Skip to main content

Fabriquer tes propres bougies chasse-moustiques, une bonne idée en prévision de la belle saison qui approche, non?

Maringouins, moustiques, mosquitos… ils ont beau être petits, ils figurent probablement dans ton top 3 des désagréments de l’été! Même si les maringouins québécois ne sont pas des vecteurs de maladies comme dans certains pays tropicaux, leurs piqûres demeurent très désagréables. En piquant, le moustique nous injecte sa salive, qui empêche le sang de coaguler, ce qui cause un relâchement d’histamine par notre système immunitaire sur le site de la piqûre, provoquant la petite enflure, les rougeurs et les démangeaisons typiques. 

Un truc à ne pas négliger : une goutte d’huile essentielle de lavande aspic ou une feuille de plantain mâchouillée et appliquée directement sur la piqûre font des miracles pour calmer la démangeaison! 

Petit aparté: comme tu le sais, nous avons tout ce qu’il te faut pour fabriquer tes bougies sur notre boutique en ligne et à notre pignon sur rue, et nous avons même développé un ensemble de fabrication de bougies dans lequel tu auras tout le nécessaire pour faire 3 bougies de 125 ml, le tout préportionné, sans surplus et sans flafla!

Un autre aparté (on en a, des choses à dire!): tu aimerais voir la fabrication de chandelles en action? Regarde Marie à l’oeuvre dans une vidéo dédiée à la fabrication de chandelles sur notre chaîne YouTube! Ça t’éclairera (uhuh) pas mal!

Oh… encore! Tu as sûrement envie de repousser le maringouin en toute puissance cet été, mais tu as aussi peut-être le goût d’utiliser une bougie, juste pour le plaisir. On t’a confectionné une trop jolie Bougie Été – camomille et petitgrain, toute prête à l’emploi. De quoi embaumer l’air d’un doux parfum fruité et floral.

Maintenant, chassons l’moustique!

bougies chasse-moustiques

Photo: Jacinthe Morin

Avoir la sainte paix de façon naturelle

Évite que ton terrain ne devienne une pouponnière à maringouins

Comme les moustiques pondent dans l’eau stagnante, on commence par vider l’eau des meubles de jardin, des arrosoirs et de tous les contenants où elle est susceptible de s’accumuler après la pluie. Si un plan d’eau fait partie de l’aménagement, il est bon de savoir que la présence de prédateurs comme les grenouilles et les poissons réduit la population de moustiques. 

Plante des fleurs et des herbes aromatiques

Les odeurs fortes de fleurs et d’herbes déplaisent aux moustiques et ont tendance à les éloigner. En particulier la lavande, le calendula, le basilic, la menthe, le romarin, la mélisse et la cataire; ce sont de fameux répulsifs naturels. Raison de plus pour cultiver un jardin ou entourer sa terrasse ou son balcon de plantes odorantes!

Utilise des huiles essentielles anti-bibittes

Plusieurs huiles essentielles ont fait leurs preuves comme répulsifs à maringouins. Les trois composants naturels responsables de cet effet anti-bibittes sont le géraniol, le citronellol et le citronellal. On retrouve l’une ou l’autre de ces molécules en grande quantité dans les huiles essentielles suivantes :

Autres huiles essentielles intéressantes à utiliser pour chasser les moustiques :

On te montre comment les utiliser dans un onguent ou un vaporisateur par ici!

Utiliser des bougies chasse-moustiques

Tout le monde connaît la bonne vieille spirale verte qu’on allume pour chasser les maringouins, mais savais-tu que tu peux toi-même fabriquer une chandelle répulsive? On y glisse des huiles essentielles comme celles qu’on a mentionnées plus haut et on l’allume à la tombée de la nuit, le moment où les moustiques sortent de leur cachette pour attaquer nos petites chevilles nues! Toutes les huiles essentielles citées ci-haut ont un point éclair assez élevé pour ne pas se dénaturer dans les chandelles. Comme les bougies anti-moustiques ont une portée limitée, on te recommande d’en fabriquer trois ou quatre à disposer de manière stratégique. 

Si tu n’as jamais fabriqué de chandelles, consulte d’abord notre billet à ce sujet pour tout savoir.

bougies chasse-moustiques

Photo: Jacinthe Morin

Bougies chasse-moustiques

Rendement : 4 bougie de 125 ml

bougies chasse-moustiques

Photo: Jacinthe Morin

Tu auras besoin de :
Préparation

Coller un socle au fond de chaque pot Mason, au centre, et y fixer une mèche de bois. Mettre de côté.

Au bain-marie, faire fondre la cire de soya. Retirer du feu immédiatement et laisser tiédir environ 20 minutes ou assez longtemps pour qu’on puisse toucher le contenant sans se brûler.

Ajouter les huiles essentielles et bien mélanger avec une fourchette ou un petit fouet.

Laisser refroidir en brassant toutes les 10 minutes, jusqu’à ce que la cire commence à devenir opaque (entre 35˚ et 40˚ Celsius)

Mélanger une dernière fois et verser dans le pot. Laisser figer et reposer 24 heures avant de couper les mèches à 5 mm de la surface de la cire. Une mèche plus longue empêchera la chandelle de brûler! 

Note : À chaque utilisation, il est important de couper la mèche à 5 mm de la surface de la cire avant d’allumer la chandelle, pour que celle-ci brûle de manière optimale! Il est aussi important d’attendre que toute la surface de la chandelle soit fondue avant de l’éteindre pour éviter qu’un canal se creuse dans la cire.

Les Trappeuses

Les Trappeuses, c’est le projet d’Audrey Woods, Marie Beaupré et Mariane Gaudreau, un projet entièrement féminin qui vise à inspirer les gens, depuis 2014, à adopter des gestes de consommation responsables et à fabriquer leurs produits cosmétiques et ménagers dans une approche minimaliste et à faible impact sur l’environnement. La demande grandissante pour nos ingrédients, notre livre (plus de 30 000 exemplaires vendus à ce jour!), nos recettes (plus de 100 000 visiteurs uniques sur le blogue chaque mois) et nos produits nous a stimulées à franchir ce nouveau cap entrepreneurial: ouvrir une boutique en ligne en 2018, ainsi qu’un pignon sur rue en 2019!

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.