De plus en plus, j’essaie de réduire ma consommation en magasins (de grandes surfaces surtout) en privilégiant les achats locaux, intelligents et durables. C’est un processus qui ne s’accomplit pas du jour au lendemain et qui demande un certain laisser-aller puisque parfois, avec le budget de notre jeune et petite famille, certaines obligations nous empêchent par moment de nous tourner vers notre marché d’aliments locaux/bios pour garnir notre frigo ou notre boutique artisanale pour nos commissions quotidiennes. Toutefois, on ne se prend pas la tête avec ça et je crois que c’est l’attitude à avoir lorsqu’on se lance dans la consommation intelligente.

Bref! Tout ça pour dire que maintenant, lorsqu’arrive une fête ou un évènement, je me questionne à savoir si je peux troquer le cadeau « acheté » par le  »fait maison ». Évidemment, je trouve toujours mon compte en fouinant soit dans mes bouquins, soit sur le web. Les résultats s’avèrent toujours amusants, économiques et vraiment originaux. Ce qui rajoute une couche de plaisir à la recherche, la confection et le don, c’est d’avoir la certitude que personne n’offrira le même paquet que moi!

La prochaine fête qui approche au calendrier est celle des Mères. Ma première célébration en tant que maman comblée et plus que fière. La fête des Mères, c’est magique, et ça le devient encore plus lorsqu’on ajoute la corde de la maternité à son arc.

Je me suis dit qu’une recette de savon de type melt and pour aux huiles biologiques et à l’essence aromatique d’hibiscus serait vraiment d’adon et qu’elle saurait plaire aux douces mains des mamans, toujours présentes et prêtes à réconforter.

Voici donc ma recette! Peut-être serez vous aussi surpris que moi, car contrairement à ce que je croyais, ce n’est pas ardu du tout de confectionner son propre savon! De plus la technique du melt and pour porte réellement bien son nom… On fait fondre, on personnalise un peu, et on verse!

Vous aurez besoin de:

1 livre de glycérine aux huiles bios

Pétales de rose

Fleurs de lavande

Huile essentielle de camomille

Essence aromatique d’hibiscus

Colorant végétal pour savons à la glycérine (de la couleur de votre choix)

Outils:

Moules en silicone (environ 6 d’une capacité d’une demie-tasse pour 1 livre de glycérine)

Contenant en verre allant au micro-ondes (ou bain-marie)

Fouet

Tout le nécessaire de ce DIY est disponible chez Coop Coco. Vous pourrez facilement déroger de ma recette et faire votre propre confection personnelle en choisissant vous-mêmes vos odeurs et couleurs (plein de choix sont disponibles sur leur site!). Le savon melt and pour est très loin (selon mon expérience) d’être une science exacte, c’est-à-dire que les possibilités sont infinies. Ajoutez les fleurs séchées de votre choix, vos huiles essentielles préférées, une texture différente (exemple: exfoliant doux à pierre ponce!) ainsi que vos couleurs favorites. En fouillant un peu sur Pinterest et en entrant simplement les mots « herbal melt and pour soap » dans la barre de recherche, j’ai pu choisir parmi la panoplie d’idées qui fourmillaient déjà sur le net. Je me suis inspirée de celle-ci.

D’abord, dans le contenant en verre ou le bain-marie, faites fondre votre glycérine préalablement coupée en petits morceaux pour faciliter la fonte. Si vous utilisez le micro-ondes, allez-y par tranches de 30 secondes à la fois et fouettez entre chacune pour bien mélanger.

Processed with VSCOcam with f2 preset

Une fois le savon complètement fondu, ajoutez votre colorant en brassant et ajustez le tir selon la couleur et l’opacité désirée.

Processed with VSCOcam with f2 preset

Au tour de l’huile essentielle de camomille et de l’essence aromatique d’hibiscus. En terme de quantité, j’y suis vraiment allée par intuition. Je n’ai pas compté le nombre de gouttes puisque j’y allais vraiment selon l’odeur et le concentré qui me plaisait. J’ai ajouté un peu plus d’hibiscus puisque les effluves sont simplement divins.

Entre temps, versez un peu de mélange au fond de chaque moule et déposez quelques pétales de rose (environ 1 centimètre de hauteur).

Processed with VSCOcam with f2 preset

FullSizeRender (16)

Laissez se solidifier quelques minutes pour ensuite, recouvrir à rebords du reste du melt and pour, auquel vous aurez ajouté les fleurs de lavande.

FullSizeRender (13)

Croyez-le ou non, c’est déjà fini! Vous n’avez qu’à laisser durcir (le temps d’une nuit pour ma part, juste pour être bien certaine!) et démouler au matin. Ça ne colle pas du tout et le résultat est hyper impressionnant! Je ne croyais pas que la réussite de ma première « fournée » de savons se ferait en un tour de main.

Processed with VSCOcam with f2 preset

J’en ai bien sûr, offert aux mamans de mon entourage. En plus de plaire aux yeux et au nez, ce petit savon tout doux et légèrement exfoliant (dû aux fleurs de lavandes) saura prendre bien soin de notre peau qui a bravement vaincu les temps froids et nous confirme à chaque utilisation que l’été n’est pas loin!

Bonne confection et surtout, bonne journée de fête à toutes les mamans et futures mamans. À toutes ces femmes qui chérissent, qui aiment et qui portent pour perpétuer l’amour dans notre monde, chaque jour, avec un naturel et un instinct maternel inné!

Estelle xxx

 

 

 

Estelle

Écrit par Estelle

Je suis une jeune maman, étudiante en herboristerie, complètement gaga des trois amours de sa vie (les fils ET le père!), de bonnes séries télé et d’œufs bénédictines. Parmi tous les changements qu'a apporté la maternité dans ma vie, le plus important a été ce désir soudain et grandissant de faire mon possible pour reconnecter ma petite famille et moi avec la nature. J’imagine qu’avoir les hormones dans le tapis a certainement (et heureusement) contribuer à ressortir cette vérité et ce besoin d’agir. J’ai tranquillement commencé par le commencement, la base. J’ai scruté les étiquettes d’aliments, compris (puis dédaigné) ce qui se trouvait dans mon shampoing quotidien de jadis, observé de plus près notre consommation et me suis vite rendu compte que quelque chose clochait; ce n’était pas ÇA qui me convenait, qui NOUS convenait. Maintenant, nous sommes bien lovés dans un chalet au fonds des bois. Une vie simple, lente (si on la compare au rythme effréné de la ville), un contact véritable et bienfaiteur avec la nature et le mode de vie de nos ancêtres, une consommation beaucoup plus modérée étant donné la touche de simplicité volontaire qui s’ajoute un peu à notre quotidien éloigné. Ceci étant dit, nous ne clamerons jamais avoir plafonné quoique ce soit au niveau écologique; la perfection n’existe pas. Selon moi, il y aura toujours place à l’amélioration. L’important est de faire ces changements selon notre capacité d’adaptation, le respect de notre Terre et notre vouloir sincère. Au plaisir les amis!

Les billets de Estelle

Question? Commentaire? 2 Commentaires

  • Monique Piché dit :

    Un p’tit bonjour en passant pour discuter d’une maladie qui s’incruste en moi….je suis en train de devenir a c c r o à votre site! Belles trouvailles! Merrrrci! Monique néo-montréalaise de 2 ans!

Mon commentaire