Après avoir fait la connaissance de notre recette de revitalisant solide (en barre) à la poudre d’orme et au beurre de cacao, je te promets que tu n’auras pas de difficulté à faire tes adieux aux multiples fonds de bouteilles de revitalisant du commerce que tu collectionnes.

Je te propose aujourd’hui une recette vraiment hyper simple à réaliser, écologique, économique (la barre va te durer des mois!) et qui met en valeur un tout nouvel ingrédient sur notre boutique en ligne : le conditionneur végétal.

Avant d’aller plus loin et de te présenter la recette, laisse-moi d’abord te présenter cet ingrédient, parce qu’à première vue, son petit nom scientifique peut faire un peu peur, mais quand on apprend à le connaître, on découvre sa douceur et son efficacité inégalée pour les cheveux. Pour vrai, cet ingrédient a transformé mes cheveux frisés et a grandement facilité ma routine capillaire!

Revitalisant solide

Crédit : Jacinthe Morin

« Il est fait de quoi, votre conditionneur végétal? »

Notre conditionneur est un excellent démêlant pour tous les types de cheveux. Il nourrit et rend la crinière soyeuse, tout en réduisant la statique (allô l’hiver). Il peut aussi jouer le rôle d’émulsifiant et d’épaississant.

On le connaît aussi sous le nom de BTMS, pour behentrimonium methosulfate, l’un des deux ingrédients qui le composent.

Un ingrédient au nom très peu sexy, je te l’accorde, mais faut aller au-delà de la première impression pour découvrir ses belles qualités!

Sa composition

Concrètement, notre conditionneur végétal est composé à 75 % d’alcool cétostéarylique et 25 % de behentrimonium methosulfate (il s’agit donc de ce qui est souvent appelé le BTMS-25).

Alcool cétostéarylique

On lit souvent sur les z’Internets que l’alcool, ce n’est pas bon pour les cheveux. Que ça les assèche.

C’est pas totalement faux. Mais c’est pas totalement vrai non plus!

Il est important de savoir qu’il existe plusieurs types d’alcools, et que tous ne sont pas asséchants. Certains sont même amis de nos cheveux! C’est le cas de l’alcool cétostéarylique.

ALCOOL À CHAÎNE CARBONÉE COURTE = ASSÉCHANT

On retrouve ce type d’alcool dans certains produits cosmétiques et dans les gels désinfectants pour les mains. ATTENTION : ces alcools ne sont pas des ingrédients du démon à éviter à tout prix. C’est important de nuancer.

Par exemple, dans les gels hydroalcooliques, l’effet asséchant de l’alcool est souvent contrebalancé par d’autres ingrédients nourrissants et hydratants, comme la glycérine. Toutefois, ces ingrédients ne sont pas optimaux lorsqu’ils sont utilisés dans une optique de soins de la peau et des cheveux à long terme.

Comment les reconnaître? 

  • Alcohol Denat
  • Denatured Alcohol
  • Ethanol
  • Ethyl Alcohol
  • Propanol
  • Isopropyl Alcohol
  • Propyl Alcohol
  • etc.
ALCOOL GRAS ou À LONGUE CHAÎNE CARBONÉE = AMI DES CHEVEUX

Il s’agit d’un type d’alcool qui regroupe plusieurs ingrédients, souvent utilisé comme épaississant ou émulsifiant dans de nombreux produits cosmétiques et dans les soins des cheveux. Ce type d’alcool va hydrater, nourrir et ajouter un effet « glissant » vraiment génial dans les revitalisants, rendant les cheveux soyeux et super faciles à démêler.

Comment les reconnaître?

  • Behenyl Alcohol
  • Cetearyl Alcohol
  • Cetyl Alcohol
  • Stearyl Alcohol
  • Lauryl Alcohol
  • Myristyl Alcohol
  • Oleyl Alcohol
  • etc.

Behentrimonium methosulfate

Y’a plusieurs choses à démystifier avec cet ingrédient.

Tout d’abord, c’est quoi, ce machin avec un nom à coucher dehors? C’est un tensioactif cationique quaternaire.

« De quessé? »

Un tensioactif cationique quaternaire est un ingrédient qui libère des charges positives lorsqu’on le met dans l’eau. Les charges positives sont attirées vers les charges négatives (je fais appel à tes notions de chimie du secondaire là, haha).

As-tu une idée de ce qui est naturellement chargé négativement? Nos cheveux et notre peau! 

C’est-tu pas d’adon! 

Un + et un , sur le plan moléculaire, ça s’attire et ça se lie.

Nos cheveux et les tensioactifs cationiques quaternaires possèdent donc une affinité naturelle.

Le BTMS va se combiner avec chaque cheveu pour former un film lisse. Son rôle est donc de « remplacer » en quelque sorte le sébum naturel, réduisant ainsi la perte d’eau, les frisottis, les cheveux secs, etc. Il va en plus réduire la statique, apporter de la douceur et faciliter le démêlage. C’est hyper intéressant pour les chevelures sèches et/ou qui se mêlent facilement. Un gros avantage du BTMS, c’est qu’il ne va pas trop alourdir la chevelure comme pourrait le faire un beurre ou une huile qu’on utiliserait en guise de revitalisant.

conditionneur végétal

Crédit : Jacinthe Morin

« Mais c’est du sulfate! »

Le terme « sulfate » à la fin… ça peut faire peur, n’est-ce pas ? Je comprends. Au fil des ans, on a traîné dans la poussière les produits contenant des sulfates, sans faire de distinction.

On peut penser au Sodium lauryl sulfate, qui est irritant et asséchant pour la peau et les cheveux, ou au Sodium laureth sulfate, beaucoup plus doux, mais parfois contaminé d’ingrédients cancérigènes comme le 1,4-dioxane et l’oxyde d’éthylène. Comme pour les différents types d’alcool, il existe aussi différents types de sulfates. On a l’habitude de tous les mettre dans le même panier, mais c’est une erreur. Dans ce cas-ci, le BTMS, bien qu’il contienne un ion sulfate, n’est pas du tout asséchant ou irritant, au contraire!

Le revitalisant solide est vraiment facile à utiliser : je sépare ma chevelure en quatre et je l’applique en le passant dans mes cheveux. Il les rend faciles à démêler avec le peigne afro. Il a totalement remplacé mon revitalisant en crème du commerce. Mes cheveux sont nourris et non poreux!

Élodie CyrilleResponsable de la production, Les Mauvaises Herbes

« Le BTMS-50, c’est-tu la même chose? »

Sensiblement. La seule différence, c’est qu’il est plus concentré en behentrimonium methosulfate (50 % au lieu de 25 %). Il est possible d’utiliser le 50 pour remplacer le 25, mais le résultat sera différent. On a choisi le BTMS-25 car il est plus ferme, donc plus approprié pour les cosmétiques solides. Il est aussi plus doux, moins irritant pour les yeux, et on n’a pas besoin d’une concentration de 50 % pour que le conditionneur soit efficace. De plus, la plupart des BTMS-50 sur le marché contiennent du butylène glycol, un ingrédient qu’on préfère éviter.

Le conditionneur végétal des Mauvaises Herbes, un ingrédient parfait, donc?

Est-ce que le BTMS est un ingrédient parfait? Non.

Évidemment, comme dans tout, y’a rien de parfait.

Si tu décides de faire une petite recherche sur le BTMS, tu vas voir que les avis sont mitigés. On trouve des articles qui le vantent, d’autres qui le diabolisent. Pour notre part, on a décidé de l’ajouter à notre offre puisque les critiques à son égard n’étaient pas suffisamment soutenues par des sources fiables et que les avantages qu’il nous offre surpassaient les désavantages présumés. Tout comme pour le SCS et le SCI.

L’ingrédient qui a changé la vie de mes cheveux

Malgré toutes mes tentatives, je n’avais encore jamais RIEN trouvé qui remplaçait mon revitalisant. Ayant des cheveux frisés et naturellement secs, ce produit m’était indispensable. Au fil du temps, j’ai pu remplacer la majorité de mes anciens produits du commerce par des produits maison (shampooing, gel de lin, beurres nourrissants, huiles, crèmes coiffantes), mais je n’avais encore jamais été en mesure d’éliminer de ma routine capillaire mon revitalisant du commerce (naturel).

Jusqu’à ce que je rencontre le conditionneur végétal.

Ce fut la clé! C’est précisément cet ingrédient qui crée la petite magie et qui me permet d’avoir une chevelure douce, soyeuse, facile à démêler, nourrie mais pas alourdie. Jackpot!

Sincèrement, j’utilise cette recette de revitalisant solide depuis quelques mois déjà, et bien souvent, je n’ai même pas besoin d’ajouter quoi que ce soit d’autre à mes cheveux, tellement ils sont beaux, hydratés et sans frisottis.

Il n’est peut-être pas parfait, mais cet ingrédient me permet d’être 100 % autonome, d’éviter l’achat de bouteilles de plastique, d’avoir une option ultra durable et concentrée (les revitalisants liquides, disons-le, sont composés majoritairement d’eau…), en plus d’avoir le plein contrôle sur le choix des autres ingrédients. Moi je dis : OUI.

Revitalisant solide cheveux frisés

Crédit : Jacinthe Morin

4.8
(5)

Revitalisant solide au beurre de cacao et à la poudre d'orme

Notre revitalisant solide va te donner envie de reléguer aux oubliettes ton revitalisant en crème du commerce! Une recette tout en simplicité, hyper adaptable à tes besoins spécifiques, qui dure lonnnngggtemmmppps (donc super économique!), mais surtout : TELLEMENT EFFICACE!

  • Temps20 min
  • Rendement100 g
  • ConservationJusqu'à 1 an

    Ingredients

    Ingrédients

    Outils

    • balance numérique
    • spatule
    • bain-marie
    • moule en silicone (par exemple : moule à muffins)

    Marche à suivre

    1

    Dans une tasse à mesurer en pyrex ou un cul-de-poule, peser tous les ingrédients, sauf la poudre d’orme (ou de guimauve ou d’aloès), les huiles essentielles et le conservateur Eco. Ne pas oublier de faire le zéro (tare) avant l’ajout de chaque ingrédient.

    2

    Dans un chaudron d’eau, mettre la tasse à mesurer en pyrex ou le cul-de-poule pour faire un bain-marie. Chauffer jusqu’à ce que tous les ingrédients soient fondus. Mélanger à quelques reprises.

    3

    Une fois tous les ingrédients fondus, retirer du feu et laisser refroidir quelques minutes.

    4

    Mettre le mélange sur la balance à nouveau et faire le zéro (tare). Mesurer la poudre d’orme rouge (ou d’aloès, ou de racine de guimauve). Bien mélanger.

    5

    Faire à nouveau le zéro (tare) et mesurer les huiles essentielles.

    6

    Faire une dernière fois le zéro (tare) pour mesurer le conservateur Eco et la vitamine E (facultatif).

    7

    Bien mélanger et verser dans un (ou deux) moule(s) en silicone. Mettre au congélateur quelques minutes pour faire figer.

    8

    Conserver le revitalisant à température pièce. Je garde le mien sur mon porte-savon, dans la douche.

    9

    Voilà!

    *Bien qu’il s’agisse d’un produit solide et que les risques de contaminations soient très faibles, nous recommandons l’utilisation d’un conservateur large spectre, puisque ce produit est conçu pour être mouillé régulièrement et conservé dans un endroit humide.

    Imprimer et partager la recette

    Comment as-tu trouvé cette recette? On veut savoir!

    Donne ton avis en cliquant sur les coeurs

    Avis

    Pas d'avis encore. Sois la première personne à voter!

    On est vraiment désolé que cette recette ne te convienne pas.

    Comment pourrait-on l'améliorer?

    On l’utilise comment?

    C’est vraiment tout simple! Sur des cheveux mouillés et propres (peu importe ta méthode de lavage : shampooing solide, no-poo ou co-washing), faire glisser le revitalisant sur les cheveux. J’aime faire de petits mouvements circulaires pour en appliquer partout. On peut aussi frotter la barre mouillée entre nos mains pour faciliter l’émulsion. Une fois qu’il y en a en quantité suffisante (c’est à toi d’expérimenter à ce niveau!), bien masser le cuir chevelu avec les doigts (si tu as un cuir chevelu sec, sinon concentre-toi sur les pointes!) et laisser agir quelques minutes avant de rincer. Tu vas ressentir sous tes doigts la magie de notre conditionneur végétal lorsque tu vas rincer. C’est magique, pour vrai!!! Les cheveux deviennent glissants et soyeux. Pour les frisées ou crépues de ce monde : c’est le moment de prendre ton peigne à grandes dents pour démêler tes cheveux sous l’eau, et de lancer un petit cri de joie parce que ALLÔ la facilité à démêler tes cheveux.

    Pour vrai, si tu as les cheveux frisés, crépus, ou secs, je te le dis : GO! Fais cette recette! Ça change une vie, ou presque.


    Tu as essayé notre recette et tu es sous le charme? N’hésite pas à partager avec nous ton avis ou à publier une photo de ton revitalisant solide sur notre groupe Facebook « Je suis une mauvaise herbe ». On veut voir tes voir créations!

    Foire aux questions (FAQ)

    Est-ce que tout le monde devrait utiliser du revitalisant?

    Non! L’usage d’un revitalisant est pertinent principalement pour les personnes ayant des cheveux secs, frisés, crépus, frisottés. En gros : des cheveux qui ont de la difficulté à conserver l’humidité. Ces types de cheveux ont besoin d’un petit coup de main. Le revitalisant est aussi pertinent pour les cheveux qui se mêlent facilement.

    Si tu as des cheveux raides, à tendance grasse, ou normaux, il est fort probable que tu n’aies pas besoin d’un revitalisant!

    Est-ce que le revitalisant peut alourdir ou s'accumuler dans les cheveux?

    Tout produit coiffant (surtout s’il contient du silicone) peut s’accumuler sur les fibres des cheveux. Même les produits naturels, comme les beurres, huiles, et aussi notre conditionneur végétal, peuvent s’accumuler. Ce n’est pas unique à un type de produit.

    Pour certains types de cheveux, ce n’est pas problématique, c’est même un avantage! C’est souvent le cas des cheveux frisés, secs et/ou crépus.

    Les cheveux fins ou naturellement gras sont plus à risque de connaître ce genre de problème. Si ta chevelure est soudainement moins volumineuse, raplapla, sans corps, lourde… il est fort possible que tu sois victime d’une « accumulation » de produits/ingrédients dans ta crinière. Pas de panique! Un petit traitement au bicarbonate de soude et un rinçage au vinaigre de cidre de pomme te permettront de te débarrasser des accumulations. J’aime faire un traitement comme ça, ou un masque à l’argile, une fois de temps en temps, quand je trouve que ma chevelure est plus moche.

    Dans notre boutique

    Les essentiels pour ta routine cheveux? On a ça!

    Poudres de plantes, conditionneur végétal, brosses à cheveux, peignes, élastiques, chouchous…et plus!

    Auteur Marie

    Je me décris comme : Une maman, amoureuse, féministe, intense et résolument grano/sorcière. Ma devise : Tout, tu-suite, maintenant. Mon cheval de bataille écolo : Trouver l'équilibre entre mes valeurs écologiques, notre société de consommation et mon bien-être. Mes faiblesses : Le sucre et le sel. Autant j’adore mon panier bio, autant j’ai zéro self-control avec les cochonneries. Rien de bon pour ma santé, ni pour l’environnement. J’essaie fort d’arrêter. Ma recette DIY favorite : Le super baume. Tellement polyvalent! Je jase de quoi sur le blogue? Un peu de tout. Quand c’est possible, j’aime ajouter une petite twist scientifique!

    Tous les billets de Marie

    Où trouver les ingrédients?

    Dans notre boutique! Matières premières, plantes médicinales, huiles essentielles, outils et accessoires de fabrication, articles durables, et plus!