fbpx

Rester « coquette », prendre soin de soi avec des éléments naturels, respectueux de l’environnement, voire même locaux, est tout un art ! À force d’essais, je suis parvenue à élaborer deux préparations pour un maquillage de base : une poudre libre à l’argile rose et un blush (fard à joues) à la poudre de betterave. Ces deux alliés parfaits me permettent de ne pas « briller » en soirée et d’avoir bonne mine en toutes circonstances.

Pourquoi fabriquer ces deux indispensables de la trousse à maquillage ?

La plupart des poudres libres et des blushs de grandes marques contiennent presque immanquablement des substances synthétiques, des polymères plastiques, du nylon, du parfum (?!?) et des colorants synthétiques, du talc et d’autres ingrédients polémiques quant à leurs effets sur la santé ou la planète. Qu’on ait la peau sensible ou qu’on soit préoccupé(e) par la pérennité de l’environnement, il convient d’opter pour des produits plus doux et naturels. En effet, les parfums et autres composés synthétiques peuvent être la cause de sévères irritations ou d’allergies. Le talc lui-même n’est pas très écologique et peut parfois provoquer des réactions si la peau présente des lésions.

Comme le dit le vieil adage, on n’est jamais mieux servi que par soi-même! Sans plus attendre, voici mes recettes de maquillage maison favorites. Les recettes originales proviennent du tome 1 de Druidéesse, mais j’avais envie d’en faire profiter les belles lectrices des Trappeuses. Alors je la partage avec vous ici! 

Où trouver les ingrédients?

Sur la boutique en ligne des Trappeuses!

Poudre libre à l’argile rose canadienne

Il est possible de retrouver la finesse d’une poudre libre du commerce dans une recette maison en utilisant de la fécule de maïs (ou d’arrow-root) mélangée à un peu d’argile rose. La couleur d’une poudre libre est relativement importante, même si souvent elle apparaît presque blanche… On la choisit en réalité « transparente ». Elle peut prendre la couleur « chair » pour bien se fondre au teint naturel de la peau si celle-ci est plus mate.

Crédit : Olivier Cochard

Ingrédients

Préparation

1. Nettoyez le matériel, les ustensiles, le plan de travail et les mains.
2. Dans un mortier, versez 1 c. à soupe (15 ml) de fécule de maïs ou d’arrow-root et 1 c. à soupe rase d’argile rose. Les poudres doivent vraiment respecter la proportion « 50/50 ». Pesez au besoin.
3. Écrasez soigneusement l’ensemble à l’aide d’un pilon (l’argile n’appréciant pas le métal, préférez un autre ustensile en pierre ou en bois). Mélangez bien de façon à ce que les deux poudres se confondent parfaitement. Si votre teint est hâlé, n’hésitez pas à ajouter un peu de poudre de cacao pure à votre mélange, jusqu’à obtention de la teinte souhaitée.
4. Transférez la poudre obtenue dans un poudrier récupéré et bien nettoyé ou, à défaut, dans un pot en verre (de type Mason) au couvercle bien hermétique.

Utilisation

Utilisez très très peu de poudre en toute fin de maquillage. Appliquez la poudre libre au pinceau kabuki (petit pinceau très large et rond) sur l’ensemble du visage après avoir retiré l’excédent en tapotant le pinceau sur votre main. Notez que la poudre tiendra mieux sur la peau si vous y avez préalablement appliqué et laissé sécher votre beurre pour le visage.

Crédit : Olivier Cochard

Conservation

Cette poudre se conserve indéfiniment si elle est entreposée à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité.

Fard à joues rouge à la betterave

Ce type de blush ressemble à un fard à joues minéral en poudre. Il est tout simple à fabriquer et son résultat est bluffant. Vous n’y verrez que du feu! 

Ingrédients

  • 1 c. à soupe (15 ml) de poudre de betterave bio
    • Si vous êtes une sorcière invétérée, vous pouvez faire sécher vous-même des tranches de betteraves et les réduire en poudre au moulin
  • 1 c. à soupe (15 ml) de fécule de maïs ou d’arrow-root bio
  • 1 pincée de poudre de gingembre bio (facultatif)
  • 1 pincée de poudre de cacao cru (facultatif selon votre type de peau et le résultat escompté)
  • 1-2 gouttes d’huile essentielle de petit grain bigarade ou de lavande vraie bio

P.-S. La poudre de betterave est superbe aussi pour colorer un baume à lèvres!

Crédit : Olivier Cochard

Préparation

  1. Nettoyez le matériel, les ustensiles, le plan de travail et les mains.
  2. Tamisez la poudre de betterave afin d’éviter la formation de grumeaux. Si la poudre est encore trop grumeleuse, passez celle-ci au moulin à café ou au mortier pour affiner encore sa mouture.
  3. Dans un mortier, mélangez la poudre et la fécule. Ajustez la teinte au besoin. Si votre blush vous semble trop foncé, éclaircissez-le en ajoutant encore un peu de fécule. Si, au contraire, vous le jugez trop clair, ajoutez un peu de poudre de cacao. Veillez à bien homogénéiser le tout.
  4. Pour donner un côté scintillant au fard (et surtout illuminer votre teint!), ajoutez la poudre de gingembre.
  5. Si le fait d’ajouter une à deux gouttes d’huile essentielle est facultatif, notez que cela optimisera l’adhérence de votre fard à joues à votre peau et le parfumera du même coup. Sans compter que votre épiderme profitera des propriétés bienfaisantes de votre huile essentielle!

Utilisation

Appliquez à l’aide d’un pinceau ou d’une houppette en toute fin de maquillage.

Conservation

Ce fard se conservera durant 6 à 12 mois s’il est entreposé à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité.

Autres recettes de maquillage écologique

Et voilà! À vous le teint parfait et zéro-déchet ! 

Marie C.

La boutique des Trappeuses

Leave a Reply

X