On avait vraiment hâte de partager avec vous notre découverte : les beurres d’avoine et de chanvre. Eh oui, des beurres végétaux LOCAUX! On vous partage dans ce billet tout ce que vous devez savoir à leur sujet.

Beurres d’avoine et de chanvre

Les beurres de karité, mangue, et cacao sont trois ingrédients bruts qu’on ADORE. Toutefois, il ne sont pas locaux du tout, on s’entend.

Nous avons cherché des beurres végétaux locaux, mais force est d’admettre que nous ne cultivons pas vraiment de produits qui offrent du beurre végétal brut, comme c’est le cas du trio ci-dessus et de nombreux fruits à noix qui ne poussent malheureusement pas dans nos contrées. 

Est-ce qu’on a baissé les bras? Nooooope! On a fait nos recherches et on a découvert que deux ingrédients locaux s’offrent aussi en beurre, soit l’avoine et le chanvre!

Beurre de chanvre et beurre d'avoine

Photo: Jacinthe Morin

Tah-dah!

« Hein? De l’avoine et du chanvre, ça ne produit pas de beurre? »

Bien vu! L’avoine et le chanvre ne produisent pas naturellement de beurre, mais de l’huile liquide. 

Comment on obtient un beurre avec de l’huile d’avoine et de chanvre? On les mélange à une base de beurre de soya (lui aussi, un ingrédient local). Ça donne un super résultat, très agréable pour la peau, qui peut s’utiliser de la même manière que le karité ou le beurre de mangue.

Du beurre de soya?

Le beurre de soya pour sa part est obtenu par l’hydrogénation de l’huile éponyme afin d’obtenir une texture plus épaisse.

De l’huile HYDROGÉNÉE. 

[Insérer musique dramatique ici]

Haha! Eh oui, on a osé. 

On le sait, ce terme nous fait souvent sursauter en raison de sa mauvaise presse au niveau alimentaire et de l’impact sur notre santé. Mais là, il n’est pas question ici de consommer cette huile, mais de l’appliquer sur notre peau. 

L’hydrogénation de l’huile consiste à ajouter des atomes d’hydrogène pour qu’ils se lient aux atomes de carbone. On transforme ainsi les liaisons doubles en liaisons simples et, par le fait même, les gras insaturés en gras partiellement saturés. L’huile liquide devient ainsi solide. 

Là où c’est plus problématique, c’est au niveau de l’alimentation. La quantité et le type d’acide gras qu’on ingère influencent directement la production et l’élimination du cholestérol par le foie. 

Est-ce que l’application d’une huile hydrogénée sur la peau peut causer des effets néfastes sur l’élimination du cholestérol? À notre avis, les considérations sont complètement différentes. Mais dans les faits, il n’existe pas d’étude sur ce sujet directement. À vous de voir si cela vous convient! 

C’est le compromis qu’on doit faire actuellement pour utiliser des beurres végétaux plus locaux. Et on trouve que c’est une superbe option!

À noter que le beurre de soya est largement utilisé dans l’industrie cosmétique et qu’il est considéré comme tout à fait sécuritaire. 

Beurre de chanvre

Photo: Jacinthe Morin

L’huile de soya hydrogénée (ou beurre) est riche en lécithine, en vitamine E et en acide gras essentiels. À cette base s’ajoutent les propriétés des huiles de chanvre et d’avoine. Le beurre de chanvre est tout indiqué pour les peaux déshydratées et/ou matures, alors que le beurre d’avoine est émollient et idéal pour les peaux sensibles.

On les utilise comment nos beurres d’avoine et de chanvre?

Ici, on les utilise et teste depuis plusieurs mois et on les ADORE! Le beurre de chanvre et le beurre d’avoine sont vraiment agréables sur la peau et donnent un fini satiné! Rwwinr!

On les aime beaucoup dans les beurres fouettés pour le corps, les baumes, les masques pour les cheveux, les beurres exfoliants pour le visage. On peut aussi l’utiliser pour faire des crèmes, des revitalisants, du liniment… vraiment tout en fait!

On l’utilisera en plus petite quantité au niveau du visage en raison de l’indice de comédogénicité de la base de beurre de soya, qui tourne autour de 2-3, mais chaque peau est unique! À vous de voir si votre visage l’aime juste un peu ou à la folie!

Au niveau de sa texture, ils sont plus mous que leurs cousins beurre de karité et beurre de mangue. On aura donc besoin d’en utiliser en plus grande proportion pour obtenir des textures semblables.

On peut même les fouetter seuls, à froid, pour obtenir un beurre des plus simples et agréable d’utilisation. 

On peut aussi verser un petit filet de l’huile de votre choix, ou encore mieux, une belle macération, tout en fouettant, pour une texture plus légère et onctueuse.

Beurre d'avoine

Photo: Jacinthe Morin

Évidemment, si vous désirez ajouter de la cire (pourquoi pas notre nouvelle cire de tournesol!), il sera nécessaire de faire fondre vos ingrédients au bain-marie avant. Mais si vous voulez seulement faire un beurre fouetté, ce n’est pas nécessaire! Wouhhouuu!!!

Beurre pour le corps fouetté express « à froid »

Quantité : environ 65 ml
Conservation : conserver au sec, à l’abri de la lumière, jusqu’à 18 mois.

Étapes

  1. Mettre le beurre et la glycérine dans un contenant.
  2. Ajouter l’huile en petit filet, tout en fouettant avec une mixette électrique.
  3. Ajoutez-en jusqu’à l’obtention de la consistance désirée (je vous propose 1 c. à thé à 1 c. à table, mais ça peut être plus que ça ou moins!
  4. On transfère dans un contenant. Merci, bonsoir.

VOILÀ. Le beurre fouetté le plus simple de toute l’histoire. 

Beurre fouetté

Photo: Jacinthe Morin

De rien!

Auteur Marie

Je me décris comme : Une maman, amoureuse, féministe, intense et résolument grano/sorcière. Ma devise : Tout, tu-suite, maintenant. Mon cheval de bataille écolo : Trouver l'équilibre entre mes valeurs écologiques, notre société de consommation et mon bien-être. Mes faiblesses : Le sucre et le sel. Autant j’adore mon panier bio, autant j’ai zéro self-control avec les cochonneries. Rien de bon pour ma santé, ni pour l’environnement. J’essaie fort d’arrêter. Ma recette DIY favorite : Le super baume. Tellement polyvalent! Je jase de quoi sur le blogue? Un peu de tout. Quand c’est possible, j’aime ajouter une petite twist scientifique!

Tous les billets de Marie