Skip to main content

Bon, on va s’le dire, l’hiver fut égal à lui-même et nous aura allègrement fouetté le visage et l’esprit à répétition. Qu’on se soit amusé·e dehors en masse ou qu’on ait passé la saison froide enroulé·e dans une doudoune et agrippé·e à une infusion de camomille, c’est enfin le printemps qui frappe à notre porte. Va falloir l’ouvrir pour laisser entrer les douces brises qui sauront balayer nos p’tites odeurs de renfermé hivernal. Les journées rallongent et les bourgeons bourgeonnent : on accueille le printemps et on se chouchoute l’esprit, le corps et le nid douillet. Tout y passe!

1. Grand ménage corporel

S’épousseter les recoins

Il y a quelques semaines, Élodie, notre directrice adjointe au développement, s’est lâchée lousse et a partagé avec toi sa routine de ménage corporel printanier. Elle t’a concocté un lait de bain à la poudre d’aloès, un beurre exfoliant moussant (!) et un sérum pour le corps à base d’huile de chanvre. De quoi repartir à neuf! Oh, et en passant, ces recettes ne sont évidemment pas exclusives au printemps. À répéter sans modération; ce sont des recettes 4 saisons!

exfoliant printemps

Photo : Jacinthe Morin

Se libérer l’esprit

Et puis là, bon, s’occuper de son enveloppe, c’est bien beau, mais notre esprit a aussi besoin de notre attention. Commence à te planifier de belles sorties ressourçantes, voire des sorties estivales :

  • randonnées en forêt;
  • séances de yoga;
  • méditation;
  • activités dans des parcs;
  • petit verre sur ta terrasse ou ton balcon, tout simplement.

Respire en pleine conscience, ferme les yeux et prends le temps de ressentir la chaleur du soleil et le souffle du vent sur ta peau. La science s’intéresse de plus en plus aux bienfaits de la pleine conscience et des balades dans des espaces verts. Ça commence même à être prescrit par des médecins dans certains pays!

Conseil « bien-être » en mode express

Savais-tu que lorsque tu te sens stressé·e, tu peux fermer les yeux et faire 3 grandes respirations abdominales : inspire profondément par le nez en gonflant le ventre, et expire par la bouche. C’est une véritable remise à zéro pour le système nerveux. Sceptique? Essaie.

2. Grand ménage du nid

« Ah! Comme la neige a neigé! Ma vitre est un jardin de givre. »  Ben là, elle est sale!

Les odeurs de renfermé, la poussière et la saleté accumulée n’ont qu’à bien se tenir. Arme-toi d’une armada de solutions naturelles et respectueuses de l’environnement afin de faire une scintillante révolution de ton chez-toi. Jette un œil à nos recettes fétiches :

ménage printemps

Photo : Jacinthe Morin

Tu seras inévitablement impressionné·e par leur simplicité et leur efficacité.

Tu ressens le besoin criant de purifier l’air ambiant? Allez, ouvre les fenêtres et diffuse notre Synergie Printemps. Les huiles essentielles qui la composent lui confèrent des propriétés antibactériennes et un doux parfum frais qui ensoleille les pensées, à coup sûr.

3. Désencombrement 101

Cohabiter avec une tonne d’objets superflus, ça peut devenir franchement agaçant. Un environnement embourbé peut être le reflet de l’état de nos pensées et de notre vie, et incarner le constant rappel de nos projets laissés en plan. Alors ciao bye, pollution visuelle! On te donne de petits trucs pour désencombrer lentement (ou en tornade, c’est au choix) ton environnement.

La boîte à donner

En tout temps, garde une boîte facile d’accès pour y déposer des choses dont tu veux te départir, au fil des découvertes fortuites! Une fois qu’elle aura été remplie, tu pourras remettre le tout à des œuvres de bienfaisance ou prendre des photos et suggérer des choses à des ami·es.

ménage printemps

Photo : Jacinthe Morin

Le ménage des vêtements

On le sait, notre garde-robe occupe une place énorme dans notre espace. Encore une fois, au fil des découvertes, hop, dans la boîte à donner!

Mariane a aussi un super truc, soit faire un reset de sa garde-robe :

  • Décroche tous les vêtements de ta garde-robe et replace-les à l’envers sur la pôle. C’est-à-dire le crochet vers toi. Lorsque tu portes puis laves un vêtement, demande-toi si tu as aimé le porter. Si la réponse est non, hop! dans la boîte. Si la réponse est oui, range-le dans ton garde-robe en retournant le cintre (le crochet vers le fond). Si, après 1 an (ou une durée que tu auras toi-même déterminée) des cintres sont toujours à l’envers, eh bien ça signifie que tu as passé à travers 4 saisons sans porter ces vêtements. Ça regarde mal… Alors, beu-bye! Dans. La. Bouête.
printemps

Photo : Jacinthe Morin

Un autre petit truc : ranger le contenu de tes tiroirs à la verticale. Hellloooooo, Marie Kondo. Changement de game total : on en voit ainsi beaucoup mieux le contenu et ça contribue fortement à acheter moins de nouveaux vêtements puisqu’on peut difficilement oublier qu’on l’a déjà, son t-shirt noir qui va avec toute.

Acheter moins, acheter mieux

Ce n’est pas sorcier, mais c’est plutôt une habitude à prendre. Aussi, évite d’acheter sous l’impulsion du moment. Si tu mets quelque chose dans ton panier en ligne, attends au lendemain pour l’acheter. Parfois on change d’idée, et c’est correct! Mise aussi sur les objets usagés et/ou de qualité, durables, et que tu aimes vraiment. Faire le ménage des publicités qui passent sur tes réseaux sociaux est aussi un must pour y parvenir, promis juré!

4. Préparation de ton jardin

À toi les ongles sales et le cœur heureux

As-tu un balcon ou un petit coin de terre avec lequel tu peux t’amuser? Parfait! On a de belles trousses de semences médicinales pour toi : Pharmacopée et Soins de la peau. En plus de te donner les moyens d’aller encore plus loin dans le monde de l’herboristerie en concoctant tes macérâts faits à partir de plantes que tu auras chouchoutées de tes propres mains, les fantastiques abeilles, les adorables bourdons et tous les autres merveilleux butineurs dont nous devons prendre soin te diront merci en bourdonnant à tes côtés. Débutant·e? Faut pas qu’tu paniques (tsé, la toune). Lis ça :

Cultiver ses plantes

pour les soins de la peau

Cultiver

sa pharmacie naturelle

Pour un jardinage minimaliste et responsable, ouvre l’œil lors de promenades dans ton quartier ou en friperies : pots en tous genres, boîtes, tuteurs, petites tables et chaises abandonnées ou à donner pourraient être tes nouvelles trouvailles favorites. Lors de tes balades en forêt, prends le temps de ramasser de belles branches de bois tombé pour en faire des tuteurs (en respectant la propriété privée et la réglementation, évidemment). Gratuits. Fou raide, hein? De quoi te créer un beau petit coin vert, ressourçant et écologiquement cohérent.

Jardiner

Photo : Jacinthe Morin

5. Ces plantes d’intérieur qui ne demandent qu’à être rempotées

Savais-tu que drette là, au printemps, c’est le moment idéal pour le rempotage de tes plantes d’intérieur? En effet, elles sont un peu comme nous en hiver : en mode repos, doudoune, roman, à contempler la neige qui tombe par la fenêtre. Elles ont donc elles aussi besoin d’être bichonnées un brin avec le retour de la belle saison!

printemps

Photo : Jacinthe Morin

Au printemps, elles amorcent leur période végétative annuelle et sortent de leur dormance. Plus le temps passe et plus les racines ont pris de l’espace dans le pot, parfois au point où le substrat devient carrément inexistant! Son rôle étant de retenir l’eau et les nutriments, ben mon dieu, on a un problème!

Truc express : si tu sors ta plante de son pot et que les racines suivent en un tapon très compact et que le tout tient debout tout seul… c’est qu’il est vraiment temps de la placer dans un pot plus grand, haha!

Pour le rempotage, il suffit d’opter pour un pot au diamètre un peu plus grand et d’arroser abondamment avant et après le rempotage, notamment pour ajuster le niveau de terre puisque l’arrosage après le rempotage éliminera les bulles d’air.

Voilà! Bon printemps :)

Les Trappeuses

Les Trappeuses, c’est le projet d’Audrey Woods, Marie Beaupré et Mariane Gaudreau, un projet entièrement féminin qui vise à inspirer les gens, depuis 2014, à adopter des gestes de consommation responsables et à fabriquer leurs produits cosmétiques et ménagers dans une approche minimaliste et à faible impact sur l’environnement. La demande grandissante pour nos ingrédients, notre livre (plus de 30 000 exemplaires vendus à ce jour!), nos recettes (plus de 100 000 visiteurs uniques sur le blogue chaque mois) et nos produits nous a stimulées à franchir ce nouveau cap entrepreneurial: ouvrir une boutique en ligne en 2018, ainsi qu’un pignon sur rue en 2019!

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.