Fut un temps pas si lointain où je me colorais régulièrement la tignasse. Un jour, je me suis moi-même acculée au pied du mur et j’ai réalisé que tendre le plus possible vers une vie plus écolo ET payer pour une coloration pas trop verte m’apparaissait un peu paradoxal. J’ai donc cessé mon rituel trimestriel et à peu près au même moment, ma perte de cheveux post-partum a débuté. Aucun rapport, sauf que, comme je n’avais à ma disposition que peu ou pas de produits pour soigner mes cheveux, et puisque j’avais déjà pas mal épuré mon armoire de toilette, j’ai cherché à me fabriquer un petit soin rapide, naturel et efficace pour faire briller ma «nouvelle crinière». Je me suis donc tournée vers les plantes, vous l’aurez deviné, et le vinaigre de cidre de pommes (VCP). P.-S. — Même si la perte de cheveux post-partum est un phénomène normal (c’est-à-dire que des cheveux qui ne sont pas tombés pendant la grossesse décident de faire le saut tous en même temps), ça n’empêche pas de vouloir dorloter un peu sa chevelure pendant ce temps.

Le vinaigre de cidre de pommes, ce grand allié

Le VCP a mille et une vertus! Il est un réel atout de notre armoire bouffe-médecine vu son côté «multi-usage» (ex. : vinaigre rosat, cidre de feu, no poo). C’est super tout-en-un quand on est occupé(e) et/ou juste quand on ne veut pas s’encombrer de quarante produits qu’on finit tôt ou tard par gaspiller parce qu’ils périment avant même qu’on ait eu le temps de terminer les flacons… Donc, que ce soit pour ses propriétés antiseptiques, antibactériennes ou son impressionnante capacité à calmer de violents brûlements d’estomac (par exemple en fin de grossesse — super efficace!), il est, comme je le disais plus haut, autant un aliment à consommer qu’un allié pour venir à bout de nos petits maux du quotidien. Je l’emploie ici pour sa capacité à faire briller les cheveux (en refermant les follicules pileux) lorsqu’il est appliqué en «rince» après l’étape shampouinage/revitalisation et tralala. Ne vous inquiétez pas, l’odeur vinaigrée s’estompe et laisse vos cheveux pleins d’étoiles filantes, brillantes et éclatantes (j’exagère à peine!).

Traitement capillaire sans rinçage aux plantes

Vous aurez besoin de…

*Note : Pour ma recette, j’ai voulu à la fois jouer avec des reflets foncés et plus clairs, mais vous pouvez très bien ne mettre que de l’ortie ou de la camomille selon la couleur de vos cheveux. La prêle n’aura aucun rôle à jouer côté reflets, mais aura un impact sur la santé du cheveu, donc, celle-là, je vous suggère de l’utiliser peu importe la couleur!

Où trouver les ingrédients?

Sur la boutique en ligne des Trappeuses! Tous les ingrédients sont biologiques en plus.

Marche à suivre 

Remplir aux trois quarts votre pot Mason d’herbes en parts égales. Verser ensuite le VCP de manière à recouvrir les herbes d’environ 1 pouce de liquide.

Fermer hermétiquement le contenant et agiter vigoureusement pour que les plantes s’imbibent du VCP.

Durant les premiers jours, ajouter du VCP au besoin : les plantes vont «boire» le vinaigre et prendre de l’expansion en se réhydratant. On veut simplement que le VCP dépasse notre mélange de plantes d’environ 1 pouce en tout temps.

Laisser macérer un bon 4 semaines au soleil (ou à l’ombre, selon votre école de pensée concernant la confection des macérâts!).

Une fois le décompte terminé, filtrer, puis embouteiller dans un contenant vaporisateur en verre. Le surplus, on le conserve dans un pot Mason propre et on refill anytime! Économique, hein?! 

Utilisation

Vaporiser sur vos cheveux mouillés à la sortie de la douche, tout simplement!

Bin voilà, c’est pas plus compliqué que ça d’avoir des cheveux soyeux ET granos!

À plus!

Estelle xx

Auteur Estelle

Je me décris comme : Une mère nature. Ma devise : Poser les gestes nécessaires pour mener une vie simple, pleine de sens et fluide. Mon cheval de bataille écolo : La nourriture saine et les médecines alternatives avant tout, tout, tout (et le grand bonheur que ça nous apporte!). Mes faiblesses : Ma poubelle qui, je trouve, se remplit trop vite. Ma recette DIY favorite : Définitivement mon onguent tout-usage aux plantes guérissantes; il relève du miracle! Je jase de quoi sur le blogue? Principalement de soins à base de plantes, autant pour les petits que pour les grands.

Tous les billets de Estelle

Rejoindre la discussion 15 commentaires

  • Elise dit :

    Très intéressant! Tu les trouves où ces herbes?

  • Estelle dit :

    Bonjour Elise! Vous pouvez, en ce qui concerne la prêle, la cueillir sauvage à l’extérieur. Elle se retrouve sur le bords de routes bien souvent et/ou près d’un cours d’eau. Si vous ne voulez pas vous lancer dans la cueillette; plusieurs magasins d’aliments naturels les offrent séchées. Je vous recommande aussi l’Alchimiste en Herbe, si vous êtes de Montréal (mais ils font aussi la livraison postale!).

    Au plaisir!
    Estelle

  • Danielle Jodoin dit :

    Bonjour Estelle,

    Qu’entends-tu par « refill anytime » ? Merci à l’avance d’éclairer ma lanterne.

    • Woody dit :

      Bonjour! Si après avoir réalisé votre recette vous obtenez une quantité plus grande que ce que votre vaporisateur peut contenir, vous pouvez mettre le surplus dans un pot Masson et remplir (refill) le vaporisateur lorsque celui-ci est vide.

  • Mango dit :

    Coucou! Super intéressant comme article :) Comme toi, j’ai agressé ma chevelure avec la teinture chimique (10 ans de massacre capillaire…*tousse*), et cette année, j’ai décidé de me teindre une dernière fois (proche de ma couleur naturelle pour que la « transition » de couleur ne me rende pas folle lol) et d’en finir une bonne fois pour toute avec la teinture. Je me demandais, étant donné que j’ai seulement un centimètre de cheveux naturels, si ta recette fonctionnera tout de même sur mes cheveux teints? Et, je me demandais quel shampoing tu utilises :) J’ai essayé la marque druide, attitude et le votre, mais on dirait toujours qu’il y a un dépôt cireux dans mes cheveux :(. Merci, bonne journée :)

    • Estelle dit :

      Salut!! C’est normal au départ d’avoir cette sensation cireuse avec des shampoings naturels. C’est probablement simplement dû à l’accumulation des produits chimiques qu’utilisent les grandes marques de produits capillaires qui ne sont pas naturels qui s’étaient accumulés sur ton cheveu. Cela va s’estomper au fil du temps je t’en assure!!! Mon soin pourrait s’utiliser sur cheveux teints sans problèmes. Si tu trouves qu’ils sont trop endommagés et que tu veux un soin encore plus doux, tu pourrais « couper » le produit final avec une eau florale de camomille. Exemple 75% de ma recette de vinaigre et 25% d’eau florale (je dis camomille vu qu’il y en a dans la recette mais celle de ton choix!). J’ai deux marques de shampooings préférés: Calia Naturals (canadienne) et Oneka 💚💚💚 (québécoise). Il y a aussi le super shampoing en barre le Riverain des Trappeuses en collaboration avec savonnerie Dilligences que j’ai veaucoup aimé par sa douceur! Voilà! J’espère que ça t’aidera!!

      • Estelle dit :

        Excuse! Je n’avais pas vu que tu avais aussi essayé celle Riverain. Courage! Moi je n’ai plus cette sensation, mais j’ai passé par cette étape!

  • Julie Fecteau-Servant dit :

    Merci pour ce blog! J’ai commencé le No poo il y a 2 semaines, et je me demandais, on utilise le revitalisant aux plantes seulement après le « lavement » au bicarbonate de soude, ou on peut l’appliquer sur les cheveux après chaque rinçage? Je suis heureuse de lire qu’on peut l’utiliser même si on se sert de vrais shampoing, car pour l’instant, je ne sais pas si je vais continuer avec le no poo!!!

    • Marie dit :

      On peut l’utiliser comme un revitalisant. As-tu notre livre? On y propose aussi d’autres poudres lavantes pour nettoyer les cheveux (à la place du bicarbonate de soude). Personnellement, j’adore la farine de pois chiche. -Marie

  • Sylvie dit :

    Bonjour,
    J’utilise depuis peu le shampoing Riverain et je l’adore! Depuis maintenant 1 an que je ne me teint plus les cheveux et ils sont gris argenté, magnifique! Ma question est celle-ci j’aimerais utiliser le vinaigre de cidre de pomme mais je me demande quel produit/plante je pourrais faire macérer pour blanchir ou aider mes cheveux argenté?
    merci!
    Sylvie

  • Mango dit :

    Bonsoir, j’ai acheté tout le nécessaire pour cette recette, espérant que ça répare un peu mes cheveux :D ! J’aurais deux petites questions : est-ce qu’on doit filtrer le liquide à la fin pour mettre dans le vaporisateur? Aussi, j’ai dû vinaigre de cidre non-pasteurisé biologique « omega nutrition » est-ce que ça fait l’affaire :) ? Merci beaucoup!

    • Marie dit :

      Oui, on le filtre après les 4 semaines de macération, comme indiqué dans l’article. Et pas de problème pour ton vinaigre de cidre.

  • Eliane Lalonde dit :

    Salut! Je viens de concocter la recette avec les herbes achetées sur la boutique, mais lorsque j’ajoute le VCP, les herbes flottent, alors il y a un pouce de VCP mais il se trouve au bas du pot! Je me demandais si je devais aussi avoir un pouce en haut des herbes! Merci :)

  • Stef dit :

    allo! J’adore cette recette que je teste depuis quelque temps sur mes cheveux! En revanche, mon chum n’aime pas trop l’odeur de vinaigre et m’a demandé hier matin si je m’etais badigonné avec de la salade de beterave! :-D haha! As tu une solution pour diminuer l’odeur de vinaigre mais que ca soit tout aussi efficace? Ajout d’eau et de HE?

Répondre