Savais-tu qu’en hiver, il est impératif d’utiliser une cire et un nettoyant à chaussures pour éviter que nos bottes ne craquent et prennent l’eau? Eh oui!

Les magasins de chaussures proposent souvent des produits d’entretien en aérosols pleins d’ingrédients douteux… No thanks!

Fidèle à moi-même, j’ai déniché pour toi des alternatives naturelles fantastiques que tu apprécieras certainement en cette période de neige, de sel et de petites roches : un nettoyant et une cire maison pour chaussures et bottes en cuir.

nettoyant à chaussures

Photo: Jacinthe Morin

Ces recettes permettent non seulement de maintenir l’imperméabilité du cuir de tes bottes, mais aussi d’entretenir celui-ci pour le préserver le plus longtemps possible! Parce que du cuir, c’est de la peau, tsé, et pour éviter qu’il ne sèche, il faut le nourrir. Chez les Trappeuses, on prend soin de nos bottes comme de notre face! Haha.

Pourquoi utiliser des alternatives naturelles?

Tsé, si on peut faire une aussi belle job que ce que nous promettent les produits du commerce avec quelque chose de 100 % naturel, pourquoi s’en priver? Premièrement, ça nous permet de limiter notre consommation de produits potentiellement toxiques et de contenants en aérosol. Deuxièmement, ça coûte une fraction du prix des produits commerciaux (et tu possèdes probablement déjà presque tous les ingrédients). Finalement, c’est meilleur pour la santé parce qu’on évite de manipuler des substances douteuses et/ou de les respirer.

Certains des produits conventionnels pour les chaussures contiennent du silicone. Ça rend les surfaces vraiment brillantes et les imperméabilise, mais ça réduit aussi la vie du cuir parce que ça étouffe le matériau et l’empêche de respirer. De plus, certains produits contiennent de la térébenthine ou des sous-produits pétroliers qui agissent comme solvant pour rendre la cire molle. Boff.

Je te présente ici une recette de cire et de nettoyant à chaussure efficace, naturelle et de qualité!

Le matériel de maître

Cirer ses chaussures est un art et il existe plusieurs outils utiles pour cette tâche minutieuse. Les trois incontournables sont :

  • une chamoisine en coton (le linge, là, pour frotter ses chaussures) : on l’utilise pour masser le cuir et le nettoyer
  • une brosse palot : elle sert à étaler de façon uniforme la cire sur les chaussures
  • une brosse à lustrer en crin de cheval : elle permet de faire briller les chaussures

Tu n’es pas obligé.e de te greyer de tout ce beau matériel. Un linge doux ou une guenille font très bien l’affaire. Sinon, tu peux aussi trouver des brosses chez le cordonnier à très bon prix. Ma brosse palot et ma brosse à lustrer m’ont coûté environ 13 $ pour les deux. Loin de moi l’idée de m’improviser maître cireuse, hahaha. Je voulais juste utiliser de bons outils pour préserver mes bottes en cuir le plus longtemps possible. Et le résultat est surprenant!

Nettoyer ET cirer ?

Oui! Les deux étapes sont importantes. Le nettoyage permet de retirer la saleté avant le cirage. On ne voudrait pas emprisonner sous la couche de cire du sel ou d’autres matières qui pourraient continuer d’endommager le cuir.

Comme mentionné plus haut, le cuir est une matière organique vivante qui a besoin d’être nourrie. Notre cire à chaussures est fabriquée à partir d’huile et de cire. L’huile empêche le cuir de sécher et de craquer, et la cire, de son côté, vient aider à créer une barrière imperméable qui réduit non seulement l’impact du sel et de la neige sur le cuir, mais qui lui permet de garder son hydratation.

cire à chaussure

Photo: Jacinthe Morin

Pour assurer une meilleure longévité de ta cire et pour empêcher tes huiles de rancir trop vite, je te conseille fortement d’y ajouter de l’huile de vitamine E. Surtout que des bottes, on ne cire pas ça si souvent. Entreposer ta cire dans un endroit frais, à l’abri des rayons du soleil et dans un contenant opaque lui donnera aussi un coup de pouce sur ce plan.

Le nettoyant à chaussures en cuir

Ingrédients

Marche à suivre

Remplir la moitié d’une petite bouteille en verre de vinaigre blanc et l’autre moitié d’huile. Agiter le contenu de la bouteille avant utilisation. Voir nos conseils d’utilisation ci-bas!

nettoyant photo

Photo: Jacinthe Morin

La cire à chaussures en cuir

Ingrédients

Marche à suivre

Au bain marie, fondre la cire et l’huile de coco. Retirer du feu et ajouter le reste des ingrédients. Verser dans un petit pot en verre et laisser figer. Voir nos conseils d’utilisation ci-bas.

cire à chaussure

Photo: Jacinthe Morin

Le nettoyage et le cirage des chaussures

Assure-toi d’abord que le contenant de nettoyant est bien fermé et agite-le avant d’en appliquer sur un linge doux ou une chamoisine en coton. Masse bien le cuir de tes chaussures pour enlever les saletés. Ce nettoyant peut aussi être utilisé sur une ceinture en cuir!

Attends 10 minutes avant de passer à l’étape du cirage. Pour cette tâche, tu peux utiliser un linge doux ou les brosses nommées plus haut. Répands la cire sur tes chaussures à l’aide d’un linge doux ou de la brosse palot en faisant de petits mouvements circulaires. Une fois la cire bien étendue, attends 5-10 minutes, puis frotte avec la brosse à lustrer dans un mouvement de va-et-vient pour faire briller tes chaussures.

Tadaaaam! Aussi simple que ça. Tu peux répéter l’opération chaque mois pendant l’hiver ou lorsque le besoin s’en fait sentir.

Woody

Je me décris comme : Passionnée de tout ce qu’offre la nature, amoureuse des artisans et artistes locaux, de mon chum et de la bonne bière. Ma devise : Rire (ou : Mieux vaut prévenir que guérir). Mon cheval de bataille écolo : Acheter le plus local possible, équitable et bio. Mes faiblesses : Très désorganisée, avec une mémoire d’oiseau et pleine de contradictions. Ma recette DIY favorite : Le déo naturel. Je me sens indépendante face aux grandes industries cosmétiques depuis que je le fabrique moi-même. Je jase de quoi sur le blogue? De plein d’affaires, mais surtout de recettes DIY.

13 commentaires

  • Marjorie dit :

    J’avais une crème hydratante cuisinée DIY avec de l’huile d’olive et de la cire d’abeille uniquement. Elle doit être utilisée en dedans d’un mois, après quoi elle peut développer trop de bactéries (puisqu’il n’y a pas d’agent de conservation). Ben je suis très contente de voir que je peux très probablement éviter le gaspillage en l’utilisant après un mois et deux jours (!) comme cire hydratante sur mes bottes! Yé!!

  • Woody dit :

    HAHAHA! C’est merveilleux le monde du DIY n’est-ce pas? Contrairement à l’huile de coco qui rancit difficilement, l’huile d’olive rancit plus vite. Ce qui pourrait aider à ne pas faire rancir trop vite l’huile d’olive est l’ajout de vitamine E. Bonne journée et merci de lire Les Trappeuses!

  • Mariane dit :

    Bonjour Marjorie, haha t’es drôle! Pour ce qui est des bactéries, c’est vrai que sans agent de conservation des bactéries peuvent se développer dans les produits naturels. Toutefois, un mois ça me semble très court! Je n’utilise que des crèmes maisons ou naturelles faits artisanalement (donc sans agents de conservation) et elles se conservent plusieurs mois. À date, je n’ai jamais eu aucun problème. Je vais investiguer la question! Ça m’intrigue tout ça! ;)

  • Sarah dit :

    Où peut-on trouver de la cire d’abeille (à Montréal)? En existe-t-il de l’éco-responsable?

  • Clo dit :

    Recette essayée aujourd’hui et ça à l’air d’avoir fonctionné. J’y ai en plus rajouté de la lanoline (j’avais des échantillons et je ne savais pas quoi en faire).
    Je partage votre recette et le lien de votre site sur mon blog dès que je l’aurai testé :D

  • Woody dit :

    Merci beaucoup, Clo, pour le partage :). J’attends vos commentaires! Comment s’appelle votre blogue?

  • Woody dit :

    Bonjour Sarah! Il y a plusieurs endroits à Montréal où vous pouvez acheter de la cire d’abeille : Noblessence, Aliment Merci, Coop Coco… Il y en a de la bio chez Coop Coco, mais elle est peu plus dispendieuse.

    Bonne année!

  • Véro dit :

    Bonjour, sur le bidon de cire d’abeille Etamine du Lys que j’ai trouvé dans mon magasin bio en France il est dit que c’est uniquement pour le traitement du bois et pas du cuir. Savez-vous si je peux quand même l’utiliser ? Merci pour votre super article !

  • Woody dit :

    Bonjour Véro! Si c’est indiqué que c’est seulement pour le bois, j’éviterais de l’utiliser sur le cuir pour ne pas l’abimer. J’ai fait une petite recherche sur internet pour m’informer des ingrédients que contient ce produit et il comporte de la cire d’abeille, mais aussi de l’essence de térébenthine, de l’huile de pin et de la terpène d’orange. Même en ne sachant pas les proportions, la térébenthine pourrait abimer vos bottes et ce n’est pas un ingrédients écofriendly. Je n’utilise donc pas ce produit sur mes bottes ;)

  • Clo dit :

    Avec 2 mois de retard, je vous répond enfin ;)

    Voici le lien de mon article sur mon blog : https://les-jolies-cavalieres.blogspot.fr/2017/01/defi-green-blog-fabriquer-ses-propres.html

    Malheureusement, mes boots ont tellement souffert de la pluie et du froid que je vais devoir les abreuver avec de l’huile d’avocat pour qu’elles retrouvent toute leur souplesse.

  • Geneviève dit :

    Merci pour la recette!
    Pour le nettoyant, j’ai beau brasser, le mélange se sépare super vite et l’huile se ramasse sur le dessus, est-ce que ça affecte l’efficacité? J’ai essayé de vaporiser un peu de vinaigre sur mes souliers parce que j’avais l’impression d’étendre seulement de l’huile. merci :)

  • Mariane dit :

    Allo! Oui c’est normal, l’huile et le vinaigre, ça ne se mélange pas (c’est comme l’huile et l’eau). Il faut donc brasser avant de vaporiser, à chaque fois.

  • Mélanie Paquette dit :

    Bonjour, est-ce que cette cire pourrait être utiliser pour des comptoirs de cuisine en bamboo?

Répondre