Skip to main content

Frotter le bain, la douche, le fond du lavabo ou celui d’une casserole cramée, la vitrocéramique… Des petites tâches pas toujours le fun, mais avec notre crème à récurer polyvalente, ça rend la chose PRESQUE agréable (faut rester réaliste, quand même, hehe).

En bonus? C’est gratifiant, parce que c’est naturel, écologique, économique et c’est toi qui l’as fait. Le fameux Vim peut aller se rhabiller!

Pourquoi c’est aussi efficace?

Le savon de Castille

Le savon de Castille est un savon liquide tout usage fabriqué de manière artisanale. En tant que tensioactif « naturel », il modifie la tension de surface, ce qui lui permet de nettoyer et dégraisser efficacement. Cette capacité tensioactive naturelle du savon provient de la réaction chimique de saponification qui fait réagir un corps gras et une solution alcaline (hydroxyde de sodium, hydroxyde de potassium, cendre de bois, etc.). C’est un ingrédient tellement polyvalent dont on ne peut PLUS se passer! Petite parenthèse : c’est d’ailleurs pour cette raison qu’il était important pour nous d’en offrir une version 100 % locale et sans huile de palme dans notre boutique (fin de la parenthèse marketing, haha). Il est ultra efficace dans les nettoyants multi-usages et pâtes nettoyantes, et pour laver les planchers.

crème à récurer

Photo : Jacinthe Morin

Le bicarbonate de soude

Ahhh, cette fameuse « p’tite vache ». Le bicarbonate de soude a-t-il besoin de présentation? Hahaha! C’est tellement un ingrédient passe-partout. Aussi pratique dans un déo maison que dans notre crème à récurer, hehe! Cet abrasif doux et basique permet de récurer efficacement les surfaces sans les endommager. Son pH basique fait aussi de lui un bon allié pour dégraisser.

Les huiles essentielles, elles?

On n’est pas fans des huiles essentielles dans les produits ménagers… à l’exception de celles qui proviennent de plantes très généreuses en huiles essentielles ou du zeste des agrumes, car les fabricants s’approvisionnent majoritairement auprès d’entreprises qui transforment les fruits en jus. C’est donc une forme de recyclage alimentaire. Si tu ne peux pas te passer des odeurs pour avoir une sensation de propreté, opte pour le citron, l’orange douce ou le sapin baumier.

crème à récurer

Photo : Jacinthe Morin

Crème à récurer polyvalente

Durée de conservation : jusqu’à 6 mois

Quantité : environ 200 ml

Tu auras besoin de :

Marche à suivre

Dans un bol, mélanger le savon de Castille et le bicarbonate de soude. Au besoin, on peut ajouter un peu plus de savon de Castille pour obtenir une texture plus fluide. À l’inverse, si tu veux une texture plus épaisse, tu peux ajouter un peu plus de bicarbonate de soude.

Utilisation

Appliquer la crème sur la surface à nettoyer et frotter. Rincer à grande eau. VOILÀ! Simple comme bonjour.

Note : Les ingrédients peuvent se séparer à la longue. On doit simplement les mélanger de nouveau avant l’utilisation.

Conservation

Puisqu’on n’ajoute pas d’eau à ce produit et que le savon de Castille et le bicarbonate de soude sont basiques, ce produit se conservera bien durant plusieurs mois.

Crème à récurer

Photo: Jacinthe Morin

 

Crème à récurer

Photo: Jacinthe Morin

Astuce

Tes portes de douche sont couvertes de résidus de savon tenaces? Tu n’arrives pas à débarrasser une belle bouteille de résidus de colle? Essaie notre crème à récurer. Résultats garantis!

Tu cherches d’autres produits ménagers polyvalents?

Jette un coup d’œil à notre cake vaisselle, notre cake à récurer, notre nettoyant à vitres étincelantes et notre nettoyant tout usage!

Marie

Je me décris comme : Une maman, amoureuse, féministe, intense et résolument grano/sorcière. Ma devise : Tout, tu-suite, maintenant. Mon cheval de bataille écolo : Trouver l'équilibre entre mes valeurs écologiques, notre société de consommation et mon bien-être. Mes faiblesses : Le sucre et le sel. Autant j’adore mon panier bio, autant j’ai zéro self-control avec les cochonneries. Rien de bon pour ma santé, ni pour l’environnement. J’essaie fort d’arrêter. Ma recette DIY favorite : Le super baume. Tellement polyvalent! Je jase de quoi sur le blogue? Un peu de tout. Quand c’est possible, j’aime ajouter une petite twist scientifique!