was successfully added to your cart.

C’est in extremis que j’ai mis les pieds dans ce projet des plus motivants: jaser Zéro Déchet… directement à la ville de Montréal! :) Mais avant de m’emballer (ba-doum tiiissss!), laissez-moi vous expliquer le contexte!

VertMTL présente actuellement plusieurs mémoires à l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) afin de proposer des pistes de solutions pour atteindre un objectif carboneutre pour notre belle ville d’ici son 400e anniversaire (en 2042)! Les mémoires sont rédigés par plusieurs groupes aux missions diverses, mais ayant un seul et même objectif: VERDIR MONTRÉAL!

Par la suite, l’OCPM présentera une synthèse de ces mémoires à la ville de Montréal.

C’est donc dans ce cadre que j’ai rédigé le texte qui suit sur le Zéro Déchet. Je vous invite non seulement à lire le mien et à l’appuyer ICI en le signant (cherchez ma p’tite face en bas à droite), mais aussi à jeter un oeil aux autres textes qui peuvent vous interpeller.

Bonne lecture!

Il n’y a pas de doute : l’année 2016 s’annonce « Zéro Déchet » à Montréal ! En seulement deux mois, le mouvement s’est fait connaître à grande échelle en sortant de sa position marginalisée pour se retrouver dans notre sphère commune de connaissances. Plusieurs Montréalais s’intéressent maintenant au mouvement et s’interrogent sur leurs habitudes de consommation, à savoir ce qu’ils peuvent changer pour aider notre belle planète et améliorer leur qualité de vie.

AU-DELÀ DU ZÉRO DÉCHET

Comme municipalité et comme citoyen, encourager le mouvement Zéro Déchet va bien au-delà de la réduction de nos poubelles. Il nous pousse à nous questionner sur notre façon de consommer parce qu’un objet ne devient pas seulement une ordure lorsqu’on le dépose dans une poubelle. Il produit une myriade de déchets connexes pour arriver dans nos mains, soit pour l’exploitation des ressources qu’il nécessite, pour son transport et pour sa transformation.

CONSOMMER MOINS, CONSOMMER MIEUX

Ne pas consommer un objet demeure la meilleure solution, évitant ainsi toute la pollution que requiert son existence, incluant le pétrole nécessaire à son transport pour l’amener jusqu’à nous… puis pour le déplacer vers un site d’enfouissement. Tendre vers le Zéro Déchet est donc un excellent moyen de réduire notre dépendance au pétrole. C’est un des outils à notre disposition pour atteindre notre cible de carboneutralité pour le 400e anniversaire de Montréal.

Puisqu’il faut tout de même consommer un minium, il est important de se demander comment le faire judicieusement. Un mode de vie Zéro Déchet nous permet d’amorcer cette réflexion.

POURQUOI moins et mieux consommer:

  1. Pour améliorer notre santé collective en réduisant notre production de GES.
  2. Pour réduire collectivement les coûts engendrés par notre consommation effrénée et la pollution qu’elle produit, en passant par les coûts de transport, d’infrastructures, de santé, etc.
  3. Pour encourager notre économie locale.

COMMENT mieux consommer:

  1. Acheter en vrac! On évite ainsi les emballages, trop souvent composés de plastique… issu du pétrole.
  2. Acheter des objets durables et éviter la surconsommation due à l’achat répétitif de cet objet.
  3. Encourager les entreprises et les artisans locaux : ceci réduit considérablement le transport et donc, le pétrole consommé. De plus, on encourage notre économie montréalaise; on peut se procurer ces objets sans emballage et on connaît la provenance ainsi que le contenu de ce que nous consommons!

CONSOMMER LOCAL

Pour Montréal et ses citoyens, il devient primordial d’encourager les entreprises et artisans locaux. Comme citoyens, en privilégiant leurs produits dans nos choix d’achats. Comme ville, en encourageant leur implantation au sein de notre métropole.

SENSIBILISER

La ville de Montréal doit aussi informer les citoyens sur les moyens d’adopter, en tout ou en partie, un mode de vie Zéro Déchet, en offrant des ateliers, des conférences et des événements liés au sujet. Il est impératif de sensibiliser la prochaine génération aux enjeux climatiques et environnementaux en l’éduquant sur le POURQUOI et le COMMENT changer nos habitudes de consommation !

ÉVALUER

Bien entendu, après d’aussi admirables démarches, il est nécessaire d’en faire l’évaluation aux deux ans afin de s’assurer que nos actions ont l’impact désiré sur notre ville et que le programme est bien implanté.

Tendre vers un mode de vie Zéro Déchet, c’est agir pour contrer notre problème de pollution et de production de GES à la source, plutôt que de colmater sans cesse ses conséquences. Pour atteindre notre objectif carboneutre, un changement d’habitudes collectif est nécessaire.

Pour signer, c’est par ICI!

Merci! :)

Mélissa de La Fontaine

Auteure Mélissa de La Fontaine

Je me décris comme : Cohérente avec mes valeurs sociales, féministes et environnementales.
Ma devise : Faire de mon mieux. Essayer. Avancer.
Mon cheval de bataille écolo : Le Zéro Déchet. Pour moi, c’est un choix de vie qui englobe tous les modes de consommation responsable.
Mes faiblesses : La mayonnaise, les friperies, les produits laitiers et mon incapacité à refuser un énième projet zéro déchet…
Ma recette DIY favorite : Mon baume à lèvres et mon déo! ;)
Je jase de quoi sur le blogue ? De Zéro Déchet en particulier et de consommation responsable en général.

Les billets de Mélissa de La Fontaine

Join the discussion Un commentaire

  • Luc dit :

    Hey salut Mélissa! Je viens de découvrir ton blog, et je pense que c’est super! J’espère que ceci influence plus de monde à réaliser le montant de déchets qui est produit dans la vie de tout les jours…et que l’on se dirige tous vers zéro déchets woohooo! haha! Moi, j’essaye de produire le moins de déchets possible, mais tu m’encourage à faire mieux, moi tout je veux me rendre à seulement trois petit sac de poubelles! Keep up the good work! -Luc

Répondre

X