Skip to main content

On m’appelait « madame déo ». Du moins, jusqu’à ce que je découvre cette recette de déo DIY  (maintenant on m’appelle « la grano » haha!). Pendant longtemps, des années pour être franche, j’ai cherché le parfait déodorant. Sans succès. Je ne vous mens pas, j’ai tout essayé : les antisudorifiques, les déodorants (sans aluminiums), les pierres minérales, etc. Pas que je puais constamment, mais plutôt qu’après un certain temps, mon corps s’habituait au produit et celui-ci arrêtait de fonctionner. Résultat, je devais changer de bâton chaque deux semaines et alterner. Ç’a été encore pire quand j’ai décidé d’enrayer complètement les antisudorifiques.

Je devais non seulement alterner encore plus régulièrement, mais aussi en réappliquer 2-3 fois par jour. Sans compter que certains ne fonctionnaient tout simplement pas. Un vrai cauchemar vous dites? Le jour où j’ai compté 6 tubes de déos dans ma pharmacie je me suis dit qu’il devait bien y avoir une solution! Heureusement, je ne me suis pas tournée vers le Drysol, mais plutôt vers les internets!

Le déo qui a changé ma vie est une recette maison (de 3 ingrédients!). En plus d’être naturels, vous possédez fort probablement déjà lesdits ingrédients dans votre garde-manger. Techniquement, ce déo est comestible (sans toutefois aller jusqu’à dire qu’il est mangeable haha). Bonus: la recette est vraiiiiment easy!

PS: Cette recette est idéale en hiver, car l’huile de coco fond à une température supérieure à 24 degrés Celsius. Pour une version été, visitez mon autre billet par *ici*.

Comme l’huile de coco fond à la chaleur, je vous déconseille de couler cette recette dans un tube, pour éviter les mauvaises surprises (j’ai déjà oublié mon tube sur ma sécheuse en marche, hum hum)! Cette recette remplit parfaitement un mini pot Mason! Conserver à température pièce et appliquer sous les aisselles avec les doigts. Attention: Ne pas appliquer sur une peau fraîchement rasée pour éviter les irritations.

Ce déo est tout simplement MIRACULEUX. Il tient toute la journée sans problème. Jamais au grand jamais je n’ai rencontré dans ma vie un déo (ni même un antisudorifique) aussi efficace. Deux semaines au Mexique à des températures d’environ +35°C sans jamais avoir besoin d’en remettre pendant la journée, même dans ces conditions.  THAT CRAZY.

En plus, il coûte des peanuts à faire et dure des moiiisssss. Enjoy! Et… de rien! ;)

Vous avez essayé la recette? Qu’en avez-vous pensé? On veut tout savoir!

4.8
(55)

Déo DIY (recette miracle vraiiiiiment easy)

Cette recette de déodorant simplisme, c’est un peu l’origine de tout nos projets. Ce qui nous a donné la piqure. Oserez-vous l’essayer? Attention, après vous ne pourrez plus vous arrêter.

Temps: 10 min
Rendement: Environ 120 ml

Ingrédients

  • 6 c. à s. (90 ml) d’huile de noix de coco
  • 1/4 tasse (60 ml) de bicarbonate de soude (communément appelé du bon vieux soda)*
  • 1/4 tasse (60 ml) de fécule de maïs ou d’arrow-root
  • huiles essentielles (facultatif) (36 à 54 gouttes, à raison de 2 à 3 gouttes par 5 ml d’huile)**

*Pour les gens qui ont la peau sensible et/ou qui réagissent au bicarbonate de soude, je vous suggère de le remplacer par de l’argile blanche et d’y ajouter de l’huile essentielle de palmarosa. Vous pouvez aussi opter pour ma recette au lait de magnésie (ici) ou celle d’Audrey à l’oxyde de zinc et à l’argile blanche (ici)!

**Je vous conseille l’huile essentielle de palmarosa et/ou de sauge sclarée, car elles sont réputées pour contrôler les odeurs corporelles. Attention, si vous êtes enceinte ou allaitez, certaines huiles essentielles sont proscrites. Informez-vous et au besoin, consultez un aromathérapeute pour connaître les huiles essentielles sécuritaires.

Marche à suivre

  1. Dans un bain-marie, faire fondre l’huile de coco;
  2. Une fois fondue, ajouter les poudres, les huiles essentielles et bien mélanger;
  3. Couler votre déo dans un petit contenant, le placer au frigo pour le faire figer plus rapidement (question que l’huile et les poudres ne se séparent pas) et hop!
  4. On l’utilise comment? On prélève l’équivalent d’un petit pois vert avec ses doigts. On sépare ce petit pois en deux, pour chacune des aisselles (pas besoin de plus!). On l’applique comme on applique une crème ou un beurre, en frottant délicatement.

Comment as-tu trouvé cette recette? On veut savoir!

Donne ton avis en cliquant sur les coeurs

Avis

Pas d'avis encore. Sois la première personne à voter!

On est vraiment désolé que cette recette ne te convienne pas.

Comment pourrait-on l'améliorer?

Dans notre boutique

Plein d'options pour des d'sous d'bras qui sentent bons, naturellement.

Huiles essentielles de palmarosa, de sauge sclaré, argiles, hydrolats, contenants vaporisateurs, pis plein d’autres belles affaires.

Mariane

Je me décris comme : Émotive, traîneuse, curieuse, engagée et mangeuse compulsive de pizza hawaïenne (végé). Ma devise : (Mieux) vivre et laisser vivre. Littéralement. Mon cheval de bataille écolo : Le végéta*isme, pour l’environnement et l’éthique animale. Mes faiblesses : Le fromage en grains, la ponctualité et l’organisation... Ma recette DIY favorite : Le shampooing sec, toupet oblige. Je jase de quoi sur le blogue? J’aime faire découvrir à nos lecteurs des entreprises locales et écoresponsables (artisans, restaurants, bonnes adresses) et partager des DIY de produits corporels simples.

200 commentaires

  • Elodie Garcia dit :

    Bonjour,
    Je voudrais tester votre deo maison ! Trop hâte ! Serait-il possible d’avoir les quantités en g ou mg ? Merci beaucoup :D
    Elodie

  • Isabelle dit :

    Merci pour cette recette! Depuis 2 ans que je cherche à trouvé mon problème (été, irritation près des aisselle) depuis que j’utilise le deo maison mon problème de peau a disparu ! Wow! Tellement contente!

  • Tony dit :

    ASTUCE: pour que la préparation ne « retombe » pas pendant le refroidissement pour qu’elle reste homogène, je la mets au congélateur et je la remue régulièrement jusqu’à ce qu’elle soit fraîche!!!

  • Lucie dit :

    Merci pour cette recette !
    Après avoir longuement cherché quelque chose qui pourrait me convenir et surtout, simple à réaliser, grâce à vous, je viens de trouver un déo beaucoup moins cher, beaucoup plus naturel, et d’une efficacité !!! Enfin !!

  • Emma dit :

    Bonjour
    Testé et approuvé. Un peu « sableux » mais rien de dérangeant. Et surtout vraiment très très efficace.
    Pour avoir un stick 0 déchet, j’ai coulé ma préparation dans un rouleau de PQ vide. 15 minutes au frigo. Et je déchire le carton au fur et à mesure. Comme ça j’ai mon stick deo maison car le concept de l’application au doigt ne me semblait pas pratique.
    Merci pour cette super recette.

    • balasana.warrior dit :

      C’est tellement une bonne idée ! Un rouleau de PQ vide. Wow! Tu fais ma soirée. Je pense que je vais le tester!

  • Emma dit :

    Bonjour,

    J’ai essayé et je ne le trouve pas satisfaisant niveau contrôle des odeurs, j’ai l’impression de sentir, pourtant je ne transpire pas beaucoup…
    J’ai mis de l’huile essentielle de palmarosa et de citron pour un parfum agréable.
    Je vais persévérer quelques jours, c’est peut être une question d’habitude. Je suis un peu ,déçue car je tenais absolument à quitter les déo industriels..
    Si tu as un conseil, je prends!

    Emma.

  • Cindy Ouellet dit :

    Wow, j’adore! j’étais plutôt inquiète les premiers jours mais finalement, c’est simplement GÉNIAL! Ma fille est aussi adepte! Aucune odeur et aucune démangeaisons pour nous. Merciiiiiiii pour cette recette tellement simple!!!!!

  • Léa faure dit :

    Bonjour ! J’ai fais mon tout premier déodorant hier.
    Aujourd’hui j’ai eu le bonheur de le tester pour une journée de travail. Franchement je suis plutôt satisfaite. Je pense que je n’en ai pas mis assez sous mes aisselles car vers 15h je ne sentait plus rien ou un petit peu la transpiration. Je pense qu’il faut peut être que mon corp s’habitue aussi. Je ne sais pas. J’aime bien la texture et l’odeur. Merci beaucoup pour cette recette, je le recommande. Moi qui était un peu septique à ce sujet et bien je valide

  • Isabelle dit :

    Bonjour, ma fille transpire beaucoup, avez-vous une solution? Le problème n’est pas l’odeur mais plus le fait qu’elle est constamment mouillée en dessous des bras.

    • Marie dit :

      Malheureusement les options naturelles permettent de désodoriser, mais n’empêchent pas de suer. L’hypersudation est un problème qui peut se régler médicalement, cela pourrait valoir la peine d’en parler à son médecin.

  • Julie dit :

    Bonjour,

    Je me rend compte que j’ai fait une grosse erreur dans le calcul des HE. Je croyais que c’était 2-3 gouttes par 5 ml d’HE. J’ai donc fait une règle de 3 ce qui me donnais 60ml au minimum d’HE. Je me suis dit voyons ça a pas de bon sens. Surtout qu’elle dit que ça coûte des peanuts. Hahaha. Alors je me suis dit je vais réduire et mettre juste 15 ml d’HE. Moitié-moitié Palmarosa/Sapin baumier. Donc, est-ce que ça peut me causer du tord si je l’utilise comme ça ? Si oui comment puis-je réparer mon erreur? Est-ce que je peux faire une autre batch sans HE refaire fondre celle-là et les mélanger? Ça donne quand même 7,5 ml d’HE. C’est combien de ml 54 gouttes?
    Je précise que j’aime bien les déodorants qui sentent beaucoup.
    Merci pour ton aide.

    • Marie dit :

      C’est 36-54 gouttes en tout dans la recette. Pas besoin de faire de règle de trois! hehe!

      Pour faire l’équivalence véritable en mililitre, il faudrait calculer en fonction de la densité des huiles essentielles utilisé (ça va varier), mais en général dit que 20-30 gouttes équivaut à 1 ml.

      Donc 54 gouttes, c’est autour de 2 ml, alors que 36, c’est autour de 1 ml. On propose toujours des pourcentages d’huiles essentielles autour de 2% chez les Trappeuses.

      Actuellement, tu as donc 15 ml dans un total de 90 ml d’huile. Ça fait une concentration de 16%. C’est beaucoup. Genre vraiment. Il faudrait que tu fasse 8 fois la recette pour te retrouver avec le pourcentage qu’on propose initialement.

      Probablement qu’en la réduisant à 4% (plutôt que 2%), tu aurais quelque chose de sécuritaire encore. Il faudrait donc que tu fasse la recette 4 fois, si mon calcul est bon.

  • Jessica Gagné dit :

    Bonjour,
    Je me demandais comment de temps le déodorant se conserve-t-il?
    Merci beaucoup
    Jessica

    • Marie dit :

      Il s’agit d’ingrédients stables. Il sera bon aussi longtemps que les ingrédients utilisés le seront. On parle de plusieurs mois, voire plus d’un an! Pour plus d’information sur la conservation des produits, je t’invite à te procurer notre livre! Y’a un petit bouton tout en haut, écrit « notre livre » pour le découvrir! :)

  • Cyl dit :

    Hello!
    Fabriqué il y a un mois environ et adopté. J’avais commencé avec le bicarbonate tout seul, un vrai miracle au début et rapidement devenu irritant. Je mets assez peu de bicarbonate et plus d’argile blanche. Complètement convaincue, sachant que ça a toujours été compliqué pour moi d’avoir quelque chose d’efficace. Merci pour la recette. Je conseille vraiment.

  • Esther dit :

    Bonjour, Je me demandais si la recette est sécuritaire pour un petit bonhomme de 7 ans qui doit commencer à porter du déo les jours de sports ? Aussi, j’ajoute de l’extrait de pépin de pamplemousse dans ma recette, est-ce que c’est une bonne idée question santé ?

    • Marie dit :

      L’extrait de pépin de pamplemousse n’Est pas nécessaire. Cette recette n’a qu’une phase huileuse, elle est donc très stable. L’extrait de pépin de pamplemousse est un conservateur naturel pour les phases aqueuses.

      Oui, c’est sécuritaire! Au niveau des huiles essentielles, elles ne sont pas nécessairement essentielles. Le bicarbonate de soude est l’élément désodorisant ici. Simplement s’assurer qu’il n’en mette pas en trop grosse quantité (un demi pois pas aisselle, pas plus) et qu’il ne frotte pas trop agressivement sous les aisselles, puisque cela pourrait irriter la peau.

  • Coralie dit :

    Bonjour,
    Est-il possible de remplacer l’huile ou le beurre de coco par autre chose?
    L’huile de coco est en effet de plus en plus controversée et il semblerait qu’elle ne soit pas si écolo que cela (attention aux conditions d’exploitation, parfois réalisée par des singes. Par ailleurs le succès que rencontre l’huile de coco incite à la mono culture qui est un ennemi de la biodiversité). Bref, je suis très embêtée car j’aimerais éviter l’huile de coco et je ne supporte pas très bien les huiles essentielles, ce qui réduit grandement les possibilités. Auriez-vous une astuce face à ces deux problématiques? :) Merci par avance

  • Kléklé dit :

    Merci beaucoup pour cette recette miracle! Je n’utilisais que de l’huile de palmarosa mais au bout de quelques mois les odeurs de transpiration avaient repris le dessus. Là c’est parfait , j’ai juste diminué la dose de bicarbonate et complété par de l’argile blanche car j’ai la peau qui s’irrite facilement.

  • ANGELIQUE dit :

    il est trop beau chaton !!! ;-)

  • Virginie dit :

    Bonjour, jai l’impression d’être la seule pour qui ça ne fonctionne pas… :(((
    Je l’utilise depuis maintenant une semaine et les odeurs reviennent…
    Je précise quand même que:
    – il fait relativement chaud en ce moment
    – je n’ai pas mis d’HE (est ce que ca pourrait améliorer les choses ?)
    – je me demande si le bicarbonate ne serait pas tombé au fond car il n’est pas du tout granuleux à l’application alors qu’il l’était un peu quand je l’ai préparé et qu’il était à l’état liquide (est ce que ca peu jouer aussi ?)
    Merci d’avance pour votre aide, je rêve d’avoir un déo naturel qui fonctionne !!

  • Lou dit :

    Bonjour,
    Je voudrais tester votre recette mais je ne trouve pas d’équivalent pour convertir les millilitres de solides de la recette en grammes.
    Pourriez-vous éclairer ma lanterne ?
    Je vous remercie par avance pour votre réponse ^^
    Lou.

  • Corinne dit :

    Bonjour,
    Merci pour ce merveilleux déo qui prend soin de nous.
    Je l’utilise maintenant depuis quelques mois mais un bémol … il laisse des traces grises sur mes vêtements sous les aisselles et c’est très difficile voire impossible à effacer ces traces.
    Avez-vous une idée de l’ingrédient qui pourrait provoquer ces traces et proposer un substitut ???
    Merci pour toutes ces recettes magiques, pour votre blog et votre dynamisme communicatif :)

    • Marie dit :

      Possiblement que vous en utilisez un peu trop! Il ne faut vraiment pas en mettre beaucoup, soit l’équivalent d’un demi petit pois par aisselle. Et s’assurer de bien faire pénétrer avant d’enfiler ses vêtements. Ensuite, s’il y a des taches, un bon savon ménager en vient facilement à bout!

  • Claire dit :

    Bonjour, je teste ce déo depuis près de trois semaines et en ces températures très élevées, avoisinants les 40°C, il est parfait. Sa légère odeur me va très bien. J’ai mis un peu moins d’huile essentielle que dans la recette.
    Par contre j’aurais une question, que peut-on ajouter pour obtenir une senteur plutôt boisée, tout en gardant les ingrédients déjà présents ?
    Merci pour les retours.
    Claire

    • Marie dit :

      Il est possible de choisir des huiles essentielles différentes, comme le sapin, l’éipinette ou la pruche. L’important est de respecté la quantité totale d’huiles essentielles proposées.

  • Sophie dit :

    Hello!
    J’ai fabriqué le déo hier soir
    Je n’ai pas mis d’huile essentielle car je ne suis pas fan et j’adore l’odeur coco donc je n’y ai pas vue l’intérêt
    Je porte le déo depuis quelques heures et déjà je l’adore!! Je me sens très au sec et je me sens bien!
    La recette et les produits sont très accessible et réalisable en quelques instants!
    Parfait parfait, un grand merci

  • Céline dit :

    Deo testé, approuvé 1000 fois!
    J’ai une odeur corporelle prononcée, et j’ai utilisé du déo plein de cochonneries pendant des années, avant de dire stop.
    Puis j’ai essayé pas mal de déo plus « naturels » sans avoir de résultat satisfaisant.
    Depuis que j’utilise le votre (plus d’un mois) c’est parfait.
    Aucun problème d’irritation, j’ai utilisé du bic à fine granulométrie du coup la texture est bien.
    J’ai rempli 3 petits pots de confiture, 2 sont au congélateur.
    C’est impeccable, merci, merci!

  • Hélène dit :

    Bonjour les filles !

    Tout d’abord : MERCI !!! Du fond du cœur pour cette recette extraordinaire ! Je l’ai fabriqué dimanche dernier et testé toute la semaine. J’ai un travail plutôt stressant et physique et je suis très contente, car ce déo est super efficace ! J’ai la peau sensible alors j’ai choisi d’emblée l’argile blanche. Je suis aussi une « sueuse ! » et la majorité des déo commerciaux ne me convenaient pas du tout. Et avec ma petite peau sensible, les antisudorifiques me donnaient souvent des irritations. Bref, j’ai maintenant le d’sous bras heureux ! J’ai utilisé HE de palmarosa (40 gouttes), de sauge sclarée (10 gouttes), de lavandin (2 gouttes) et de sapin baumier (2 gouttes). Je trouve qu’il sent un peu trop le palmarosa, mais je vais ajuster pour la prochaine recette. Lorsque je l’ai fait, il ne faisait pas très chaud alors il ne se liquéfiait pas, mais les 2 derniers jours, il était complètement liquide :-( je dois avouer que je n’aime pas trop ça. Mais je l’utilise quand même. Je vais probablement essayer de faire une autre version avec cire d’abeille pour cet été et conserver l’autre pour le temps plus frais. J’imagine que ça doit ça conserver très longtemps au frigo ?

    • Marie dit :

      Tu pourrais aussi simplement ajouter de la cire à cette recette! Pas besoin d’en faire une autre! :) Sinon, elle se conserve effectivement longtemps au frigo. Probablement jusqu’à un an, voir plus.

  • Catherine Canuel dit :

    Rebonjour!

    J’ai pris le temps de relire tous les commentaires, ce qui m’a amené à me questionner sur la séparation des substances. Après vérification, je’ai effectivement constaté que le dessus du mélange était très huileux et le fond du pot granuleux. J’ai fait fondre le mélange à nouveau et je vais le brasser régulièrement pendant la période de solidification. Je vous en donne des nouvelles!

  • Catherine Canuel dit :

    Bonjour!
    J’ai fait la recette de base avec Bic, fécule de mais, coco et HE de palmarosa.

    J’ai essayé 3 jours et j’ai pas persisté… Jour 1 je ne sentais pas le swing, mais à la fin de la journées, mes vêtements oui. Le lendemain, une légère odeur aux aisselles que je percevais, mais probablement pas mon entourage et petite odeur dans mes vêtements. Le 3e jours, je sentais vraiment mauvais dès l’après-midi. J’étais gênée.

    Depuis peut-être 2-3 ans j’utilise Dove Dry Spray qui doit être vraiment mauvais pour ma santé et l’environnement. Je me suis habituée à ne RIEN sentir, même si j’oublie d’en mettre une journée, je sens quasiment pas… Est-ce moi qui capote de sentir un peu? Est-ce que mon système est pertubé par le Dove et ça pourrait faire en sorte que je nécessite une sorte de détoxification à ce produit? Je suis ambivalente à persévérer avec la recette, en essayer une autre ou carrément revenir à mon spray

    • Marie dit :

      Tu peux aussi tester d’autres recettes? Parfois, on peut aussi utiliser simplement du citron. Le milieu acide empêche le développement de bactéries (donc odeur) et on dirait que ça fait un genre de « reset » de nos aisselles. Ça vient rééquilibrer le pH et après, les déodorants naturels fonctionnent mieux. Je t’invite à jeter un coup d’oeil à nos nombreux articles sur le sujet. Il n’y a pas un déodorant naturel « One size fits all », il faut faire des tests! https://lestrappeus.es/7-recettes-de-deodorants-naturels-pour-tous-les-types-daisselles/

  • Ap dit :

    Miraculeux ! Un mois que je l’utilise et… Merci!!

    • Vero dit :

      Bonjour, peut on remplacer l huile de coco par autre chose ? Vu les conditions dans lesquelles les noix de coco sont cueilliespar les petits singes réduits à l esclavage, je ne veux plus utiliser cette huile😕
      Est ce qu en mettant plus de cire d abeille cela peut être possible ? Je vous remercie 🙂

  • Rousseau dit :

    Bonjour
    Je voudrais me lancer mais j’ai un Gros doute.
    Le bicarbonate de soude.
    J’ai lu que l’on confondait souvent bicarbonate de soude et de sodium. Peux tu me confirmer que c’est bien de soude?
    Par ailleurs il existe 3 qualités: alimentaire – ménager ou technique- et pharmaceutique.
    Je n’ai que le 2’ en stock. Lequel as tu utilise?
    Merci

    • Marie dit :

      Au Québec, on parle de bicarbonate de soude. Celui qu’on l’on achète à l’épicerie (alimentaire), qu’on utilise autant pour faire la cuisine que pour désodoriser le frigo. Le grade ménager est plus abrasif. À éviter. À ne pas confondre avec de la SOUDE CAUSTIQUE, hautement abrasif, ou des cristaux de soude. Ce sont tous des ingrédients différents.

  • JEANNE LE PRINCE dit :

    Bonjour
    Je suis super déçue ! J’étais vraiment motivée pour passer au déo écolo fait maison avec des produits « contrôlés » mais là je viens de finir celui que j’ai fait et je suis déçue.
    Déjà, j’ai voulu utiliser un étui stick pour pouvoir l’appliquer plus facilement mais le contenu de l’étui est un peu plus petit que les quantités que vous proposez du coup ça a un peu débordé…😏 Donc c’est tout cracra et en plus je peux pas tourner le bouton qui fait sortir le déo : échec !
    Ensuite, je pense que la préparation s’est un peu séparée en se solidifiant et du coup j’ai en haut du stick les poudres agglomérées et l’huile de coco a fait une petite couche en bas. (Sachant que j’ai fait solidifier à l’envers. C’est le système qu’il faut faire pour ce genre de contenant). Et donc j’ai essayé là sous mes bras et ça s’est mal appliqué et il y a les petits grains du bicarbonate qui sont apparus.
    Enfin, j’ai lu plein de fois dans les commentaires que le bicarbonate peut vraiment provoquer des réactions et je suis moi-même du genre à avoir la peau très sensible et fragile (je suis blonde). Donc j’ai assez peur que finalement ça fasse la même chose pour moi…
    Qu’est-ce que je peux faire ? Je recommence ? Je jette ce que j’ai fait ? Je refait chauffer ?
    Bref ! Je suis désolée pour ce commentaire pas très enthousiasme mais je suis un peu déçue et je serai vraiment contente de trouver une solution pour que ça marche et que je n’ai plus jamais à acheter de déo !
    Merci pour vos réponses !!

    • Marie dit :

      Premièrement, ce déodorant n’est pas fait pour être mis dans un bâton. Il faudrait aller pour une version avec de la cire pour qu’il soit plus solide. On l’applique en toute petite quantité, avec les doigts (un demi petit pois par aisselles). Ensuite, il faut mélanger quelque fois durant le processus de solidification pour s’assurer que le bicarbonate soit répartie de manière homogène. Tu peux le faire fondre à nouveau pour refaire cette étape. Y’a rien de gaspillé! Finalement, au niveau de la sensibilité, c’est une possibilité. On trouve d’ailleurs plusieurs recettes de déodorant sur notre blogue spécifiquement pour cette raison : https://lestrappeus.es/7-recettes-de-deodorants-naturels-pour-tous-les-types-daisselles/

  • Miaoli dit :

    Help please!

    J’ai testé la recette, et j’étais plutôt conquise les premiers jours, pas de problème mais au bout de 2 semaines j’ai commencé à sentir le swing… Pourtant je ne transpire pas excessivement d’habitude, et surtout je n’ai jamais vraiment eu de problèmes d’odeur… J’ai quand même persisté et rien à faire, le déo n’est plus efficace! Est-ce un problème de conservation? Au moment de la fabrication j’ai eu l’impression que le bicarbonate ne s’était pas bien mélangé avec le reste de la mixture (il en restait au fond de mon bol après avoir versé dans le pot) est-ce à cause de ça? Bref je fais faire un nouvel essai mais j’aimerais ne pas avoir à retourner vers un déo industriel, le reste de mes cosmétiques étant 100% fait maison.

    Merci d’avance!

    • Marie dit :

      C’est certain que si le bicarbonate est au fond, ton déodorant n’est donc pas homogène, et nécessairement, l’efficacité est réduite. Tu pourrais le faire fondre à nouveau (à feux très doux) pour le mélanger à nouveau. Le truc pour éviter que les ingrédients se déposent au fond, c’est de mélanger à quelques reprises pendant la solidification.

  • Lisane Massicotte dit :

    Bonjour, je me demandais si le fait qu’il y ait de l’huile de coco ça risquait de tâcher les vêtements? Merci

    • Marie dit :

      Pas si on respecte les quantités à appliquer : un DEMI petit pois par aisselles, et on étend en faisant bien pénétrer l’huile. On l’utilise depuis des années, sans aucune tache. Les gens qui éprouvent des problèmes avec leurs vêtements en appliquent souvent beaucoup trop.

  • Marine dit :

    Merci pour cette recette géniale :)
    J avais jamais réussis à trouver un déodorant qui dure la journée.
    Celui ci par contre est miraculeux !!!!

  • Stephanie Joly dit :

    Bonjour,
    Est ce que l’Huile essentielle de palmarosa est correct pour la femme enceinte ? Je suis au deuxième trimeste. Je ne l’a retrouve pas dans votre liste des HE sécuritaire?
    Merci

  • Myriam dit :

    Bonjour! Je viens de faire la recette et j’ai mis trop d’huile à mon goût. Est-ce que je peux faire une nouvelle batch et faire fondre celle qui sent trop et les mélanger pour diluer l’odeur, ou le mélange ne peut être être fondu à nouveau une fois tout mélangé?
    Merci d’avance!

    • Marie dit :

      Trop d’huiles essentielles? Oui, tu peux faire refondre et rajouter de l’huile de coco, bicarbonate et fécule. Ça va réduire la proportion d’huiles essentielles.

  • Stéphanie dit :

    À la fin, je coule mon déo dans un moule à muffin en silicone : une fois figé, il sort facilement, et je le prend comme un savon pour l’appliquer. Je trouve ça plus facile que dans le pot masson… :)

  • Malorie dit :

    Il est au frigo!! Il est pas mal liquide, mais j’imagine qu’il va se durcir au froid…

    Wow, ça coute vraiment rien (j’ai fait les calculs, pour 125 ml de déo maison ça revient à environ 1,65$ et en l’achetant en pharmacie, près de 13$) et ça prend 5 min!
    J’espère qu’il va me convenir!

    Merci pour votre beau blogue en passant, vous êtes des anges!!
    xox

    • Malorie dit :

      Après quelques temps au frigo, il a finalement une super belle consistance! Je l’ai brassé 3/4 fois pendant la réfrigération, car l’huile avait tendance à remonter à la surface.
      Je l’aime full ! Le bicarbonate de soude semble convenir à mon type de peau, et il est vraiment efficace!
      C’est clair que je n’achèterai plus un seul déo en pharmacie du reste de mes jours! :)

      xox

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.