was successfully added to your cart.

L’été. La saison des sorties à la piscine, à la plage, des pique-niques, des terrasses et… de la maudite crème solaire. Avant de découvrir la crème solaire minérale, me tartiner pour me protéger du soleil était ma némésis, mon plus grand calvaire. Non seulement je trouvais l’odeur épouvantable, mais je détestais vraiment me sentir collante. Depuis environ 4 ans, je n’utilise que des écrans physiques.

Alléluia !

Jamais je ne reviendrais en arrière. Pourquoi se tourner vers les écrans solaires minéraux naturels ?

  • La plupart du temps, ils ne sentent rien ou bien terriblement bon haha (ils sont souvent parfumés aux huiles essentielles, miam !) ;
  • Ils offrent une excellente protection contre les UV grâce à l’oxyde de zinc qu’ils contiennent ;
  • Ils sont faits d’ingrédients naturels qui n’ont pas d’impact sur l’environnement, ou alors très peu (joie !) ;
  • Ils sont souvent moins collants que plusieurs écrans chimiques (clin d’œil à la marque du parasol) !

Quand j’ai le temps, je fabrique mon propre écran, mais quand ma réserve est à sec et/ou que je suis trop pressée pour en faire, je me tourne vers les boutiques de produits naturels. Durant les premières années de ma « granolisation », j’ai essayé plusieurs crèmes dénichées en magasin et sur Internet : il y en a certaines que j’ai adorées, d’autres que je n’ai pas aimées du tout. Depuis deux ans environ, l’offre sur le marché québécois s’est multipliée. J’ai finalement trouvé des produits à mon goût. J’ai arrêté de butiner et je ne m’approvisionne désormais que localement.

On est chanceux au Québec, il y a 4 grandes entreprises qui offrent de splendides crèmes protectrices contre le soleil (et toutes véganes, en plus !). Comme je ne les ai pas toutes testées et que je voulais aussi des opinions diversifiées, j’ai demandé à mes copines Trappeuses de me donner leurs impressions sur celles qu’elles avaient essayées. Alors voici !

1. Crème de protection plein air, MaYa 

*Testée par CarolineMaYaLes produits de MaYa est une jeune entreprise montréalaise qui se spécialise dans la fabrication de liniment oléocalcaire. Marie et son conjoint Yan (d’où le nom MaYa) fabriquent aussi une crème de protection plein air à base d’huile d’olive, d’huile de noix de coco, de beurre de karité à d’oxyde de zinc sans nanoparticules ! Voici le review de Caroline, qui l’a utilisé tout l’été dernier.

« Comme vous le savez peut-être, notre famille est conquise par les produits de MaYa. Nous avons eu la chance de tester la crème de protection plein air l’été dernier, et ce, sous le soleil de Cape Cod. Elle a su protéger la peau de mes tout-petits à merveille, autant lors de randonnées qu’à la plage. Pas la moindre trace de brûlure ou de rougeur, même sur ma toute-mini de 9 mois à l’époque. Comme toutes les crèmes solaires minérales, cette crème de protection de plein air laisse un petit résidu blanc sur la peau et est épaisse (un petit peu plus qu’une crème solaire commerciale). J’ai trouvé qu’elle s’étendait quand même bien, surtout lorsqu’il fait chaud et que la crème a fondu un peu. Étant donné que la crème de protection solaire MaYa est fabriquée dans une base similaire à leur liniment oléocalcaire (moins l’eau de chaux), le beurre de karité et les huiles nourrissent bien la peau, alors que l’ajout d’oxyde de zinc vient agir comme barrière contre les rayons UV. Ce produit est un de nos favoris pour la saison estivale ! Vraiment efficace pour notre famille. »
Caro

Prix : 14 $/120 ml

Points de vente : ici

2. Crème solaire FPS 30 et Crème solaire enfants FPS 30, Druide

*Marie-Hélène et moi avons testé la crème solaire régulière et Estelle, la version pour enfants.

DruideCes deux crèmes solaires sont de tous nouveaux produits chez Druide cette année ! Elles font partie de la gamme ECOTRAIL, certifiée sans OGM, sans gluten, végane, entièrement biodégradable et non testée sur les animaux. De plus, elles sont fabriquées avec de l’oxyde de zinc et du dioxyde de titane sans nanoparticules.

Dans l’ensemble, j’ai bien aimé la version « pour tous » de la crème solaire Druide. J’ai grandement apprécié son fini sec et son aspect teinté qui donne une légère couleur à la peau. Marie-Hélène et moi avons adoré l’odeur subtile de chocolat-lavande que lui confèrent le beurre de cacao et l’huile essentielle de lavande entrant dans sa composition ! Estelle a aussi beaucoup apprécié l’odeur de la version pour enfants à base de camomille et calendula, «deux plantes très douces que l’on retrouve souvent dans les soins pour bébés/enfants», précise-t-elle. Les filles m’ont aussi fait remarquer que cet écran semble même éloigner les moustiques. Yeah, un side effect positif non négligeable ! ;)

Le principal défaut soulevé pour ces deux crèmes concerne leur application. «Quand la compagnie Druide a annoncé qu’elle commercialisait de la crème solaire, j’étais ravie de pouvoir tester un autre produit de cette marque depuis longtemps chouchou à la maison. Ça tombait bien, j’étais due pour un refill d’écran solaire. Cependant, lors de la première application, j’ai remarqué que la texture n’était pas géniale», remarque Estelle. En fait, la crème solaire Druide sèche vite et si on ne l’étend pas rapidement, elle laisse des traces sur le corps. « Nous devons frotter longtemps pour qu’elle pénètre bien et que les stries disparaissent. Pas super pour les enfants qui détestent se faire crémer!» Toutefois, cet aspect n’est pas quelque chose qui a particulièrement dérangé ou découragé Marie-Hélène.Marie_Helene

Estelle précise cependant : «Par contre, je n’ai rien à redire en ce qui concerne l’efficacité de la protection solaire du produit : aucune rougeur ni coup de soleil durant tout le temps que nous l’avons utilisé!» Malgré ce petit défaut à l’application, nous sommes unanimes quant à l’efficacité de la crème solaire Druide. Elle fonctionne à merveille ! L’expérience de Marie-Hélène fait d’ailleurs écho à celle d’Estelle : «Pas de coup de soleil durant une semaine de camping au gros soleil, alors que je brûle facilement.»

Verdict final ? On a toutes les trois une opinion un peu différente de ces deux crèmes − comme quoi les cosmétiques, c’est vraiment une question de goût ! Pour Estelle, la crème solaire Druide pour enfants n’a pas répondu à ses besoins et ses attentes : « J’adore Druide et je continuerai évidemment à renouveler l’achat des produits qui m’ont conquise, mais je suis un peu déçue par la texture de la crème et pas assez convaincue pour en racheter un autre tube…» Pour ma part, je dirais que j’ai apprécié la crème solaire Druide en contexte urbain (pique-nique, sortie dans un parc, marche en ville, etc.). Comme j’y suis plus habillée qu’à la plage, j’en applique sur une plus petite partie de mon corps et aussi moins souvent, parce que je me tiens pas mal à l’ombre. Dans ces contextes, la crème solaire m’a beaucoup plu. Par ailleurs, vu son fini sec, je n’ai jamais eu l’impression de « beurrer » mes vêtements propres ! Par contre, pour le plein air, je préfère de loin une crème solaire plus facile à étendre (c’était un peu long et corsé de se crémer àgrandeur su’a plage…) ! À l’inverse, Marie-Hélène a quant à elle été très satisfaite de son utilisation en camping et compte en racheter ! Il vous faudra donc l’essayer par vous-même pour savoir si elle vous convient !Mariane

Prix : 20 $/100 ml

Points de vente : ici

À noter : Récemment, le dioxyde de titane a fait l’objet d’une nouvelle controverse : on l’accuse d’être potentiellement cancérogène et/ou d’endommager le cerveau à fortes doses. En ce qui concerne la santé humaine, le dioxyde de titane montré du doigt est celui sous forme de nanoparticules (qui pénètre la peau), car c’est principalement par absorption orale ou intraveineuse que les études ont été réalisées. Or Duide n’utilise que celui sans nanoparticules (qui restent en surface de la peau). Les données sont sujettes à caution d’un côté comme de l’autre, et davantage d’études seront nécessaires pour clore le débat. Dans le doute, certains pourraient préférer s’abstenir ; c’est ultimement votre décision. Mais de mon côté, ce n’est pas quelque chose qui me stresse vraiment, j’ai confiance en l’équipe de chercheurs de Druide et d’ECOCERT qui suivent la question de près. ;)

2. Crème solaire FPS 30, Attitude

*Testée par Audrey et Mariane13918914_10154546015087573_1311897681_o

La compagnie Attitude offre deux crèmes solaires minérales dans sa gamme, soit une crème à la fleur de vanille (testée par moi) et une sans fragrance (testée par Audrey), toutes deux hypoallergéniques et fabriquées avec de l’oxyde de zinc sans nanoparticules. Nous avons eu toutes les deux un coup de cœur pour cette crème que je trouve très polyvalente. Elle est abordable et sent très bon (celle à la vanille, en tout cas ! haha). Mais le plus important, c’est qu’elle s’applique facilement de la tête aux pieds : «J’aime vraiment beaucoup son fini et son efficacité. La crème a une texture très légère et elle s’applique comme un charme. En fait, j’ai rarement vu une crème solaire minérale de marque s’étendre si bien, et sans laisser de film blanchâtre, en plus de ça! Pendant l’application, la crème disparaît complètement pour laisser la peau reprendre sa couleur “normale”. Donc, pas de souci si vous voulez montrer votre teint hâlé d’été. » (Audrey)

Par contre, elle laisse un fini un peu moins « sec » que d’autres crèmes solaires minérales, ce que certaines personnes pourraient moins aimer. Selon Audrey, « le fini n’est ni sec ni trop gras, mais plutôt riche (mmm, haha !). J’en mets autant sur mon visage que sur mon corps sans problème. » Perso, je trouve que ça contrebalance super bien le côté asséchant de l’oxyde de zinc et ça permet de garder la peau bien hydratée. Cette crème est parfaite pour le plein air, les longues journées à l’extérieur et les balades en ville !
Audrey

Audrey a aussi eu le plaisir de tester la lotion après-soleil Calendula tutti frutti de la même marque : «Très légère et rafraîchissante, elle apaise ma peau sensible. Elle s’absorbe super bien aussi et laisse un fini non gras. Aromatisée aux fruits, elle me rappelle mon enfance (donc elle plaira aux petits et grands enfants lol). J’adore la calendula pour ses propriétés hydratantes et cicatrisantes, elle est idéale pour les peaux fragiles comme la mienne. Une journée passée au soleil assèche toujours ma peau, et cette lotion lui redonne du peps et de l’amour en même temps. J’ai été charmée par cet après-soleil.»

Prix : 15 $/75 g

Points de vente : En rupture de stock pour l’été 2016 sur le site web d’Attitude, mais encore disponible dans plusieurs pharmacies à grande surface.

4. Écran solaire FPS 30+ Douce Mousse, La Coursière Bio Organic

*Testée par EstelleDouceMousseLa crème solaire Douce Mousse fait partie de la gamme de produits cosmétiques pour bébés fabriqués par La Coursière Bio Organic, une entreprise de Blainville. La Coursière fabrique aussi une crème pour enfants (Mission Nature) et une pour adultes (Botanika) aux ingrédients similaires. Toute la famille peut donc utiliser la crème solaire Douce Mousse ! Douce Mousse est fabriquée à partir d’ingrédients 100 % naturels et biologiques. Elle est composée, entre autres, d’huile de jojoba, de beurre de karité, d’huile de tournesol du Québec, d’huile de buruti et d’oxyde de zinc sans nanoparticules. Cette crème solaire est aussi reconnue pour son fini non gras et pour ne laisser aucun film blanc sur la peau. Mmm, tentant ! Voici le review d’Estelle, qui l’utilise déjà depuis quelques mois.

«C’est de loin ma préférée des quelques crèmes solaires que j’ai testées jusqu’à présent. Odeur? Subtile et fort agréable (quoique ça fait partie des détails peu importants). Efficacité? Numéro un. Notre famille est constamment à l’extérieur, été comme hiver, peu importe la puissance du soleil. Aucune rougeur, aucun coup de soleil en vue. Elle a aussi passé le test haut la main lors de nos deux semaines sous les lueurs ardentes du soleil floridien. Faite à partir d’ingrédients sécuritaires et biologiques, elle s’étend à merveille et ne laisse aucun film désagréable ou collant sur la peau.» Estelle

Prix : 22 $/100 g

Points de vente ici.

Alors voilà ! Comme je vous disais, ce ne sont pas l’offre ni la qualité des écrans solaires minéraux naturels qui manquent au Québec ! Pas besoin de regarder ailleurs, on a tout ce qu’il faut chez nous pour bien se protéger du soleil. Et comme vous pouvez le voir, il y en a pour tous les goûts !

Bon crémage !

Crédits photo :

Caroline Parent, Marie Jelonek, Marie-Hélène Dubé, Mariane Gaudreau, Audrey Woods, Marine Guillou, Estelle Scalzo (merci pour les belles photos, les fiiiillles !)

Mariane

Auteure Mariane

Je me décris comme : Émotive, traîneuse, curieuse, engagée et mangeuse compulsive de pizza hawaïenne (végé).
Ma devise : (Mieux) vivre et laisser vivre. Littéralement.
Mon cheval de bataille écolo : Le végéta*isme, pour l’environnement et l’éthique animale.
Mes faiblesses : Le fromage en grains, la ponctualité et l’organisation…
Ma recette DIY favorite : Le shampooing sec, toupet oblige.
Je jase de quoi sur le blogue? J’aime faire découvrir à nos lecteurs des entreprises locales et écoresponsables (artisans, restaurants, bonnes adresses) et partager des DIY de produits corporels simples.

Les billets de Mariane

Join the discussion Un commentaire

  • Michelle Tessier dit :

    La confiance Sante va a Druide puisque c’est la seule qui soit certifiée écologique et biologique.
    C,est un grand plus quand on voit la grande différence d’une certification.

    C’est ce qui est écrit sur leur site. Et leur expérience fait que comme vous dite on leur fait une vraie dévotion depuis le temps qu’ils existent

    Merci de nous donner toutes ces infos
    C’est dommage que vous ayez oublie cet aspect de la certification d Ecocert

Répondre

X