Vous avez dit au revoir, non sans avoir versé une larme, à votre déo maison au bicarbonate de soude parce qu’il vous démangeait les d’sous de bras? Après avoir tout essayé, rien d’autre ne fonctionne aussi bien? Ma recette de déo à base d’oxyde de zinc et d’argile blanche est pour vous!

Déo zinc

Photo: Jacinthe Morin

Le bicarbonate de soude, on va se le dire, est le roi des ingrédients pour fabriquer les déos naturels. Or saviez-vous que l’oxyde de zinc et l’argile sont deux ingrédients qui le remplacent très bien? Je ne lève pas le nez sur le bic, bien au contraire! Cet ingrédient a fait ses preuves depuis longtemps. Les déos naturels au bicarbonate de soude sont tellement efficaces qu’ils font même rougir les déos conventionnels de pharmacie :P.

Le hic, c’est que, malgré son efficacité, son utilisation répétée peut entraîner chez certaines personnes des démangeaisons et des irritations. L’année passée, Mariane s’est penchée sur le sujet et a proposé deux belles alternatives en format liquide : le jus de citron et le lait de magnésie qui, en passant, marchent en titi! Pour faire plaisir à ceux et celles qui sont fans de déos solides, j’ai concocté une recette à l’oxyde de zinc et à l’argile qui apaise les d’sous de bras irrités et qui compétitionne avec nos recettes fétiches au bic côté efficacité (recette de base et recettes d’été style Trappeuses).

Ce déo à base d’oxyde de zinc et d’argile convient très bien à la saison estivale, car même si la chaleur nous fait suer, on sent toujours bon! En plus d’être antibactérien, l’oxyde de zinc est un astringent doux qui forme une barrière contre la transpiration, en préservant tout de même l’humidité de la peau. Mon chum et moi-même l’avons adopté, même si nos aisselles ne sont pas incommodées par le bic. Mon chum l’aime beaucoup! Il l’aime… «parce qu’il fonctionne vraiment bien. Je travaille en cuisine toute la journée et je sens bon après un chiffre de 12 h… c’est-tu pas beau ça!» Et moi, en plus de tout ça, je l’aime aussi pour sa texture lisse et onctueuse.

Le déo s’applique très bien avec les doigts . Je vous conseille donc de le conserver dans un petit pot Mason. Gardez l’excédent dans un contenant hermétique au frigo (le cas échéant).

Déo zinc 2

Photo: Jacinthe Morin

Psst! Il a tendance à ramollir durant les chaleurs estivales puisque l’huile de coco fond à une température supérieure à 24 °C. Si vous optez pour mettre votre déodorant dans un tube, je vous suggère de substituer 30 ml d’huile de coco par 15 mlde beurre de karité et 15 ml de cire d’abeille pour le rendre plus solide.

Suggestions de combinaison d’huiles essentielles

Le duo d’enfer

12 gouttes d’HE de palmarosa (Cymbopogon martinii) + 12 gouttes d’HE de sauge sclarée (Salvia sclarea)

L’HE de palmarosa est de loin la meilleure pour lutter contre les mauvaises odeurs, ce qui est très utile pour ne pas sentir le p’tit canard à’ patte cassée! Elle fonctionne même on its own, direct sous les aisselles (bon à savoir quand on n’a plus de déo ou qu’on est pressé(e) haha!). Psst, psst! L’odeur de la palmarosa a la faculté de prendre de l’ampleur lorsqu’on sue. De son côté, l’HE de sauge sclarée régule la transpiration et est donc très bonne pour les sueurs excessives.

Le sous-bois

10 gouttes d’HE de sauge sclarée (Salvia sclarea) + 10 gouttes d’HE de sapin baumier (Abies balsamea) + 4 gouttes de tea tree (Melaleuca alternifolia).

Le flower power

12 gouttes d’HE de palmarosa (Cymbopogon martinii) + 4 gouttes d’HE de patchouli (Pogostemon cablin) et 8 gouttes de HE de géranium rosat (Pelargonium x asperum).

Autres suggestions

Psst, psst! À l’instar de la sauge sclarée (Salvia sclarea), la menthe poivrée (mentha piperita) et le géranium rosat (Pelargonium asperum) aident à contrôler la transpiration. Donc si vous n’avez que ça sous la main, vlan dans votre déo.

Déo zinc 3

Photo: Jacinthe Morin

Assurez-vous d’utiliser des huiles essentielles sécuritaire vous êtes enceinte ou allaitez!

5
(2)

Déo sans bic = d’sous de bras au repos

  • Temps20 min
  • RendementEnviron 125 ml
  • Conservation6 mois

    Ingrédients

    Marche à suivre

    1

    Tamiser l’oxyde de zinc, la fécule et l’argile. Réserver.

    2

    Faire fondre la cire au bain-marie et y ajouter le beurre de karité. Bien mélanger entre-temps avec une petite cuillère.

    3

    Lorsque le beurre est fondu, ajouter l’huile de coco.

    4

    Retirer le mélange du bain-marie quand la cire, le beurre et l’huile sont fondus et y ajouter les poudres (oxyde de zinc, argile et fécule).

    5

    Bien mélanger au fouet électrique pendant quelques minutes jusqu’à ce que tout soit homogène. Pour ma part, j’aime bien le pied-mélangeur ou la mixette de cuisine. Laisser reposer le mélange quelques minutes pour qu’il refroidisse un peu et qu’il épaississe.

    6

    Une fois le mélange épaissi (texture d’un yogourt épais), ajouter les huiles essentielles et mélanger pendant encore 15 secondes.

    7

    Couler dans un contenant de votre choix (ex. : pot Mason, tube de déo – le produit ne bavera pas dans un tube de déo et il tiendra l’été).

    8

    Laisser refroidir (et durcir) à température pièce. Voilà. Enjoy!

    Imprimer et partager la recette

    Comment as-tu trouvé cette recette? On veut savoir!

    Donne ton avis en cliquant sur les coeurs

    Avis

    Pas d'avis encore. Sois la première personne à voter!

    On est vraiment désolé que cette recette ne te convienne pas.

    Comment pourrait-on l'améliorer?

    Astuce nettoyage des instruments

    L’oxyde de zinc, on ne va pas se le cacher, c’est archi collant et ça peut s’avérer un enfer à nettoyer si on ne s’y prend pas de la bonne façon. Voici comment on procède pour nettoyer nos instruments post-fabrication.

    1. Enlever l’excédent de crème qui recouvre vos ustensiles à l’aide d’un essuie-tout (ouainnnnn, mais pas le choix)
    2. Tremper les ustensiles dans l’eau bouillante pour déloger la cire (la cire durcie sous 60 degrés Celsius, donc faut que l’eau soit très chaude)
    3. Ensuite, laver normalement avec du savon.
    4. Finito!

    Petit conseil de pro

    Cette recette est réellement un coup de cœur pour mon amoureux et moi. Justine l’a également testée et elle l’aime vraiment beaucoup. Nous avons remarqué, Justine et moi que, comme pour la plupart des déos naturels, il faut un petit temps d’adaptation à nos aisselles pour que cette recette deviennent pleinement efficace. Moi ç’a été 3 jours. Justine, 1 semaine. Pour mon amoureux, ç’a été instantané. Cette période d’adaptation peut varier d’une personne à l’autre, ou il peut tout simplement ne pas y en avoir. Alors don’t panic si jamais ça ne fonctionne pas sur le coup. Attentez quelques jours avant de vous faire une idée! ;)

    Sur le blogue, plusieurs lecteurs et amis nous disent que nos déos au bic (recette de base et recettes d’été) ont révolutionné leur façon de prendre soin de leur d’sous de bras tellement ils fonctionnent bien. Il y en a même qui disent avoir réglé les «problèmes» d’odeur qu’ils traînaient depuis des années! En ce qui me concerne, c’est ce déo en particulier qui a changé mes d’sous de bras. Avant, j’avais l’habitude de me remettre au moins 2 fois du déo durant la journée, et là, avec ce celui-ci, une fois suffit.

    À bientôt.

    Audrey

    Auteur Woody

    Je me décris comme : Passionnée de tout ce qu’offre la nature, amoureuse des artisans et artistes locaux, de mon chum et de la bonne bière. Ma devise : Rire (ou : Mieux vaut prévenir que guérir). Mon cheval de bataille écolo : Acheter le plus local possible, équitable et bio. Mes faiblesses : Très désorganisée, avec une mémoire d’oiseau et pleine de contradictions. Ma recette DIY favorite : Le déo naturel. Je me sens indépendante face aux grandes industries cosmétiques depuis que je le fabrique moi-même. Je jase de quoi sur le blogue? De plein d’affaires, mais surtout de recettes DIY.

    Tous les billets de Woody

    Rejoindre la discussion 94 commentaires

    • S4br1n4k dit :

      Belle recette qui semble toute douce! J’adore mettre du zinc dans le déo aussi ;)
      Tu fais bien de mettre le lien de Caroline pour les huiles essentielles, car les HE de palmarosa, menthe poivrée et sauge sclarée sont contre-indiquées durant la grossesse et l’allaitement.

    • Anik dit :

      Merci!! J’vais essayé ça la fin de semaine prochaine!! J’vous donnerai mes commentaires :D

    • Julie dit :

      Bonjour,
      Merci pour cette recette. J’accours chercher les ingrédients manquant pour l’essayer.
      Une petite question : les mesures en c. à s. et en ml ne correspondent pas. Lesquelles sont à suivre?
      Merci.

    • Woody dit :

      Salut Julie! Héhé. C’est 2 c. à s. (30 ml) de cire d’abeille! J’ai fait le changement :). Merci beaucoup pour ton oeil de lynx.

    • Woody dit :

      La recette fonctionne très bien avec 1 c. à s. de cire d’abeille aussi!

    • Karine dit :

      Juste pour être certaine, les quantités indiquées sont pour un seul tube de déo (ou un seul pot masson) seulement ?
      Je voudrais en faire pour offrir en cadeau à mes proches, alors je m’informe pour savoir combien je devrai multiplier la recette :)
      Merci !

    • Line dit :

      Bonjour, peut on remplacer l’huile de coco par un autre ingrédient , ou meme ne pas en mettre. C’est pour mon amie qui au Rwanda n’ont pas cette ingrédients , merci

    • Woody dit :

      Bonjour Line, il faudrait que tu fasses des tests avec d’autres huiles pour voir si ça fonctionne. L’huile de coco est solide en bas de 24°C, donc aide à solidifier le déo. Si tu utilises une autre huile (liquide) la texture changera et le déo sera mou. Tu peux essayer sans huile de coco en augmentant la quantité de beurre de karité, mais je ne sais pas si ça sera efficace, je n’ai jamais essayé. L’huile de coco est antibactérienne. Aussi il y a plusieurs options de déo liquide (lait de magnésie et jus de citron) (voir ici les recettes : https://lestrappeus.es/sosdsousdbrasquipiquent/). Appliquer de l’huile essentielle de palmarosa sous les aisselles est également très efficace!

    • Woody dit :

      Bonjour, un mini pot Mason contient 125 ml, alors que les pots de déos achetés peuvent varier. Le mien était de 80 ml. J’ai rempli presque 2 pots Mason.

    • Philippa dit :

      Bonjour, un grand merci pour ta recette. J’étais un peu despérée en réalisant que j’étais allergique à la recette au bicarbonate de soude. Mais une collègue m’avait parlé des propriétés du zinc pour la peau. Dès que j’ai vu cette recette, j’ai commandé tous les ingrédients à la coop coco qui me manquaient. Ça fait quelques jours que je le porte. Je ne suis pas pourquoi, mais la couleur du déo est plutôt grisâtre… Comparativement à l’autre, il est plus salissant et un peu plus gluant (je n’ai pas mis de tapioca), donc faut faire gaffe avec les vêtements (les aisselles sont aussi plus blanches…) Pour le moment, il est assez efficace. Mais ce n’est pas encore le top, au bout de quelques heures j’ai l’impression qu’il lâche. J’espère que c’est une question de temps d’adaptation !

    • Woody dit :

      Bonjour Philippa,
      Pour la couleur, c’est peut-être l’argile que tu as choisie qui donne cette couleur. As-tu utilisé de l’argile blanche? Il est possible que tu mettes trop de déo sous tes aisselles et c’est pour cette raison qu’il tache tes vêtements. La grosseur d’un petit pois devrait suffire.

      Merci pour ton commentaire!

    • Philippa dit :

      Bonjour,

      J’ai une question justement au sujet de l’argile. J’ai utilisé de la bentonite commandée chez Coop coco, que tu appelles aussi argile blanche. Mais, il semble qu’en fait ce ne soit pas l’équivalent, l’argile blanche c’est plutôt la kaolin ? Sinon, je pense que ma première version ne contenait pas suffisamment d’huile essentielle, j’avais choisi d’y aller plutôt avec du tea tree (la palmarosa m’écoeure :()
      Un gros merci pour ta réponse !

      Philippa

    • Woody dit :

      Salut Philippa! J’ai utilisé de la bentonite et non du kaolin.

    • Marie Laroche dit :

      Bonjour,

      J’ai une question… Si je veux faire un duo « solide » pour l’été, vous conseillez de substituer 2c. à s. d’huile de coco pour de la cire d’abeille et du beurre de karité. Est-ce que ça veut donc dire qu’il faut que je mette 3c. à s. de beurre de karité, 3 c. à s. de cire d’abeille et 2 c. à s d’huile de coco ou la recette à été adaptée pour l’été déjà?

      Aussi, je j’opte pour la sire de candelilla, vous me conseillez quoi comme proportion pour une version été?

      Merci! J’ai hâte de l’essayer parce que là, je pleure encore la perte de mon duo au bic… mais mes d’sous d’bras en peuvent juste plus!!!

    • Woody dit :

      Bonjour, dans le texte, je vous suggère les proportions suivantes si vous voulez entreposer votre déo dans un tube cet été, car il ramollit à la chaleur et bavera sur les côtés du tube. Donc effectivement, en substituant 2 c. à s. d’huile de coco à par 1 c. à soupe de beurre de karité et 1 c. à s. de cire d’abeille vous obtiendrez au total 3 c. à s. de beurre de karité, 3 c. à s. de cire d’abeille et 2 c. à s d’huile de coco.

      Mais vous n’avez pas à changer les proportions si vous l’entreposez dans un pot Masson. Il s’applique très bien avec les doigts, même s’il ramollit un peu (texture d’un beurre ramolli).

      Pour la cire de candelilla, il faut normalement diviser par deux la quantité de cire de la recette, car elle est beaucoup plus dure que la cire d’abeille. Peut-être qu’en gardant les mêmes proportions de la recette de base, vous obtiendrez un déo assez dur pour résister à la chaleur de l’été. Vous devrez faire des tests, je n’utilise pas cette cire. N’hésitez pas à me donner des nouvelles suite à la fabrication de votre déo, surtout si vous faites des tests avec la cire de candelilla. Ça m’intéresse!

      Bon été!

    • Marie Laroche dit :

      Super merci… Je sais que mon déo avec Bic résiste très bien en ce moment aux grandes chaleurs qu’on a… Je vais donc le tester avec la cire de candidella… Je vous redonne des nouvelles!

    • Julie dit :

      Bonjour j’aime bcp ls recettes, mais j’ai bcp de difficulté à nettoyer mes outils de cuisine après. Avez-vous des conseils?
      Merci!

    • Marie dit :

      Allô Julie!

      Dans la fabrication de cosmétiques naturels, ce qui complique la vie lors du nettoyage, c’est la cire. Le truc, c’est d’enlever le plus gros avec les doigts/essuie-tout/guénille et ensuite de tremper les instruments dans l’eau bouillante ou très chaude. L’eau bouillante devrait permettre à la cire de fondre et de décoller. Personnellement, j’ai ma guénille réservée à la fabrication de cosmétiques, je prends toujours la même pour nettoyer mes outils. Une fois le plus gros enlevé, il suffit de frotter avec du savon et le tour est joué. Puisque la majorité des cosmétiques maison naturels utilisent les mêmes ingrédients, il est aussi possible de réserver des contenants et outils dédiés à leur fabrication, comme ça, même s’il reste une petite pellicule de cire, c’est moins dérangeant. ;)

      Marie

    • Mélanie Dubé dit :

      Bonjour,
      Par quel autre ingrédient puis-je remplacé le beurre de karité car j’en suis allergique? Merci

    • Marie dit :

      Bonjour Mélanie!

      Désolé du délai de réponse. Tu pourrais remplacer le beurre de karité par un autre beurre végétale de ton choix: beurre de mangue, de cacao, d’avocat, etc. Nous n’avons pas testé la recette avec ces alternatives, mais les beurres végétaux réagissent sensiblement de la même manière dans ce genre de recette. Il est possible que la texture change un peu, par exemple, le beurre de cacao donnera un résultat plus ferme.

      Voilà! ^_^

    • Andrée-Anne dit :

      Bonjour, par quel huile essentielle pouvons nous remplacer celle que vous utiliser? Car lorsque je regarde chacune de vos alternatives ne fonctionne pas avec l’allaitement. C’est surtout la palmarosa que j’aimerais savoir par quoi la remplacer qui pourrait faire sensiblement la meme chose. Merci :)

    • Woody dit :

      Bonjour! Vous pouvez consulter le guide de Caroline sur les huiles essentielles (voir section allaitement) que je réfère dans mon billet pour prendre connaissance des alternatives que vous pouvez utiliser et de la façon dont vous pouvez les utiliser durant l’allaitement: https://lestrappeus.es/huiles-essentielles-bebe-et-famille-friendly/. Pour combattre les odeurs, j’opterais pour des HE le tea tree (arbre à thé) et la lavande.

    • Andrée-Anne dit :

      Merci pour la suggestion, j’avais été voir la liste et j’étais un peu perdu pour trouver une HE efficace, et la je suis bien heureuse c’est justement 2 HE que j’ai chez moi :)

    • Josée dit :

      Bonjour,
      La dame a la boutique d’HE nous a vendu de la sauge « officinale » mais je vois dans toute les recettes que ça prend de la sauge « sclarée » est-ce que ça fait une grosse différence
      Merci!

    • Woody dit :

      Bonjour! l’huile essentielle de sauge sclarée régule la transpiration excessive et elle est par conséquent la plus appropriée pour lutter contre la sueur. La sauge officinale semble également aider pour la transpiration, mais dans une moindre mesure. C’est pour cette raison qu’on recommande généralement la sauge sclarée.

    • Mélusine dit :

      Et la sauge sclarée est interdite en cas de (risques) de cancer hormono-dépendant, surtout!
      Et de kystes et autres mastoses… Pareil pour le patchouli d’ailleurs (même si moindrement)

      Je crois que ça serait bien que tu spécifies ça dans l’article, non?
      Les huiles essentielles ne sont pas des petites choses qui sentent bon, ce sont des actifs hyper-puissants, à manipuler avec énormément de prudence.

    • Stephanie dit :

      Bonjour :) merci beaucoup pour cette recette, j’ai vraiment hâte de l’essayer. Je m’y mets cette semaine!

      Je me demandais, est-il possible de prendre de l’argile verte au lieu de la blanche ou cela changerait trop les choses? J’ai beaucoup trop d’argile verte chez moi, je ne sais pas quoi en faire haha… Merci :)

    • Woody dit :

      Salut! Pour l’argile verte, ça serait correct côté efficacité. Par contre, je ne sais pas si ça tache les vêtements. Il faudrait que tu essaies!

      Aux plaisirs,

    • Marie-Christine dit :

      Je suis en retard au party mais MERCI pour la recette, je cours chercher les ingrédients cette semaine! J’étais en amour avec le déo de la Savonnerie des Diligences, le plus efficace que je connaisse dans la catégorie « naturel » (et tellement génial en version sans déchet) jusqu’à ce que je me mette à faire plein de boutons aux aisselles (triple ouch…). J’ai hâte d’essayer cette version.

    • Clémence dit :

      Est-ce que je peux prendre la cire d’abeille jaune au lieu de la blanche? (la seule que je peux avoir dans ma région !)
      Merci ????

    • Woody dit :

      Bonjour Clémence,
      La cire d’abeille jaune peut très bien remplacer la cire d’abeille blanche.

      Merci de suivre les Trappeuses :)

    • Clémence dit :

      Merciii, et autre petite question « bizarre », dans le temps d’adaptation du déo, il n’était pas vraiment efficace genre sentir un peu la sueur et après ça se plaçait? C’est très léger mon affaire, mais je veux que ce soit parfait ????

    • Woody dit :

      Salut Clémence!
      Moi, c’était un petit temps d’adaptation (quelques jours) et très léger comme odeur (comme sentir un peu). Toutefois, ça peut varier d’une personne à l’autre. Je te conseille de privilégier l’HE de palmarosa si tu as de la difficulté à t’adapter. Cette huile essentielle fait de petites merveilles pour lutter contre les odeurs. On peut même en mettre directement sous les aisselles. Bon déo :)

    • Myriam Blais-Guérette dit :

      J’ai essayé cette recette puisque celle au Bic m’héritait à la longue. Je ne suis pas certaine de préférer celle-ci.
      Ca fait plus de 2 semaines que je l’utilise et il ne fonctionne pas aussi bien que la recette au Bic.
      Sa texture est encore plus granuleuse et il laisse une trace blanche lorsque je l’applique. Je dois bien frotter afin de bien faire pénétrer.
      Pas convaincue! Je risque de retourner à l’ancienne recette une fois celle-ci épuisée.
      Merci quand même :)

    • Woody dit :

      Bonjour Myriam, si tu n’aimes pas cette recette et que le bic t’irrite, tu pourrais tenter d’utiliser du lait de magnésie ou tout simplement de l’HE de palmarosa direct sous les aisselles. Ça fonctionne vraiment bien (https://lestrappeus.es/sosdsousdbrasquipiquent/). Pour ce qui est de la texture granuleuse de ta batch. As-tu tamisé tes poudres avant de les mélanger au reste des ingrédients? La recette est censée donner une texture assez lisse. Quelles HE as-tu mises dans ta recette et quelles sont les proportions? Côté efficacité, tu peux mettre plus d’HE de palmarosa. Elle est la plus efficace pour lutter contre les odeurs.

    • Elsa R. dit :

      Bonjour, merci pour cette recette ! Il est rare d’en trouver sans bicarbonate. J’ai quelques questions. Je souhaiterai simplifier la recette. L’argile étant absorbante comme la Maïzena, cette dernière est-elle utile ? Peut-on simplement mettre de l’argile ? L’oxyde de zinc est à priori un anti-bactérien, j’imagine qu’il limite donc le développement des bactéries responsables des mauvaises odeurs ? Si ce n’est pas le cas, l’argile est-elle suffisante ? Merci pour vos conseils.

    • Cette recette a l’air top!! Il faut dire que je suis à deux doigts de craquer… je sens le chaud le soir si je n’utilise pas de déodorant à l’aluminium ou au bicarbonate. Mais l’un donne le cancer et l’autre me change les aisselles en plaies brulantes!!
      Je l’essaierai bien dès ce soir mais je n’ai pas d’oxyde de zinc, seulement du zinc ricinoléate et je ne sais pas si ça peut se substituer!
      Alors je vais devoir prendre mon mal en patience!!
      Merci beaucoup pour cette recette!! et très bonne soirée!

    • Woody dit :

      Bonjour! Oui, cet ingrédient peut être utilisé dans la confection d’un déo. Il doit constituer 1.5 à 3 % du total de la recette. Voici des informations et une recette qui pourraient t’être utiles : https://www.lesamesfleurs.com/products/ricinoleate-de-zinc

    • Gaëlle dit :

      Bonjour,

      Ayant fait une réaction assez violente à la recette avec bicarbonate, mais aimant l’odeur et l’efficacité qu’elle avait, j’ai écumé le net pour une alternative et décidé d’essayer la vôtre. Après avoir commandé les ingrédients manquants, je me suis lancée! J’ai eu quelques petits problèmes car mon mélange s’est solidifié extrêmement vite, même en le réchauffant, ce qui fait que je l’ai un peu mal mélangé au final, pas totalement homogène. Mais ce qui me fait laisser ce commentaire en fait, c’est le rendu final. J’ai… l’impression de me mettre de la peinture blanche à consistance de plâtre sous les bras! Le mélange n’est pas transparent à l’application, et même en en mettant très peu et en le faisant pénétrer, il reste légèrement opaque (plus tard ça me laisse des sillons blancs dans les plis de la peau). Sans soucis en hiver sous un pull, mais pas possible en été les aisselles à l’air, et si ça reste sous mes bras, je pense que ça va rester sur mes pulls aussi. Est-ce à cause de l’argile blanche? (j’ai regardé mon paquet, c’est de la kaolin) C’est la première fois que j’utilise de l’argile et de l’oxyde de zinc, donc je ne connais pas trop ce que ça fait.

      Concernant l’efficacité, j’attends encore de me prononcer (vu qu’il est totalement inefficace là, je suppose que je suis dans la période d’adaptation^^)

    • Woody dit :

      Bonjour Gaëlle, le déo prend habituellement du temps à se solidifier. Avez-vous utilisé de l’oxyde de zinc (en poudre) comme c’est indiqué dans la recette? Ce déo n’est pas transparent, il faut donc en appliquer une petite quantité (grosseur d’un petit pois) et bien étendre avec les doigts, comme une crème. Moi je n’ai pas vraiment de problème de tache sur les vêtements parce que je n’en mets pas beaucoup. Je vous conseillerais donc de ne pas utiliser de tube pour l’appliquer, mais plutôt vos doigts. Si vous n’aimez pas le résultat, vous pouvez opter à la place pour l’huile essentielle de palmarosa (appliquer seule et directement sous les aisselles) ;)

    • Gaëlle dit :

      Oui, j’ai bien utilisé de l’oxyde de zinc en poudre, en fait la seule différence dans la recette, c’est que j’ai utilisé de la cire de candelilla, vu que j’en avais en stock. Peut-être qu’1/2 CS c’est trop du coup? Concernant l’huile de palmarosa, je n’aime pas l’odeur, donc je vais sauter la possibilité de la mettre toute seule sous les aisselles^^

      En dehors de ça, est-ce que vous avez une astuce pour nettoyer les ustensiles qui ont servi à la préparation? Car là je désespère un peu, j’ai essayé le produit vaisselle sans succès, et l’eau bouillante a juste fait en sorte d’aggraver ce qu’il y avait à nettoyer en le mettant partout.

    • Woody dit :

      C’est probablement parce que 1/2 c. soupe de candililla c’est trop. Merci pour le commentaire!! Je vais le noter dans le billet ;). Pour nettoyer les ustensiles : eau bouillante, mais une fois que vos ustensiles ont passés à l’eau bouillante, essuyez tout de suite avec un linge sec. Et ensuite, lavez à l’eau très chaude savonneuse. Mais en général, c’est effectivement une tâche + ou – agréable ;). HAHA!

    • Audrey dit :

      Bonjour,
      Merci beaucoup pour cette recette! Ayant beaucoup d’irritations avec le bicarbonate de soude, je me réjouis de la tester.
      Une petite question cependant, avez- vous le grammage des ingrédients? Ma coco étant encore solide, ce sera plus facile qu’en C.S!
      Merci d’avance!

    • Marie dit :

      Bonjour Audrey,

      Merci pour ton commentaire! Nous n’avons pas fait la recette en grammage, donc difficile pour nous de te dire exactement la quantité. Pour ton information, je mesure souvent mon huile de coco solide avec des C.S., suffit de gratter dans le pot et d’enlever l’excédent avec un couteau.

      Sinon, en utilisant ce convertisseur, on dit que 15 ml d’huile de coco correspondrait à 13,7 grammes. http://convert-to.com/568/organic-raw-coconut-oil-conversion-with-nutrition-facts.html

      Voilà, j’espère que ça répond à ta question! :)

    • Katia dit :

      Bonjour,
      J’ai suivi ta recette mais le déo est vraiment pateux donc très difficle à étaler. Cela vient peut etre du fait que j’ai dosé les ingrédients en grammes et non en ml ? J’avais pas fait attention à l’unité de mesure.

    • Massi dit :

      Bonsoir je viens vous remercier pour cette recette car j avais fait une réaction au bicarbonate car j avais les aisselles en feu. Une recette que je partage avec mes enfants de 14ans à 9ans.
      Continuez ainsi à nous régaler Devos recettes sans chichi et aussi efficaces.
      Merci encore

    • Woody dit :

      Bonjour Katia, l’oxyde de zinc, en plus de ses propriétés antibactériennes et astringentes, épaissi les crèmes. En calculant en grammes et non en ml, tu en as sans doute mis plus qu’il ne fallait ;).

    • Woody dit :

      Bonjour Massi! Contente que la recette plaise à toute la famille :).

    • Becabonbons dit :

      Hello,

      Etant, à mon grand malheur, allergique au déo au bicarbonate de soude, j’aimerais beaucoup tester ta recette mais je ne sais pas dans quel magasin acheter l’oxyde de zinc, que je ne peux commander par internet.

      Pourrais-tu m’aider ? D’avance merci

    • Woody dit :

      Bonjour! Coop Coco (www.coopcoco.ca), Noblessence (www.noblessence.com) et les âmes Fleurs (www.lesamesfleurs.com) en vendent dans leur boutique en ligne. Sinon, les deux premières boutiques en vendent en magasin. Bonne recette :)

    • Caro dit :

      Bonjour Woody, grand merci pour la recette sans bic ! Peux-tu me dire quel est le but de faire un deo si on peut utiliser le palmarosa tout seul et s’il n’y a pas de contraindication d’utiliser une HE pure pendant plusieurs années et ceci tous les jours. Merci d’avance.Salutations de Bruxelles :-)

    • Woody dit :

      Bonjour Caro, selon moi, chaque personne est différente et les préférences de chacun peuvent varier selon le goût, l’expérience et les besoins. Donc la recette ou la méthode peut différer d’une personne à l’autre. Ce ne sont pas toutes les huiles essentielles qui peuvent être utilisées pures sur la peau. La palmarosa oui, mais pas la sauge sclarée par exemple. Donc si on a seulement envie de combattre l’odeur de transpiration, la palmarosa pure sous les aisselles peut être une excellente option. Toutefois, si on cherche à réguler notre transpiration, fabriquer une recette avec de l’huile essentielle de sauge sclarée combinée à d’autres ingrédients peut devenir intéressant. Ça dépend vraiment des besoins que veut combler chaque personne. Est-ce que je réponds à ta question?

    • Danielle dit :

      Allô!
      J’ai fait la recette et j’aimerais que l’application de face mieux, je trouve la texture très plâtreuse!
      Je ne suis pas intéressée à m’appliquer de HE de palmarosa, je préfère me tartiner les aisselles d’un bon coup de tube!
      Si j’ajoute plus de cire d’abeille, est-ce que le résultats sera plus dur et « roulera » mieux pour l’application?
      P.-S.-J’ai fait la recette estivale.
      Merci!

    • Woody dit :

      Bonjour! Quand vous dites »plâtreuse », est-ce que vous trouvez votre déo trop mou ou trop dur? Ce déo n’aura jamais la texture d’un déo sans oxyde (au bic par exemple) puisque c’est l’oxyde de zinc qui donne la texture parfois quelque peu collante. Sachez que cet effet devrait disparaitre après l’application. Le meilleur conseil que je peux vous donner pour apprécier la texture du déo à l’oxyde de zinc est de le voir comme une »crème » pour les aisselles. La meilleure façon de l’appliquer serait donc avec les DOIGTS en utilisant une TRÈS petite quantité, soit un demi-pois pour chaque aisselle, et frotter 2-3 secondes pour faire pénétrer le déo. En l’appliquant avec un tube, on a tendance à vraiment trop en mettre et ce n’est pas nécessaire pour qu’il soit efficace (et les vêtements en sont imbibés pour rien).

      Pour l’ajout de cire d’abeille, il faudrait que vous fassiez des tests, mais j’aurais tendance à penser que l’application serait moins glissante et le déo plus dur.

    • Cristina Cabrera dit :

      Bonjour, je me demandais si ça pourrais fonctionne avec de l’huile essentiel de lavande, bergamote et tea tree ?
      Merci de votre attention et de votre blog :)
      Cristina

    • Woody dit :

      Salut Cristina,
      Pour un déodorant haute efficacité, ce sont les huiles de sauge sclarée et de palmarosa qu’il faut privilégier. Toutefois, vos choix d’huiles essentielles pourraient très bien être efficaces si vous n’avez pas de problème de transpiration excessive et d’odeur. Les huiles essentielles de lavande et tea tree fonctionnent bien, mais en douceur. La bergamote serait plus pour son odeur (ça sent tellement bon).

      Merci de suivre notre blogue!!! :)

    • Léa dit :

      Bonjour :)
      J’ai réalisé la recette sans argile blanche, et mauvaise surprise : le déo laisse un dépot blanc, surement à cause de l’oxyde de zinc :/
      Avez-vous déjà eu ce souci ? Comment y remédier ? C’est pour offrir donc j’aimerais qu’il soit nickel, d’autant que c’est pour une eprsonne non initiée aux cosmétiques maison :/
      Pour l’heure j’ai tout refondu, et j’ai doublé les quantités cette fois sans oxyde de zinc pour le « diluer », mais le dépot blanc persiste :'(

      Merci d’avance pour la réponse ! :)

    • Marie dit :

      L’oxyde de zinc laisse un léger film blanc sur la peau, c’est normal. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on l’utilise comme ingrédient dans les écrans solaires naturels. Il faut en mettre une petite quantité et bien l’étendre. Vous ne devriez pas avoir un dépôt très visible en appliquant ce conseil.

    • Dorine dit :

      Hello ! Débutante dans les DIY maison, et irritée par par le bicarbonate, j’etais COntente de trouver ta recette !
      Quelle deception, quelle galère ! ^^
      J’ai suivi les proportions à la lettre et pourtant, 2 problèmes :
      Impossible de le verser dans un tube Deo ou autre, dès que j’arrêtais de remuer, ça devenait trop « dur », pas du tout liquide comme sur ta photo :/
      2) quelle galère à nettoyer après ! Je ne sais pas si c’est l’argile ou un autre composant mais à l’eau, ça s’étale plus que ca ne s’enleve …!
      Vois tu d’où ça pourrait venir ? Merci d’avance pour ton aide, ça a marché pour les autres apparemment ^^

    • Woody dit :

      Bonjour Dorine,
      La fabrication fait parfois place à l’essai erreur :). Avez-vous utilisé de l’oxyde de zinc en poudre?

    • Suzanne Dumas dit :

      Bonjour, j’ai le même problème de texture granuleuse et de traces blanches à l’application. Les traces blanches disparaissent après 15-20 minutes J’ai pourtant tamisé les poudres avant de les mélanger et j’ai mis 12 gouttes d’he de palmarosa et 12 de sauge sclarée. Avez-vous une idée de ce qui peut causer ces 2 problèmes? C’est surtout la texture granuleuse qui me préoccupe. Sinon, je suis satisfaite de l’efficacité de ce déo!

    • Mariane dit :

      Bonjour! Pour la couleur blanche, c’est causé par l’oxyde de zinc. C’est tout à fait normal. C’est pourquoi on ne doit pas en mettre beaucoup, et on doit bien frotter pour étandre le déo et le faire pénétrer. Pour la texture granuleuse: est-ce que ce sont des petites boules qui « fondent » au frottage? Le karité a souvent tendance à faire des petites billes s’il a été chauffé plus haut que 60 degrés Celcius. Pour éviter les billes, on évite de trop le chauffer et on fait refroidir la recette au frigo.

    • Suzanne Dumas dit :

      Bonjour Mariane, merci pour ta réponse rapide. Effectivement, ce sont de petites boules 1ui fondent après quelques minutes. J’ai donc probablement trop chauffé le karité . J’ai utilisé de la candellila et je me demandais si cela avait pu causer l’aspect grumeleux, étant donné qu’elle est plus dure que la cire d’abeille?

    • Mariane dit :

      C’est vraiment le karité alors! Non, la candelia ne fait pas ça. :)

    • Mariam dit :

      Bonjour à tous,

      Tout d’abord merci pour ce magnifique article.
      Tout comme bcp d’entres nous ma peau ne supporte pas le bicarbonate de soude je vais donc tester ta recette avec l’argile blanche et l’oxyde de zinc.
      Petite question :
      Mon ancien déodorant contenait de la cire d’abeille blanche, et j’avais des taches jaunes sur mes vêtements blancs. Avez vous le mm soucis avec cette recette?
      Car j’avais lu que cela pouvait être dû à la cire d’abeille.
      Les autres ingrédients étaient l’huile de coco, le bicarbonate de soude, HE de sauge clarée et palmarosa
      Merci pour vos réponses

    • Marie dit :

      Oui, c’est effectivement possible que la cire d’abeille tache les vêtements. Il ne faut vraiment pas en mettre beaucoup. La grosseur d’un demi petit pois par aisselle. Si vos vêtements sont taché, le savon Madame Blancheville de la savonnerie des Diligences fonctionne super bien.

      Merci!

    • Mariam dit :

      Bonsoir

      Merci pour votre réponse
      Pensez vous qu’on peut la remplacer par une autre cire ? Car l’été Approche et c’est vraiment embêtant sous un t’shirt blanc..

    • Bianca Rousseau dit :

      Hola! Je me demandais s’il existe un moyen de bien nettoyer nos aisselles quand on utilise ce déo (on dirait que je reste « cireuse » et que c’est impossible de le retirer lors du bain. J’ai pourtant mis moins de la moitié de la quantité suggérée de cire d’abeille.)

      Aussi, je me demandais si de fortes démangeaisons faisaient partie du temps d’adaptation normal… sachant ma peau plutôt sensible, j’ai mis plus de beurre de karité que suggéré et moins d’HE. Avez-vous d’autres conseils ?

    • Woody dit :

      Bonjour Bianca,
      L’oxyde de zinc est difficile à nettoyer en général et il peut être asséchant. C’est possiblement ça qui vous démange. Vous pourriez en réduire la quantité, mais si ça vous démange, j’arrêterais d’utiliser la recette. Pour le nettoyage de vos aisselles, vous pourriez essayer le liniment oléocalcaire ou une goutte d’huile végétale. Nous avons d’autres options de déodorant sur le blogue qui pourrait vous intéresser.

    • Angie dit :

      Bonjour
      J’ai essayé votre recette. J’ai mis uniquement comme seule huile essentielle celle de palmorasa. J en ai mis que 12 gouttes et je ne sens pas l odeur dans le produit. Le produit 1 déjà séché comment en remettre. Fois je faire fondre le produit et remette quelques gouttes?

    • Gabrielle dit :

      Je tenais à venir vous remercier car après avoir essayer votre déo au bic, mes aisselles n’ont pas trop trippées :( J’étais vraiment triste car ce déo fonctionne trop bien! J’avais très hâte de faire celle-ci et j’en suis que trop contente! Je l’applique avec les doigts, en petite quantité en m’assurant que mes aisselles l’absorbent bien puis voilà! Que ce soit dans le métro quand il fait chaud, au soleil ou en faisant du sport, il tient super bien. J’ai mis de l’HE de palmarosa, tea tree et ylang-ylang puis c’est très doux comme odeur. Ça ne pique pas, ça ne fait pas changer de couleurs mes aisselles et il ne tâche pas mes vêtements. Merci x100000 parce que ça fait longtemps que je cherchais un déo sans aluminium qui tient, parce que ceux du commerce n’ont jamais vraiment tenus. Puis là, avec le passage à la réduction de déchets, réutilisez des vieux tubes de déo ou juste le mettre dans un petit pot en inox, ça me rend très heureuse :) En plus de le faire maison, qui est un peu trop ma devise de ces temps-ci! Merci pour votre super site, j’apprends beaucoup! :)

    • Julie dit :

      Bonjour,
      Merci pour cette recette dans bic ! Mais combien de temps se conserve cette préparation? faut-il la mettre dans un endroit particulier (frigo/endroit sombre…)? merci d’avance pour ta réponse :)

    • Marie dit :

      Elle se conserve plusieurs mois si elle est bien entreposée et qu’il n’y a pas d’eau qui entre dans la préparation (12 mois et +). Suffit de l’entreposer dans un endroit sec et à l’abri du soleil direct. :)

    • Caroline dit :

      Merci pour cette recette, que j’ai préparée voici quelques jours.
      Je suis une grande habituée des cosmétiques DIY et bio, et je dois dire que je suis agréablement surprise par l’efficacité de ce déo, sans devoir attendre plusieurs jours.
      Je préparais auparavant un déo à base de beurre de karité, glycérine végétale, bicarbonate de soude, maizena et HE (tea tree + autre pour le parfum). Mais mon ado qui commençait à l’utiliser avait des irritations sous une aisselle (pourquoi juste une ?! je l’ignore). Même sans les HE, toujours irritée.
      J’ai donc testé cette formule, en y ajoutant toutefois de la glycérine végétale pour apporter de la fluidité. J’aurais d’ailleurs dû en intégrer davantage car le résultat est encore bien « solide ». Autre changement : argile rose (très douce aussi) car je n’avais plus d’argile blanche.
      Bref, un grand merci car mon ado n’a plus du tout d’irritations et ne constate aucune odeur désagréable même en fin de journée. Idem pour moi. Et aucun désagrément, le produit pénètre bien, pas de toucher gras (j’ai aussi ajouté du Dry Touch). Et pensez bien à utiliser de l’oxyde de zinc SANS nanoparticules…
      Juste une remarque : les quantités indiquées sont pour un grand pot. J’ai dû stocker dans mon réfrigérateur car mon contenant s’est avéré trop petit.

    • Claudia Grenier dit :

      Bonjour! J’aimerais savoir combien de temps peu se conserver ce déo. A la quantité que ça fait, j’espère quelques temps!! C’est le troisième que j’essaie, après la recette avec bic qui s’en est pris violemment à mes aisselles et celle en spray à l’eau d’hammamelis, que je trouve moins efficace que le premier. J’espère que ce sera un belle révélation! Merci beaucoup!

    • Marie dit :

      Évidemment, comme tout produit fait maison, il est difficile de contrôler tous les paramètres et tous les ingrédients, mais habituellement, au moins une bonne année, si on le conserve dans un endroit sec, à l’abri de la lumière.

    • Claudia Grenier dit :

      Super! Et à date, ça semble un succès! Merci pour vos outils si pratiques, agréables à lire et facile à comprendre!

    • Aude-Marie dit :

      Bonjour,
      Je viens de tester votre recette et je le trouve super efficace.
      J’ai quand même une question : il sent comme une odeur de renfermé. Est-ce normal ? J’ai utilisé l’oxyde de zinc d’un pot déjà ouvert depuis un an pour une autre recette, alors peut-être ai-je dépassé une quelconque date de péremption…?!
      En tout cas merci pour vos astuces et recettes ! (et le petit côté sympa du langage québecois pour une Française !)

    • Marie dit :

      Difficile à dire…c’est peut-être simplement ton contenant qui a conserver une odeur. Si le produit n’a pas d’odeur rancit, ça devrait être OK!

    • Aude-Marie dit :

      Ok merci pour la réponse !
      Je vais quand même essayer de le refondre pour ajouter une ou deux gouttes d’HE de tea tree que j’affectionne.
      Parce que les aisselles qui sentent la cave, c’est moyen 😅

    • Clémence dit :

      Bonjour,
      Merci pour cette super recette, que je vais pouvoir tester sous peu ! (Le déo au Bic est définitivement trop agressif pour ma peau…).

      Au sujet de l’oxyde de zinc : je souhaite l’acheter sur un site qui indique le poids du produit en grammes et non en ml… À tout hasard, est-ce que tu aurais déjà pesé ton oxyde de zinc avant de l’ajouter à ta recette ? J’ai peur de trop en mettre (ou pas assez).

      Merci pour toutes tes astuces !

      Clémence

    • Fafa dit :

      j’ai essayé le déodorant pendant un mois, niveau régulation de la transpiration, je n’ai rien à dire, mais je constate en fin de journée la mauvaise odeur sous mes aisselles et ça me dérange beaucoup….

    • Marie dit :

      Pas évident de trouver la bonne formule au niveau des déodorants naturels! C’est d’ailleurs pour cela qu’on propose 7 recettes sur le blogue : https://lestrappeus.es/7-recettes-de-deodorants-naturels-pour-tous-les-types-daisselles/

    • Valérie dit :

      Bonjour,
      J’ai lu qu’il n’est pas bon d’utiliser des HÉ au quotidien, qu’il faut faire des pauses de temps en temps…
      Pensez-vous que je peux faire cette recette sans mettre d’HE? Est-ce que ce sera quand même efficace contre la transpiration selon vous?
      Pour les dosages, s’agit-il de cuillère à soupe rase ou bombée ?

      J’ai hâte de fabriquer votre déodorant, je viens de recevoir les ingrédients qui me manquaient.
      Je dois passer à un déodorant sans bic car ma peau est très abîmée et colorée (marron) à cause du bic…
      Un grand merci pour votre recette et vos réponses.
      Valérie

    • Marie dit :

      Concernant les huiles essentielles, tout est une question de dosage. Voir notre manifeste sur le sujet : https://lestrappeus.es/manifeste-pour-une-utilisation-securitaire-des-huiles-essentielles/

      On peut évidemment faire le déodorant sans huile essentielle, mais il sera un peu moins efficace.

      Pour les dosages, on parle de cuillère à soupe rase.

      Bonne fabrication!

    • susie dit :

      Bonjour!
      Si j’ai une recette avec 4 g de bicarbonate de soude mais que je voudrais le remplacer par du zinc, est-ce que c’est la même quantité ou je dois faire une conversion quelconque?

      Merci!
      Susie

    • Marie dit :

      On ne pourrait pas vous dire en gramme. Vous pouvez remplacer par la même quantité, en mesurant avec des cuillères à mesurer.

    • Elvira VAL dit :

      Excellente recette merci. Cependant j’ai divisé par deux l’oxyde de zinc, la fecule et l’argile.
      3/4 jours pour habituer mes petites aisselles et tout est nickel.
      Merci cousine d’outre atlantique 😉

    • aline dit :

      bonjour
      alors moi j ai tente mais je ne peux appliquer le deo car il a durci un bloc de plâtre mdr, j ai du me louper quelque part.
      comment puis je faire,
      help

    • Marie dit :

      C’est normal que ce soit assez épais, mais vous êtes supposé être en mesure d’en prélever avec le doigt. Si ce n’est pas le cas, simplement le faire fondre à nouveau et ajouter un peu d’huile. Probablement trop de cire!

    • Kizasa dit :

      Bonjour
      Est-ce que l’oxyde de zinc est vraiment sans danger?

    • Marie dit :

      L’oxyde de zinc sans nanoparticule, appliqué sur une peau saine, est sans danger. C’est d’ailleur de l’oxyde de zinc qu’on retrouve dans la pâte d’ihle, la fameuse crème de change pour les bébés.

    • Marion dit :

      Bonsoir, le voici très longtemps après l’article !
      Première journée avec ce deo ! Voilà une journée où je ne sens pas ! Et quel bonheur !
      J’étais au Deo Schmidt mais les odeurs « girly » jasmin, coconut ananas, lavande et autres m’ont lassé… leur gamme sans bica est triste ! Et celle au bica fait pleurer mes dessous de bras …
      Le deo bille de la même marque, inefficace ! Le deo Acorelle idem … je finissait par me poser des questions sur moi et mes odeurs !!!
      Merci pour cette super recette, adoptée en une journée ! Et ça, même 4 ans après l’article 😂

    • Ariane dit :

      Après ma dernière grossesse les déo/anti sudorifiques m’irritait la peau.j’ai fini par trouver le déo de la savonnerie des diligences mais le bic a fini par m’irriter aussi. Celui-ci fonctionne à merveille c’est certain qu’il laisse un petit film blanc mais après 2 rides de velo-boulot en multi-couche à -40 (incluent le drop off des 2 plus jeunes à la garderie) et une marche le verdict est celui-ci: JE NE SENS PAS LE SWING !!! Du jamais vu! Merci pour la recette et la touche flower power! :)

    Répondre

    Où acheter les ingrédients ?

    Ça tombe bien : on a une boutique en ligne avec TOUT ça : Les Mauvaises Herbes 

    MAGASINER