La recette d’onguent décongestionnant pour bébés et enfants présentée ci-dessous, à base de macérât de sapin baumier et d’huile essentielle de ravintsara, a beaucoup aidé ma cocotte l’hiver passé. De plus, il sent littéralement LE BONBON. On peut même l’appliquer comme parfum, haha! Why not, peanut?

Donnez-moi une tape dans le dos s’il vous plaît. C’était notre premier hiver avec Charlotte à la garderie. Laissez-moi vous dire que ce fut une saison de rhumes successifs et autres maux hivernaux. Cette recette de décongestionnant a été SALUTAIRE pour soutenir le dégagement des voies respiratoires de ma cretonne de 18 mois.

Oui, oui, vous avez bien lu! Cette recette simplissime de trois ingrédients : macérât de sapin baumier, cire d’abeille et huile essentielle de ravintsara, est sécuritaire pour les bébés de 3 mois et plus. Psst! La recette a spécialement été conçue pour être bébés et enfants friendly, mais les grands enfants (les adultes) peuvent aussi l’utiliser, tsé!

L’usage d’huiles essentielles avec les bébés

Si, en règle générale, les huiles essentielles doivent être utilisées avec précaution, c’est encore plus vrai dans le cas des bébés et des jeunes enfants! On recommande de réserver l’usage d’huiles essentielles aux bébés de plus de 3 mois. L’odorat des petits poupons est très sensible et joue un rôle important dans l’attachement aux parents, alors on évite les odeurs très stimulantes! À partir de 3 mois, il est possible d’intégrer des huiles essentielles bien choisies dans les soins de nos oisillons, en utilisant la diffusion atmosphérique ou en les appliquant sur la peau après les avoir fortement diluées. On privilégie bien sûr des huiles essentielles très douces pour la peau et dépourvues de toxicité, et on teste une petite quantité de notre préparation 48 heures à l’avance dans le pli du coude de bébé pour s’assurer qu’il n’y a pas d’allergie ou de réaction cutanée.

Huiles essentielles bien tolérées par les bébés :
- Camomille romaine (Chamaemelum nobile)
- Camomille allemande (Matricaria recutita)
- Eucalyptus radié (Eucalyptus radiata)
- Lavande vraie (Lavandula angustifolia)
- Marjolaine à coquilles (Origanum majorana)
- Petitgrain bigaradier (Citrus aurantium ssp amara feuille)
- Ravintsara (Cinnamomum camphora CT cineoliferum)
- Tea tree (Melalauca alternifolia)
- Thym à linalol (Thymus vulgaris CT inaloliferum)
- Ylang-ylang (Cananga odorata)

Natacha Rouettenaturopathe ND.A.

Propriétés des ingrédients

Macérât de sapin baumier (Abies balsamea)

Je considère le sapin comme le roi de nos forêts québécoises. En plus de sentir la vie, c’est notre remède local par excellence pour soigner les petits bobos respiratoires. Comme l’huile essentielle de sapin baumier n’est pas recommandée pour les enfants de moins de 6 ans, utiliser le « roi des forêts » en macérât est une très bonne façon de faire profiter les tout-petits de ses propriétés. Le sapin est réputé pour débloquer les voies respiratoires grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et expectorantes.

Huile essentielle de ravintsara (Cinnamomum camphora CT cineoliferum)

Si vous avez des enfants et aimez soutenir leur santé avec l’utilisation des huiles essentielles, le ravintsara est sans aucun doute un must! En plus d’être bébé friendly, cette huile essentielle antivirale est très polyvalente. Elle lutte contre les maux respiratoires (rhume, grippe, toux et bronchite) et est excellente pour les troubles de la sphère ORL en général. Son action décongestionnante est fort utile pour débloquer les nez bouchés. D’ailleurs, son odeur camphrée vous rappellera certainement le fameux Vicks. Comme le ravintsara est riche en cinéole (aussi appelé eucalyptol), on peut profiter de ses propriétés anti-inflammatoires, expectorantes et antitussives en cas de toux grasse.

On doit utiliser prudemment les huiles essentielles qui contiennent du cinéole (dont le ravintsara) avec les gens asthmatiques, car elles peuvent déclencher des symptômes chez certaines personnes! Dans tous les cas, avant usage, effectuez un test d’allergie 48 heures à l’avance en appliquant une petite quantité d’onguent sur la peau pour vous assurer qu’il n'y a pas de réaction à l’huile essentielle.

Natacha Rouettenaturopathe ND.A.
Onguent décongestionnant bébés et enfants

Photo: Jacinthe Morin

Voili voilou la recette!

5
(1)

Onguent décongestionnant pour bébés et enfants

  • Temps20 min
  • Rendement125 ml
  • Conservation6 mois et plus

    Ingrédients

    Attention! Selon l’âge de votre coco.tte, le dosage des huiles essentielles ne sera pas le même et leur utilisation pourrait même être proscrite. Voici le dosage suggéré selon les tranches d’âge :

    • 0-3 mois : omettre l’huile essentielle de ravintsara
    • 3-24 mois : 6 à 15 gouttes (0,25 % à 0,5 %)
    • 2-6 ans : 12 à 24 gouttes (1 à 2 %)

    Marche à suivre

    1

    Dans un bain-marie, faire fondre la cire d’abeille dans le macérât huileux.

    2

    Une fois la cire fondue, retirer le mélange du feu.

    3

    Ajouter l’huile essentielle et bien mélanger.

    4

    Verser dans un contenant et laisser figer au réfrigérateur.

    5

    Conserver à température pièce, à l’abri de la lumière.

    Si vous n’avez pas de macérât, ne vous empêchez pas de faire la recette. Vous pouvez le remplacer par une huile végétale neutre. L’onguent sera quand même efficace à cause du ravintsara!

    Imprimer et partager la recette

    Comment as-tu trouvé cette recette? On veut savoir!

    Donne ton avis en cliquant sur les coeurs

    Avis

    Pas d'avis encore. Sois la première personne à voter!

    On est vraiment désolé que cette recette ne te convienne pas.

    Comment pourrait-on l'améliorer?

    Utilisation

    Appliquer en douceur sur le torse et le dos de votre enfant au besoin. Pour les enfants dont la peau est sensible, on peut appliquer le baume sur la plante des pieds, où la peau est plus robuste, et ses effets se feront quand même sentir!

    Si vous êtes fan de l’odeur comme moi, vous pouvez vous en mettre au creux du cou et vous en servir comme parfum, haha.

    Astuce

    À la maison, on a intégré à notre routine quotidienne le nettoyage nasal à l’eau saline pour prévenir les infections des voies respiratoires. Le nettoyage nasal à l’eau saline est un outil essentiel pour dégager les sinus en aidant à évacuer le mucus. Grâce aux propriétés antiseptiques de la solution au sel, on s’évite bien des petits maux et des nuits blanches!

    Vous cherchez une recette d’onguent décongestionnant pour les grands enfants et les adultes? Par ici et par ici.

    Audrey xx

    Décongestionnant enfants

    Photo: Jacinthe Morin

    Dans notre boutique

    Tout pour concocter tes produits adaptés à toute la famille

    Pommade pour les fesses ou liniment pour bébé? Onguent pour les bobos? Onguent décongestionnant? On a tout ce qu’il faut.

    Auteur Woody

    Je me décris comme : Passionnée de tout ce qu’offre la nature, amoureuse des artisans et artistes locaux, de mon chum et de la bonne bière. Ma devise : Rire (ou : Mieux vaut prévenir que guérir). Mon cheval de bataille écolo : Acheter le plus local possible, équitable et bio. Mes faiblesses : Très désorganisée, avec une mémoire d’oiseau et pleine de contradictions. Ma recette DIY favorite : Le déo naturel. Je me sens indépendante face aux grandes industries cosmétiques depuis que je le fabrique moi-même. Je jase de quoi sur le blogue? De plein d’affaires, mais surtout de recettes DIY.

    Tous les billets de Woody

    Où trouver les ingrédients?

    Dans notre boutique! Matières premières, plantes médicinales, huiles essentielles, outils et accessoires de fabrication, articles durables, et plus!