Des victimes d’ampoules dans la salle? J’ai pour vous le parfait petit baume réparateur.

Je me suis récemment mise à l’escalade sur blocs. J’A-DO-RE. Même les 10 ampoules bien à vif que j’ai eues aux mains à la fin de ma première semaine n’ont pas su freiner mon enthousiasme : j’ai complètement eu la piqûre pour cette pratique.

Depuis, j’en rêve, j’en mange (en écoutant beaucoup trop de vidéos sur YouTube) et je casse les oreilles de mes amies qui m’entendent parler de V1-2-3-4-5-6, name it, et de corne sur les doigts. Jamais je n’ai autant malmené ces derniers (et ce, le sourire aux lèvres)!

Évidemment, il existe sur le marché des baumes aux effets réparateurs conçus spécifiquement pour les grimpeurs, mais vu la simplicité de fabrication d’un tel produit, je me suis rapidement mise à l’élaboration d’une petite recette. Tellement plus tentant et économique!

baume réparateur

Photo: Jacinthe Morin

Les plantes aux pouvoirs réparateurs

Vous connaissez probablement déjà mon amour des plantes médicinales et des macérâts. Ma petite recette est fabriquée à partir d’une macération huileuse des plantes suivantes (séchées ou fraîches, selon la saison), à parts égales :

  • achillée millefeuille (anti-inflammatoire et cicatrisante)
  • calendula (fongicide, bactéricide, anti-inflammatoire et très émolliente)
  • consoude (cicatrisante extrême : assurez-vous que la zone sur laquelle vous l’appliquez est bien propre)
  • plantain (vulnéraire et très bon antiseptique; le spécialiste des petits bobos en tout genre)

Vous n’avez jamais fabriqué de macérât huileux? Voir notre article 101 sur le sujet ici.

Mon baume réparateur contient aussi du beurre de karité (pour ses grandes vertus régénératrices et réparatrices qui frôlent le miracle!), de l’huile de rose musquée (mon huile de prédilection pour son rôle réparateur et régénérateur, dans la même lignée que le karité) ainsi que de l’huile de germe de blé (cicatrisante, très émolliente, apporte beaucoup de souplesse à la peau).

Baume réparateur

Photo: Jacinthe Morin

5
(1)

Baume réparateur pour mains de grimpeurs

Parfait petit onguent réparateur aux plantes médicinales réparatrices.

  • Temps10 min
  • RendementEnviron 120 ml
  • ConservationPlusieurs mois

    Ingredients

    Ingrédients

    Instruments

    Marche à suivre

    1

    Dans un bain-marie, faire fondre le beurre de karité et la cire d’abeille jusqu’à ce que tout soit homogène.

    2

    Ajouter ensuite le macérât réparateur ainsi que les huiles de germe de blé et de rose musquée.

    3

    Lorsque tout est bien mélangé, retirer du feu et ajouter vos huiles essentielles ainsi que la vitamine E, si désiré, en prenant soin de bien mélanger à nouveau.

    4

    Verser immédiatement le baume réparateur dans vos pots d’aluminium préalablement refroidis au réfrigérateur et laisser figer à température pièce ou au congélo, pour éviter la formation de grumeaux causée par le beurre de karité, comme l’explique Marie dans cet article

    *La cire d’abeille n’est pas seulement présente pour son caractère épaississant, mais aussi pour ses grandes vertus protectrices, adoucissantes et réparatrices sur la peau. Un ingrédient précieux en soi!

    Imprimer et partager la recette

    Comment as-tu trouvé cette recette? On veut savoir!

    Donne ton avis en cliquant sur les coeurs

    Avis

    Pas d'avis encore. Sois la première personne à voter!

    On est vraiment désolé que cette recette ne te convienne pas.

    Comment pourrait-on l'améliorer?

    Voilà! Vous avez tout ce qu’il vous faut pour vous remettre d’une bonne séance de grimpe trop intense sur vos douces (bientôt plus-si-douces) mains. Une recette parfaite aussi pour les fervents d’escalade sur parois rocheuses.

    J’espère que ce petit onguent saura se rendre utile et qu’il se taillera une place près de vos chaussons! Soyez prudent.e.s et surtout, amusez-vous.

    Estelle xx

    Dans notre boutique

    Besoin de contenants et accessoires? On a ce qu'il te faut!

    Bouteilles en verre ambré, vaporisateur, minis entonnoirs, bocaux pour tes concoctions…Viens-voir ça!

    Auteur Estelle

    Je me décris comme : Une mère nature. Ma devise : Poser les gestes nécessaires pour mener une vie simple, pleine de sens et fluide. Mon cheval de bataille écolo : La nourriture saine et les médecines alternatives avant tout, tout, tout (et le grand bonheur que ça nous apporte!). Mes faiblesses : Ma poubelle qui, je trouve, se remplit trop vite. Ma recette DIY favorite : Définitivement mon onguent tout-usage aux plantes guérissantes; il relève du miracle! Je jase de quoi sur le blogue? Principalement de soins à base de plantes, autant pour les petits que pour les grands.

    Tous les billets de Estelle

    Où trouver les ingrédients?

    Dans notre boutique! Matières premières, plantes médicinales, huiles essentielles, outils et accessoires de fabrication, articles durables, et plus!