Depuis quelques années, nous assistons à la montée en popularité des shampooings solides comme alternative aux shampooings du commerce, car ils ont l’avantage de réduire notre consommation de plastique et/ou d’ingrédients synthétiques. Bien que cette nouvelle soit excellente, elle apporte son lot de confusion et de questionnements au sein de la communauté « grano ».

Pour certaines, cette alternative est miraculeuse, alors que pour d’autres, elle aboutit sur une expérience horrible (cheveux gras, cireux, etc.).

Bref, un shampooing solide, ça marche-tu ou ça marche pas?

Dans les faits, ça dépend. Plate de même, haha, parce que la réponse n’est pas simple. Laisse-nous le soin de te guider dans le labyrinthe des shampooings solides naturels!

La clé pour s’y retrouver : savon versus détergent

Ce qui fait que pas mal tout le monde s’y perd, c’est qu’il existe DEUX TYPES de shampooings solides en barres.

En fait, lorsque les gens partagent leurs expériences avec les shampooings solides, ils comparent souvent des pommes et des oranges, ce qui entraîne une confusion généralisée concernant leur efficacité. Pourquoi? Parce qu’il s’agit de deux produits entièrement différents.

Comparaison shampooings solides

Photo : Jacinthe Morin

Ces deux produits, pour te donner leurs petits noms, sont les shampooings solides saponifiés à froid (SAF), à gauche sur la photo ci-dessus, et les shampooings solides à base de tensioactifs synthétiques dérivés d’ingrédients naturels, à droite.

Leur point commun? Ce sont tous deux des tensioactifs, soit des agents nettoyants et moussants. La différence principale? Leur méthode de fabrication. L’un est fabriqué par saponification, l’autre à base de tensioactifs synthétiques dérivés d’ingrédients naturels, comme le Sodium cocoyl isethionate (SCI) et le Sodium coco sulfate (SCS).

« HEIN? J’comprends pas. »

Le shampooing SAF est le résultat de la saponification d’ingrédients sélectionnés pour les soins des cheveux. En d’autres mots, les ingrédients sont transformés en une substance tensioactive et nourrissante. Ce type de shampooing est un savon. Il existe plusieurs types de savons : les savons solides (ex. : savon de Marseille, savon d’Alep, savons artisanaux fabriqués au Québec comme ceux de la Collection Les Trappeuses) et les savons liquides (ex. : savon de Castille liquide des Trappeuses, savon noir liquide, etc.).

Shampooing SAF

Photo : Jacinthe Morin

Shampooing solide saponifié à froid (SAF)
  • savon
  • tensioactif fabriqué à la main par saponification à froid d’ingrédients nourrissants et adaptés pour la santé des cheveux (huiles, beurres, macérations de plantes, huiles essentielles)
  • shampooing = sels d’acides gras + glycérine + gras non saponifiés (surgras) tensioactifs
  • pH autour de 9
Shampooing solide à base de tensioactifs synthétiques
  • détergent
  • tensioactif synthétisé en laboratoire et dérivé de végétaux
  • shampooing = tensioactif synthétique + ingrédients nourrissants, nettoyants et fortifiants
  • pH neutre

Les shampooings à base de tensioactifs synthétiques, eux, sont plutôt fabriqués par l’amalgame d’un tensioactif fabriqué en laboratoire, comme le Sodium cocoyl isethionate ou le Sodium coco sulfate, et d’ingrédients nourrissants et fortifiants (huiles, beurres, argiles, poudres de plantes, etc.). La fabrication de ces shampooings n’implique ni saponification ni transformation. La substance nettoyante qui en résulte n’est pas un savon, mais un détergent. Les tensioactifs synthétiques sont utilisés pour fabriquer des shampooings, des gels douche, des nettoyants à mains, etc. Voyez notre recette de base à l’ortie ici!

« On les distingue comment, concrètement? »

La texture est un bon indicateur : les shampooings saponifiés sont lisses et ressemblent à un savon. Ce sont souvent des pains carrés, car ils sont généralement fabriqués dans des moules rectangulaires, puis coupés. Les shampooings fabriqués à base de tensioactifs sont texturés, granuleux et très souvent moulés. On distingue fréquemment la forme des tensioactifs (ça ressemble à des petits grains de riz) à travers le mélange d’ingrédients.

La meilleure manière de différencier un shampooing SAF et un shampooing fait de tensioactifs synthétiques est de regarder la liste d’ingrédients. Un shampooing SAF contiendra une liste d’ingrédients s’apparentant à :

  • eau, huile d’olive, huile de coco, hydroxyde de sodium;
  • ou en nomenclature INCI : aqua, olea europaea fruit oil, cocos nucifera oil, sodium hydroxyde.

Souvent, au lieu de lister les ingrédients de départ, on liste le résultat de la saponification. Comme l’hydroxyde de sodium transforme les gras en sels d’acides gras et en glycérine, les ingrédients seront présentés ainsi : oléate de sodium, cocoate de sodium, glycérine. Ou en nomenclature INCI : sodium oleate, sodium cocoate, glycerin. L’hydroxyde de sodium n’y figure pas car il n’en reste plus dans le produit final!

Un shampooing avec tensioactifs synthétiques présentera quant à lui une liste d’ingrédients de ce genre :

  • Sodium cocoyl isethionate, fécule d’arrow-root, eau, beurre de mangue, huile d’argan, poudre d’ortie, argile blanche, SCS;
  • ou en nomenclature INCI : Sodium cocoyl isethionate, maranta arundinacea, aqua, mangifera indica seed butter, argania spinosa kernel oil, urtica dioica leaf powder, kaolin, sodium coco sulfate.

Pourquoi choisir un type de shampooing solide plutôt que l’autre?

Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients.

1. Le shampooing solide saponifié à froid (SAF)

Il est entièrement naturel et son prix de vente est beaucoup plus avantageux (souvent 50 % moins cher que son cousin avec tensioactif synthétique). On peut le fabriquer de A à Z à la maison, mais nous recommandons de suivre un atelier complet sur la saponification avant de se lancer, puisque cela implique la manipulation de soude caustique. En d’autres mots, dans le cas du shampooing SAF, on fabrique le tensioactif par le mélange des ingrédients bruts.

Toutefois, ce type de shampooing ne convient pas à tout le monde. Il arrive qu’il laisse un dépôt cireux sur les cheveux, soit en raison de l’eau, soit du type de cheveux. C’est assez mystérieux et souvent, ça passe ou ça casse. Le pH de ce type de shampooing est relativement élevé et un rinçage au vinaigre régulier est nécessaire pour rétablir le pH, mais aussi pour déloger les résidus qui pourraient être retenus à la surface de certains cheveux plus poreux.

Shampooing SAF (savon)

Photo : Jacinthe Morin

Avantages

  • produit fini peu coûteux
  • fabriqué à partir d’ingrédients bruts saponifiés à la main
  • peut se fabriquer à la maison à partir de matières premières brutes (bon, on ne fabrique pas notre hydroxyde de sodium, mais reste que c’est une matière de base et non une composition)
  • biodégradable et non toxique pour la faune et la flore (ce type de savon est préférable en nature, si on n’a pas le choix, mais toute substance étrangère à un écosystème peut affecter la faune et/ou la flore.)
  • dure plusieurs semaines/mois selon la fréquence de lavage
  • peut s’utiliser sur les cheveux et/ou le corps sans problème

Inconvénients

  • souvent incompatible avec l’eau dure
  • s’utilise préférablement en eau chaude et en eau douce
  • pH alcalin (9) qui nécessite un rinçage au vinaigre régulier pour rétablir le pH
  • réagit très bien avec certains types de cheveux, mais pas avec d’autres plus poreux (il laisse un dépôt cireux à la racine des cheveux)
2. Le shampooing solide avec tensioactifs synthétiques
Shampooing avec tensioactifs synthétiques

Photo : Jacinthe Morin

Le shampooing solide de type « détergent » ne se fabrique pas uniquement à partir d’ingrédients bruts comme le shampooing SAF. Le pain de shampooing en tant que tel se fabrique facilement à la maison, mais nécessite un tensioactif, soit un ingrédient déjà « tout fait ». C’est un peu comme faire un gâteau à partir d’une boîte où on n’ajoute que l’eau et les œufs.

Bien qu’un tensioactif synthétique doive être utilisé dans sa fabrication, ce type de shampooing en barre présente des avantages non négligeables, en plus d’être tout simple à réaliser : il fonctionne aussi bien en eau dure qu’en eau douce et constitue un shampooing au pH équilibré. Ces deux avantages pèsent lourd dans la balance du côté du shampooing « détergent », puisqu’il se conduit sur les cheveux comme la majorité des shampooings du commerce. Il s’agit littéralement de la version solide d’un shampooing écologique du commerce. De la même manière que le cake vaisselle est la version solide et concentrée d’un détergent à vaisselle écologique liquide.

Autre avantage non négligeable : on peut en fabriquer très facilement à la maison.

Les aspects plus négatifs de ce type de shampooing sont principalement son prix d’achat (autour de 15-20 $) ainsi que sa biodégradabilité plus longue. Les tensioactifs synthétiques ne peuvent pas être utilisés directement en nature de la même manière que les shampooings SAF, dans une rivière ou un lac par exemple. Ils doivent passer dans un système de traitement des eaux pour être sécuritaires pour la vie aquatique.

Avantages

  • fonctionne en eau dure et en eau froide
  • pH équilibré
  • dure plusieurs semaines/mois selon la fréquence de lavage
  • s’apparente davantage aux shampooings « standards » côté efficacité, mais sous forme solide
  • son accessibilité fait en sorte qu’il est adopté par un plus grand nombre de personnes, ce qui réduit considérablement la fabrication et la consommation de bouteilles de plastique
  • les recettes maison sont faciles à réaliser et à adapter selon les types de cheveux

Inconvénients

  • produit fini coûteux (jusqu’à deux fois plus cher que le shampooing SAF)
  • ne peut pas s’utiliser directement en nature : doit passer dans un système de traitement des eaux pour être sécuritaire pour l’environnement
  • peut s’utiliser sur le corps, mais très coûteux pour un nettoyant pour le corps!

Opinions et conseils d’utilisation

Le shampooing SAF

J’utilise majoritairement les shampooings SAF en voyage pour leur polyvalence (cheveux et corps). Comme j’ai des cheveux frisés et naturellement secs, l’usage du revitalisant est pour moi indispensable, avec ou sans rinçage au vinaigre, ce qui fait que ça ajoute une étape de plus à ma routine de soin des cheveux. Pour cette raison, je varie mes méthodes de lavage assez régulièrement, passant du SAF à la farine de pois chiches, puis aux shampooings solides avec tensioactifs, entre autres.

Marie

Malheureusement, mes cheveux ne réagissent pas bien au shampoing SAF : ils deviennent cireux après quelques lavages. Je ne peux pas en faire une utilisation de longue durée, seulement ponctuelle. Je les utilise surtout en camping (allô la polyvalence corps-cheveux!).

Audrey

J’aime vraiment beaucoup les shampooings SAF! Pouvoir utiliser le même produit pour mon corps et mes cheveux est un gros plus pour la minimaliste que je suis! J’aime particulièrement notre shampooing Arctique. J’ai rarement besoin d’utiliser un rinçage au vinaigre, même si c’est fortement recommandé. Je ne sais pas pourquoi, mais mes cheveux n’en ont pas tant besoin, étrangement. Je le fais une fois de temps en temps pour les rendre brillants, mais sans plus!

Mariane

Il est difficile de dégager une constance dans l’efficacité de ce type de shampooing. Plusieurs facteurs semblent jouer. L’eau dure est souvent problématique avec les shampooings SAF, mais Mariane obtient de très bons résultats alors qu’Audrey non, même si les deux habitent Montréal (où l’eau est dure). Il faut réellement l’essayer pour le savoir. Mais hey! ils ne coûtent pas cher.

« Comme Audrey, mon shampooing SAF laisse un résidu dans mes cheveux. Est-ce peine perdue? »

Voici nos petits conseils à essayer avant de te décourager. Souvent, ça règle le problème!

1. Mouille tes cheveux et passe directement la barre dedans pour la faire mousser;

2. Rince abondamment avec de l’eau chaude pour évacuer les possibles résidus;

3. Verse doucement sur ta tête une solution vinaigrée (2 c. à s. de vinaigre dans 2 tasses d’eau) en faisant attention d’en étaler partout.

4. Laisse agir quelques secondes/minutes et rince à l’eau sommairement. C’est OK de laisser un peu de solution vinaigrée dans tes cheveux, ça donne une chevelure plus douce!

La solution vinaigrée aide à déloger les possibles résidus. Note que les cheveux peuvent mettre quelques lavages à s’adapter à ce produit. Mais ne t’acharne pas, si ça ne fonctionne toujours pas après 2-3 shampooings, utilise ton pain comme savon pour le corps. Rien de perdu.

Merci bonsoir, on passe alors au shampooing avec tensioactifs synthétiques! :P

Le shampooing avec tensioactifs synthétiques

J’utilise beaucoup les shampooings avec tensioactifs! En ce moment, je dirais que c’est mon coup de cœur et le produit que j’utilise le plus, mais ce n’est pas un amour exclusif. Le shampooing SAF et les méthodes de type no-poo ont toujours leur place dans ma routine, ça dépend de comment je feel! Disons que ma routine de cheveux est du type « low-poo-no-poo intuitif non traditionnel », haha. J’aime particulièrement pouvoir fabriquer facilement mon shampooing selon mon inspiration du moment et les ingrédients que j’ai à portée de main.

Marie

J’adore leur efficacité dans mes cheveux, leur simplicité de fabrication, leur durabilité (une barre dure plusieurs semaines, voire des mois). Je suis une fan de plantes et comme on peut facilement en intégrer dans nos recettes de shampooings solides, j’en profite pour gâter mes cheveux avec leurs belles propriétés. Hourra!

Audrey

J’adore les shampooings solides à base de tensioactifs. J’aime surtout pouvoir les fabriquer facilement et varier les ingrédients selon mes besoins saisonniers. Mais si j’étais sur une île déserte et que je n’avais accès qu’à un seul type de shampooing (une île déserte de luxe, quoi!)... je pense que je choisirais les shampooings SAF. Je trouve que mes cheveux restent beaux plus longtemps avec ceux-ci et qu’ils sont plus nourris. Mes cheveux les adorent vraiment!

Mariane

Certaines personnes ont des réserves à l’idée d’utiliser un tensioactif synthétique. On entend et on lit souvent sur le web que les tensioactifs comme le SCI et le SCS ne sont pas « naturels » et qu’ils sont néfastes pour l’environnement. Rassure-toi, le SCS et le SCI ne sont pas le démon. Voici ce qu’on en pense :

Les tensioactifs : du green washing?

1. Certain∙es critiques vont bouder les tensioactifs synthétiques parce qu’on ne les retrouve pas naturellement dans l’environnement. News flash : plusieurs ingrédients « naturels » qu’on utilise tous les jours sont synthétisés en laboratoire : le bicarbonate de soude, l’oxyde de zinc, voire l’hydroxyde de sodium nécessaire à la fabrication des shampooings et savons SAF. D’un autre côté, ce n’est pas parce qu’un ingrédient est naturel qu’il n’est pas toxique (allô le pétrole et les pluies acides).

Cet argument ne vaut donc pas grand-chose. Oui, un shampooing saponifié à froid (comme ceux de la Collection Les Trappeuses) est plus naturel qu’un tensioactif synthétique, car on n’utilise que des ingrédients bruts dans sa fabrication. Mais ce type de shampooing solide ne convient pas à tout le monde comme on l’a vu plus haut. Donc, si ton but est de réduire ta consommation de plastique et que le vrac n’est pas disponible dans ta région, on n’est pas plus avancé∙es.

2. On critique aussi le SCS en raison de son procédé de fabrication, car il s’agit d’un dérivé du sodium lauryl sulfate (SLS), un ingrédient parfois contaminé au 1,4 dioxane et à l’oxyde d’éthylène. Le SCS est facultatif dans les shampooings solides. Si cet ingrédient t’inquiète, tu peux facilement trouver un shampooing qui n’en contient pas, ou fabriquer ta propre recette en n’utilisant que du SCI.

En gros : y’a rien de parfait. À partir de là, c’est à toi de choisir ton combat et de décider si tu juges que les tensioactifs ne sont pas assez «naturels» ou sécuritaires pour TOI. Jusqu’à preuve du contraire, le SCI et le SCS sont sécuritaires et cotés 1 par Skin Deep (Environmental Working Group). Le Sodium coco sulfate et le Sodium cocoyl isethionate permettent de fabriquer des produits solides, doux pour la peau et pour l’environnement. Et surtout, ils nous épargnent la fabrication d’une MULTITUDE de bouteilles de plastique. C’est pourquoi on les adopte!

Pas convaincu∙e? Y’a d’autres options : le shampooing SAF s’il convient à ton type de cheveux, la méthode no-poo à l’aide de bicarbonate de soude et de vinaigre, ainsi que les poudres lavantes comme le shikakaï et l’argile rhassoul.

Alors voilà! Les shampooings solides n’ont maintenant plus de secret pour toi! On espère que ce petit texte t’a permis de t’y retrouver et t’aidera à faire un choix éclairé lors de l’achat de ton prochain shampooing solide!

Où trouver les ingrédients?

Dans notre boutique! Matières premières, plantes médicinales, huiles essentielles, outils et accessoires de fabrication, articles durables, et plus!