Skip to main content

IMPORTANT – COVID-19

Aucune plante, huile essentielle ou produit naturel ne peut remplacer les gestes barrières pour éviter la propagation de la COVID-19 : la distanciation sociale, la quarantaine en cas d’apparition de symptômes ou de contact avec une personne touchée, le port du couvre-visage et le lavage des mains.

Certains produits sont utilisés traditionnellement pour soutenir des acteurs du système immunitaire ou empêcher la prolifération des micro-organismes, mais jusqu’à maintenant, aucun n’a donné de preuves suffisantes pour prévenir ou soulager l’infection au coronavirus.

Soyez prudent·e·s et respectez les mesures sanitaires !

***

Cette semaine, une nouveauté s’ajoute à notre collection prêt à fabriquer : le mélange à sirop hivernal au sureau et à la guimauve! Il combine la puissance de six plantes anti-infectieuses, émollientes et fortifiantes utilisées en herboristerie traditionnelle pour aider à prévenir et soulager les infections saisonnières. Elles y sont déjà dosées, pour une préparation sans chichis. Yeahhhhh! On te propose aujourd’hui de transformer ton sirop hivernal en… jujubes!

La vedette : la baie de sureau

La réputation de la baie de sureau (Sambucus nigra) comme agent anti-infectieux n’est plus à faire ! Plusieurs études à petite échelle montrent déjà qu’elle aide à soulager les symptômes du rhume et de la grippe en réduisant l’inflammation due à la réponse immunitaire. Des études in vitro montrent aussi que certains anthocyanes qu’elle contient empêcheraient le virus de l’influenza de pénétrer dans les cellules.

Ses complices

La guimauve (Althea officinalis), le plantain (Plantago lanceolata ou Plantago major) et la molène (Verbascum thapsus) sont des plantes émollientes qui diminuent l’inflammation des voies respiratoires en cas d’asthme ou d’infection. Le thym (Thymus vulgaris) contient plusieurs molécules antiseptiques et aide à fluidifier et éliminer le mucus. Enfin, l’ortie (Urtica dioica) est une plante incontournable pour tonifier l’organisme entier grâce à sa forte teneur en minéraux.

sirop hivernal

Photo: Jacinthe Morin

On te suggère de fabriquer les jujubes de la recette qui suit avec notre Mélange à sirop hivernal, mais si tu as déjà des baies de sureau en stock, tu peux aussi les préparer avec un sirop express. Tu dois simplement :

Faire bouillir 1 part de baies de sureau (Sambucus nigrum) dans 4 parts d’eau pendant 15 à 20 minutes à feu moyen-fort et à découvert. Laisser refroidir et ajouter ½ part de miel pour le goût et la conservation.

Pssst ! Une recette similaire se trouve également dans notre livre À fleur de pots !

Transformer son sirop hivernal en jujubes

Une façon ludique d’incorporer notre sirop dans ta routine de soins préventifs est de le transformer en jujubes, en particulier pour les enfants (à partir de 2 ans) ! C’est une recette assez simple qui ne contient pas de sucre raffiné ni d’agent de conservation. On fabrique les jujubes à partir du sirop déjà prêt.

jujubes sureau

Photo: Jacinthe Morin

On te recommande d’utiliser des moules en silicone pour obtenir des formes amusantes, par exemple de petits animaux (nous avons trouvé les nôtres sur Etsy dans des boutiques de matériel pour la fabrication de savons). Petite astuce : il est plus facile de les remplir avec une cuillère que d’y verser la préparation directement à partir du chaudron. Si tu préfères, tu peux simplement couler ta préparation dans un moule à pain recouvert de papier parchemin et couper des petits cubes une fois le mélange bien figé.

On aime ajouter un peu de jus de citron pour aller chercher la saveur « surette » des jujubes tant appréciée ! Cet ingrédient est facultatif, mais outre le fait qu’il ajoute de la saveur, son acidité allonge un tantinet le temps de conservation. On pourrait aussi utiliser du vinaigre de cidre de pomme ou un vinaigre aromatique (comme le vinaigre des quatre voleurs) au lieu du jus de citron.

Nous te proposons ici une version végétalienne à l’agar-agar qui est également casher et halal, et une version avec de la gélatine. Tu peux donc choisir l’option qui te convient le mieux !

L’agar-agar, une gélatine végane

L’agar-agar est extrait d’une algue rouge et sert d’alternative végétalienne à la gélatine. On en trouve dans les épiceries asiatiques, les épiceries bio, certaines fruiteries et épiceries fines, sous différentes formes : en feuilles, en flocons ou en poudre. La poudre est notre favorite, car elle se dissout plus facilement et donne un beau mélange homogène et translucide.

La gélatine animale : faisons le point !

La gélatine est fabriquée en faisant bouillir le collagène des os, de la peau et des ligaments d’animaux consommés pour leur viande. Celles et ceux qui ont déjà fait leur bouillon de poulet maison ont probablement remarqué qu’il se gélifie au frigo. C’est grâce au collagène transformé en gélatine ! Avant de crier « OUACHE ! » et de lancer ton ordi par la fenêtre, sache que la gélatine recèle plusieurs bienfaits pour la santé. L’engouement pour l’alimentation « paléo », l’alimentation cétogène et la diète GAPS (Gut and Psychology Syndrome) ont remis la gélatine et le collagène sur la map. La gélatine est consommée comme complément alimentaire pour sa richesse en acides aminés, en particulier la glycine, qui est nécessaire au fonctionnement du foie et qui améliorerait les fonctions cognitives selon quelques études. La gélatine est aussi utile dans le maintien de l’intégrité de la muqueuse intestinale, de la peau et des articulations.

jujubes sirop hivernal

Photo: Jacinthe Morin

Si on choisit de consommer de la gélatine animale, il faut bien sûr en choisir une de qualité, soit la gélatine porcine biologique (qu’on trouve en épiceries bio comme Tau, Rachelle Béry, Avril, etc.) ou la gélatine de bovins nourris à l’herbe (plus difficile à trouver en magasins au Québec, mais disponible en ligne), et éviter les produits provenant d’élevages intensifs où les animaux sont soumis à des traitements antibiotiques et nourris avec n’importe quoi… Nous avons utilisé la marque Go Bio pour notre recette.

Jujubes au sirop hivernal

Temps de repos : 1 heure

Conservation : 1 semaine au frigo, dans un contenant hermétique (laps de temps après lequel ils sècheront). Mettre une feuille de papier ciré ou papier parchemin entre chaque couche de jujubes.

Dosage recommandé

  • enfant de 2 à 6 ans : l’équivalent d’une c. à thé (5 ml), 1 fois par jour
  • enfants de 6 à 12 ans : environ 2 c. à thé (10 ml), 1 fois par jour
  • 12 ans et plus : l’équivalent d’une c. à table (15 ml), 1 à 3 fois par jour

Si tes moules sont trop gros, n’hésite pas à couper tes jujubes pour suivre le dosage recommandé!

Ingrédients

  • 220 ml de sirop hivernal (ou sirop de sureau)
  • 2 c. à table (30 ml) de jus de citron (ou plus de sirop)
  • 1 c. à thé (3 g) de poudre d’agar-agar ou 2 c. à table (20 g) de poudre de gélatine biologique

Marche à suivre pour l’agar-agar

Dans un petit chaudron, faire chauffer le sirop avec le jus de citron à feu moyen. Ajouter l’agar-agar en poudre et mélanger avec un fouet pour bien le dissoudre. Augmenter la température à moyen-fort jusqu’à l’apparition de bulles. Laisser chauffer 1 minute en remuant avec le fouet. Retirer du feu. Verser dans les moules et réfrigérer au moins 1 heure.

Marche à suivre pour la gélatine animale

Dans un petit bol, mélanger la gélatine avec ¼ de tasse de sirop de sureau à l’aide d’une fourchette ou d’un petit fouet. Laisser reposer 5 minutes; la gélatine va épaissir et se solidifier, on dit qu’elle « fleurit ». Dans un petit chaudron, faire chauffer le reste du sirop avec le jus de citron à feu doux (ne pas faire bouillir !). Ajouter le mélange de gélatine et brasser jusqu’à ce qu’il soit dissout et que toute la préparation soit liquide. Retirer du feu. Verser dans les moules et réfrigérer au moins 2 heures.

Sources

foodbabe.com/this-childhood-favorite-has-a-warning-label-in-europe-why-not-here/

webmd.com/vitamins/ai/ingredientmono-1051/gelatin

healthline.com/nutrition/gelatin-benefits

medicalnewstoday.com/articles/319124

https://www.naturalmedicinejournal.com/blog/elderberry%E2%80%99s-anti-viral-activity-update

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15080016/

Les Trappeuses

Les Trappeuses, c’est le projet d’Audrey Woods, Marie Beaupré et Mariane Gaudreau, un projet entièrement féminin qui vise à inspirer les gens, depuis 2014, à adopter des gestes de consommation responsables et à fabriquer leurs produits cosmétiques et ménagers dans une approche minimaliste et à faible impact sur l’environnement. La demande grandissante pour nos ingrédients, notre livre (plus de 30 000 exemplaires vendus à ce jour!), nos recettes (plus de 100 000 visiteurs uniques sur le blogue chaque mois) et nos produits nous a stimulées à franchir ce nouveau cap entrepreneurial: ouvrir une boutique en ligne en 2018, ainsi qu’un pignon sur rue en 2019!

2 commentaires

  • Nancy dit :

    Bonjour!
    Question: Votre recette de sirop hivernal est calculé avec des baies séchées ou fraiches? J’ai récolté des baies fraiches que j’ai congelé. Je me demandais donc les quantités que je devrais employer (eau et baies) si je prends mes baies fraiches.

    Merci!

    nancy

    • Mariane dit :

      Notre recette est faite avec du sureau séché. Les baies de sureau fraîches sont toxiques. Il est important de les cuire pour les consommer, comme dans la recette de sirop. Tu peux utiliser des baies fraîches dans la recette de sureau, mais il faudra peut-être mettre un peu moins d’eau dans la recette car les baies fraîches en contiennent.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.