Connaissez-vous le henné? Il s’agit d’une plante tinctoriale traditionnellement utilisée en Inde et au Maghreb comme teinture pour les cheveux, mais aussi pour le tatouage temporaire. Grâce à cette plante, on peut se teindre les cheveux de façon naturelle, tout en respectant l’environnement.

Se colorer les cheveux? Oui, mais pas n’importe comment…

henné

Photo : Jacinthe Morin

Le henné est une belle alternative aux teintures capillaires conventionnelles qui comprennent moult ingrédients pas très propres. En plus d’être agressives pour les cheveux et le cuir chevelu, les teintures conventionnelles sont souvent bourrées d’ingrédients toxiques pour la santé humaine, les animaux et l’environnement. Qui veut se mettre des métaux lourds et des perturbateurs endocriniens sur la tête? Pas moi haha!

Henné, s’il vous plaît

Ça faisait au moins 5 ans que je n’avais pas teint mes cheveux. Bien que le confinement ait ses désagréments, ma p’tite voix intérieure et moi on trouvait que c’était le moment par-fait pour tester une teinture au henné!

Je m’en suis donc fait une pour la première fois il y a quelques semaines et j’ai été TRÈS satisfaite! Le henné donne beaucoup de reflets aux cheveux et de la luminosité. Mes cheveux ternes aux fourches cassantes sont devenus éclatants et plus volumineux. Ç’a été super facile à faire toute seule à la maison : même pas besoin d’aide de mon chum pour l’appliquer!

Ce que j’aime du henné, c’est qu’il teint en douceur, sans dénaturer la couleur originale du cheveu (sauf peut-être si vous êtes blonde ou châtain très pâle, on s’entend). La plante ne pénètre pas la fibre capillaire comme une teinture chimique permanente, en modifiant et remplaçant les pigments naturels du cheveu. Le henné enveloppe plutôt la fibre capillaire et la gaine. La couleur naturelle du cheveu reste sous-jacente et vient s’harmoniser avec les pigments de la plante. En plus, le henné est sécuritaire pour les femmes enceintes et allaitantes! 

Ce qu’il faut savoir avant de se teindre les cheveux au henné :

1. La couleur que vous allez obtenir est aléatoire et variable d’une fois à l’autre. Selon moi, c’est ce qui fait la beauté de la chose :). La couleur obtenue dépendra de plusieurs facteurs : votre couleur naturelle, la distance entre votre couleur naturelle et la teinte de henné choisie, ainsi que le temps d’application et de repos. Plus le temps d’application est long, plus la couleur sera profonde et les reflets vibrants.

2. Il existe plusieurs teintes de henné : rouge, brun et noir. L’origine du henné rouge aura une incidence sur la tonalité obtenue, passant du cuivré lumineux à l’acajou foncé. Le henné d’Égypte est plutôt cuivré lumineux (c’est celui qu’on offre sur notre boutique en ligne), alors que celui du Rajasthan est cuivré intense et celui du Yémen, rouge foncé. C’est une question de pourcentage de pigment : plus il est élevé, plus la couleur est intense. Le henné brun est obtenu par le mélange de henné rouge (lawsonia inermis), de feuille d’indigo (indigofera tinctoria) et de café torréfié, alors que le henné noir contient seulement de l’indigo.

3. Le henné est reconnu pour couvrir les cheveux blancs. Il serait préférable de faire deux applications, mais on peut obtenir un résultat satisfaisant avec une seule application aussi. À vous de voir! La première application sert de couleur de fond et la deuxième permet d’aller chercher quelque chose de plus foncé et nuancé. On recommande, par exemple, d’appliquer dans un premier temps du henné rouge et dans un deuxième temps, du henné brun. Attention, le henné noir tiendrait mal sur les cheveux blancs!

4. Le henné est compatible avec une coloration chimique seulement si le henné choisi est 100% naturel et qu’il ne contient pas de composantes métalliques. En choisissant un henné 100 % naturel, vous ne risquez pas de vous retrouver avec les cheveux verdâtres (style Bibi) si vous avez déjà une coloration chimique dans les cheveux. Mais c’est sous toutes réserves, quand même haha.

5. Le henné ne sert pas seulement à colorer les cheveux! Il revitalise et donne de l’éclat, renforce et épaissit la fibre capillaire, réduit les frisottis, et il est même antifongique. Bye bye, frisottis <3.

6. Faire sa teinture demande de la planification et du temps. L’idéal est de fabriquer la pâte de henné colorante la veille ou au moins 12 heures avant l’application pour que le pigment (lawsone) ait le temps de se libérer. C’est l’ingrédient acide qu’on va ajouter dans la recette, soit du jus de citron ou du vinaigre, qui va aider le processus. Il faut aussi planifier au moins 2 à 5 heures pour l’application et le repos (faut ce qui faut haha). Comme le temps d’application est assez long, j’en ai profité pour transformer ma pâte en traitement capillaire colorant 2 en 1!

henné 2

Photo : Jacinthe Morin

Les amies du henné

Bien que ceci soit facultatif, j’aime ajouter une infusion et des poudres de plantes dans ma teinture de henné.

Infusion de plantes

Poudres de plantes

  • hibiscus : accentue les reflets acajou, apporte de la brillance, fortifie et stimule la pousse
  • aloès : apaise le cuir chevelu sensible, gaine, hydrate, nourrit et lutte contre les pellicules
  • bardane : apaise le cuir chevelu sensible et sujet aux démangeaisons, équilibre la production de sébum et purifie
  • guimauve : apaise le cuir chevelu sensible et sujet aux démangeaisons, adoucit les cheveux et les démêle, apporte volume et brillance
  • ortie : apaise le cuir chevelu, combat la chute des cheveux, fortifie, minéralise, nourrit et régule le sébum
5
(2)

Teinture au henné pour cheveux confinés

Une recette de teinture capillaire au henné pour se teindre les cheveux de façon naturelle, tout en respectant l’environnement.

  • Temps10 min
  • RendementEnviron 200 ml

    Ingrédients

    • 125 ml (50 g)* de henné rouge, brun ou noir (colore et fortifie)
    • 60 ml de jus de citron ou de vinaigre de cidre (libère la couleur)
    • 80 ml d’infusion de plantes (voir nos choix ci-haut) ou d’eau**
    • 30 ml de poudre de plantes (voir nos choix ci-haut) ou de henné supplémentaire**

    Marche à suivre

    1

    Pâte de henné

    Préparez la pâte de henné colorante la veille ou au moins 12 heures avant l’application.

    Versez le henné dans un bol en céramique ou en verre. Ajoutez-y le jus de citron ou le vinaigre.  Ajoutez l’eau de façon graduelle en brassant avec une cuillère en bois (le henné n’aime pas le métal!), jusqu’à l’obtention d’une pâte qui s’appliquera facilement sur les cheveux. Il se peut que vous n’utilisiez pas toute la quantité d’eau, c’est correct!

    2

    Solution basique

    Préparez une solution basique en mélangeant 3 ml de bicarbonate de soude dans 100 ml d’eau. Versez dans un vaporisateur.

    3

    Solution acide

    Préparez une solution acide qui vous servira de revitalisant post-henné en mélangeant 15 ml de vinaigre de cidre ou de vinaigre blanc dans 250 ml d’eau. Conservez-la dans un pot ou une bouteille.

    4

    Application 

    Vaporisez la solution basique sur les cheveux et laissez reposer 20 minutes. Cette étape permet aux écailles de vos cheveux de s’ouvrir, ce qui aide à faire tenir la couleur dans les fibres capillaires.

    Appliquez la pâte de la racine jusqu’à vos pointes, avec un pinceau ou vos mains. Il est préférable de mettre des gants pour ne pas vous tacher les mains. Personnellement, je n’en ai pas mis et mes mains étaient à peine colorées.

    Laissez reposer 3 à 5 heures. Vous pouvez envelopper vos cheveux dans un sac de plastique #chic.

    Rincez les cheveux sous la douche jusqu’à ce que l’eau qui coule de vos cheveux soit claire. Versez la solution acide sur vos cheveux. Ceci aide à fixer la couleur.

    Idéalement, attendez 3 ou 4 jours avant de shampouiner vos cheveux. C’est le nombre de jours que prennent les pigments pour s’oxyder et qui permettent à la couleur de s’exprimer totalement.

    *La quantité de henné dont vous aurez besoin dépendra d’à quel point votre chevelure est fournie ou non. On considère que 50 g permettent généralement de couvrir les racines, alors qu’un 250 g devrait suffire pour couvrir des cheveux longs. Avec cette recette, j’en ai eu suffisamment pour mes cheveux coupés au menton. Toutefois, mes cheveux sont fins et peu épais.

    **Les parts d'infusion et de poudre de plantes sont facultatives. Pour les omettre, nous n’avez qu’à remplacer la portion d’infusion par de l’eau et les poudres de plantes par de la poudre de henné.

    Imprimer et partager la recette

    Comment as-tu trouvé cette recette? On veut savoir!

    Donne ton avis en cliquant sur les coeurs

    Avis

    Pas d'avis encore. Sois la première personne à voter!

    On est vraiment désolé que cette recette ne te convienne pas.

    Comment pourrait-on l'améliorer?

    Durée de la coloration

    La coloration dure de 4 à 5 semaines, ou plus longtemps, dépendamment de la fréquence à laquelle vous lavez vos cheveux. Je lave mes cheveux à un intervalle de deux jours et il me reste encore quelques reflets après 8 semaines. Au fil des shampoings, vous verrez que la teinture s’estompe sans faire de repousse!

    Enjoy votre coloration naturelle et prenez soin de vous!

    Audrey <3 <3 <3

    Sources

    Auteur Woody

    Je me décris comme : Passionnée de tout ce qu’offre la nature, amoureuse des artisans et artistes locaux, de mon chum et de la bonne bière. Ma devise : Rire (ou : Mieux vaut prévenir que guérir). Mon cheval de bataille écolo : Acheter le plus local possible, équitable et bio. Mes faiblesses : Très désorganisée, avec une mémoire d’oiseau et pleine de contradictions. Ma recette DIY favorite : Le déo naturel. Je me sens indépendante face aux grandes industries cosmétiques depuis que je le fabrique moi-même. Je jase de quoi sur le blogue? De plein d’affaires, mais surtout de recettes DIY.

    Tous les billets de Woody

    Où acheter les ingrédients?

    Ça tombe bien : on a une boutique en ligne avec TOUT ça : Les Mauvaises Herbes 

    MAGASINER