Skip to main content

Le coup de cœur de l’été de Kathya? Les limonades infusées aux fleurs de saison. Ses deux recettes favorites? La limonarde et la sumacarde.

kathya serveuse de boissons florales

Photo : Jacinthe Morin

Hein? De quessé?

Oui oui!

Infusée dans l’eau et additionnée d’un ingrédient acide (ex. : le citron ou, encore mieux, l’argousier), la monarde, cette belle plante rouge dont les pétales ressemblent à de petits colibris, devient ce qu’on appelle une limonarde. Le sumac vinaigrier, étant déjà acide, a seulement besoin d’une petite infusion dans l’eau et d’un sucrant pour faire ce qu’on appelle une sumacade (la vraie de vraie limonade rose).

Si tu te sens vraiment WILD (comme nous), tu peux même mélanger les deux. Au yâbe les conventions!

Et là, BAM! On te présente : la sumacarde! Sumac + monarde + limonade = sumacarde. Des maths comme on les aime!

Oufff, plus facile à concocter qu’à prononcer, haha!

Cette petite recette de Kathya est simplissime, délicieuse et 100 % locale. Le mélange est acidulé, floral et sucré.

Qui est Kathya?

Kathya est un véritable rayon de soleil au sein de l’équipe! Peu de temps après son entrée chez les Mauvaises Herbes, elle est devenue Responsable du service client et de l’expédition. C’est à Kathya que tu écris pour ajouter des articles à une commande, pour modifier tes achats, etc. Elle s’occupe aussi du coin des commandes, elle s’assure qu’on ne manque pas de matériel et glisse souvent des étampes de fleurs dans les colis pour les égayer. C’est la personne la plus souriante et gentille du monde!
— Mariane

Quelques petits mots sur la monarde (Monarda didyma)

Tu as sûrement déjà vu les magnifiques fleurs de monarde, peut-être sans savoir qu’elles étaient non seulement comestibles, mais hyper goûteuses. On les apprécie surtout en limonade, mais tu peux aussi utiliser les pétales afin de te faire un miel végane, un sirop, ou les faire sécher pour les consommer en infusion ou en poudre dans des desserts. En bref, le goût des fleurs de monarde est délicieux peu importe comment tu les utilises, haha. On les aime d’amouuuuuur.

Attention! Ne te trompe pas avec la monarde fistuleuse (Monarda fistulosa), soit la version médicinale de la monarde : son goût est COMPLÈTEMENT différent! Tu pourrais, par accident, concocter une limom…

monarde dydyma

Photo : Jacinthe Morin

Le sumac vinaigrier, cet arbre méconnu

Tu as sûrement déjà vu les belles cocottes du sumac vinaigrier sur le bord de la route ou le long d’un petit sentier. Est-ce que ça t’étonne d’apprendre que ça se mange? Ben oui! Pis c’est bon, bon, bon. Les fruits des inflorescences (les grappes) sont de type panicule et elles sont [roulement de tambour]… comestibles! On les aime pour leur petit goût vinaigré et citronné.

vinaigrier

Photo : Kathya Bérubé-Panneton

MISE EN GARDE : Ne consomme que les fruits des grappes du sumac vinaigrier (Rhus typhina et Rhus coriaria). Pour la cueillette de celles-ci, utilise des gants et une paire de ciseaux afin d’éviter de toucher les feuilles et la sève, qui sont toxiques et peuvent entre autres causer des dermites.

T’es prête pour la recette? OK, go!

Sumacarde de Kathya : limonade de sumac et monarde

Ingrédients

  • 5 « grappes » bien mûres (les plus rouges) de sumac*
  • les pétales de 10 fleurs de monarde*
  • « miel » de pissenlit (ou sirop d’érable)
  • 1 L d’eau filtrée

* à cueillir de façon responsable, bien entendu!

sumacarde

Photo : Jacinthe Morin

Marche à suivre

  1. Retirer les fruits de sumac des grappes les plus rouges (voir la mise en garde ci-haut) et les placer dans un pot en verre d’un litre.
  2. Ajouter les pétales de monarde dans le pot en vitre.
  3. Remplir le bocal d’un litre avec de l’eau idéalement filtrée.
  4. Fermer ensuite le pot, brasser un peu et laisser macérer pendant vingt-quatre heures au frigo.
  5. Filtrer le tout.
  6. Sucrer au goût à l’aide du « miel » de pissenlit ou du sirop d’érable.

Voilà, tu peux déguster ta nouvelle dépendance 100 % locale! Haha. Je t’entends déjà dire : « Ben voyons, la sumacarde, ça ne peut pas être aussi délicieux que bon pour la santé? ».

Ben oui! Les fleurs de monarde sont excellentes pour la digestion; elles aident à calmer les ballonnements et les flatulences en stimulant aussi l’appétit.

Le sumac vinaigrier a, quant à lui, longtemps été utilisé comme plante médicinale. Il contribue au soulagement des maux de gorge en ralentissant la croissance des bactéries. On adore utiliser ses fruits pour la concoction de boissons, mais ils peuvent aussi être moulus et employés comme épice.

En ce qui concerne le « miel » de pissenlit, la fleur de pissenlit est très riche en nutriments et en vitamines A, C, E, B1 et B6.

Bref, on adore cette recette pour ses nombreuses vertus pour notre santé, et aussi pour son goût floral qui rappelle l’odeur des premières fleurs du printemps.

Tu as essayé notre recette et tu es sous le charme? N’hésite pas à partager avec nous ton avis ou à publier une photo de ta sumacarde sur notre groupe Facebook « Je suis une mauvaise herbe ». On aime ça vous voir aller!

Chin-chin et à bientôt!

Je me décris comme : Émotive, traîneuse, curieuse, engagée et mangeuse compulsive de pizza hawaïenne (végé). Ma devise : (Mieux) vivre et laisser vivre. Littéralement. Mon cheval de bataille écolo : Le végéta*isme, pour l’environnement et l’éthique animale. Mes faiblesses : Le fromage en grains, la ponctualité et l’organisation... Ma recette DIY favorite : Le shampooing sec, toupet oblige. Je jase de quoi sur le blogue? J’aime faire découvrir à nos lecteurs des entreprises locales et écoresponsables (artisans, restaurants, bonnes adresses) et partager des DIY de produits corporels simples.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.