Skip to main content

Un p’tit déo en vaporisateur, ça vous dit gang?

Au printemps dernier, on publiait dans le dossier spécial « Retour aux sources » du troisième numéro de Véganes Magazine contreculturel (anciennement Versus), un article sur nos meilleures recettes DIY pour le printemps. Comme ce n’est pas tout le monde qui a eu accès au magazine et parce qu’on n’a jamais trop de recettes de déo sur le blogue, nous avons cru bon vous faire découvrir cette recette sur le blogue, chers lecteurs! Ben oui, on est smattes de même! ;)

Pourquoi un énième déo?

Pour la simple et bonne raison que trouver un bon déodorant naturel qui vous convienne (que ce soit dans le DIY ou dans les produits du commerce) peut souvent s’avérer difficile et décourageant. Pour ceux et celles qui réagissent bien au bicarbonate de soude, la question ne se pose pas, car la recette de base est assez miraculeuse merci. Mais pour vous qui avez une peau plus sensible et qui n’avez pas encore trouvé votre compte dans nos recettes alternatives (lait de magnésie, citron, déo au zinc et à l’argile, huile essentielle de palmarosa), sachez qu’on ne vous laisse pas tomber haha!

Oui, cette recette contient du bicarbonate de soude, MAIS comme il est dissout dans une phase aqueuse, il perd son côté abrasif qui fait souffrir plus d’une aisselle. On conserve donc l’efficacité du bic, mais on l’empêche de nous échauffer les d’sous de bras. Oui oui, ça relève du miracle, mais fallait y penser.

Photo: Same Ravenelle

De plus, un déo en spray est beaucoup plus user-friendly pour ceux et celles qui se mettent aux produits naturels. Pas besoin de l’appliquer avec les doigts, ni d’attendre qu’il pénètre la peau avant de s’habiller : deux trois « poush », et hop! on peut enfiler nos vêtements.

Cette recette est parue initialement dans l’article «Pour un printemps au naturel: cosmétiques et nettoyants DIY» signé par Les Trappeuses dans le troisième numéro de Véganes Magazine contreculturel (anciennement Versus). Recette de Mariane Gaudreau.

4.3
(3)

Déodorant aux fleurs et aux herbes en vaporisateur

Recette unisexe super facile et adaptée aux étés chauds comme on les connaît! Parfait pour les matins pressés; quelques «poush-poush» sous les bras et c’est parti!

  • Temps4 min
  • RendementEnviron 60 ml
  • Conservation3-6 mois

    Ingrédients

    • 2 c. à s. + 1 c. à t. d’hydrolat hamamélis*
    • 1/2 c. à t. de gel d’aloès
    • 1/8 à 1/4 c. à t. de bicarbonate de soude
    • 2 gouttes d’huile essentielle de palmarosa (Cymbopogon martinii v.motia) — antibactérienne
    • 5 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée (Salvia sclarea)
    • 8 gouttes d’essence aromatiques de rose [facultatif]
    • 1 flacon en verre opaque de 60 ml

    Marche à suivre

    1

    Mélanger tous les ingrédients ensemble dans le flacon.

    2

    N’hésitez pas à créer votre propre mélange d’HE pour votre déodorant. Vous pourriez aussi utiliser de l’HE de thym à thujanol (Thymus vulgaris thujanoliferum), de tea tree (Melaleuca alternifolia) et de lavande vraie (Lavandula officinalis) — antiseptiques. On conseille généralement de ne pas mettre plus de 2 gouttes d’HE par c. à t. de liquide.

    Imprimer et partager la recette

    Comment as-tu trouvé cette recette? On veut savoir!

    Donne ton avis en cliquant sur les coeurs

    Avis

    Pas d'avis encore. Sois la première personne à voter!

    On est vraiment désolé que cette recette ne te convienne pas.

    Comment pourrait-on l'améliorer?

    [*Puisque plusieurs personnes ont rencontré des difficulté avec l’utilisation de l’alcool isopropylique, nous avons remplacé cet ingrédient par de l’hydrolat d’hamamélis, reconnue pour aider à régulariser la transpiration. L’alcool réagissait mal avec certains types de gel d’aloès et cette dernière coagulait. Ne vous en faites pas, la recette est aussi efficace que l’orginale!]

    Utilisation

    [Comme les huiles essentielles ne se dissolvent pas dans l’hydrolat ni le gel d’aolès, il est important] d’agiter avant chaque utilisation.

    [Attention : L’huile essentielle de palmarosa est déconseillée pendant la grossesse et l’allaitement. Pour une utilisation sécuritaire des huiles essentielles, consultez un aromathérapeute.]

    Les Trappeuses, c’est le projet d’Audrey Woods, Marie Beaupré et Mariane Gaudreau, un projet entièrement féminin qui vise à inspirer les gens, depuis 2014, à adopter des gestes de consommation responsables et à fabriquer leurs produits cosmétiques et ménagers dans une approche minimaliste et à faible impact sur l’environnement. La demande grandissante pour nos ingrédients, notre livre (plus de 30 000 exemplaires vendus à ce jour!), nos recettes (plus de 100 000 visiteurs uniques sur le blogue chaque mois) et nos produits nous a stimulées à franchir ce nouveau cap entrepreneurial: ouvrir une boutique en ligne en 2018, ainsi qu’un pignon sur rue en 2019!

    50 commentaires

    • Lyne Quenneville dit :

      Vraiment très efficace. Je l’adopte!

    • Martyne dit :

      J’ai le goût d’essayer cette recette !! :-) Mais je me demandais si je pouvais remplacer ou omettre le gel d’aloès (que je n’ai pas)(par exemple glycérine ou émulsium que j’ai). Quelles sont les propriétés du gel d’aloès dans cette recette ?

      Merci pour vos partages de recettes ! Vous êtes généreuses et inspirantes ! Vive le DIY et la tendance zéro déchet ! :-)

    • Elise Salou dit :

      Bonjour, j’ai un pot de déo liquide acheté en pharmacie, celui avec une sorte de grosse bille comme applicateur. Est-ce que je peux mettre cette recette dans mon pot ou si ça doit absolument être dans un pot pour spray?

    • Nathalie dit :

      Est-ce que le gel d’aloes est obligatoire ? et si oui quel est son utilité. merci

      • Marie dit :

        On pourrait le remplacer par plus d’hydrolat. On l’aime pour ses propriétés adoucissantes et émoliantes, mais il n’est pas obligatoire.

    • Joanie dit :

      Puisque la recette est maintenant à base d’hydrolat d’hamamélis, est-ce que la conservation baisse à 2 semaines au frigo? Si j’ai acheté le gel d’aloes sur votre boutique en ligne, est-ce que je peux utiliser l’alcool sans problème pour garder une conservation plus longue? Sinon, j’y ajouterai du geogard et tenterai d’écouler la recette en moins de 6 semaines. Merci pour vos conseils!

    • Isabelle dit :

      Allo!
      J’aimerais faire ce deo pour mon chum, est ce que c’est une bonne idée que de remplacer l’hydrolat d’hamamelis par un hydrolat d’epinette Blanche ( pour l’odeur surtout) ? Et pour un maximum d’ Effet antibacterien, qu’est ce que je pourrais ajouter d’autre ( HE?) ? Merci !

    • Claudia Grenier dit :

      Allô!
      J’ai la chance d’avoir des d’Aloès rendus énormes, alors je m’en sers parfois, ce que j’ai fait ici. Mais on s’entend que du gel, c’est solide. Savez-vous s’il se dissolvera dans le déo avec le temps, où les p’tits morceaux resteront en suspension? Et si ça demeure, est-ce ok? Merci!

      • Marie dit :

        En utilisant du gel d’aloès naturel, directement de la plante, il faut l’homogénéiser avant, en le passant au blender ou au pied mélangeur. À noter que le déo aura une durée de vie beaucoup plus courte. Les gels d’aloès du commerces, même les plus naturels, contiennent toujours des agents de conservation. C’est constitué majoritairement d’eau, c’est donc à risque de contamination. Ton déo se conservera donc vraiment moins longtemps. Reste à l’affut des changements d’apparence, et de l’odeur.

    • Nuss Marion dit :

      Bonjour Marianne, j’ai assisté à un de tes ateliers au magasin Loco à Verdun. Il me semble qu’ a la place de l’hydrolat tu avais fait une infusion pendant plusieurs minutes avec les fleurs d’hamamélis. peux tu m’éclairer? merci pour votre travail , vous êtes top ;)

    • Virginie dit :

      Bonjour, je souhaiterai testé cette recette, mais est-ce que vous pensez que si on ajoute à la recette un conservateur, On pourra le conserver en dehors du frigo? merci pour votre réponse, et merci pour vos recettes! ;)

    • Magalie dit :

      Bonjour!
      Pour la conservation, placez-vous le vapo au frigo lu ça n’est pas nécessaire?
      Merci!

    • Geneviève dit :

      Je me demande si la nouvelle version avec hydrolat va boucher le spray aussi… J’aimerais le savoir avant de m’acheter un spray et de faire la recette. Si ça bouche, quelle alternative puis-je utiliser? Merci!

      • Marie dit :

        Le bicarbonate de soude se dilue dans l’hydrolat et n’est pas supposé bloqué le vaporisateur. Ça ne m’ai jamais arrivé!

    • Julie dit :

      Bonjour! Est-ce qu’on peut remplacer le gel d’aloes par du jus d’aloes?
      Merci

    • Caroline dit :

      Bonjour!

      Quelles sont les propriétés du gel d’aloes dans un déo?
      Ça fonctionne aussi sans?

      Merci!

    • Nancy dit :

      J’aime beaucoup votre site et j’aimerais essayer cette recette avec mon ado et sa meilleure amie durant la semaine de relâche. Mais me voilà embêté avec les commentaires….est-ce que le problème est résolu concernant le bic qui « jam » ?? Je ne voudrais pas me planter et acheter les ingrédients pour rien..

      Bonne continuation et attendant votre réponse

    • Pamela Duhaime dit :

      Oh My God !!!!! J’ai découvert votre site internet en faisant un travail universitaire sur la simplicité volontaire.
      Je capotte, je vais virer granoule et c’est très positif, déjà que j’avais mes penchants.
      Merci, merci, merci !!!
      Au plaisir de continuer à apprendre sur votre magnifique blog, une mine d’informations intéressantes !
      J’adore!
      Pam

    • Marie-Claude dit :

      Bonjour!

      J’ai aussi fait des tests infructueux…
      1) J’ai essayé l’alcool isopropylique (isopropanol) 99% : en ajoutant l’aloès, le bicarbonate s’agglomère;
      2) J’ai essayé l’alcool isopropylique 99% (que j’ai dilué pour arriver à 50%) : en ajoutant l’aloès, le bicarbonate s’agglomère;
      3) J’ai essayé l’alcool à friction composé (éthanol) 70% (que j’ai dilué pour arriver à 50%) : en ajoutant l’aloès, le bicarbonate s’agglomère (encore)…

      Marianne, est-ce qu’on peut savoir quelle marque et quel type d’alcool (isopropanol ou éthanol) tu utilises? Le gel d’aloès que j’ai utilisé est celui vendu chez Coop Coco en petit tube : Lily of the desert.

      J’aimerais vraiment ça que ça marche! :)

    • Stéphanie dit :

      On peut doubler ou tripler la recette. Je réutilise un flacon de « Green Beaver » vu que je l’avais déjà et je peix mettre 100ml.

    • Caroline dit :

      Bonjour, je trouve la recette vraiment intéressante mais j’ai un pépin . Il semble que le gel d’aloès s’agglomère ds l’alcool. Est-il obligatoire pour que le déo donne de bons résultats ?

      • Mariane dit :

        Bonjour! Étrange… Quelle est la marque de votre gel d’aloès? Moi j’utilise Aloex, l’aloès comestible vendu chez Jean Coutu.

        • Caroline dit :

          Bonjour, j’utilise le gel Land Art, un gel qui est aussi comestible et que ma Coop vend pour les comestiques. J’ai essayé plusieurs façons pour intégrer le bic: en mélangeant le gel avec les HE et par la suite l’alcool et le bic, ensuite le bic avec les HE et le reste des ingrédients mais il y a toujours cette petite chose qui se forme dans mon mélange. J’ai donc opté pour un mélange sans bic. Suis-je face à un phénomène paranormal avec cet étrange petit nuage dans l’alcool ? ?

          • Mariane dit :

            Je ne comprends vraiment pas! Haha. Moi je met mon bic dans l’alcool pour le dissoudre, ensuite j’ajoute le gel puis les HE et puis une fois tout mélangé je mets dans la bouteille! Hhhhmmmm. Je vais refaire un test avec différents % d’alcool. J’utilise un alcool à friction du Dollarama, peut-être que vu qu’il est moins concentré la bic se dissout mieux que dans du 70% de pharmacie? Je suis perplexe!

            • Isabelle dit :

              J’utilise l’alcool à friction à 50% du dollarama et mon bic ne se dissout pas. Quand j’ajoute mon gel d’aloes, ça caille :( j’avais tellement hâte d’essayer cette recette :(

            • Mariane dit :

              Allo Isabelle! C’est peut-être ton gel d’aloès, quelle marque utilises-tu? Sinon, l’alcool est souvent remplacée par de l’hydrolat d’hamamélis dans les anti-moustique et les sent-bon en poush poush. Par contre, je n’ai jamais essayé avec cette recette, faudrait tester.

        • Catherin dit :

          Est-ce possible d’utiliser de la vraie aloes que j’aurai extrait de ma plante? Et comment fait on son propre hydrolat? Si par exemple il me reste de la melisse séché de mon jardin de l’année dernière, puis je le réhydraté dans l’alcool ? Merci

      • Mariane dit :

        OMGGGGG. J’ai toujours fait la recette avec de l’alcool à friction du Dollarama, donc du 50%. Je viens de tester la recette avec du 70% et non seulement le bic ne se dissout pas autant, mais automatiquement quand je met le gel d’aloès il « caille » on dirait et forme une glue qui a l’air d’un kleenex mouillé. Wow je suis flabbergastée. Je vais aller préciser que l’alcool doit être de la 50%! Faudra que je fasse des tests avec la 70% et la vodka en tentant de la dilluer avec un hydrolat quelconque. À suivre!

    • Élyse Dupras dit :

      Vraiment intéressant. Question: peut-on utiliser un vaporisateur en métal? j’aimerais réutiliser des vaporisateurs que je possède déjà :)

      • Marie-Claude dit :

        Moi aussi le pshit bloque systématiquement à cause du bic… J’ai le gel d’aloes : lily of the desert.

    • Caroline dit :

      Bonjour,
      J’ai un petit problème avec cette recette. Le pshit bloque systématiquement! Je crois que le bicarbonate qui ne se dissout pas bouche la pompe et ce même si j’agite le flacon avant chaque pshit! Dois-dissoudre le bic dans l’aloès avant d’ajouter les autres ingrédients? Merci!

      • Mariane dit :

        Bonjour! Je n’ai jamais eu de problème, mais tu peux dilluer le bic dans l’alcool avant d’ajouter les autres ingrédients!

        • Mathieu Aubry dit :

          J’ai ce même problème. As-tu utilisé un Bicarbonate spécial, ou celui Arm & Hammer qui se vend en épicerie?

      • Mariane dit :

        OMGGGGG. J’ai toujours fait la recette avec de l’alcool à friction du Dollarama, donc du 50%. Je viens de tester la recette avec du 70% et non seulement le bic ne se dissout pas autant, mais automatiquement quand je met le gel d’aloès il « caille » on dirait et forme une glue qui a l’air d’un kleenex mouillé. Wow je suis flabbergastée. Je vais aller préciser que l’alcool doit être de la 50%! Faudra que je fasse des tests avec la 70% et la vodka en tentant de la dilluer avec un hydrolat quelconque. À suivre!

        • Mathieu Aubry dit :

          Ça expliquerait pourquoi cela ne fonctionne pas pour moi. Et mon Gel d’Aloès est du Gel d’Aloès (jus) X1 de Saffire Blue.

    • Tracy Burns dit :

      Bonjour. Dans les suggestions de substitutions que vous faîtes (HE thym, tea tree, lavandre) s’agit-il de trois possible remplaçantes pour les 2 gouttes de HE de palmarosa? Merci.

    • Pascale dit :

      Où avez-vous acheté le contenant en verre? J’ai de la difficulté à m’en trouver ! Merci :)

    Répondre

    Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.