que ça va donner le même résultat qu’avec les probiotiques, ni donner de conseils quant à la quantité à utiliser. Comme le réjuvélac est liquide, peut-être prévoir mettre moins d’eau pour faire la purée. Si jamais vous l’essayez, il serait plaisant de connaître votre résultat! Merci et bonne fin de journée :)

  • Justine dit :

    Merci beaucoup! Je t’en redonne des nouvelles avec plaisir!

  • Élise Leblanc dit :

    Bonjour, j’ai deux questions;
    – Avec les noix de cajou c’est certainement délicieux mais pas du tout économique (en tout cas pas pour mon budget ;) ) pensez vous que cela fonctionnerais avec des graines de tournesol, de chanvre, de la noix de coco séchée ou même de l’avoine (en conservant le temps de trempage bien sûr)?
    – Et combien de temps le yougourt, une fois fermenté, se conserve-t-il au frigo?
    Merci :)

    • Caroline dit :

      Bonjour Élise! Pour les noix de cajous, j’avais calculé que la recette était tout de même plus économique qu’un yogourt de noix du commerce mais je n’ai plus les prix sous la main… Je n’ai jamais essayé avec autre chose que des amandes ou des cajous, donc je ne suis pas certaine de la texture que ça va donner avec les graines ou avec de l’avoine. Il faudrait le tester pour savoir! Faites-nous part de vos résultats si jamais :) Le yogourt fermenté se conserve environ 7 jours au frigo. Merci!

  • Magali dit :

    Bonjour, j’ai une yaourtière à la maison, est ce que je peux faire ces yaourts avec des ferments lactiques habituels? ou faut-il des probiotiques?
    J’ai l’habitude de faire des yaourts avec du lait de vache mais je veux me lancer dans le vegan, alors, je suis preneuse de conseils.

  • Karyne dit :

    Bonjour,
    Après avoir mélangé l’eau et les noix, Est-ce que tu filtres? Merci!

    • Caroline dit :

      Bonjour Karyne, non aucune filtration nécessaire! Il faut mélanger au robot jusqu’à l’obtention d’une texture lisse. Ajouter plus d’eau si votre blender est moins performant. Merci!

  • Janie dit :

    Bonjour,

    Comment je peux m’assurer que les cajous sont bien crus ?

    J’imagine qu’il doit avoir juste un seul ingredient.

    Peut être que je me pose trop de questions aussi…

    Merci!

    • Woody dit :

      Ils sont crus s’ils ne sont pas torréfiés. Ils devraient être pâles (beige-blanchâtre), ne pas sentir le  »grillé » et ne pas être assaisonnés.

Répondre

X